Je n’ai vu aucune femme souffrir autant que les musulmanes


Je n’ai vu aucune femme souffrir autant que les musulmanes

Canada: un homme de confession musulmane agresse sa femme en présence de la police et déclare que son épouse est sa « propriété »

16 août 2015 par Robert Spencer.

« La famille est la fondation même de la société islamique ... ».

« Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l’absence de leurs époux, avec la protection d’Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d’elles dans leurs lits et frappez-les« . (Coran 4:34)

L’exemple de Mohammed est la règle pour les musulmans, car il est un « excellent exemple [à suivre], pour quiconque espère en Allah et au Jour dernier et invoque Allah fréquemment » (coran 33:21) et, selon un hadith reconnu, l’épouse préférée de Mohammed, sa femme enfant Aïcha, rapporte que Mohammed l’a frappée. Une fois, il est sorti dans la nuit alors qu’il pensait qu’elle dormait, et elle l’a suivi subrepticement. Mohammed la vit, et, comme le raconte Aïcha : « Il m’a frappée sur la poitrine ce qui m’a fait mal, et puis il a dit: penses-tu qu’ Allah et Son Apôtre te traiterait injustement? « (Sahih Muslim 2127) Aïcha elle-même rapporte: « Je n’ai vu aucune femme souffrir autant que souffrent les croyantes« . (Sahih Bukhari 7.72.715)

Le commentateur du Coran Ruhul al Ma’ani est représentatif de la compréhension des musulmans quant à ce verset quand il donne quatre raisons justifiant qu’un homme batte sa femme: « si elle refuse de se faire belle pour lui« , si elle refuse d’avoir un rapport quand il le demande, si elle refuse de prier ou d’effectuer les ablutions rituelles, et « si elle sort du domicile sans une excuse valable« .

« Battre sa femme en présence de la police » par Dean Pritchard, Winnipeg Sun, 14 Août 2015 (merci à Blazing Cat Fur):

Un homme de Winnipeg qui aurait agressé sa femme en présence de la police et dit à un agent qu’il peut faire ce qu’il veut de «sa propriété», est aux prises avec une ordonnance de mise en liberté sous caution lui interdisant tout contact avec sa femme.

Le procureur de la couronne Vuk Mitrovic a dit à la Cour mercredi dernier que: « Même si le souhait de l’épouse était d’avoir des contacts avec (l’accusé), la Couronne s’opposerait vigoureusement à toute modification des conditions liées à la libération sous caution « .

Selon les termes de M. Mitrovic, en présence de la police, l’accusé « a été ‘dissuadé’ d’agresser sa femme ». Il a rajouté que » le comportement que le prévenu a affiché … devrait alerter sérieusement le tribunal quant à la sécurité et la protection du public. »

L’accusé, dont l’identité n’a pas été révélée pour protéger la victime présumée, a été arrêté après que la police le 24 Juin ait répondu à un appel (911) provenant d’un appartement avenue Lorne où habite sa famille.

L’homme a déposé une motion visant à supprimer la condition de libération sous caution lui interdisant de vivre avec sa femme et ses neuf enfants en attente d’une décision quant aux charges retenues contre lui.

L’homme a déclaré au tribunal par l’intermédiaire d’un interprète: « J’ai été loin de mon domicile et de ma famille (depuis plus d’un mois), la séparation d’avec les miens me pose un problème d’ordre religieux ».

Le tribunal a été informé que la famille a fui son pays d’origine, l’Iraq pour la Syrie avant d’arriver à Winnipeg en février dernier. La famille a souffert de persécution de la part de groupes terroristes, incluant al-Qaïda. (1) Alors qu’en Syrie, l’un des enfants a été enlevé et détenu en échange d’une rançon.

L’avocat de la défense Lincoln Atten a déclaré que « la famille a de très fortes convictions dans l’islam et est très attachée à ses valeurs culturelles, la famille est en permanence en souffrance. À un moment donné, (l’accusé) dormait dans un parc près de son domicile juste pour ne pas être loin de sa famille« .

