Rencontre avec Mélanie Dittmer, l’Allemagne se mobilise…

melaniedittmerEn cette période de chassé-croisé entre juillettistes et aoûtiens, nous avions décidé avec des amis de rendre visite à nos voisins, histoire de joindre l’utile à l’agréable et de nous rendre compte par nous-mêmes de l’ampleur du phénomène qui nous préoccupe, à savoir l’islamisation de l’Europe.

Nous avons été chaleureusement accueillis par Melanie Dittmer, heureuse de revoir quelques têtes patriotes déjà croisées en France lors de son intervention début 2015.

http://ripostelaique.com/entretien-exclusif-avec-melanie-dittmer-sur-lavenir-de-pegida.html

PEGIDA (Patriotische Europäer gegen die Islamisierung des Abendlandes/Patriotes européens contre l’islamisation de l’Occident) continue toujours son action, inlassablement, malgré les tentatives d’entrave du gouvernement et des journalistes à leur solde, dithyrambiques à propos des tensions internes du groupe et de leur possible affaiblissement.
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/allemagne-pegida-perd-la-tete_1645797.html

Sans parler des antifas, très virulents aussi en Allemagne. Les pressions sont donc fortes.
Melanie ne retrouve pas de travail à cause de son image médiatique, comme quelques-uns de ses amis d’ailleurs. Vive la démocratie, en France comme en Europe. Le groupe ne baisse pas pour autant les bras, et le jour de notre arrivée, une manifestation était organisée pour lutter contre la POLIZEI SHARIA, la police de la charia.

Sandrine1

Melanie et le groupe étaient déguisés en faux policiers de la charia pour informer la population, marquer les esprits et distribuer des tracts en ville.

Sandrine2

Sandrin3Sandrine4Sandrine10Sandrine5Sandrine6Sandrine7Au retour, nous avons également aperçu les bâtiments octroyés aux antifas, bien installés pour préparer leurs actions. Mais qui finance tout cela ?

En bref, un séjour des plus agréables et nous remercions Melanie, qui a bien voulu accueillir les Franzose. Nous avons rencontré des Allemands de souche charmants, mais aussi inquiets que nous face au changement exponentiel de nos paysages respectifs.Sandrine8

VENEZ SOUTENIR L’EUROPE

Sandrine9Pour ceux qui sont intéressés, contactez RL ou RR afin de nous organiser.
Que la lutte contre l’islamisation devienne européenne, joignons-nous à eux, renforçons notre lutte en nous ralliant à nos voisins allemands . On ne se laissera faire nulle part en Europe !

Anna Ormandie

 107 total views,  1 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. Oui il faudrait créer une organisation européenne regroupant , ou représentant tous les mouvements patriotes de l’Europe

    • nous avons déjà pas mal de liens et contacts entre nous, inutile de créer une superstructure

  2. Super, moi je suis partante pour l’Allemagne! Autant aller grossir les rangs d’une organisation qui a déjà fait la preuve de ses capacités de mobilisation plutôt que se retrouver à 50 à Paris. Ceci dit, je viendrai aussi à Paris si nous n’arrivons pas à nous organiser pour partir à Cologne. Je peux sonder les coeurs du côté de l’Alsace pour voir qui pourrait venir.
    Allez, on se bouge!

  3. bonsoir PROFESSEUR…..si je peus me permettre n est ce pas CHRISTINE..
    je voudrai savoir….ca couterai combien de se rendre a COLOGNE en octobre prochain…j aimerai me joindre a vous….il me restera quelques jours de conge a prendre…le moment semble opportun…
    j economise dés maintenant pour aller avec vous!!!!

    • Je ne sais pas Templier et nous ne pourrons sans doute pas y aller, nous sommes retenus pour les 80 ans d’une amie très chère la veille… Nous allons réfléchir et voir ce qui est possible. Pour savoir comb ien ça coûte tu peux faire une simulation sur mappy ou itinéraire michelin

  4. Tout d’abord, amicales salutations à Mélanie Dittmer et à tous les résistants allemands. J’essaie de suivre depuis l’activité des PEGIDAs, car dès le début (septembre ou octobre 2014) j’y ai vu un immense espoir pour tous les Européens. En dépit des dissensions (réelles) qui se sont faites jour entre les membres fondateurs, le mouvement reste extrêmement dynamique : cela fait maintenant près d’un an que les marches du lundi ont commencé, et malgré les violences des hordes d’antifas (déplacements subventionnés par le contribuable allemand !), les résistants de tous âges et de tous milieux ne renoncent pas.

