Ras-le-bol de ceux qui veulent nous faire travailler plus pour gagner moins !

On dirait que les émules de Macron se multiplient.

On dirait que les basses oeuvres des ultra-libéraux gangrènent jusqu’au clan patriotique et républicain…

C’est ainsi qu’Alois a posté sous l‘article évoquant l’indignation de Christian à propos des ouvriers de chez Smart qui travaillent 39 heures payées 37 ce commentaire qui me révolte :

Oui et alors ! En Baden Wuertemberg les fonctionnaires sont passés de 39 heures à 41 heures sans augmentation de salaire et personne n’a rouspété ! Les 35 heures ont été le début de la décadence de la France. En France 1/3 des fonctionnaires travaillent 35 heures ; le reste travaille beaucoup moins…
cherchez l’erreur. L’Allemagne a gagné depuis longtemps la guerre économique , les patrons ce sont eux et notre jojo national de l’Elysée n’est bon qu’à cirer les pompes à Merkel. 

Ce commentaire montre, hélas, à quel point la déconstruction de notre modèle, nécessaire pour que la France devienne un pays concurrent de la Chine ou du Bengladesh fait du chemin dans les esprits. C’est que tout le monde a intérêt à accepter ce discours pour que  la venue de réfugiés acceptant les salaires les plus bas et le temps de travail le plus élevé soit favorisée par les grandes entreprises (voir le Medef).

Réponse point par point ci-dessous :

« En Baden Wuertemberg les fonctionnaires sont passés de 39 heures à 41 heures sans augmentation de salaire et personne n’a rouspété »

Parce que des masos qui se sont laissé faire ont accepté l’inacceptable, dans un pays étranger, de surcroît, il faudrait que nous fassions pareil ? La marche de l’humanité c’est de suivre l’exemple qui est le meilleur pour l’homme pas ce qui est une régression.

« Les 35 heures ont été le début de la décadence de la France. »

Faux. D’abord tous les pays occidentaux ne sont pas passés aux 35 heures mais tous sont en situation de décadence, de perte d’emplois, d’endettement maximal… Ensuite   ce qui pose problème dans les 35 heures ce sont les avantages accordés aux patrons des grandes entreprises en compensation des 35 heures, gel des salaires, annualisation des temps de travail, pression maximale sur les salariés, horaires de fou, ouvertures certains dimanches… Jamais les gens n’ont été aussi peu heureux d’aller travailler.  Enfin, que, en 2015, dans une des premières puissances mondiales (même si nous perdons des places régulièrement, nous sommes encore suffisamment riches et attractifs  pour que l’on envoie des étudiants étrangers dans nos universités, que des millions d’émigrés veuillent venir vivre chez nous etc.) avec la robotisation, on ne puisse pas se contenter de 35 heures de travail c’est aberrant. D’autant plus aberrant que l’on a  délibérément fait disparaître le tissu industriel et les emplois qui allaient avec, les remplaçant par des postes de fonctionnaires, histoire de créer des emplois plus ou moins fictifs qui dont en  même temps des réserves de voix.

cherchez l’erreur. L’Allemagne a gagné depuis longtemps la guerre économique , les patrons ce sont eux et notre jojo national de l’Elysée n’est bon qu’à cirer les pompes à Merkel. 

Comme c’est facile ! Pas de smic national, que des smic de branche qui font que des Allemands travaillent pour 2 ou 3 euros de l’heure, même pas de quoi survivre. Des salaires si bas que les Allemands partent par milliers dans les maisons de retraite en Hongrie parce qu’ils n’ont pas les moyens de payer celles d’Allemagne. Un dumping social et salarial terrible avec une concurrence à ses propres employés impardonnable. L’exemple des frites congelées « fabriquées » en Allemagne est clair : on fait venir les pommes de terre de Pologne, on les lave, on les envoie en Italie pour les faire découper, et elles reviennent en Allemagne où elles sont ensachées  et congelées…

C’est facile d’être la première puissance économique et de faire rêver les libéraux de tout poil dans ces conditions !

Je suis en colère. Très en colère. Toute une partie de la population française n’a de cesse de faire disparaître les acquis du Front populaire et des 30 Glorieuses et ils réussissent à présent à faire participer les sans-dents à cet objectif, en les manipulant, en  les exploitant, en leur faisant croire qu’ ils n’auraient pas le choix.

La retraite à 60 ans ? En voie de disparition, remplacée par celle à 67 et bientôt même à 70

La Sécurité sociale pour tous ? La protection sociale diminue chaque année davantage. Ne sont couverts et protégés que les étrangers.

La semaine de 35 heures ? Battue en brèche par la multiplication des temps partiels imposée, 20 ou 25 heures au smic c’est le grand luxe pour vivre ! Les  39 heures payées 37, les 42 payées 36 se multiplient… On vole, on exploite, et on continue, malgré tout, de nous endetter, d’accueillir toute la misère du monde, des gens qui n’ont pas besoin de travailler, eux, pour tout avoir gratis…

Je hurle, fort, très fort…. Ma colère est extrême. Entendez-la Alois, elle est celle de millions de Français malheureux qui n’en peuvent plus et à qui on demande toujours plus. Pour le bonheur des milliardaires américains ou français nageant dans leurs luxueuses piscines   entre deux réunions de Conseil d’Administration où ils exigent la délocalisation des usines…

Je ne veux pas que l’on fasse de nos compatriotes, de nos enfants, des nos petits-enfants des êtres sans bonheur et sans espoir, subissant une condition devenue aussi terrible que celle des ouvriers du XIX ème siècle.

