Réponse à Sylvain Attal : pourquoi il faut avoir peur d’accueillir les réfugiés venus de Syrie et s’y opposer !

Pourquoi il ne faut pas avoir peur d’accueillir les réfugiés venus de Syrie et ce que leur accueil suppose réellement.

http://www.france24.com/fr/20150907-refugies-edito-crise-migrants-france-sondage-europe-syrie

Sylvain Attal, où vivez-vous ? Dans quelle ville, dans quel quartier bien à l’abri ? D’où parlez-vous ? Entendez, quelles sont vos qualités es connaissance de la France et des Français pour vous permettre de tels  mensonges, de telles impertinences, de telles ignorances qui ne sont peut-être, finalement, que des manipulations  ? Qui êtes-vous pour oser parler au peuple français et lui donner des conseils menant à sa perte, délibérément ? Pourquoi cette haine pour notre pays et nos compatriotes, Sylvain Attal ?

Une majorité de Français se prononcent, dans un récent sondage, contre un accueil massif de réfugiés syriens dans leur pays. Une majorité encore plus importante se dit profondément inquiète du terrorisme et déclare approuver des frappes aériennes de la France contre l’organisation de l’État islamique (EI) en Syrie. Ce sont souvent les mêmes Français qui craignent l’afflux de réfugiés, parce que :

  1. Ceux-ci sont le plus souvent musulmans et donc à leurs yeux représentent une menace terroriste potentielle.
  2. Eux mêmes souffrent directement ou indirectement du chômage et interprètent l’arrivée de ces personnes comme une concurrence potentielle sur le marché du travail.

Mais oui, Sylvain Attal, les Français, avec leur bon sens, peut-être parce qu’ils  ne sortent pas de l’NA ou de Sciences po, manipulés et décervelés, voient clair. Et ils pensent à leurs enfants, tout prosaïquement. Parce que la vie n’est déjà pas bien drôle pour nombre d’entre eux qui tirent le diable par la queue et qui sont agressés pas les nikab et autres kamis qui remplacent, dans nos villes, les tee-shirts à fines bretelles et le simple jean…

À ces Français, on peut objecter deux choses :

  1. On ne combattra pas le jihadisme seulement avec des bombes. Les « boat people » syriens qui frappent aux portes de l’Europe commettent un acte politique. Ils « votent avec leurs pieds » et ce vote est une forme de cri d’espoir et d’adhésion en faveur du modèle de société occidental et quelques-uns de ses piliers : la démocratie, la libre entreprise, la liberté religieuse, l’humanisme social, sur lesquels reposent notre prospérité. Ce message nous est adressé mais il l’est aussi aux fanatiques de Daech qui ramènent leur pays au Moyen-Âge : ils n’en veulent pas. Pas plus que de la dictature sanguinaired’Assad d’ailleurs.À défaut d’avoir pu et su intervenir il y a quatre ans, si nous voulons rester cohérents avec nous-mêmes, notre devoir est d’organiser dignement l’accueil de ces réfugiés dans chaque pays selon les moyens de ceux-ci, bien sûr, ce qui nécessite une coordination européenne. On enverra alors un message aux futures recrues de l’EI tentées de commettre des attentats sur notre sol, et qui sont – rappelons-le – souvent des Français : nous ne sommes pas contre les musulmans. L’Europe a su et saura se montrer accueillante à condition qu’on ne vienne pas chez elle pour combattre ses valeurs.
  2. La deuxième objection sera plus difficile à admettre, notamment par ceux (à droite) qui croient encore au mythe de « l’appel d’air » ou par ceux (à gauche) qui veulent ouvrir leur porte aux réfugiés par pur angélisme et se désintéressent de leur intégration. Aux premiers, il faut dire qu’aucun dispositif sécuritaire ne dissuadera jamais ceux qui veulent fuir la guerre pour donner un avenir à leurs enfants de venir le chercher en Europe. La preuve est sous nos yeux : ceux-là ont mis leur vie en jeu pour traverser la Méditerranée et sont prêts, s’il le faut, à terminer leur périple à pied. Ils continueront. Ils ne sont pas attirés, comme on l’entend souvent, par la générosité de notre système d’aides sociales mais souhaitent trouver ici des opportunités de gagner dignement leur vie. Si ce n’était pas le cas, ils ne choisiraient pas d’abord l’Allemagne ou le Royaume-Uni mais plutôt… la France !De cela découle ce qu’il faut dire aux seconds : ouvrir les frontières aux réfugiés sans assurer les conditions de leur intégration par l’école, par le travail, par l’enseignement des valeurs républicaines, c’est la garantie assurée de l’échec. C’est à coup sûr renforcer encore les populismes et les extrêmes. Le chômage recule partout en Europe, sauf en France. Ce ne sont pas les derniers arrivés qui en sont responsables, mais plutôt les barrières que nous mettons nous-mêmes à de nouvelles entrées sur le marché du travail pour préserver ceux qui en ont. En Allemagne, Angela Merkel ne pense d’ailleurs pas que les réfugiés vont voler le travail des Allemands mais au contraire qu’ils peuvent contribuer à changer le pays, pour le meilleur. Elle pense qu’elle fait un investissement. Et en cela elle donne une leçon au reste de l’Europe qui n’est pas seulement morale, mais aussi économique et pragmatique.

