CRAN, élection d’une miss noire… mais Morano lapidée pour avoir évoqué les blancs ?

Il ne s’agit pas de défendre stricto sensu, une Europe blanche, mais de là à nier que notre continent ait été pendant des siècles un continent peuplé exclusivement de personnes blanche de peau (on ose même plus employer le terme race) c’est une vérité historique. La nier revient à faire du révisionnisme.
Au final Nadine Morano, n’a rien dit de choquant, peut être aurait-elle du le formuler un peu différemment , en faisant référence à l’histoire (et non au temps présent) et au fait que c’est la matrice originelle du continent européen.
Mais pour le reste et sans partager les réserves d’un Florian Philippot , trop marqué en l’occurrence par ses origines chevènementistes et la conception universaliste de la citoyenneté propre à la gauche , je suis choqué que les propos tenus par Nadine Morano fassent tant de bruit y compris au sein de la mouvance patriote.

Que je sache , elle n’a pas tenu de propos haineux ou menaçant vis à vis des personnes non blanches, vivant dans notre pays.
Il est quand même invraisemblable qu’on ne puisse plus évoquer les racines blanches de l’Europe alors que dans le même temps il existe des associations comme le CRAN fondé sur la couleur de la peau et qu’il y a même l’élection d’une miss noire. Que ne dirait-on pas s’il y avait une élection réservée exclusivement aux jeunes femmes de couleur blanche…

Sans soutenir du tout son parti Les Républicains – qui semble d’ailleurs vouloir la priver d’investiture il faut apporter son soutien à Nadine Morano. Oui il est inquiétant de ne plus pouvoir faire référence à une identité blanche alors même que les autres groupes ethniques ne se gênent pas pour afficher leur différence. Nier le fait qu’une personne de type physique européen ne puisse s’identifier comme blanche, c’est nier aussi qu’elle puisse être le cas échéant agressée malheureusement parce que blanche.. Or le racisme anti blanc existe bel et bien malheureusement pour ceux qui en sont victimes. Refuser de le reconnaître relève d’une forme de négativisme.

Et puis pour les défenseurs intransigeants d’une nation désincarnée, sans racines historiques et pure construction juridique, il est paradoxal d’opposer à nos compatriotes d’ascendance européenne et de culture hélleno-judéo-chrétienne, une identité sans aucune référence aux origines ethniques alors que dans le même temps la singularité des groupes minoritaires dans notre pays est sans arrêt valorisée.

Ainsi pourquoi l’ensemble de la communauté nationale devrait-elle se sentir fière de ses citoyens issus de l’immigration maghrébine et africaine, présentées comme étant « une chance » pour notre pays et une forme d’enrichissement culturel par les médias bien pensant et déprécier dans le même temps les autres citoyens français non issus de l’immigration (français de souche ou d’immigration ancienne) . L’ensemble de la nation ne devrait-elle pas être fière de toutes ses composantes en y incluent bien évidemment les Français de longue date !?

Au fond on valorise sans arrêt dans notre pays les communautés minoritaires qu’on « essentialise » en refusant au groupe majoritaire, en l’occurrence nos compatriotes d’ascendance européenne toute visibilité et toute forme d’affirmation : il y a des minorités existantes mais pas de reconnaissance des personnes ne faisant pas partie de ces minorités qui sont en quelque sorte des invisibles, il y a du racisme mais on récuse même le terme de races ; seules les personnes appartenant à des groupes minoritaires pourraient subir des violences, en ignorant le fait qu’on peut appartenir à un groupe minoritaire et se montrer conflictuel vis à vis de personnes appartenant au groupe majoritaire qui n’a pas le monopole, loin de là, d’attitudes violents ou discriminantes : ainsi les Français de souche ou assimilés encore majoritaires en nombre sur l’ensemble du territoire national ne font-ils pas l’objet quotidiennement d’actes d’hostilités dans des quartiers où ils se trouvent être minoritaires sans que les pouvoirs publics habituellement si soucieux de protéger les minorités ne s’en inquiètent ?

 Oui comme le dit l’auteur de cet article, la partie européenne de la population française n’est pas défendue quand certains de ses membres subissent des propos ou des actes de violence. Il faut souligner à cet égard l’absence, généralement de réaction et de soutien des associations dites anti racistes quand les victimes d’acte de racisme ne font pas partie des minorités dites visibles et de l’indifférence des médias, si prompt habituellement à faire la leçon.

Nadine Morano peut être jointe à son adresse email du Groupe UMP-NC et Apparentés de la région de Lorraine :
Téléphone : 03 83 64 24 43
Adresse :
Hôtel de Région
Place Gabriel HOCQUARD
BP 81 004

Rigdebert Rinocero

 114 total views,  2 views today

image_pdf

13 Commentaires

  1. Bonjour,

    Toute l’escroquerie de la sociologie française, résumée par elle-même, en 180 secondes:

    • En effet c’est un joyau qui dit tout mercià toi je confisque pour relayer demai n

  2. la France est blanche et doit le resté ;marre des mussss black migrants clandestins :immigrés etc :trop cet trop : ils veulent pas cintégrés donc retour chez eux :point bare :vive la france blanche et chretienne :merci Nadine Morano :et Vive le FN FNFN urgent

  3. J’ai effacé toutes les notes noires de mes partitions pour ne pas avoir d’ennui. Maintenant je joue une musique de m.

  4. Bravo pour ce texte, M. Rinocéro. Un seul désaccord : Mme Morano n’avait pas à chercher Midi à Quatorze heure pour parler d’évidence, en ménageant comme tant d’autres, les bobos et les communautés agissantes ainsi que les associations et les partis politiques déments. Non ! Il est plus que temps d’OSER dire les choses telles sont ! Nous subissons, nous patriotes, depuis des décennies, les contre-vérités et les anathèmes pourquoi devrions-nous continuer à accepter cette dictature de la pensée et ne pas rendre la pareille ?!