Le procureur à déclaré à la cour que la police s’est rendue au domicile du prévenu après un appel au 911 qui a été interrompu. L’épouse de l’homme, qui parle seulement l’arabe a indiqué par des gestes que son mari l’avait frappée à l’œil.

Mitrovic a déclaré : la police cherchait des vêtements pour le prévenu, quand sa femme a embrassé la main d’un agent. L’accusé a alors « attrapé son épouse par la gorge et l’a violemment bousculée« .

L’homme a été arrêté puis placé en garde à vue. Le procureur a déclaré au tribunal que lors d’un entretien avec un agent arabophone, le prévenu a dit « qu’il voulait être interné dans un hôpital psychiatrique et ne pas en sortir car il ne savait pas ce qu’il serait capable de faire à sa femme « .

« Il a également déclaré qu’il n’était pas d’accord avec les lois canadiennes et que sa femme est sa propriété et qu’il peut faire d’elle ce que bon lui semble » propos tenus par le procureur …

Traduit de l’anglais par Lavéritétriomphera

Source : http://www.jihadwatch.org/2015/08/canada-muslim-beats-his-wife-in-front-of-cops-says-she-is-his-property

(1) Note de Christine Tasin

Le lecteur appréciera la confirmation donnée par cet exemple à la thèse que nous défendons : l’invasion de clandestins dans le monde occidental est majoritairement le fait de musulmans refusant nos valeurs et nos lois.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Laveritetriomphera

Résistance républicaine Midi Pyrénées, j'ai choisi comme symbole la déesse égyptienne de la vérité/justice Maât. J'estime que la vérité/justice est un concept universel et unificateur par essence.


14 thoughts on “Je n’ai vu aucune femme souffrir autant que les musulmanes

  1. DiogèneDiogène

    Ah ! Les splendeurs de l’Islam on ne s’en lasse pas !
    Que les ravagés du ciboulot et autres psychopathes ne se fassent aucun souci pour leur avenir ; ils pourront trouver refuge dans la religion de paix, d’amour et de tolérance…ils y seront à leur place.

    (à prendre au second degré :l’humour était pratiqué, naguère, en France notamment dans les années 80…)

    Diogène

  2. huguettehuguette

    faut-il les plaindre? elles n’ont qu’à se révolter surtout celles qui habitent en Occident ce serait si facile qu’elles refusent de s’emburquiner! mais elles le font alors que penser? elles sont non des victimes mais des ‘consentantes’!

    1. AvatarLavéritétriomphera

      J’ai parlé avec une femme d’origine iranienne et je lui ai demandé pourquoi la population perse avec sa culture ancienne et souvent splendide ne se révoltait pas contre le régime « sévère » voire odieux des molha-s(?). Cette femme éduquée m’a répondu: « si on se révolte, on nous massacre ». La tyrannie engendre le fatalisme…

  3. Laurent CLaurent C

    Info: je me baladais cet été dans le désert Lybien, j’y rencontrai Ali et sa femme qui marchait 20 mètres devant lui. « Ben alors Ali, ta femme devrait se trouver 10 m derrière toi » lui dis-je….Réponse « oui mais ici il y a des mines » (je n’ai pu savoir ce qui était réservé aux femmes dans le paradis d’allah – minuscule car je crache dessus)

    Blague à part pour répondre à Huguette:
    Une marocaine vit à 500m de chez nous. Analphabète elle se confia un jour à ma femme être couverte d’hématomes, quand son mari la bat elle n’ose porter plainte. Les faits se sont même passés dans la rue devant son domicile…il n’y avait pas d’Américains comme dans le Thalys ! ! !
    Ma femme insista pour qu’elle vienne se réfugier chez nous, pour la conduire auprès des organismes sociaux, la police etc.
    Terrorisée elle craint pour sa vie et la perte de ses enfants car le mari a déjà parlé d’aller au bled « se payer une seconde compagne », la régulière servira de boniche ! ! !
    Cependant, elle reste habillée à l’européenne sans le moindre foulard.
    Je n’ai pu, un jour, la ramener en voiture, de l’école avec ses enfants et le petit dernier dans la poussette, non interdit pour elle!