Vous galéjez, Sylvain Attal. Un acte politique, quitter un pays soi-disant en guerre en y laissant ses enfants, sa femme (pardon, ses femmes…), ses vieux parents, ses soeurs ? Parce que vous croyez que Daesch  se complaît dans une position victimaire ? Daesch est ravi de voir la marée humaine qui lui permet de faire entrer chez nous ses futures bombes humaines.  Vous avez des enfants, des petits-enfants, Sylvain Attab ? Ils ne prennent peut-être pas souvent le métro ou le train, ils ne fréquentent peut-être pas souvent les endroits propices aux attentats, parce que vous veillez sur eux… Parce que vous en avez les moyens. Vous prétendez que les Syriens fuiraient Assad, vous êtes aveugle également à ce propos, votre haine de celui qui maintenait la paix et obligeait les islamistes à respecter la laïcité vous égare. Ecoutez ces deux témoignages de Syriens avant de dire n’importe quoi, vous y apprendrez que Assad n’est pas le monstre que l’on voudrait nous faire croire et que les pseudo-réfugiés sont de lâches déserteurs qui abandonnent leur pays et leur famille aux djihadistes   :

http://resistancerepublicaine.com/2015/video-une-syrienne-denonce-les-faux-refugies-et-les-manipulations-occidentales/

http://resistancerepublicaine.com/2015/bourdin-remis-en-place-magistralement-par-un-syrien/

Comment ça, Sylvain Attal, « aucun dispositif sécuritaire »ne pourrait dissuader les migrants de venir ? Comment se fait-il que le mur de Berlin ait été si efficace pendant des lustres ? Comment se fait-il que l’Australie parvienne à détourner tous les migrants de son territoire ? Comment se fait-il qu’il n’y ait aucun migrant syrien en Arabie Saoudite ou au Qatar ?  D’ailleurs, si les Syriens qui fuient étaient vraiment des opposants à Assad ils seraient accueillis  à bras ouverts en Arabie Saoudite qui oeuvre depuis des années sous le manteau au renversement du Président syrien, non ?

Bref, vous prônez l’ouverture totale des frontières, au motif qu’il serait difficile de les garder… Avec cette façon de voir, il n’y aurait pas eu de résistance au nazisme lors de la seconde guerre mondiale, il était très difficile aussi à cette époque de résister à la pression des armées allemandes à nos frontières…

Les réfugiés arrivent peu à peu, en nombre, en France, parce que la France  est encore un Eldorado, pour eux. C’est bien pour cela que la France est le pays d’Europe où il y a le plus de musulmans, actuellement, avant même l’invasion en cours. Regardez ce qui se passe à Calais, où la Jungle est une ville dans la ville où nombre de « réfugiés » veulent arriver pour s’installer, de façon pérenne, et non pas pour passer en Grande Bretagne.

Quant à cette phrase odieuse « Ce ne sont pas les derniers arrivés qui en sont responsables, mais plutôt les barrières que nous mettons nous-mêmes à de nouvelles entrées sur le marché du travail pour préserver ceux qui en ont » c’est un appel à déshabiller les nôtres pour donner leur emploi aux nouveaux venus, en détruisant tout ce qui nous protège encore un peu. Nul doute que vous allez encourager notre nouveau ministre du chômage à faire disparaître tout ce qui préserve encore quelques-uns de nos concitoyens et notamment les emplois réservés aux nationaux…

Qu’êtes-vous devenu, Sylvain Attal, vous qui, en 2005, aviez subi les foudres de vos collègues journalistes en rendant l’islam politique, fort justement appelé fascisme vert, responsable des émeutes des banlieues  ? Que vous a-t-on fait ? Que vous a-t-on promis ? De quoi vous a-t-on menacé ?