    Par ailleurs, vous évoquez, fort à propos la position du CRAN pour une Miss Noire. Mais, sa volonté va bien au-delà d’une élection marginale. Chaque fin d’année cette association fait pression sur le Comité Miss France pour qu’une Miss de couleur soit élue et si c’est une blanche comme cette année Mlle Cerf, j’imagine la grosse crise de rage. Même scénario, je suppose dans les banlieues et autres sphères faussement bien-pensantes !

    Quant aux Africains je sais, pour avoir eu des discussions avec eux, qu’ils souhaitent préserver leur couleur noire. La majorité des Africains vit le métissage comme une « dilution » de leur race – à laquelle ils tiennent ! Et je les approuve entièrement. Il en va de même pour les Japonais et bien entendu les Chinois et bien d’autres ethnies !

    Alors, pourquoi, nous, Français et Européens serions nous les seuls à ne pas pouvoir exprimer le même souhait, la même fierté ?

    Nous sommes reniés par les chefs de partis politiques et nous savons dès maintenant pour qui il ne faudra pas voter.

    (Entre parenthèse j’ai de plus en plus de mal à écrire mes commentaires sur ce site depuis son remaniement – l’écriture GRISE – est si pâle qu’on doit forcer pour écrire et se lire. Le wabmaster est sans pitié) – Si d’autres patriotes éprouvent les mêmes difficultés que moi, qu’ils le manifestent. MERCI.

    • Olivia, vous avez parfaitement raison. Pourquoi les webmasters s’acharnent-ils à mettre les commentaires en grisé. C’est autant désagréable à la saisie qu’à la lecture. Ne savent-ils pas que les personnes âgées ont souvent des problèmes de vue ? C’est proprement chiant ;;;

      Sinon, bel article de Rigdeber Rinocero. Il a tout dit. On pourrait juste ajouter que la trahison des partis comme des gouvernants a atteint un niveau sans doute jamais vu dans l’histoire de notre pays. Et je suis sûr que nous n’avons pas encore atteint le fond.

  5. C’est que ils sont susceptible ses messieurs les musulmans? il ne faut pas grand chose pour les égratigner. Par contre quand c’est eux qui nous insulte!!!!!!

  6. C’est un Monde de fous… La député(e) s’est sentie blessée en tant que personne noire. Thuram écrit un livre qui s’appelle « Mes étoiles noires ».
    Si il y a des noirs c’est qu’il y a des non-noirs.
    Oui effectivement il y a des non-noirs, et ici en Europe ils sont plutôt blancs et même majoritaires (encore) et originaires de ce continent.
    Mais en fait si les noirs peuvent se dire noir, les blancs eux ne peuvent pas se dire blanc on doit les appeler : face de craie, sale blanc, boloss, babtou, si c’est une femme on peut dire pute voire sale pute blanche..
    La seule appellation d’origine non contrôlée autorisée pour les blancs est celle suggérée par les non-blancs, voilà ce que Morano aurait du savoir 🙂

    • Oh combien vrai !

      Je me souviens d’un fou rire qu’on avait eu voici des années quand Gabrielle, ma fille aînée devait avoir environ trois ans.
      Elle faisait du dessin avec son parrain, et tout à trac, elle lui lança,

       » Mais parrain, pourquoi t’es noir ?  »

      Et lui, en prenant un accent africain à couper au couteau de combat,

       » C’est pawce que je suis un negwo ma chewie !  »

      Il n’y avait pas de racisme venant de ma gosse…
      … Mais si on suis le « raisonnement » d’un imbécile comme Tin, il y en avait chez mon pote puisqu’il venait de se dire nègre lui même.

      Sauf que mon pote se fout d’être noir, il est fou de sa femme, fou de ses enfants, drôle, intelligent…
      … Et ses problèmes, quand il en a, comme tout un chacun, il ne les met pas sur le compte de sa couleur.

      Parfois je me demande s’il est noir et si moi je suis blanc.

      Visuellement la réponse est évidente.

      Mais si on creuse un peu plus, on est juste des hommes qui avons partagé les mêmes merdier, bouffé les mêmes bestioles (tant que ça se mange ça économise les rations de combats)

      Et au final, ceux qui entretiennent le racisme, et ça j’en suis certain, ce sont ceux qui se disent antiracistes, car enfin, materner autant des gens juste pour la couleur de leur peau, c’est déjà un aveu qu’on pense qu’ils seraient incapables de s’en sortir sans aide… Bref, qu’ils sont cons !

      Si ça c’est pas du racisme ?
      Alors, je ne sais pas ce que cela pourrait être !

  7. Evidemment, morano est à guillotiner ,trop blanche pour le tin pleurnicheur de service, à chaque élection, miss FRANCE doit être totalement noire !!! pour le cran ne voter pas blanc ..voter noir !!
    on se croirait en Afrique où dans certaines régions le mythe du blanc esclavagiste est entretenu
    la peau noire va devenir la seule couleur acceptable sur notre sol…. tin, depuis le temps qu’il rêve du remplacement de la population métropolitaine , de s’accaparer des merveilles et richesses que les blancs ont construit durant des siécles … …Nos bobos gauchistes sont complices des exigences post coloniales des dictateurs esclavagistes qui réclament l’indépendance des antilles ,
    il suffit de voir ce qu’est devenu haiti !!!

    • Parce que d’une poule on ne fait pas un aigle….il suffit aussi d’observer la décrépitude dans laquelle l’Afrique s’est enfoncée depuis cinquante ans.

Les commentaires sont fermés.