Zahra Kraiker s’oppose au contrôle d’identité de ses fils, pour la « presse » c’est elle la victime !!!

Voici un bel exemple de manipulation médiatique, les policiers font leur boulot, ô combien difficile. Ils font un contrôle d’identité auquel s’oppose la mère des interpellés -ils sont toujours en garde à vue 24 h après…. il y a sans doute de fort bonnes raisons pour avoir effectué le contrôle d’identité-, la mère a une entorse au doigt et elle se permet de porter plainte.

Que fait le journaliste ? Il donne la parole à Zahra Kraiker, exclusivement et abondamment, sans chercher à faire la part des choses, un mois et demi après le 13 novembre ; il titre « dégénère », « violences policières »  et il publie un honteux certificat médical, parlant d’ecchymoses, de larmoiements… donnant lieu à une ITT de 10 jours !!!!!! Quel scandale de l a eka o

certificatmedical

Et que fait le rédacteur en chef de Beur FM, Abdelkrim Branine ? Il parle carrément de lynchage ! Et ce pauvre type doit passer son temps à jurer ses grands dieux que les musulmans respectent les lois et la République…  Sans doute que le lynchage (entorse au doigt) de Zahra Kraiker est bien plus grave que la lapidation des femmes adultères…

Cerise sur le gâteau, soyons sûrs que Cazeneuve va chercher des poux dans la tête aux policiers qui, pour faire leur travail, ont dû se battre comme de beaux diables contre une harpie.

Y a-t-il encore un pilote dans l’avion ?

Pantin : un contrôle d’identité dégénère, une mère porte plainte pour violences policières

Elle a décidé de porter plainte pour violences policières. Une mère de famille a été blessée et s’est vue prescrire dix jours d’interruption temporaire de travail, samedi 26 décembre, après avoir tenté de s’opposer à l’interpellation de ses deux fils, âgés de 18 et 15 ans à Pantin, en Seine-Saint-Denis. L’interpellation a été filmée par une voisine. Devant ces images, Zahra Kraiker, la mère de famille, du mal à retenir sa colère. « Regardez comment ils frappent. Je sépare mon fils parce qu’ils sont en train de le massacrer. On m’a gazé. On m’a mis au sol« , explique-t-elle.

« Elle a eu peur pour son enfant. Et eux, ils se sont comportés comme des animaux, comme si on était des ennemis », fustige son frère, Nordine Isnasni, conseiller municipal à Nanterre et fondateur du Mouvement de l’immigration et des banlieues (MIB), joint dimanche après-midi par francetv info.

Les deux fils toujours en garde à vue dimanche soir

À l’hôpital de Bondy, les médecins ont constaté une entorse au doigt, et diverses contusions, notamment au dos et au coude. Ni elle ni son mari ne comprennent pourquoi leurs fils ont été interpelés, et étaient toujours en garde à vue dimanche soir.

 84 total views,  1 views today

image_pdf

22 Commentaires

    • merci mais nous de publions pas de données personnelles en-dehors des courriels

  1. Le comportement d’une personne qui:
    1. peut difficilement ignorer qu’elle est la génitrice de deux individus connus des service de police.
    2. entend ces mêmes individus injurier les forces de l’ordre et les voit leur jeter des pierres à la tête.
    3. fait entrave au déroulement d’une interpellation policière alors qu’elle ferait mieux d’inciter sa progéniture à coopérer/obtempérer.
    Ce comportement donc, est-il défendable? Si certains le pensent, j’aimerais bien qu’ils ou elles présentent les arguments d’une telle prise de position.

  2. Jusqu’à quand, en effet ? La mousmé qui chiale n’a qu’à partir dans un pays musulman, en arabie saoudite, en arabie heureuse ! Peut-être que là-bas, ses chers petits seraient amputés des deux mains…

  3. Cette histoire va finir en « compassion » générale grâce au masse média! Quant à nous retour à nos souffrances! et puis basta! Ce n’est pas la question. La bonne question est « jusqu’à quand? »

  4. Ce que j’ai lu sur certains des sites c que la vidéo est un montage et que les policiers devait gérer une mini émeute

    La mère intervient et s’interpose, prenant elle aussi des coups et du gaz lacrymogène. «Ce n’est pas une vidéo continue mais un montage, il est donc difficile d’analyser la scène du début à la fin», explique Grégory Goupil, délégué syndical Alliance Police Nationale 93.

    «Effectivement, on voit une interpellation musclée de l’un des fils de la dame qui a porté plainte. Elle s’est interposée pour empêcher l’interpellation. C’est un délit» rappelle le policier qui évoque les conditions d’intervention de ses collègues de Pantin, motivée par la présence d’un chien de type American Staff (molosse, type pit bull, ndlr) en liberté et non muselé, comme l’impose la loi.

