La méridienne verte pourrait devenir notre voie appienne avec un élu accroché à chaque lampadaire.

Ben moi je trouve ça génial les cabanes à clandestins !

Fenêtres faciles à viser et matériaux inflammables…

Parce que, si nos gouvernants continuent à permettre  et encourager l’invasion de notre pays, ça va péter…
On voudrait simplifier le boulot à ceux qui sauveront la France que l’on ne ferait pas mieux !

De toutes les façons, toutes les idées pro clandestins je suis pour ! Rien de tel pour énerver la population autochtone et le jour où les Français devront nettoyer ces écuries d’Augias que deviennent -ou sont déjà- nos villes, il ne restera plus 2% de Bobo-kevin pour râler (ils auront peut-être même déjà été égorgés par leurs invités si exotiques).

La méridienne verte pourrait devenir notre voie appienne avec un élu accroché à chaque lampadaire.

Odeur de cadavres en décomposition, chaos, jouer du Hayden… Avec des orgues de Staline ! Le rêve !

Que les bobos me pardonnent (ou pas, en fait je m’en tape) mais à part un bébé qui dort dans son berceau, je ne connais rien de plus beau que les cadavres de mes ennemis laissés aux corbeaux !

Et que personne ne voie ici des propos racistes -je ne crois pas aux races- car dans « ennemis » j’englobe tous ceux qui auront participé à ce qu’est devenu mon pays ! Ils auront rêvé de vivreensemble -mais sans nous- j’espère que les Français leur offriront un mourir ensemble -mais entre eux- !

A bon entendeur.

Philippe Le Routier

 83 total views,  1 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. oh la !!! attendez avant de tirer sur la cabane , c’est peut-être nous qui logerons là après avoir été contraints de céder l’appartement aux invités des socialopes ..
    c’est du moins ce que souhaiteraient sûrement quelques bobos socialopes et autres donneurs de leçons de mes deux …..

  2. Rires !
    Ah, Philippe le Légionnaire : quand il a vu la photo, il a pensé : belle cible !
    Eh bien, pouf le bricoleur, quand il l’a vue, il a dit à sa femme : tu vois une échelle et une bonne clé : tu dévisses les quelques boulons ( les autres s’arracheront ou se sectionneront tout seul ) et hop ! Au revoir ou plutôt À dieu !
    Je vois qu’on est sur la même ligne !…Mais reconnaissez que ma méthode est plus économique !

    • Et la cabane s’écroule…
      … Des morceaux viennent déstabiliser ton échelle, et tu peux remplacer Pouf par PAF !

      Et oh hein c’est moi qu’à eu l’idée, alors tu touches pas à ces superbes cibles… Elles sont pour moi !

      Premier arrivé premier servi ! Na !

      Et puis tu peux arrêter de me vouvoyer nom d’un petit cochon à six pattes s’il te plaît ?

      J’ai bien réussi à tutoyer notre Christine nationale (après beaucoup d’hésitations de ma part il est vrai)

      Alors qui tu es, cadre, ouvrier, on s’en fout !
      Qui je suis aujourd’hui on s’en fout aussi !

      Tu me diras « vous » quand la guerre sera déclarée…
      … Parce que j’aurai l’ancienneté… Et que militairement je reste Lieutenant ( tu pourra même cirer mes ranger, suis un gars généreux)

      Mais en attendant je suis routier, j’ai jamais le dernier mot avec ma femme (sauf pour décider que c’est moi qui fera la vaisselle -copyright Laurent C.) et même mes filles me font tourner en bourique !

      Et puis vous ça fait vieux !
      OK, je blanchi même de la barbe mais j’ai que 42 ans…
      … Mais six nanas à la maison et ça ça fait vieillir avant l’heure (que les féministes ne râlent pas, c’est pour rire, je les adore mes six crapules, même ma femme j’en reste fou depuis 19 ans, et c’est elle la sixième crapule)

      Maintenant, dodo pour quelques heures car la nuit fut chargée !

      • D’entrée de jeu, je ne suis pas très « tutoiement »…mais ne le refuse pas si on le propose ! Ainsi avec Christine que j’ai rencontrée aux premières heures de RR, nous sommes convenus de nous tutoyer…et sans tes hésitations 😉 cela s’est fait naturellement.

        Et puis pourquoi pas, puisque tu le souhaites et que mon aîné ayant bientôt ses 39 ans…cela veut dire que tu pourrais être mon fiston ! Donc le tutoiement me devient facile…Ce sera peut-être moins facile pour toi…face au « vieux » si on se rencontre ! rires !

        6 nanas, ça fait vieillir avant l’heure mais dis-toi que si tu avais eu 6 garnements…tu serais mort ! J’en suis au stade des petits-enfants et je trouve que les petites-filles, c’est le rêve ( enfin pour le moment, la plus vieille va avoir 5ans ) ! …sans doute parce qu’elle savent nous faire du charme ! Alors que les garçons, c’est la guerre et les cris…et les coups et les pleurs ! Tes « crapules » seront toujours près de leur papa ( et maman )…les garçons…ça part ( je trouve cela naturel, par ailleurs )…

        Je suis désolé mais pour cirer tes rangers, il te faudra trouver quelqu’un d’autre car c’est trop bas pour moi ! Tu verras cela plus tard ! Ceci étant, je me sens capable de certaines actions si la nécessité s’en faisait sentir ! Et puis quand on décline, on trouve d’autres moyens ! C’est comme la conduite, on compense la baisse des réflexes par l’expérience accumulée…

  3. J’adore ce texte.
    Spécialement l’idée d’un élu-collabo pendu à chaque lampadaire. Ils ne méritent que ça. Après tout on l’a fait il n’y a pas si longtemps, on pourrait bien recommencer…

  4. Bravo Philippe,
    Entièrement d’accord avec toi, le dernier paragraphe, j’adhère a 100% :

    Et que personne ne voie ici des propos racistes -je ne crois pas aux races- car dans « ennemis » j’englobe tous ceux qui auront participé à ce qu’est devenu mon pays ! Ils auront rêvé de vivre ensemble -mais sans nous- j’espère que les Français leur offriront un mourir ensemble -mais entre eux- !

    Je ne cesse de le répéter, et ils auront beau m’arrêter ou me tuer, ça n’empêchera pas a d’autres de les tuer, tous ces cons qui nous gouvernent.
    Soucoline

Les commentaires sont fermés.