Nous pourrions nous passer du pétrole de l’Arabie saoudite !


Nous pourrions nous passer du pétrole de l’Arabie saoudite !
Je voudrais rebondir sur l’article de Philippe évoquant la manière de réduire à quia les décérébrés du Golfe, je suis pour à 100%.
Pour ce qui est de leurs ressources pétrolières, nous n’en avons pas besoin.
Nous pouvons avoir notre propre pétrole, en un rien de temps. Mais comme nous avons les écolos les plus cons du monde, la découverte est passée sous silence. Découverte française pourtant !
Cela s’appelle le « pétrole bleu »…

Comment ça marche ?

  1. Des micro-algues à la prolifération extrêmement rapide sont baignées dans 400 tubes remplit d’eau entre autres. Le but est de reproduire de façon accélérée ce qui s’est passé il y a des millions d’années quand le phytoplancton s’est transformé en énergie fossile.
  2. La société Bio Fuel Systems (BFS) reçoit du CO2 produit par une cimenterie voisine afin de “nourrir” les algues. Ces dernières ont besoin pour proliférer de photosynthèse (avec le soleil) et de gaz carbonique. Il neutralise 938 kg de CO2 par baril.
  3. Les algues se développent à vitesse “grand V”. En 48 heures, le résultat désiré est obtenu.
  4. Tous les jours le liquide obtenu dans les grands tubes sont filtrés. On a de la biomasse qui sera ensuite utilisée pour la production du carburant bio.
  5. Le reste du liquide qui est constitué d’eau est réintroduit dans les tubes.

Ainsi, 20 millions de baril de Blue Petroleum BFS par jour permettraient de réduire les émissions de CO2 de 20 % et par la même de réduire l’effet de serre !

Selon le président et fondateur de BFS, l’ingénieur français Bernard Stroïazzo-Mougin qui a travaillé sur des chantiers pétroliers au Moyen-Orient, avec “Une unité qui ferait 50 km sur 50 km, ce qui n’est pas quelque chose d’énorme, dans des zones désertiques du sud de l’Espagne, on pourrait produire environ 1.250.000 barils par jour. Il ajoute qu’avec une telle production, on pourrait égaler ce qu’exporte l’Iran chaque jour.

Ben oui bonnes gens, il y a une différence entre un écologue et un écologiste…
Si nous sommes tous d’accord pour trouver des énergies plus « propres », nous ne devons pas oublier que, pour l’instant, la France est le pays qui produit le moins de CO2, grâce au nucléaire et, ironie du sort,  au diesel… Le diesel produit des particules de plus en plus fines qui s’enfoncent de plus en plus loin dans les systèmes respiratoires. Or les écologistes pensent que plus c’est petit moins c’est dangereux, mais les voitures essences produisent plus de CO2…
 Pour produire l’électricité d’une centrale nucléaire sur un an, sachant que la centrale ne tourne que 200 jours, les 165 restants étant voués à la maintenance, il faudrait un champ de 39500 éoliennes qui tourneraient au maximum de leur capacité théorique ( environ 40%) sur 365 jours. Une éolienne est composée de : une hélice qui en tournant produit du bruit, d’importants mouvements d’air qui perturbent les oiseaux, voire les tuent, perturbent les personnes et animaux alentour ( il semblerait que les vaches produisent beaucoup moins de lait et que les personnes souffrent d’acouphènes et de maux de tête ).
Un mât, qui doit être très haut, au moins trente mètres, sinon ça ne sert à rien. Plus c’est haut, mieux le vent a de prise, mais plus les risques de torsion en période de tempête sont importants.
Un moteur ( à essence, ou à électricité ) pour la faire tourner les jours de calme plat… C’est bête hein ?
Le tout fabriqué hors de France, souvent au Danemark, donc quand ça plante, le réparateur vient… du Danemark…
Et comme il faut que ce machin résiste, il est planté dans plusieurs mètres cubes de béton, dans un immense trou creusé dans le sol. je vous laisse imaginer le cubage de béton nécessaire dans le sol comme fondations du bidule ( hauteur, poids, résistance aux vents et  tutti quanti ).
Vachement écolo le truc.
D’ailleurs il y a de cela un petit mois, par une belle fin d’après- midi ensoleillée, alors que nous rentrions vers Brest, j’étais au volant de la voiture regardant comme il se doit la route loin devant moi. Or la route est vallonnée et dans la côte, mon regard se porte sur la colline d’en face et là quelque chose me perturbe. Le paysage au loin n’est plus le même. Et les gosses de s’exclamer :  » mais il n’y avait pas un coteau boisé là-bas, à la place des éoliennes ? » Bon sang mais c’est bien sûr, rasons des arbres pour planter des éoliennes.
Je veux bien des énergies renouvelables, mais pas être prise en otage par les lobbies écologistes.
Suis écologue pas écologiste.
Laurence 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




14 thoughts on “Nous pourrions nous passer du pétrole de l’Arabie saoudite !