  5. Agé de 60 ans , je n’ai jamais eu le moindre problème lors d’un contrôle de police , je présente mes papiers comme on me le demande et c’est tout ! Cela s’est toujours passé avec politesse et respect , la police fait son travail . Ceux qui refusent d’être contrôlés n’ont qu’a dégager dans un pays ou ils pensent faire ce qu’ils veulent , ils vont avoir des surprises , surtout dans les pays d’afrique du nord ou la police ne se privera pas de les bastonner dans les règles de l’art dans un tel cas , il n’y aura pas d’itt et pas plus de rédacteur de quoi que ce soit ou autres personnes prenant leur défense car risquant fort d’en prendre autant dans la tronche . Bien sûr ces énergumènes sont au courant du fonctionnement de l’autorité dans leur pays d’origine , c’est d’ailleurs pour cela qu’ils sont chez nous , ils peuvent transgresser l’autorité et la loi de notre Pays , il y a des c…..ds pour prendre leur défense quitte a déformer la vérité , comme d’habitude me direz vous .

  6. Eh oui il faut être musul pour avoir des droits, tout les droits. Les musuls ne supportent pas qu’on les empêchent de faire se qu’ils veulent, TOUS se qu’ils veulent, surtout des conneries. Jamais je n’aurais imaginé un jour vivre dans un pays vendu à l’ennemie par nos dirigeants. Et combien de voitures vont brûler cette année, car le chiffre de l’année dernière était de 40 000 véhicules. Vont ils faire mieux, plus que quelque jours à attendre. http://www.lepoint.fr/societe/valls-choque-par-les-40-000-voitures-brulees-chaque-annee-31-12-2012-1607239_23.php

  7. Franchement les pleureuses ont de la chance de vivre dans un pays qui protège la racaille avec force contre la police et stigmatise le peuple pour qu’il soit docile et se laisse faire comme il faut..Dans une vraie logique les racailles seraient controlées tous les jours ainsi que la famille et passage à tabac oblige pour ceux qui s’y opposent ça donnera une vraie raison de chialer et se plaindre ce n’est pas par hasard si il y a toujours des problèmes avec cette partie de la population non?si ces gens amenaient vraiment un enrichissement quelque chose de positif si c’était vraiment une chance pour la France rien ne se passerait de la sorte mais soyons lucide ce n’est pas le cas..Je ne comprend toujours pas comment les gens font pour les plaindre et marcher dans la combine

  8. Un mot: NAUSÉE.
    En cherchant bien je suis sûr que nous pourrions trouvé des actes bien pires commis par des musulmans ces dernières heures.

    Il nous faudra une vraie volonté politique, pour ne pas dire une forme de dictature, dictature du bon sens, dictature du respect, dictature du civisme, dictature de la légalité pour remettre ce sale petit monde au pas. J’entends par petit monde, les journalistes et toutes ces associations qui vivent des deniers publics.

    Les pleureuses de la victimisation sont en action et remettent en cause les mesures de sécurité.
    Quand on est musulmans, on n’est pas français, puisqu’on est musulmans avant d’être français, comme Benzema.
    Ceci peut paraître excessif , mais la paix dans nos pays occidentaux est à ce prix, et plus on attendra et plus le prix sera élevé.

    La pleutrerie de nos politiciens de métier nous cache la réalité, car l’état n’a plus les moyens de nous protégé; leur solution: la soumission.

    • La pleureuse musulmane se fait allumer par les internautes sur le site du  »Point » C’est un régal de voir que de plus en plus de nos concitoyens ne se laissent plus berner par le discours mensonger du  »politiquement correct » diffusé par toute la caste crasse politico-mediatique et que les Soppo et consorts finiront bientôt dans les fossés d’où ils n’auraient jamais dû sortir… Je rêve d’un seul titre,qui ne sera sans doute pas dans  »Libération »:  » Coup de torchon sur la France » alors que l’on commence tout juste à essuyer la poussière !

    • Il est vain de critiquer les musulmans …
      Si nous comprenons que nous sommes en guerre – comme l’a d’ailleurs avouait Valls – dès lors tout devient logique … et chaque acteur est dans son rôle :
      – L’envahisseur muzz « de souche » , tout puissant car il fait peur aux mimiles , qui est installé au coeur du pays et constitue la force d’appoint qui élit les gouvernements …
      – Les gouvernements de « droite » et de gauche successifs , qui comme Petain en son temps , ont décidé de s’installer « dans la voix de la collaboration » pour capter le vote muzz …
      – Les associations droit de l’hommiste – CRIF , LICRA , SOS , POTES , la liste n’en finirait pas … – qu’ils subventionnent et qui sont l’outil de cette collaboration …
      – Les journaux et journalistes collaborationnistes qui jouent le rôle du  » Je suis partout « de l’époque nazi …
      – Les 30 % de Français résistants aux envahisseurs culturels , non représentés au Parlement , dont nous faisons partie et qui résistent , pacifiquement pour le moment …

      Les 70 % restants sont ceux qui s’en foutent de tout pourvu qu’ils aient  » du pain et des jeux » … dont une petite partie qui vote et qui font passés Hollande-Sarkozy à chaque fois grâce à l’appui déterminant des voix musulmanes .

