Scandale au Sénat ! « l’immigration d’aujourd’hui ce sont les terroristes de demain »

Ça y est, les sénateurs sont cul par-dessus tête, la République vacille, le Sénat tremble, le monde s’est arrêté…

Bravo Jean-Louis Masson.

Un sénateur, oh le vilain, a osé lier immigration et terrorisme… stigmatisant ainsi la communauté musulmane selon l’inénarrable Placé qui, bien entendu, voit dans l’opposition entre le « bon immigré » espagnol, polonais, italien ou portugais d’antan et le mauvais d’aujourd’hui un racisme anti-musulman et un parti-pris anti-chrétien…  Inutile de perdre sa salive et son temps pour expliquer à  ce parasite  anti-français (qui a eu cette idée folle de faire de cet engin de malheur un sénateur de la République ? )    la différence entre christianisme et islam. Il est de ceux qui, les pieds dans la merde, prétendent encore que ça sent la rose.

Des millions de Français vivent sous le seuil de pauvreté, réduits au chômage par la concurrence immigrée déloyale. Nos prisons regorgent de délinquants immigrés ou d’origine immigrée en tout cas à près de 80% musulmans,  le nouveau « calife » de l’Etat islamique a annoncé que des millions de terroristes étaient arrivés en Europe avec les « réfugiés ». Mais des dizaines de sénateurs, leurs employés et leurs avocats vont éplucher les textes, consulter… pour savoir si l’on peut punir l’affreux  Jean-Louis Masson qui, dans le feu de l’action s’est oublié après un discours     sans faute :

« Je le dis très clairement : je suis hostile à l’immigration pour des raisons conjoncturelles et structurelles » a-t-il commencé devant un hémicycle quasi-plein pour cause de vote solennel sur l’ensemble du texte (voir la vidéo). « Actuellement, une veuve d’agriculteur touche beaucoup moins que ce que touche un immigré qui n’a jamais travaillé pour la France » lance-t-il, sous les applaudissements des deux sénateurs FN, David Rachline et Stéphane Ravier. Il siège d’ailleurs à leur côté dans l’hémicycle, en tant que non-inscrit.

Jean-Louis Masson continue sa diatribe anti-immigrés : « Par le passé, nous avons eu d’énormes vagues d’immigration : des Polonais, des Italiens, des Portugais. Et c’était des gens qui ne posaient pas de problèmes… Et il faut le dire. Et c’était également le cas de gens venus du Sud-Est asiatique. Et très souvent, leurs enfants étaient les premiers de la classe. Actuellement, avec des gens qui viennent d’autres endroits, ce ne sont ni les premiers de la classe… Mais oui, mais oui » lance-t-il sous la bronca des sénateurs. Stéphane Ravier, lui, semble ne pas en croire ses oreilles et ne boude pas son plaisir. Hilare, il claque des mains en regardant en l’air (voir la vidéo).

« Par le passé l’immigration conduisait à l’assimilation. Aujourd’hui elle conduit au communautarisme. Il y a des quartiers où on ne va plus. Et ce sont les mêmes gens qui sont dans ces quartiers » poursuit Jean-Louis Masson. « Il n’est pas pensable qu’on ait aujourd’hui des piscines où on sépare les hommes et les femmes, qu’on fasse des menus communautaristes dans les cantines scolaires ». Il conclut : « Tout à l’heure, on nous a dit que l’immigration avait conduit à des gens qui étaient de très bons Français, des Français remarquables. C’est vrai : Necker, Madame Curie, etc. C‘étaient des Français remarquables. Simplement, j’aurais aimé que la liste continue. Mohamed Merah, Amedy Coulibaly, ce sont les terroristes aujourd’hui ! L’immigration d’aujourd’hui, ce sont les terroristes de demain ! 

Il a dit tant de choses vraies… complètement oubliées, négligées, piétinées… par ses honorables collègues. C’est qu’eux aussi ne veulent pas savoir, ne veulent pas voir. Des fois qu’ils soient obligés de se salir les mains, de fâcher l’appareil qui les fait vivre royalement…

Tous des lâches.

Même Masson qui prétend s’être emballé et n’avoir pas maîtrisé sa dernière phrase. « Il y avait un tel cirque que je n’ai pu lire mon texte. Je ne voulais pas dire cela. Je voulais dire que les terroristes d’aujourd’hui sont le produit de l’immigration récente »

Même lui n’assume pas l’évidente clarté, l’évidente justesse de ses propres paroles.

Combien de temps encore les Masson, les Morano, devront-ils subir un procès en sorcellerie pour avoir simplement décrit le réel ?

Combien de temps encore les Français voteront-ils pour les salauds qui font des procès de Moscou au lieu de les défendre ?

Christine Tasin 

 81 total views,  4 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. (voir la vidéo). Elle est où ? J’aimerais bien voir et surtout entendre ce diseur de vérité. C’est si rare dans les murs du soviet suprême, pardon de la république…

    Masson dit la vérité alors il doit être mis en prison politique très bientôt par ce régime de bolchevique antiraciste ?! Il faut mentir, manipuler le réel, les masses, les chiffres, les statistiques comme 90% de ses chiens de politiciens et leurs flux incessant de propagande gluante à la télévision française.

  2. Tout ce qu il dit n est que pure vérité. Ils n y a que les collabos pour s en offusquer. Je pense que le phénomène va aller en s amplifiant, De Villiers a fait sauter la censure en écrivant son livre…
    Merci à toute l équipe pour vos articles, ils font le tour du web 😉

  3. Il y a chaque jour un député de plus pour secouer le cocotier….
    C’est que tout le monde en a plus que marre des parasites profiteurs, fainéants,capricieux, menteurs, colériques, mal élevés et irrespectueux des femmes ayant si peu d’hygiène qu’il transportent pleins de maladies, etc…
    A quand une loi pour interdire le Coran?

  4. Bravo à ce sénateur qui est le porte parole d’une partie grandissante du peuple Français .Les autres repus s’indignent:qu’ils sachent qu’ils font honte au peuple Français qui les considéré comme des parasites inutiles entretenus.

  5. ENFIN un homme politique honnête, qui dit la vérité, tout simplement! Soyons certain que son lynchage médiatique et politico-judiciaire commencera très bientôt, comme pour Nadine Morano!… Cela dit, toutes les répressions pseudo-légales n’empêcheront PLUS désormais la diffusion à grande échelle des vérités qui dérangent notre misérable « establishment » politique et médiatiques!

  6. J’ais vu la vidéo et j’étais aux anges , Comme ont dit chez moi, j’ai mangé du poulet et je me suis lécher les doigts ,que du bonheur,encore ,encore.

Les commentaires sont fermés.