Brève : la ville de Chalon-sur-Saône entérine la fin du menu sans porc dans ses cantines

Brèves Publié le 30 septembre 2015 - par - 7 commentaires

http://www.francetvinfo.fr/societe/religion/laicite/chalon-sur-saone_1105883.html#xtor=AL-79-%5Barticle%5D-%5Bconnexe%5D

Print Friendly, PDF & Email
7 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
DANIEL POLLETT
DANIEL POLLETT
il y a 6 années

Il a raison. Est-ce que les israélites demandent à manger casher ? Est-ce que les bouddhistes demandent à ne pas manger de viande ? Non, alors le « vivre ensemble », si tant est qu’il existerait, c’est aussi pour les musulmans.

pirlouit
pirlouit
il y a 6 années

les femmes musulmanes sont nombreuses à ne pas travailler, la cantine est un service pas une obligation.

Christian
Christian
il y a 6 années

bien fait,si les mamas voilées,sont pas contente,elle n’ont qu’à les faire manger à la maison ,leur mômes. De toute façon celles qui ne travaillent pas n’ont rien à foutre,les allocs tombent.

PUGNACITÉ
PUGNACITÉ
il y a 6 années

Toutes les villes de France devraient adopter les menus Français avec ou sans porc.Tous ceux qui veulent vivre dans ce pays doivent adhérer à cela.Sinon qu’ils dressent le constat qui s’impose:inassimilables ,soit ils acceptent sans mot dire et restent discrets soit ils partent vers des contrées plus en adéquation avec leur façon de vivre.

templier
templier
il y a 6 années

cochonouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu….
LE SAUCISSON BIEN DE CHEZ NOUS!!!!!!!
je répond a chaud …..veuillez excusez le peu de développement sur le sujet….
c est un gros problème pour moi l écriture…je ne suis pas une lumière dans ce domaine….

Maxime
Maxime
il y a 6 années

Petite anecdote sans prétention… une grande enseigne de la distribution dont le nom commence par « Le » et se termine par « clerc » (ne citons pas de nom) vend sous sa propre marque du riz complet et propose, comme le font de nombreux industriels, des recettes de cuisine pour qu’ils servent d’accompagnement. Or, à mon agréable surprise, ce sont des recettes à base de porc… comme quoi, le politiquement correct et l’islamiquement correct n’ont pas encore gagné la partie !

Lire Aussi