Munich : 55000 arrivées en gare, nous sommes incapables d’assurer la sécurité à Munich


Munich : 55000 arrivées en gare,  nous sommes incapables d’assurer la sécurité à Munich

Intervention de Mme Brigitte Meier, chef du service des affaires sociales, lors de la conférence du SPD, le 15 septembre au Berliner Reichstag. 

Il nous faut d’urgence une plaque tournante. Et si l’on ouvre les frontières ce week-end, vous devez vous imaginer ce que cela signifie pour Munich, la fête de la Bière commence.

Il n’est plus possible de maîtriser la situation en matière de sécurité à la gare centrale de Munich. 7 millions… non, je parle des problèmes de sécurité, nous ne maîtrisons plus la situation à la gare centrale de Munich. Nous sommes obligés de laisser passer les trains, au cours des derniers 15 jours, nous avons eu 55 000 arrivées en gare centrale de Munich. Et nous ne pouvions plus envoyer les trains plus loin.

Et si maintenant les frontières sont ouvertes et si nous ne pouvons pas laisser les trains continuer leur route, nous sommes incapables d’assurer la sécurité à Munich.

Où est la plaque tournante ? Depuis 15 jours, nous réclamons la prochaine plaque tournante, et elle n’est toujours pas là. Le problème, ce n’est pas la fête de la bière, le problème, c’est la sécurité, et l’ambiance générale va basculer à Munich. La disposition à venir en aide est gigantesque à Munich, mais si nous ne parvenons pas…  et  nous ne parlons même plus de situation de crise.

Nous avons discuté vendredi dernier s’il fallait proclamer l’état de catastrophe naturelle, ce sont les crues chez nous. Cela n’aurait plus servi à rien, car tous les services d’assistance de Bavière sont déjà mobilisés. L’état de catastrophe nous aurait peut-être encore laissé une marge de manœuvre de deux jours supplémentaires, nous aurions peut-être eu 2 jours supplémentaires et peut-être aurions-nous obtenu des lits pour deux jours supplémentaires, mais rien de plus. Même le fait de proclamer l’état d’urgence ne nous avance à rien à Munich.

Et nous sommes tellement impatients maintenant, parce que nous avons l’impression que la situation dans le sud de la Bavière n’est pas… et ce n’est pas une question de parti politique, mais la question de se rendre compte de ce qui se passe à ces frontières, à Passau, à Rosenheim, à Munich. Et je vous invite à venir nous rendre visite, je sais ce que vous vivez, je sais tout cela, j’ai moi aussi mon travail normal à assurer régulièrement, il faut aussi que j’héberge 500 réfugiés dans les centres d’hébergement, mais bientôt il ne sera plus possible de maîtriser la situation en matière de sécurité dans le sud de cette république.

Et maintenant, je vais encore vous raconter une anaecdote. Ce week-end, nous voulions ouvrir l’Olympiahalle dès samedi, mais nous n’avons pas pu l’ouvrir, car nous ne savions pas comment faire. Nous avons lancé un appel pour des lits, pour obtenir des matelas, des tapis de sol, pour permettre à 1 000 personnes de s’allonger au moins quelque part. Avec l’aide des bénévoles de Munich, nous avons donc transporté 1 000 tapis de sol et couvertures au stade couvert olympique.

Les services d’assistance sont à bout. Alors, je n’ai pas pu ouvrir l’Olympiahalle, parce que je ne savais pas avec qui ; les services du THW, du BRK, tous ont décliné en disant : nous n’en pouvons plus, nous sommes à la limite de nos capacités. J’aurais ouvert l’Olympiahalle, avec des équipes de chasseurs alpins de la Bundeswehr, 50 soldates et soldats, dirigés par mes assistants sociaux, c’est-à-dire que  le service des affaires sociales aurait dit aux soldats comment diriger une installation.

C’est cela, la façon d’opérer partout en Bavière, à Passau, à Rosenheim, à Munich.