Vous avez mal vieilli, Sylvain Attal…

Christine Tasin

 77 total views,  1 views today

image_pdf

19 Commentaires

  1. une vieille dame hier matin ‘mais à la télé ils disent qu’il faut les accueillir’ -ah bon et vous avez bien 2 chambres? -oui mais pas moi ils disent :les villes , les villages -sic-

  2. Explications d’une collègue (de souche) alors que je lui demandais si elle ne trouvait pas quelque peu suspect tous ces bateaux débordant de jeunes hommes, portable dernier modèle à la main.. :
    « Evidemment que les bateaux sont chargés de jeunes hommes avec des Iphone. Ce sont des jeunes qui ont fait des études en Syrie, qui ont un peu de moyens, ils fuient l’horreur ».

    Je lui parlais des djihadistes infiltrés…
    Elle m’a dit : « est-ce que c’est vrai d’abord? »
    J’argumente qu’il y a des photos qui circulent maintenant et qu’il n’en fallait pas 10 pour en tuer 100.
    Elle : « et on est certain que ces photos ne sont pas manipulées..?. Il ne faut pas céder à la peur. Tu vois « x » en terroriste toi? Et puis, qu’est-ce que tu veux faire? Et l’inquisition alors?! » .
    J’ai répondu que je parlais du temps présent; Que je lisais et m’informais beaucoup et que je tentais d’informer autour de moi, étant comme elle il y a quelques années; Que je voulais que mes enfants sachent que j’avais tenté quelque chose, aussi infime cela puisse être; et que « x » (une collègue voilée paisible) n’était pas la question dans l’immédiat car je parlais des envahisseurs voulant commettre des actes terroristes.

    Bref, j’ai arrêté; plus aveugle que les malvoyants. Toujours à répondre aux questions par d’autres questions ou par des pseudo arguments historiques (les classiques : Croisades et Inquisition)… exactement comme l’explique Majid Oukacha… réponses formatées pour ceux qui veulent se défiler des sujets qui fâchent… Quand je pense qu’elle n’est pas musulmane! Je lui ai dit qu’elle devait lire, lui proposant de lui prêter livre de M. Oukacha… elle n’a rien répondu. Nous supposerons donc qu’elle ne veut même pas le lire!
    Voilà, c’était pénible…

  3. « … cri d’espoir et d’adhésion en faveur du modèle de société occidental et quelques-uns de ses piliers : la démocratie, la libre entreprise, la liberté religieuse, l’humanisme social … » C’est pour cela qu’ils exigent du halal en arrivant ?
    « … recrues de l’EI tentées de commettre des attentats sur notre sol, et qui sont – rappelons-le – souvent des Français… » Français de papiers, oui, et ce sont bien des musulmans !

  4. j’aimerais bien qu’on soit au courant si ce Mr Attal lit votre réponse Christine, comme pour l’avocat 5Gardères ?) qui défendait les menus hallal à l’école… une réponse de sa part serait une preuve d’un début d’honnêteté de sa part… mais vu son discours, j’en doute…

  5. Dictateur sanguinaire, Assad ? Ah bon ? Et son père, Hafez, sanguinaire aussi sans aucun doute ? Puisque c’est l’occident qui le dit, pas vrai? J’ai connu un prêtre arabe, lazariste, syrien, en monastère à Damas, qui allait sans aucun problème dans Damas ou ailleurs en Syrie, vêtu de son costume de clergyman, sombre, col blanc et la croix bien visible sur le revers de son veston, et souvent même, en soutane ! Il me l’a dit lui-même, précisant que chrétiens et musulmans cohabitent en toute amitié, dans son pays, la Syrie, sous Hafez, déjà !!! Les musulmans les appelaient lui et ses confrères prêtres « abba » (père!) et les invitaient à venir chez eux, partager leur repas !!!! Sous Hafez ! Lors des apparitions de Soufanieh (quartier de Damas) les musulmans venaient prier la Vierge auprès des chrétiens ! Alors, de qui se moque-t-on ? Ma voisine, à Paris, musulmane et tunisienne, voilée, m’a dit elle-même : » les arabes, il faut les tenir comme ça ! » en faisant le geste de la « poigne »! Si Hafez et Bachar et Sadam hussein ont sévi et réprimé (les arabes ne font pas dans la dentelle), ils ont réprimé et châtié des islamistes qui relevaient la tête en attendant de couper celle des autres et pour protéger leur peuple! De quoi se mêle-t-on, nous, abrutis, en Occident, hein? Et qui nous permet de juger ?

