Dis, papa, comment on peut distinguer un musulman intégré d’un musulman désintégré ?

http://resistancerepublicaine.com/2015/ma-voisine-voilee-elle-prepare-quoi-dans-sa-cocotte-minute-bombe-ou-couscous/

J’ai toujours été un con. Sous cette réserve je crois avoir compris que le gentil musulman est intégré. Le méchant musulman est désintégré. L’intégré éructe en cachette alors que le désintégré éructe en public.L’intégré vote musulman c’est à dire Front.. Républicain mais non… pas National, pfeu ! alors que le désintégré ne vote pas. L’intégré est poli, le désintégré ne l’est pas. Quand un intégré bat sa femme, pour masquer les coups il la cache chez lui alors que le désintégré pour cacher les coups il la masque en public.

Malgré tout, ils ont quelques points en commun : suite aux coups, pour ne pas nuire au rendement domestique ils ont plusieurs femmes. Ils sont barbus, fréquentent la même mosquée et parlent arabe entre eux. L’intégré est un frustré qui souhaite l’application de la charia en France. Le désintégré est aussi un frustré qui souhaite aussi l’application de la charia en France. Leur idole est un pédophile. Ils détestent la culture notamment la musique et les mini-jupes. Ils haïssent l’Occident qu’ils considèrent comme un grand satan qu’il faut détruire. L’intégré admire le désintégré. Le désintégré aime l’admiration de l’intégré. Ils cumulent plusieurs perversions : Le coran est à la fois objet et sujet d’amour ce qui fait d’eux des fétichistes et des « objectophiles ».
Selon Aristote, l’intégré est une explosion en puissance et le désintégré une explosion en acte ! L’un est, l’autre sera. Juste une question de temps.

Tout compte fait, le Chatelain , dans ces conditions, est il utile pour nous de les distinguer puisque les différences sont uniquement dans les apparences ? D’ailleurs , nous sommes respectueux de la loi qui nous interdit de discriminer.
Conclusion sentencieuse :

Il appert qu’il est illégal et vain de différencier l’intégré du désintégré; qu’il est impossible de les conceptualiser différemment. Par la cause qu’ils sont ressemblants; qu’entre bonnet blanc et blanc bonnet, sauf que pour des questions de politiquement correct je retire le mot  » blanc » donc qu’ entre bonnet et bonnet… ce sont toujours deux têtes dans le même bonnet.

 120 total views,  1 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. Bonjour à tous.

    Réveil KO ce matin 14 décembre. L’alliance des ripoublicains a fonctionné. Le musul a droit de cité et le Français droit d’exploser. Valls le collabo, ce Pétain force
    10 qui fait entrer l’ennemi sur notre sol pour mieux nous en chasser, devra payer de ses cimes contre la France un jour ou l’autre.

  2. L’intégré il est gentil, souriant, il est « français », il aime la France (et ses allocs)…Mais quand on lui demande de quel côté il se rangera en cas de guerre (violente et visible, que ça pète partout) avec l’islam, du côté de la France ou du côté de l’islam…ben…il répond pas …
    Le désintégré…je crois qu’on va le voir dans peu de temps…

  3. > « J’ai toujours un con. »
    Que signifie cette phrase en début d’article ?
    J’ai beau chercher, je ne vois pas du tout quel peut bien être le sens de cette affirmation.
    Peut-être qu’il manque un mot ? « J’ai toujours –été– un con. » ?

  4. Mr Villeneuve
    Merci pour cette réponse claire, il me semblait bien que faire l’amalgame était affaire de bon sens et de prudence car difficile de prédire quand l’intégré voudra nous désintégrer. C’est comme pour la cueillette des champignons, si il y a un doute, mieux vaut tout jeter que s’empoisonner à cause d’un seul qui à l’air bien sympathique !
    Bien cordialement
    Le Chatelain

Les commentaires sont fermés.