Nantes, elle refuse de retirer son voile dans l’enceinte militaire et souhaite qu’une bombe explose…

Un incident s’est produit ce lundi matin au Centre du service national, rue des Rochettes, à Nantes.

Une Nantaise de 19 ans s’est présentée vers 9 h 30 au Centre du service national de Nantes pour participer à la Journée défense et citoyenneté. Elle portait un voile sur les cheveux.

Les militaires lui ont demandé de le retirer conformément au règlement qui prévoit que la tête doit être nue et sans signe de religion. Mais la jeune femme a refusé. Le personnel du Centre du service national a parlementé, lui a présenté le règlement. Mais la jeune femme ne voulait rien entendre. Elle a renversé des boissons qui se trouvaient sur une table. Les militaires lui ont proposé de quitter les lieux en échange d’une mention de refus de participer à la Journée défense et citoyenneté.

Malgré cela, la jeune femme est allée s’asseoir dans la salle du Centre du service national. Elle a d’abord tenté de mordre un militaire, puis a proféré de nombreuses insultes et tenté de gifler un policier qui intervenait sur les lieux.

La jeune femme a finalement été interpellée pour outrage, rébellion et violences et conduite au commissariat de Nantes pour y être placée en garde à vue. Dans le véhicule, elle aurait précisé qu’elle souhaitait « qu’une bombe explose à Nantes« .

http://www.presseocean.fr/actualite/nantes-elle-refuse-de-retirer-son-niqab-au-centre-de-recrutement-de-larmee-23-11-2015-176767

 31 total views,  1 views today

image_pdf

21 Commentaires

  1. Trop de laxisme , depuis les années80 ! On le paie cash ! Ps et Ump ou Rpr et toute cette chienlit sont coupables des évènements actuels ,pour négligeance du danger envers le peuple français ! Il en faudrait peu , de nos jours , pour avoir une guerre civile dûe à des politicards tordus …..

  2. Nous avons eu charlie maintenant nous avons le bataclan puis nous aurons autre chose. Il y a des lois… pour les français, mais les signes extèrieurs de religion qui fleurissent dans les rues de notre pays par les musulmans ne sont pas réprimés. Alors des femmes voilées qui peuvent cacher des armes sous leur « voilage », qui ont le droit d’accompagner des enfants en sorties scolaires… ou viennent à la porte des écoles ? nos gouvernants qui devraient être là pour faire respecter la loi ne font rien, pourquoi ? avons nous tellement peur de leurs réactions ? comme cette mousmée de 19 ans qui arrive à entrer dans la salle alors qu’il y a des miltaires à la porte ? Ils n’ont pas osé la toucher ? c’est quoi ce « cirque » ?

  3. Excellent ! Qu’ils continuent à se comporter de cette façon ! Je les encourage à répéter ça, ça montre bien leur vraies nature. Et à force, ça finira bien par enlever la m*** que certains ont dans les yeux et dans les oreilles. J’ai espoir …

  4. oups j’ai oubliée : déchéance de la nationalité française et charter retour terre d’islam à ses frais !

    • sauf si elle n’a que la nationalité française, car on n’a pas le droit d’en faire une apatride (d’ailleurs Marine le Pen a clairement réclamé la déchéance de nationalité pour les binationaux, et elle a raison en l’état actuel du droit puisque les conventions internationales ne nous laissent pas le choix). Si on pouvait en faire une apatride, en les révoquant, le problème serait de savoir où l’expulser, puisqu’elle n’a aucune autre nationalité donc il n’y a aucun pays qui pourrait être tenu de la récupérer. Le seul endroit au monde qui, à ma connaissance, ne relève d’aucune souveraineté, ce sont les eaux internationales (donc en pleine mer, bien loin de la cote)… il doit aussi y avoir le pole nord, où être expulsé est sans doute préférable que d’être balancé à la flotte. Bref la déchéance de nationalité suscite cette difficulté, d’où l’importance de ne pas brader la nationalité française, sinon on est dans le pétrin faute d’admettre l’ostracisme dans tous les cas.

      • Les eaux internationales c’est pas mal, un bateau, une canne à pêche pour manger, et vogue la galère, qu’ils se démerdent ! Le pôle nord c’est pas mal aussi. comme quoi il y a des solutions…

      • Il me semble que , en Russie , ils expulsent des gens , même devenus apatrides par jugement ?….. Ils les virent de Russie et qu’ils se débrouillent autour … je dis bien : il parait .

  5. Elle devrait être condamnée (1) pour port de voile illégal (2) dégradation de biens publics (3) troubles à l’ordre public (4) insultes (5) agression aggravée car sur des forces de l’ordre (6) ils ont oublié l’histoire de la bombe pourtant un souhait important en cette période de guerre : menace d’acte de guerre !!

  6. Va-t’on supporter encore longtemps ces provocations des femmes musulmanes en France. Il serait plus que temps de les interpeller manu-militari de les condamner en procédure d’urgence, de pratiquer la saisie arrêt sur leur compte pour payer l’amende et tous les fais des dégâts et enfin de les EXPULSER à la moindre récidive.

  7. d’accord avec hoplite
    commençons par être précis , nommer les choses et interdire les niqab,burqa et autres affublements tellement saillants…..serait effectivement un grand pas.
    comme souvent en France , les lois ne sont pas explicites ..le moment est venu de l’être et sévir systématiquement contre ces provocations

  8. Une Nantaise de 19 ans…, non une musulmane qui vous nargue!
    Qui parle d’intégration, de multimachin…?
    Que des jeunes de 19 ans s’accoutrent de cette façon après être passées par l’école de la République cela s’appelle de la provocation.
    Une première mesure simple à prendre dans le cadre de la loi sur l’état d’urgence; Interdire les niqab, burqa et autres signes de prosélytisme sur tout le territoire. Nous verrons si le « pasdamalgame » est fondé et pas une simple taqya de plus.

Les commentaires sont fermés.