    • On ne peut pas nier que les Assad père et fils sont sanguinaires.

      Maintenant, il faut voir POURQUOI et CONTRE QUI ils ont été sanguinaires !

      Pour prendre un exemple entre cent, on reproche à Afez (enfin « on »… ceux qui ont un peu de mémoire !) le bombardement de la ville de Hama, mais les Frères Musulmans avaient fait de Hama leur place forte… Et encore une fois, pour protéger les alaouites, les druzes et les chrétiens contre les sunnites, et pour préserver la fragile paix sociale de son pays – 1,5 millions de chrétiens (15% de la population) vivant sans ennuis dans un pays arabe, quand même ! – il a dû employer la manière forte. Ce n’était certes pas un saint, mais il n’aurait sans doute pas eu d’autres solutions.

      Qu’on se souvienne des officiers alaouites abattus froidement par des soldats sunnites, entre autres attentats. Comment voulez-vous qu’on gouverne un pays pareil autrement que par la terreur ? Le soutien inconditionnel donné à Bachar par l’église syrienne depuis le début des troubles, en 2011, en est pour moi une preuve.

      Le commentateur, j’ai oublié si c’était ici ou sur RL, qui traite de baathiste la femme qui a prononcé le discours de Belgrade n’a strictement rien compris. Pas besoin d’être baathiste pour vouloir que la paix revienne dans son pays !

      Et en ce qui concerne les kurdes, je n’ai jamais entendu parler de gazages comme les avait pratiqués Saddam Hussein. Mais j’avoue que je suis mal renseigné sur la situation des kurdes en Syrie sous le régime des Assad.

      Comme vous le dites, « les arabes ne font pas dans la dentelle » – voir la conférence à ce sujet d’un ancien membre des services secrets français qui a servi en Syrie – mais ont-ils le choix ? On voit bien ce qui se passe quand on leur apporte la démocratie en Irak – ou en Afghanistan, même si là ce ne sont pas des arabes, mais ce sont toujours des musulmans. C’est ce qu’avaient bien compris Atatürk et le père et le fils Pahlavi. Et encore, le dernier Shah avait réussi à obtenir l’adhésion d’une grande partie du peuple iranien grâce à ses réformes et à l’incroyable essor économique de son pays, et il serait sans doute resté au pouvoir si la date de renégociation des contrats pétroliers n’était pas imminente. Ce que certains voyaient d’un très mauvais oeil, et se sont employés avec succès à empêcher.

      • Pour la chute du Shah… Je n’ai pas l’habitude d’expliquer les coups d’états par les motivations économiques, mais là, c’est avéré.

  6. Wikipedia, Sylvain Attal : « Sylvain Attal, né le 25 avril 1961, est un journaliste français de radio et télévision. »
    Mais où est-il donc né ? De qui ? D’habitude, on a ces renseignements…Qu’est-ce qu’on veut nous cacher ?

    Je suis un peu bête, sans aucun doute, mais je ne comprends pas que les musulmans s’enfuient alors que c’est l’essence même de leur religion qui avance et renverse les régimes laïcs…Un musulman ne peut être un réfugié !

    Maintenant, les dictateurs renversés ont fait moins de morts que le chaos qui les a remplacés…

  7. Mouvement pour la Remigration.

    – Rapport choc : Pourquoi faut-il cesser de recevoir des migrants ? #DAESH #MAFIA http://www.mouvementpourlaremigration.fr/blog/2015/08/31/rapport-choc-pourquoi-faut-il-cesser-de-recevoir-des-migrants/

    – Les français résistent aux évêques, aux journalistes et aux politiciens !
    La France doit-elle acceuillir plus de réfuigiés ?
    OUI : 21%
    NON : 72,7%
    Ne se prononce pas : 6,3%
    https://twitter.com/MouvRemigration/status/639798543532863488/photo/1

