Inde : un responsable sunnite déclare l’égalité des sexes comme non islamique

Inde: un religieux musulman déclare que l’égalité des sexes est « non-islamique », les femmes « ont pour unique tâche de faire des enfants ».

28 novembre 2015, par Robert Spencer

« Musliar, chef de file de l’organisation sunnite Jamiyyathul Ulama sur toute l’Inde, déclare que les femmes n’ont pas la force mentale ni le pouvoir nécessaire pour contrôler l’univers, ‘lequel reste aux mains des hommes … l’égalité homme/femme ne sera jamais une réalité. Elle est anti-islamique, contre nature et, sur le plan idéologique, elle est fausse ‘ ».

D’où lui vient cette idée? Du Coran: «Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu’Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et à cause des dépenses qu’ils font de leur bien. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leur mari), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l’absence de leurs époux, avec la protection d’Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d’elles dans leur lits et frappez-les » coran 04:34 .

Kerala, un leader sunnite déclare:  » les femmes ne sont juste bonnes qu’à faire des enfants et qualifie l’égalité des sexes comme étant anti-islamique » PTI  28 Novembre 2015.

Le leader sunnite Kanthapuram A P Aboobacker Musliar, chef de file sur toute l’Inde de l’organisation Jamiyyathul Ulama, déclare que les femmes n’ont pas la force mentale ni le pouvoir nécessaire pour contrôler l’univers  » lequel reste aux mains des hommes« .

Samedi, lors d’une déclaration controversée, le leader sunnite Kanthapuram A P Aboobacker Musliar a qualifié comme « anti-islamique » le concept d’égalité des sexes et dit que les femmes ne pourront jamais égaler les hommes du fait « qu’elles ne sont juste bonnes qu’à faire des enfants ».

Musliar, le leader de l’organisation sunnite Jamiyyathul Ulama, déclare que les femmes n’ont pas la force mentale ni le pouvoir nécessaire pour contrôler l’univers  » lequel reste aux mains des hommes ».

Il a déclaré à la fédération des étudiants musulmans (MSF) à Kozhikode que « l’égalité des sexes est un concept qui ne deviendra jamais une réalité. Elle est anti-islamique, contre-nature, elle procède d’une idée fausse ».

Il ajouta que « les femmes ne pourront jamais égaler les hommes. Elles ne sont juste bonnes qu’à faire des enfants. Elles sont inaptes, face à des situations de crise « . Il s’est interrogé si parmi les milliers de chirurgiens cardiaques, on pouvait compter une seule femme (NDT : ne serait-ce qu’en France et elle n’est pas la seule …).

Les remarques de cet érudit islamique de 76 ans contre la réservation de sièges pour les femmes lors des élections, a déclenché une autre controverse récemment. Il avait dit que réserver 50% des sièges aux femmes lors des scrutins était «trop important», mais il s’est rétracté plus tard, suite à des contestations.

Suite aux débats quant à la mixité dans les collèges, Musliar a déclaré qu’il était question là « d’un geste calculé dont le but était la destruction de l’Islam et de la culture« . Il a également démenti les récentes allégations concernant des abus sexuels ayant lieu dans les madrassa-s (NDT: école coranique) et a demandé à ceux qui portent ces accusations d’argumenter leurs propos par des preuves.

Ce sujet a déclenché une polémique quand une journaliste a écrit sur son compte Facebook que des jeunes garçons et filles seraient abusés sexuellement dans des écoles coraniques.

Traduit de l’anglais de l’anglais par Lavértitétriomphera

Source : http://www.jihadwatch.org/2015/11/india-muslim-cleric-says-gender-equality-un-islamic-women-fit-only-to-deliver-children

 54 total views,  1 views today

image_pdf

10 Commentaires

  1. Il faut considérer l’islam comme un parti politique contre nature totalitaire et criminogène, une meurtrière prouvé tous les jours, avec des lois liberticides qui impose de force et permissive, que l’on soit d’accord ou pas, le fascisme plus Allah et pas comme une religion.
    Une vraie religion rend libre, avec le libre arbitre, qui apporte ensuite, toutes les libertés, comme la liberté de pensée et autres, les bases de notre civilisation de départ, que l’Islam n’est et ne sera jamais, il est le poison de notre civilisation, l’antithèse de la démocratie et fait de haine, la haine de l’Islam dehors!.