 

Intervention du président de séance

Ce que vous avez réalisé ces dernières semaines, je l’ai vu de loin, mais je l’ai vu avec un respect immense. Mais que tout le monde n’ait pas adhéré à la clé de répartition de Königsstein, c’est désolant, mais peut-être ces Länder ont-ils agi dans l’urgence, mais tu nous dis que la Rhénanie du Nord-Westphalie et la Basse-Saxe ont avoué. Mais tout ce que tu as décrit montre tout de même que le fait de faire régner le calme et l’ordre dans cette affaire était juste dans un premier temps.

Bien sûr qu’il y a les problèmes avec l’Autriche, tu l’as montré et il y aura aussi des problèmes en Serbie maintenant, si les Hongrois ne laissent plus passer personne. Puis il y aura les problèmes en Slovénie, en Croatie, cela arrivera certainement. Mais nous ne pouvons pas les résoudre si nous renonçons à toutes ces mesures et si nous disons : puisque tout cela ne fonctionne pas, nous devons le résoudre tout seuls. Il faut aussi le pouvoir, il ne suffit pas de vouloir le régler tout seuls.

Ce point de la 2e plaque tournante, qui est d’ailleurs prévu pour la Basse-Saxe, je vais l’aborder à nouveau au cours des réunions spéciales de ce soir. Je serai du reste demain à Passau pour m’informer sur place, y compris auprès de la Police fédérale, et aux points de passage frontaliers. Je crois que les choses à régler doivent l’être très rapidement et sans aucune équivoque et nous devons travailler en parallèle à l’intérieur comme à l’extérieur. Ce que devons faire dans ce pays est une chose et ce que nous devons faire à l’extérieur pour réduire le flot de réfugiés en est une autre, et là il faut s’investir à fond et la Chancelière doit intervenir elle-même.

Et même si actuellement il y a bataille électorale en Turquie et si les conditions dans lesquelles Mr. Erdogan mène cette bataille électorale sont déplorables, nous ne pouvons faire autrement que de coopérer avec ces pays, et c’est ce sur quoi nous insisterons aujourd’hui, il faut faire vite, pour nous permettre de reprendre le contrôle de la situation, c’est également décisif pour l’ambiance dans le pays.

 

 Traduction par  Jean Schoving

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Avatar

Traducteur Auteur


10 thoughts on “Munich : 55000 arrivées en gare, nous sommes incapables d’assurer la sécurité à Munich

  1. AvatarAgnes

    Munich est débordée. Nul doute que Porcinet le très serviable va proposer que la France la soulage. C’est une conséquence, encore une, du plan de Merkel et Hollande pour détruire la France. Tout a été soigneusement calculé : Merkel a prétendu vouloir accueillir 800000 migrants mais c’était du bluff : ils sont destinés à la France mais comme les socialistes français ont toujours été des minables : ils sont incapables d’assumer une telle décision avant les régionales. Hollande va donc passer pour le bon samaritain qui va aider L’Allemagne alors que c’est l’inverse. C’est Merkel qui aide Hollande. Mais ce n’est pas politiquement correct.

  2. AvatarPhilippe le routier

    Annuler la fête de la bière est impossible…
    … Même pour le nouveau furher du califat de 1000 ans, c’est une institution cette fête.

    Si Angela met les Munichois au pied du mur, les Allemands ne lui pardonneront jamais !

    Je ne suis pas en train de faire le pitre, mais déjà, les Allemands tiennent à leurs traditions, cette fête en est une.

    Mais elle a un problème, et un gros !
    Cette fête c’est au bas mot 25 000 personnes qui vont sortir complètement bourrées (et les chopes allemandes sont grosses)… Fera pas bon d’être un clandestin dans les rues de Munich cette nuit là !

    Angela, dü bist in die sheise !
    (  » , tu es dans la chiasse ! )…

    … Mais c’est bien mérité !