  1. AvatarPhilippe le routier

    Oh p***** je suis un con !

    J’en avais entendu parler de ce biocarburant… Mais ça m’était complètement sorti de la tête !

    Notez qu’il est moins performant que le carburant issu des énergies fossiles…
    … Mais la différence est tellement faible que j’en mettrais dans mon scania, je ne verrais pas la différence.

    Mais il y a un truc que je ne comprend pas.
    Pourquoi devoir créer UNE unité de 50 km sur 50 km ? (et hors de France en plus)

    Ne pourrait-on pas créer plusieurs unités de production plus petites ?
    Et chez nous si possible ?

    J’ai compris que côté ensoleillement, la France n’est pas l’idéal, mais, ça réduirait la vitesse de transformation de ces algues, j’imagine que ça ne l’empecherait pas, et comme la production se fait en continu, ça serait un moindre mal… Et c’est tout de même le fruit des efforts d’un ingénieur français. (oui, suis chauvin… Mais je l’assume)

    En tous cas, chapeau !

    J’ai l’impression que vous ne vous en êtes même pas aperçu, mais vous imaginez la baffe que prendraient les pays du golfe avec ce truc ?

    Mais vous les mettriez à genoux d’une manière tout aussi efficace que la mienne, leur ruine serait un peu plus lente, mais c’est tout.

    Bon, ça ne m’empêcherait pas de mettre mon idée à exécution…
    … Mais là, ça serait pour des raisons personnelles ET tactiques (clouer leur armée sur place et faire un exemple)

    En tous cas, vous signez là un article vraiment intéressant, très intéressant même.

    Merci pour ça !

  2. Avatarjan

    Oui j’avais vu ce procédé il y a quelques mois déjà
    Il y en a d’autre ainsi que de nouveaux matériaux, comme par exemple, un matériau capable d’augmenter la capacité de stockage des piles électrique ou autre batterie, ainsi qu’un temps de recharge 10 fois plus vite ( ou plus encore )
    Mais bon, pour toutes ces choses , on pourrait citer la phrase  » sœur Anne ne voit tu rien venir ,
    Parce que c’est exactement ce qui se passe . Ces infos datent déjà de pas mal d ‘années. On nous promet des monts et merveilles sur le coup .. et puis plus rien ! Aux oubliettes !
    Pourtant une usine comme celle décrite en Espagne dans le reportage, couterait 50 millions d’euros..
    Qu’est ce que c’est que 50 millions ?, !
    Les clandestins – migrants et leurs assocs vous diront que c’est un pourboire, eux qui reçoivent beaucoup plus !…

    Alors, logiquement, par rapport aux discours qu’on nous tient sur l’environnement, sur l’écologie , sur les économies, etc, on devrait construire plein de ces usines à l’or bleu, en région paca, par exemple.

    Ben non, parce que la logique de nos dirigeants est de ne pas nuire au lobby pétrolier, et en particulier à celui des Arabes ( suivez mon regard… ) et au lobby du nucléaire – même si dans ce cas présent, la concurrence est indirecte
    Il vont donc choisir entre deux calendrier :
    le grégorien ou les calendes grecques…
    Mais bon ne soyons pas trop méchant, ils suivront peut être le grégorien… Mais ce sera un grégorien très extensible…
    Nous interrogerons sœur Anne…

  3. AvatarPouf

    Alors pourquoi toutes ces idées « véritablement écologiques » ( et nous avons suffisamment d’ingénieurs de haut niveau pour rechercher des solutions réellement viables ) n’avancent-elles pas ???

    J’ai comme le pressentiment que si on cherchait le « pourquoi »…on trouverait LE FRIC !

  4. SKSK

    Je souscris et j’applaudis des deux mains à cette alternative: il faut faire vite et les renvoyer à leurs déserts et à leurs dromadaires.
    On avait d’ailleurs compris depuis longtemps que les écolos à la sauce verte servaient les intérêts d’autres « verts ».
    Il n’ont d’écologistes que le nom et ne sont rien d’autre que d’anciens gauchistes reconvertis dans l’islamophilie et la destruction de leur continent.
    La vraie écologie est celle qui desserera l’étau de l’islam et l’emprise de l’islamisation sur nos sociétés libres.

  5. AvatarChristian

    Je ne sais pas si ils vont sortir se carburant, car l’énergie fossile rapporte des milliards aux compagnies pétrolière et à l’Etat . mais c’est sur ,si cette énergie à base d’algue sortait les arabes pourraient se le boire leur pétrole ou s’en faire des lavements.Bon en tout cas sa marche et on a le droit de rêver.