    • Les religions sont des idéologies. Certaines idéologies sont totalitaires et dangereuses car elles prônent un culte à une divinité multiforme jamais rassasié de pouvoir et de sang humain ou même animal. Les nazis et les communistes ont sacrifié des millions d’hommes à leur dieu, peu importe son nom (Hitler ou la lutte des classe).

  2. Dans un sens ce décérébrée est en totale conformité avec ce qu’on lui a fait avaler.
    dans un autre, toutes les religions confondues n’ont jamais respecté la femme comme être humain.Dieu est par conséquent misogyne.Chez nous au Maroc un adage stipule que la femme a deux sorties dans toute sa vie: la première de la maison de son père vers la maison de son époux,la deuxième sortie de la maison de son mari vers sa tombe. Méditez bien cette mentalité d’attardés.le pire ennemi de l’islam c’est la femme libre.pour combattre cette idéologie meurtrière,il faut commencer par libérer les femmes musulmanes de ce carcan génocidaire. Sifaw du Maroc.

  3. Rien de nouveau au paradis d’Allah !
    Cet enturbanné dit tout haut ce que de nombreux musulmans pensent tout bas.

  4. En résumé, le dieu de la femme en islam est l’homme …

    À part ça, ils ne sont pas polythéistes, les hommes se prennent pour des dieux avec la femme, ils adorent la kaaba, le prophète, les djins etc …

    Ce truc n’est pas une religion, c’est une machine à broyer les esprits (et ceux qui ne pensent pas comme eux, au sens propre du terme).

    • L’islam est une suite du paganisme : enfer éternel, adoration d’une pierre (?), prostitution sacrée (djihad de fornication). Des humains sont sacrifiés en l’honneur ou pour ne pas contrarier la divinité (kamikazes, apostats, infidèles …). Des animaux sont offerts en holocauste.
      Comme dans certaines sociétés antiques où l’economie reposait sur l’esclavage, la société musulmane accepte, voire reconnaît l’utilité de l’asservissement (esclavage sexuel). La musulmane est un bien meuble dont les hommes disposent à volonté.
      Le paradis du musulman (pour ce qui est de la musulmane la question se pose) ressemble au valhalla où plus prosïquement au repos du guerrier.
      Cette religion lunaire se réclame d’un Dieu unique qui n’est rien d’autre qu’un résumé de divinités antérieures. C’est la raison pour laquelle, Allah à de nombreux noms dont un secret.
      L’islam répond à la définition d’une secte dans le sens où il ne reconnaît que sa propre vérité et aucune autre. Par ailleurs, sous sa forme radicale, l’islamisme est une secte apocalyptique tueuse.

  5. L’égalité hommes-femmes est anti islamique? Et alors ? Mais on s’en fout comme d’une guigne des jobarderies de l’islam ! Que ces gens-là pensent ce qu’ils veulent, c’est leur problème. Notre problème à nous, est que ces décérébrés importent sur notre sol de pareilles « coraneries » et que certains y croient !

  6. Cette position inégalitaire est parfaitement justifiée doctrinalement. De multiples textes musulmans authentiques l’attestent, y compris les hadiths du Prophète. C’est une analyse constante dans toute la tradition musulmane : rien de quoi s’étonner.
    Pour mieux comprendre : http://islametoccident.fr/?p=25

  7. Les sourates s’adressent aux hommes, les femmes, d’un bout à l’autre du coran sont traitées comme des tiers .

Les commentaires sont fermés.