    – 72 % d’hommes, 13 % de femmes, 15% d’enfants selon l’ONU. Des chiffres qui battent en brèche la thèse des « réfugiés ». Ils ne fuient pas la guerre, ils l’apportent!
    Laurent Ozon https://twitter.com/laurentozon

    • le premier lien a le mérite d’exister mais, franchement, Beate, qui aura le courage de lire ces pavés ? les gens déjà convaincus… travail d’intello à côté de ses pompes. Les campagnes pour la remigration du Bloc identitaire sont bien plus claires et percutantes.Par contre le dernier tweet d’ozon est intéressant puisqu’il donne les chiffres de l’ONU

      • Non, Christine, je ne suis pas d’accord. Je viens de lire le document, c’est du lourd, du concret et du bien documenté.

        Je pense qu’il faudrait le diffuser le plus possible.

        Idéalement, arriver à le faire reprendre par la grande presse, mais là, je rêve un peu !

        • Oui Spipou on rêve un peu, là… je n’ai pas dit que c’était mal ficelé, j’ai dit que c’était trop peu accessible à monsieur tout le monde, actuellement c’est notre cible, le français moyen…;mais je suis prête à le relayer en mettant en valeur quelques bons passages, demain par exemple !

      • Christine
        Il y a deux niveaux il me semble : celui du français moyen
        Et celui de gens qui lisent RR ( et autres ) et y cherchent des éléments de compréhension, des outils pour argumenter. Si vous considérez ceux qui lisent Ozon comme des  » intellectuels à côté de leurs pompes  » , merci j’en suis, et j’en suis fier, c’est l’école de la république qui m’a donné le goût de lire, penser, persister. Et quant à être à côté de mes pompes, oui, j’en suis aussi… Vous en connaissez qui soient pas à côté de leurs pompes, dans un sens comme dans l’autre, avec le monde que nous avons ? Je constate que  » penser » mal ou bien c’est toujours aussi mal vu, je regrette. Car si vous comptez sur le français moyen…. Il faut quelquefois leur avoir prédigéré certains arguments et de toutes façons connaissent ils RR ? Cherchent ils ?
        Leur réaction c’est souvent la soumission , et le déni, sinon c’est le FN et la colère qui croira pouvoir s’exprimer sera extrème, sans nuance, dangereuse.
        De toutes façons l’état déclenchera la guerre civile avant.
        Pour dire que nous avons besoin de tout le monde, tous les niveaux…et Ozon aussi.
        Le français moyen bougera quand on tuera sa famille sous ses yeux ( et encore ) il faut qu’il touche du doigt très fort ( très fort parce qu’il aurait déjà de quoi voir et réagir )

        • Chère Dany Laurent Ozon n’est absolument pas à côté de ses pompes, je ne sais plus ce que j’ai pu dire ou écrire, l’idée si je me souviens bien était que le dossier doit être vulgarisé pour le rendre accessible au grand public ; il y a deux étapes obligatoires si on veut informer les Français et leur fournir des arguments, la première est la connaissance des dossiers et à ce niveua-là le dossier d’Ozon est très bien, mais si je lepublie tel quel je fais fuir le chaland, la deuxième étape est intéressante. Et quand je parle d’intellectuels à côté de leurs pompes je vise ceux qui croient qu’ils pourraient se passer de la deuxième étape. Imaginez « ici Londres » écrit par certains intellectuels…

  8. Ils n’ont pas le droit d’imposer quoi que ce soit sans consultation populaire ou référendum, même pour l’immigration, tout cela ne sont que des prétextes pour imposer de force contre la volonté des peuples européens et rien d’autre, c’est de l’abus de pouvoir, et comme ils veulent détruire notre civilisation, çà les arrangent bien.
    Ces gens là sont des criminels, ils savent très bien que l’Islam représente une grave menace pour l’Occident, c’est tous les jours que nous apprenons qu’il y à des massacres dans les pays musulmans, sans compter qu’ils jettent des dizaines des millions d’ Européens au chômage et dans la pauvreté.
    Je serai curieux de savoir combien de pauvre il y à en Europe à cause de leurs politiques criminels, ce serait intéressant de savoir pour leur foutre sur leurs nez à c’est escrocs démocrates criminels.
    Nous les européens nous luttons contre nos dirigeants, il faut arrêter leurs folies.

Les commentaires sont fermés.