  6. Avatartonylevrai

    Bonjour,

    Excellente découverte. Mais cette technologie sera racheté par les pétroliers via des sociétés bidons comme depuis les années 60 lorsque qu’une découverte réduisant leur production est découverte pour quelle ne soit jamais utilisées.

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Hélas c est tout à fait possible ! Mais quand le peuple aura repris le pouvoir qui se soucier des brevets ?

  7. Avataryoniiii

    hi

    l avanir n appartient pas au principe du moteur a explosion ,

    que ce moteur tourne avec un carburant , petrole , petrole bio , gaz , etc

    l avenir appartient au moteur electrique

    qu il fonctionne au solaire , nucleaire , ou autrte

    trois piste confirme que le principoe du moteur a explosion et terminée
    et que ce sera les moteur electriqure l avenir

    1) la technologie des ET , les OVNI
    aucun moteur a explosion ne peu permettre la conquette de l espace et la conquette de l espace sera indispensable a la survie a tres long terme de l humanité

    l anti gravité peut etre reprodiut en laboratoire que avec un moteur electrique

    le principe de non localité , le principe de coherence entre deux systeme etc
    ne peuvent reprodiut que avec un moteur electrique

    donc cela confirme que le moteur a explosion n est pas notre avenir

    2) la science fondamentale et technologique experimentale
    a prouvé d un piont de vue des theorie et des experience en laboratoire

    que l energie electrique a de tres nombreux avantage que le moteur a explosion n a pas . et qui son vitale a l humanité

    la theorie quantique , les technologie quantique , l anti gravitation , la non localité etc
    son des avanatge vital a l humanité

    et elles nous son accepcible pour l instant en laboratoire et en partie dans nos technologie electrique

    donc la encore le moteur electrique est notre avenir

    3) l ecologie , l avance scientifique , etc ne peuvent ce faire que avec un moteur electrique

    donc l avanir est clairement au moteur electrique et non au moteur a explosion

    by

  8. Avatarjan

    Notez qu’il n’y a pas que les arabes pour le pétole.
    Les américains en ont beaucoup chez eux aussi , notamment en Alaska; mais, Ils essayent de garder leur réserves, tant en épuisant celle des autres… C’est stratégique.
    Les russes ont eux aussi, d »énorme réserves , notamment dans leur eldorado qu’est la Sibérie avec en plus énormément de gaz.
    Enfin, il y a le pétrole sous les océans dont les nappes pétrolifères sont pharamineuse, paraît il. Mais l’extraction est bien plus difficile et dangereuse pour environnement, pour l’écologie. Mais ce n’est pas ce danger qui, pourrait menacer le monde qui va arrêter les capitalistes.
    Il y a d’ailleurs, sois dit en passant, une prophétie à ce sujet dans l’Apocalypse…

    Bref, on le voit l’énergie fossile à base de pétrole ( et de gaz ) n’est pas prêt de disparaître. Trop juteux comme marché, trop d’intérêt en commun . Et tout ce qui pourrait lui nuire sera étouffé et contrôlé par les consortium du pétrole et les États.
    En revanche, on nous imposera des taxes sur la pollution, on interdira le centre vile à, nos voiture,certains jours. On nous incitera à prendre les transport en commun… et le vélo, par tout les temps ! Il faudra faire des économie sur l’énergie et patati et patata !…
    Et l’hiver, ils nous dirons de baisser le chauffage et de mettre un pull !.. Non mais !
    Voilà quelques mesures qu’ils nous imposeront, en nous persuadant avec de grandes campagnes de pub et de propagande, ou l’accent sera mis, bien entendu, sur la culpabilisation des citoyens.
    Nous sommes de méchants pollueurs, grrrr…

  9. Avatarxtemps

    Les compagnies pétrolières rapaces ne voudrons pas laisser faire, c’est une mannes de plus de 2000 milles milliard ce dollars par an, principalement des pays musulmans.
    Super!,voilà notre marché noir déjà en partie, et qui fait mal aux gros, c’est une attaque en règle, qui n’est que justice.

  10. Avatarpanchovilla

    plus simplement :
    150 000 tonnes d’huile végétale usagée qui sont balancées dans les égouts tous les ans (= pollution) alors qu’elles pourraient faire tourner les moteurs diesel (= zéro pollution). mais l’état ne veut pas. donc double discours : la pollution coûte cher en santé publique, donc fabriquons de nouvelles taxes et contraintes, mais d’un autre côté, interdisons ce qui ne pollue pas. conclusion : la pollution rapporte plus qu’elle ne coûte, ou alors elle sert une idéologie remplaciste.

Comments are closed.