Christine Tasin

 34 total views,  2 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. « si la Smart deux places est construite en Moselle, la version quatre places est assemblée dans l’usine Renault de Novo Mesto, en Slovénie, d’où sortent les Twingo. Les dirigeants de Daimler connaissent les coûts de production de l’usine slovène. » ça s’appelle une épée de Damoclès!
    D’autre part, si 74% des cadres s’y sont dit favorables, seuls 39% des ouvriers se sont prononcé pour…(donc 61% contre!)

    On baisse les salaires chez Smart mais en lisant çà et là, on s’aperçoit que chez les autres constructeurs certains s’en mettent plein les poches; comme par exemple chez Volkswagen où on ‘réfléchit’ à économiser 5 milliards d’€.

    « Martin Winterkorn a reçu près de 15,9 millions d’euros de VW. en 2014 ( fixe de 1,6 million d’euros, complété par une part variable de près de 14 millions d’euros »

    « cet homme de 68 ans, qui avait commencé comme ingénieur, avait accumulé fin 2014 près de 28,6 millions d’euros de retraite  »

    « Une réflexion stratégique majeure était en cours : un plan de 5 milliards d’euros d’économies a été programmé et un « tueur de coûts », venu de BMW, a été placé à la tête de la marque Volkswagen.
    M. Winterkorn prévoyait aussi une grande réorganisation de l’entreprise, avec plus de décentralisation. »

    sources: http://www.lemonde.fr/automobile/article/2015/09/23/volkswagen-m-winterkorn-quitte-un-groupe-confronte-a-de-serieux-defis_4768732_1654940.html

    http://www.parismatch.com/Actu/Economie/Ex-patron-de-Volkswagen-Martin-Winterkorn-va-empocher-des-millions-d-euros-833939

    d’où mon coup de gueule sur le temps de travail chez Smart..

  2. Relativement à cet article,je suis quelque peu en désaccord.
    Au passage 39 à 35 il n’y a pas eu de variation à la baisse des salaires..Aussi 35 à 39 ,on reviendrait à la période initiale!
    En outre,nombre de très petites entreprises ne sont pas au 35h …
    Nous reviendrons ainsi dans une normalisation équitable.

  3. Jean Val Jean revient!, les mines sont fermés mais c’est de nouveau la misère en 2015 en France et dans toute l’Europe.

  4. Si on baisse la tête et que l’on ferme sa gueule, on reviendra comme autrefois , on ira travaillé en vélo ou en mobylette pour ceux qui habite loin. on baissera la tête, la casquette à la main en disant bien Mr le Directeur, c’est comme Mr le Directeur désire. Et on le regardera partir dans sa grosse voiture. J’invente rien ça c’est déjà produit. j’ais 63 ans et je me rappelle comment faisait mon grand père. Je me rappelle ma grand mère me dire, »Ton grand père gagne tellement peu que je me demande si il va travaillé ». Personne ne veux retourné à cette époque,à part le MEDEF,bien sur;

  5. « Diviser pour régner » :devise toujours à l’ordre du jour!N’oublions pas que de grandes différences de traitement existent entre les catégories de salariés et les retraités du privé et fonctionnaires par exemple,il est humain que ceux qui bénéficient davantages ne désirent pas les perdre ,ainsi, difficile de s’organiser et réagir les intérêts des uns ne correspondant pas à ceux des autres….
    Aucune organisation ne défend les intérêts de tous, le cloisonnement dans des petites cases, permet à certains de bien vivre et d’empêcher toute révolte!.

  6. très très bien Christine,je n’aurais pas dit mieux.Et ont ne parle pas des usines qui robotisent à donf et qui laissent des milliers d’ouvriers sur le carreau.Et je ne parle pas de ses usines qui délocalisent (qui font travaillé les ouvriers des autres pays) et qui vende leur produit en France . Merci mr Carlos Ghosn qui a touché 3098509 € en tant que PDG de Renault en 2014.

  7. Évitons la politique puisque nous ne sommes pas tous d’accord et restons dans ce qui nous unit la lutte contre l’islamisation de notre pays.
    Je voudrais ajouter une petite remarque : j’ai un petit jardin. Cette année, j’ai eu 2 fois plus de travail et pratiquement pas de récolte ! Comme un maraîcher avec qui je discutais , j’ai semé 2 fois mes carottes pour rien ou presque. Pourquoi ? Parce que le climat n’était pas favorable. Il faut bien tenir compte des réalités !
    Quelque chose m’échappe : comment peut-on écrire que les envahisseurs ont tout gratis et sont en vacances et qu’ils sont exploités ! Et restons pragmatique : on décline … Il faut trouver les vraies raisons ! …et laisser les idéologies de côté : elles ont fait suffisamment de mal !

    • 35 heures de travail par semaine, c’est déjà beaucoup quand on veut pouvoir aussi se cultiver, cultiver un univers bien à soi qui permet de grandir, d’avoir une personnalité riche, de garder un équilibre pour faire face à la dureté de la tâche et la mesquinerie du monde, faire du sport, partager des moments avec sa famille et ses amis, avoir des enfants (n’en parlons pas)… alors je rejoins Christine Tasin sur ce point aussi.
      Et elle a raison de souligner les emplois plus ou moins fictifs dans l’Administration, quiconque y a travaillé un jour dans sa vie sait qu’il y a des bureaux avec des gens qui ont une étiquette mais dont on ne parvient pas à se représenter ne serait-ce que de façon infime quelle peut être la fonction dans l’institution, ce qu’ils apportent au bien public… eux aussi sont les esclavagistes des temps modernes, unis dans leur corporatisme, arrogants dans leurs bureaux bien au chaud et se foutant du sort des autres Français.

Les commentaires sont fermés.