  3. Avatarxtemps

    Cela m’étonne pas de la part des rapaces aux pouvoirs, même l’Islam est utilisé et les musulmans ne le savent pas encore pour le moment, et derrière leurs interdits, comme chez nous d’ailleurs, il se passe beaucoup de chose.
    Je me répète mais, la loi martial n’est pas l’ultime tyrannie de la société c’est le contrôle par manipulation psychologique de la conscience, qui dicte la réalité, ainsi ceux qui sont immergés ignorent qu’ils vivent dans une prison. Ils ne réalisent pas qu’il puisse exister autre chose.
    Et là notre rôle de ré-information de la résistance est primordial pour notre survie à tous et pour notre civilisation.
    Soyez toujours critique, n’acceptez jamais pour argent comptant tout ce qu’on vous dit, vérifiez tout ce qu’on vous dit, même moi qui vous écrit car les erreurs sont humaines, mais surtout les mensonges d’escrocs des pouvoirs qui prennent les gens pour des pigeons et l’angélisme coûte très chère, sont mes paroles d’homme libre que je vous propose à vous les résistants.
    Le pouvoir aux peuples!.

  4. TEMPLIER...TEMPLIER...

    http://www.lesobservateurs.ch/wp-content/uploads/2015/09/wpid-fb_img_1441564552438-300×200.jpg
    http://www.lesobservateurs.ch/wp-content/uploads/2015/09/10997771_1207854329240565_2270744325507873610_n-300×170.jpg
    http://www.lesobservateurs.ch/wp-content/uploads/2015/09/11949335_1207854179240580_4674072078209735152_n-300×170.jpg
    http://www.lesobservateurs.ch/wp-content/uploads/2015/09/10355751_1207854415907223_3195326614678627629_n-300×170.jpg
    http://www.lesobservateurs.ch/wp-content/uploads/2015/09/11896153_1207854632573868_4659909945795829196_n-300×170.jpg

    Dans le train les transportant…

    Dans le train les transportant…
    http://www.lesobservateurs.ch/wp-content/uploads/2015/09/10603749_1207560759269922_1413512320588826http://www.lesobservateurs.ch/wp-content/uploads/2015/09/11951321_1207560752603256_8443775886902169818_n-300×172.jpg
    170_n.jpg
    http://www.lesobservateurs.ch/wp-content/uploads/2015/09/10405325_1207854205907244_6162237950836570400_n-225×300.jpg
    https://www.youtube.com/watch?v=X2rmA9A7CEM&feature=player_embedded#t=0
    moi je sens que je vais devenir le roi du……….
    COPIER-COLLER….c est de votre faute PROFESSEUR…..fallait pas me montrer comment faire…..
    bon…ben faut que j aille au turbin….

  5. huguettehuguette

    je connais Munich c’est – c’était- une ville adorable avec des musées formidables des gens avenants et accueillants , voila ce que devient cette ville charmante assaillie par des hordes qu’on ne peut que qualifier de barbares!

  6. AvatarPUGNACITÉ

    Diriger c’est prévoir.À cet égard ,nul doute que Merkel dans sa précipitation à été défaillante et inconséquente.Quant à celui qui exercé les plus hautes fonctions de l’Etat en France,son intention est manifestement d’affaiblir la France et les Français en facilitant et en accélérant le grand remplacement.
    Pourquoi?
    Parce que le pouvoir le satisfait et exerce sur lui une influence narcissique très favorable.Pour ce faire et être réélu il va avoir besoin des votes des étrangers naturalisés à l’envi et il va devoir affaiblir les Français récalcitrants ou opposants(c’est largement engagé sur le plan eco et sociétal)

  7. AvatarCaughnawaga

    Ce que je ne comprends pas ce sont habituellement des hommes jeunes dans la fleur de l’âge. Pas beaucoup de femmes et d’enfants.

    Pour moi ce sont des déserteurs, j’accepterais les femmes, enfants et vieillards, les autres aller défendre votre pays et rendez-le sécuritaire.

    L’Occident n’a pas vocation de régler tous les conflits dans le monde et charité bien ordonnée commence par soi-même. Déjà que les pays occidentaux sont presque tous en faillite, c comme un noyé qui aiderait un autre qui se noie. Impensable.

Comments are closed.