      Et enfin la police la justice et l’armée , des mercenaires de fait , interdits d’etat d’ame dans les démocraties dévoyées comme la notre , aux ordres des gouvernements quels qu’ils soient , même si certains plus lucide n’en pensent pas moins …

    • Même si elle est manipulé et dévoyée , nous sommes en démocratie et c »est le « sans-dents »‘ qui y règne…
      Nous ne sortirons de cette situation bloquée que lorsqu’il aura compris enfin que sa culture sa liberté et plus prosaïquement sa vie et celle de ses enfants sont devenus l’enjeu.
      Alors nous en sortirons d’une façon ou d’une autre … par le haut ou par le bas !
      L’avantage important que nous résistant aurons alors sur le sans dents c’est que nous nous ne serons pas surpris …

  9. C’est là qu’on se rend compte du courage et de la détermination des Républicains corses qui, seuls contre tous, continuent de manifester leur soutien à leurs (nos) policiers et pompiers.
    je dis bien: seuls contre tous, et en particulier contre les nouveaux élus nationalistes qui continuent de les fustiger, parlant à leur propos de « dérive raciste » (qui a dit « sales Corses », propos typiquement raciste?) et allant même jusqu’à affirmer: « le racisme est incompatible avec la culture corse ».
    Mais, messieurs les « élus du peuple », il ne s’agit nullement de culture corse: ce qui est en question, c’est tout simplement la légalité républicaine! Et si ça vous gêne que soit dit/écrit en langue corse « Arabi fora », c’est votre problème, pas le nôtre ni celui de vos concitoyens qui n’ont que faire de vos larmes de crocodiles.
    Un seul commentaire intelligent et politique à propos des événements corses: celui de Florian Philippot, qui explique, comme nous à RR, que c’est la démission de l’Etat qui conduit à toutes les dérives.

    • Bonjour,

      Je suis pleinement d’accord avec vous.

      Les manifestants corses ont défendu, en l’espèce, un service public national, les pompiers.

      Corps des sapeurs-pompiers qui est un corps chéri de tous les Français.

      Les Nationalistes ont enfoncé ces courageux manifestants: j’espère que cela leur sera compté comme une trahison par les Corses.

  10. On prend les mêmes types de parents et d’enfants et on recommence quel que puisse être non seulement le lieu mais l’époque.
    Cette mère s’érige contre la loi et ceux qui la représentent.Si elle n’apprécie pas la démocratie telle que mise en oeuvre en France,qu’elle s’oriente vers un des 57 pays politico religieux compatible.

  11. Ces gens-là refusent de comprendre ou ne sont pas capables de comprendre que dans la vie, toute connerie devrait être sanctionnée.
    Les gosses ont fait une connerie, ils doivent être sanctionnés.
    Les parents font une connerie en s’opposant à la police, ils doivent être sanctionnés.
    Où est le problème dans un monde normal ?

    Justement, dans notre monde normal, le problème c’est eux.

    Sauf que EUX, ils n’acceptent pas notre monde normal.

    C’est cela qui est anormal.

  12. Vous venez de décrire la haine total de nos dirigeants et leurs monde stupides par leurs comportements, avec leurs petits turbulents préférés gâtés pourri, lâchés dans nos pays européens, gavés de subventions avec nos finances et qu’ils font encore le difficile, car ils peuvent tout faire les petits et ils le savent.
    Ces gens là dans leurs pays, ils baisent les yeux devant les policiers et ils la ferment.
    C’est une guerre déloyale livré contre nous les européens et stupide où les musulmans n’ont pas beaucoup d’effort à faire pour conquérir l’Europe où les européens sont pieds et poings liés dans l’échiquier forcé pour jouer les petits caprices des grands de ce monde.

  13. Tout cela uniquement dans le but de mettre fin à l’État d’urgence car les musulmans sont des êtres fragiles, ce sont des citoyens de rang supérieur blancs comme des linges. Bref c’est le cliché habituel de la victimisation et du « c’est pas moi, c’est les autres » (comprenez par là : c’est les non-musulmans les fautifs).

  14. Je ne vois rien d’extraordinaire à ce qu’un journaliste Beur-argent-crèmière d’une radio franco-arabo-musulmane prenne la défense d’une femme de sa-race-sa mère-la-pute lynchée jusqu’au quasi génocide par la racaille gendarmesque athéo-croisée ! C’est le contraire qui m’eût étonné.

  15. Oh ! Les pauvres victimes !
    On peut leur proposer d’aller s’épanouir dans l’un des 57 états de la conférence islamqiue, ils s’y épanouiront. Ils pourront y ressentir, dans leur chair, toute la subtilité des forces de l’ordre…

    Il faudrait mettre en pleine lumière toute la difficulté du travail des policiers victimes d’un harcèlement et d’une suspicion constants.

    Les « victimes »sont toujours les mêmes et les salauds toujours les mêmes.La vie réelle ce n’est cependant pas « Guignol » mais un pays qui ne connaît pas une seule journée sans incident avec des CPF, issus de la religion d’amour, de paix, de tolérance et, surtout, d’enfumage…

Les commentaires sont fermés.