    Concernant l’invitation aux Français de se joindre à la manifestation du 25 octobre à Cologne, je ne peux qu’approuver l’initiative puisque j’ai toujours estimé que si les Européens ne faisaient pas échec aux manoeuvres de l’UE pour les monter les uns contre les autres, le grand remplacement et l’islamisation de nos pays iraient à leur terme sans rencontrer d’obstacle sérieux. En d’autres termes : Les peuples d’Europe vaincront ensemble ou disparaîtront à jamais. J’aurais donc une question pour Mélanie : vu la situation géographique de Cologne, pourquoi ne pas étendre l’invitation aux Belges et aux Néerlandais ?

    Si, comme le note Rudolph, certains ne peuvent pas se rendre en Allemagne, pourquoi pas, en effet, organiser une manifestation le même jour à Paris. Cependant, plutôt que l’Ambassade d’Allemagne, je suggère d’aller manifester devant le 288, boulevard Saint-Germain : adresse de la représentation officielle en France de la Commission européenne (et accessoirement du bureau d’information du Parlement européen), car ce sont bien les membres de cette Commission qui sont les véritables ennemis des peuples européens, eux qui imposent leurs édits à nos parlements. Et en plus, ce serait le moyen symbolique de montrer au gouvernement que nous ne sommes pas dupes, que nous savons qu’ils ne sont que les courroies de transmission de l’UE (qui n’est elle-même que le valet de pied de la haute finance internationale) ; en ne nous adressant pas à eux, nous méprisons les membres de ce gouvernement autant qu’ils nous méprisent.

    Bon, d’accord Christine, je sais, c’est facile à dire mais beaucoup moins facile à organiser.

    • En tout cas c’est une excellente idée, Béatrice on va travailler sur l’idée !

  5. Bien courageuse Mélanie!

    Pegida subit une campagne de dénigration des plus honteuses, digne d’un régime totalitaire.

    Quand j’entends Mrs Merkel prendre le parti des « migrants » et déclarer:

    « Il n’y aucune tolérance envers ceux qui ne respectent pas la dignité d’autrui », lors de sa visite au centre de réfugiés d’Heidenau , il y a de quoi se poser des questions.

    Si elle aime la justice, ne devrait-elle pas alors, commencer alors par poursuivre les « nouveaux » citoyens allemands, qui ne se privent pas de porter atteinte à la dignité des Allemands de souche via leurs discours bellicistes et suprématistes.

    Mrs Merkel privilégie les étrangers à son peuple. Elle déclare que l’islam fait partie de l’Allemagne. A se demander, si elle réalise, qu’elle est en train de céder l’Allemagne aux musulmans sur un plateau d’argent. Car ces réfugiés, qui fuient les pays en guerre, et qui ont vocation de rester dans son pays, selon ses dires, sont majoritairement musulmans. Elle semble ignorer l’histoire de l’Occident, sa lutte contre les envahisseurs mahométans, puis ottomans, elle occulte ce qui se passe dans les pays à forte majorité musulmane : chaos, persécutions des non musulmans, violences, Droits de l’Homme bafoués, charia oblige. Est-ce là l’avenir qu’elle réserve à son pays?

    Déjà les Turcs allemands rêvent à un futur « Türkland », si vous y ajoutez des musulmans syriens, irakiens, afghans, ce sera:

     » Auf Widersehen Deutschland! Herzlich Willkommen islamische Republik of ehemaliger Deutschland!

    C’est de la pure folie destructrice et elle n’est pas la seule à y succomber!

  6. Pour ceux qui ne pourraient se rendre en Allemagne, un rassemblement le même jour devant l’ambassade d’Allemagne à Paris pourrait être envisagé ?

    • Idée à creuser… mais il faudrait être sûr qu’il y ait du monde pour se lancer dans l’affaire, avec les embûches que nous rencontrons régulièrement pour organiser une manifestation, sans parler de son coût

  7. Bravos les résistants!, il faut que les Européens se réveillent, l’union européenne sont des criminels, les véritables ennemis des européens, ce n’est même pas un combat à la loyale, c’est une guerre de lâches contre nous les peuples européens, toujours tout derrière le dos comme des lâches.

Les commentaires sont fermés.