La France de Voltaire va-t-elle devoir dire adieu à la liberté d’expression ?

Publié le 8 janvier 2016 - par - 4 commentaires

http://resistancerepublicaine.com/2016/01/05/un-migrant-a-mis-les-mains-dans-le-pantalon-dune-policiere-en-civil/

Je trouve curieux que ces actes criminels (et non « incidents » comme je l’ai lu !) ne se soient pas produits en France. C’est la même culture avec une image de la femme « proie » et pute si elle est non croyante !
Est-ce avoir un mauvais esprit que de penser que l’on nous cache beaucoup de choses ?

Avec la loi renseignement et autres « broutilles » la censure bat son plein !
http://www.20minutes.fr/societe/1718547-20151028-liberte-internet-france-epinglee

D’après un rapport annuel publié aujourd’hui par l’ONG Freedom House, la France fait partie de la liste des pays, comprenant notamment la Libye ou l’Ukraine, où la liberté d’expression sur Internet a considérablement régressé pendant l’année 2015.

L’ONG pointe ainsi directement la loi sur le renseignement adoptée par l’UMP et le PS en juin, qui a permis l’installation sur les réseaux de boîtes noires visant à restreindre la diffusion des contenus postés par les internautes.
Selon les notes attribuées par l’ONG, la France fait désormais pire que les Etats-Unis en matière de censure et de violation des droits, une prouesse quand on connaît l’intensité de la surveillance et de la censure sur les informations pratiquées par les autorités américaines, qui exercent une pression constante sur les acteurs du secteur privé pour retirer les contenus jugés gênants.

Print Friendly, PDF & Email

4 réponses à “La France de Voltaire va-t-elle devoir dire adieu à la liberté d’expression ?”

  1. Avatar Walker Fiamma Corsa dit :

    Bonsoir

    Je suis tout à fait d’ accord avec Le Châtelain !
    Moi qui est connu et travaillé sur le net à ses débuts en France je trouve que la liberté d’ expression s’ est réduite à peau de chagrin. La novlangue a fait beaucoup de dégâts, on est obligé de surveiller ses paroles pour qu’ elles soit dans l’ esprit formaté actuel et puis il y a les censeurs qui eux ne se privent pas d’ ôter tout commentaire qui ne va pas dans le sens PS et Cie.
    Il y a une manière électronique plus insidieuse qui interdit certaines applications ou logiciels..

    Oui ces « attentats » sont plus que bizarre. D’ habitude les journaleux crient plus volontiers « il y a bavure policière ». On ne cherche qu’ à entretenir une défiance qui servira lors du prochain vote sur la prolongation de l’ état d’ urgence qui arrange bien nos traitres de service pour l’ instauration d’ une future dictature.

    • Avatar Le Chatelain dit :

      Si l’état d’urgence devait être prolongé, la main mise du gouvernement serait dramatique pour la démocratie.Toutes les ficelles sont bonnes pour cette dictature qui ne dit pas son nom !
      Depuis quelques années, on s’aperçoit que la propagande bat son plein comme à l’époque du communisme ! Tu dois penser comme eux sinon tu es un facho, tu ne dois pas manifester(Sauf si tu es de gauche) sinon case prison, les antifas et femens sont en grâce, ceux qualifiés « d’extrême droite » dissous,MLP fait de l’ombre, ils vont trouver le moyen de la disqualifier, des identitaires au dessus d’une mosquée en construction: prison, des antifas saccagent Nantes: pas de chance, aucun n’a été attrapé ! et tout est l’avenant ! Ils sont pris en flagrant délit de mensonge mais non c’est encore le contradicteur qui a tort !
      A quand les camps de rééducation ?

  2. Avatar Agnes dit :

    Le titre de l’article n’est pas satisfaisant  » va-t-elle devoir dire adieu… » ; il eut été plus exact de dire :  » a dit adieu … » tant nous sommes brimés, censurés … La prochaine étape du totalitarisme dans lequel nous vivons ou plutôt survivons sera la persécution .

  3. Olivia Blanche Olivia Blanche dit :

    Oui, Châtelain, votre intuition est bonne. Un ami m’a parlé d’un livre dont l’auteur dévoile que nos dirigeants ont décidé qu’il fallait taire les faits divers car : « ils ne font qu’accroître les discriminations »… Quelque chose dans ce genre… Nous en avons eu la preuve récente et flagrante avec la dissimulation à l’opinion du double crime de ces magnifiques jeunes gens de Rennes, tués par le Rwandais… Ou luttons, non pas contre les criminels mais contre tout ce qui peut apporter des voix au FN !
    Lundi, je vois cet ami et lui demanderai le titre du livre pour le faire connaître ici, à tous. Le plus grand nombre doit savoir ce qui se trame dans notre dos !

Lire Aussi