Un retraité âgé de 93 ans fait fuir son voleur d’un coup de canne

Publié le 1 décembre 2015 - par - 9 commentaires

http://www.msn.com/fr-fr/actualite/insolite/un-retrait%C3%A9-%C3%A2g%C3%A9-de-93-ans-fait-fuir-son-voleur-dun-coup-de-canne/ar-AAfPDnx?li=AAaCKnE

Regardez donc…. Les papys de 93 ans vont donner des leçons aux jeunes de 20ans !! Comme quoi ils sont pas si drus les issus de l’immigration…

Print Friendly, PDF & Email

9 réponses à “Un retraité âgé de 93 ans fait fuir son voleur d’un coup de canne”

  1. Jean-Paul Saint-Marc Jean-Paul Saint-Marc dit :

    Attendons une plainte du cambrioleur !
    A moins que le parquet décide lui-même de la plainte !
    La canne, c’est quelle catégorie d’arme ?
    Ne faut-il pas une autorisation dûment attribuée par la préfecture après enquête ?

    • Avatar coco dit :

      Bonsoir Jean-Paul,

      Si ce courageux patriote n’est pas en prison, c’est qu’il a dû leur expliquer la littérature à ces braves policiers lorsqu’ils ont pris sa déposition….
      Ah! Un bon coup de balai dans le cul, c’est tout à fait ce qu’il leur faut à ces Daeschiens de souche….. Que les jeunes de 20 ans en prenent de la graine et méditent sur l’exemple de cet homme.

  2. Avatar hathoriti dit :

    « Aux âmes bien nées, la valeur n’attend pas le nombre des années » . Bravo Pépé ! Prenons-en de la graine !

    • Avatar coco dit :

      Bonsoir Hathoriti,

      Oui, les français devraient s’inspirer au lieu de se terrer comme des rats à la moindre occasion…. Cessons d’être des lâches et devenons des braves.

  3. Avatar Christian dit :

    Ben il ne devait pas être bien couillu le voleur.

    • Avatar coco dit :

      Bonsoir Christian,

      Non en effet, il devait pas être trop couillu…. Mais comme quoi, il suffirait d’un rien pour que le péril islamique disparaisse…..

  4. Laurent P. Laurent P. dit :

    Petit rappel de maniement de canne ou de parapluie :
    Une canne ou un parapluie, c’est LONG, ce qui vous permet de rester hors de portée des coups d’un agresseur, même armé d’un couteau.
    On ne frappe pas comme avec un fouet (coup de taille), on frappe d’ESTOC, c’est à dire d’un coup de pointe, comme pour enfoncer la pointe de la canne ou du parapluie dans le corps de l’agresseur de part en part.
    On vise la partie la plus large du corps : le buste.
    Evidemment (et heureusement), vous ne traverserez pas l’agresseur mais vous lui ferez très TRES mal, voire vous le mettrez par terre.
    Après avoir frappé, on frappe A NOUVEAU.
    Toujours d’estoc.
    Et on recommence.
    Jusqu’à ce que l’agresseur parte en courant.
    On ne vise pas les yeux, parce que là vous risquez de tuer, en rentrant jusque dans le cerveau.

    • Avatar coco dit :

      Bonsoir Laurent,

      Oh!!!!! Vous semblez tout droit sorti d’un épisode de « Chapeau-Melon et bottes de cuir » avec vos allures à la John Steed….

      L’islam ne comprend ni la finesse, ni l’élégance….. Dommage….. Les voilées ne savent pas se quelles perdent!

  5. Avatar breizlande dit :

    un bel acte de courage

    à ce Monsieur je dit bravo
    nous pouvons en prendre graine

Lire Aussi