Bonnet d’âne aux syndicats policiers, traîtres à leur cause et à la patrie

Mobiliser tant de policiers pour ne même pas exiger la démission de Taubira, c’est d’une nullité crasse.

C’est, surtout, un acte de trahison suprême de la base, de ces policiers qui ont pris le risque de faire connaître leur mécontentement, leur révolte, leurs attentes… Au pays de Hollande-Valls-Cazeneuve-Taubira-BelKacem, la délation et le règlement de compte se portant spécialement bien.

Bref, les syndicats félons qui ont agité le drapeau rouge l’ont fait pour donner de l’espoir aux troupes découragées et en passe de péter les plombs et le seul but était de faire retomber la pression, afin que la marmite n’explose pas.

Bref, des syndicalistes qui marchent main dans la main avec le pouvoir, un Cazeneuve qui ose quelque chose qui ressemble fort à « je vous ai compris »… dont on sait l’ultime et impardonnable trahison qu’il recelait et préparait.

Le grand soir ce n’est pas encore pour maintenant, au moins pour les policiers.

Mais après tout réjouissons-nous, de fil en aiguille, de trahison en révolte, quand la marmite va exploser, les policiers n’auront aucune hésitation…

Christine Tasin  

 105 total views,  1 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. Je ne comprends pas pourquoi il n’y a personne qui organise une grande manifestation contre l’insécurité et pour le soutien aux forces de l’ordre un dimanche pour que tout le monde puisse y assister. A mon avis, il y aurait du monde.

  2. Diviser pour régner… La suspicion partout…
    C’est peut-être une coïncidence, mais je ne rencontre que des ouvriers qui ont ( enfin ! ) ouvert les yeux…Alors l’espoir grandit : on verra cela en décembre !

  3. J’espérais vraiment qu’il allait se passer quelque chose. Ce fut un pétard mouillé…Vous avez vu la gueule de la taubira hier, pendant que manolito discourait..toujours au futur…nous ferons…il y aura…et le croquemort à côté… manquait que gras du bide pour terminer la brochette de traîtres.

  4. J’aimerais, avant de mourir, voir la marmite exploser. Mais je ne crois pas que cela se fasse. Le Français, tellement enfoncé dans son p’tit confort….autant matériel que « moral »…

  5. «… les policiers n’auront aucune hésitation. » J’aimerais en être convaincu. L’affaire Sébastien Jellamion, un défi au bon sens et à la vraie justice, est une avertissement du Pouvoir en place envers tout policier plus ou moins rebelle ou osant dire ce qu’il pense. En outré, il en existe parmi les policiers certains (« certaine » dans le cas de Sébastien) qui n’hésiteront pas à moucharder.

Les commentaires sont fermés.