    Les alloc, elle n’en voit pas la couleur, monsieur décide de tout.
    Un fils ado, témoin des brutalités, se réfugie dans sa chambre et n’oserait témoigner (selon elle).

    Croyez-vous qu’une majorité de machos de ce genre va accepter l’égalité homme/femme ?

  4. Olivia BlancheOlivia Blanche

    L’auteur Marek Halter, après avoir écrit plusieurs romans inspirés par les femmes juives, de la Bible, écrit sur les « femmes du prophète », dont Aïcha… En dos de couverture j’ai lu le résumé et j’ai retenu surtout la phrase : « la femme est le pilier de l’islam »…. Si ma mémoire est bonne.

    J’ai lu avec intérêt les livres sur les femmes de la Bible mais j’avoue que je n’ai pas encore acheté ceux relatifs aux femmes de l’islam. Votre article m’incite à lire celui sur Aïcha, ne serait-ce que pour vérifier si l’auteur est objectif à son égard malgré ses idées très « politiquement correctes ». L’écouter c’est s’énerver, malgré toute mon admiration pour son talent d’auteur.

    1. AvatarLavéritétriomphera

      Je ne comprends pas comment on peut écrire un livre sur les femmes de Mohammed. On n’est pas sûr qu’il est existé et sa biographie est incertaine.
      Pour se faire une idée de la condition féminine dans l’islam, il suffit de regarder la femme musulmane aujourd’hui. Elle est un bien meuble, elle peut être mariée nourrisson sans son consentement bien entendu, elle peut être violée impubère. Elle doit supporter les autres épouses de son mari ainsi que les esclaves de celui-ci. Elle peut être battue, elle est spoliée de la moitié de son héritage, son témoignage vaut la moitié de celui d’un homme. La majorité de la population de l’enfer est féminine…

  5. AvatarFaivre G

    Dans les pays régis par la charià, les femmes risquent gros si elles ne veulent pas porter le voile et ici en France les imams disent aux femmes que porter un voile c’est leur liberté, c’est leur droit et il y a de plus en plus de femmes voilées dans nos rues…

  6. Avatarxtemps

    Quand on voit les monstruosités que permet l’Islam et de quoi sont capables chez certains individus musulmans, qui n’est certainement pas un cadeau pour nous les européens, on se demande de quoi sont fait nos dirigeants, ces gens là sont la haine total contre nous les européens, çà c’est une certitude, pour nous imposer cet horreur comme l’Islam en Europe, ils doivent pas beaucoup nous aimer.
    Ces criminels doivent être poursuivi en justice et fusillé comme Ceausescu au poteau.
    Il faut que les européens portent plainte et se soulèvent contre l’union européenne pour leurs crimes.
    Tous les pays européens sont dans l’insécurité, surendettés et ruinés, même nos pays européens nous appartient plus, l’union européenne doit cesser d’exister pour la survie de notre civilisation Occidental à tous, la situation est gravissimes.
    Nos dirigeants ne sont pas humains pour faire des choses pareils.

  7. AvatarFrançoise

    Ça c’est bien vrai ! même sur le plan sexuel, elles sont toutes excisées dès leur plus jeune âge donc lors des rapports sexuels elles ne ne peuvent connaitre l’orgasme puisque leur clitoris a été coupé, les hommes eux sont circoncis à la puberté, et ensuite quand ils ont des rapports sexuels leurs sexes s’est tellement endurcis que les hommes ont une perte totale de sensibilité sexuelle la peau enlevée c’est une grande partie de la muqueuse en moins, cela donne comme résultats un sexe dur similaire à de la corne un peu comme un durillon, voilà donc la sensualité et la sexualité musulmane, autant dire qu’aucunes femmes musulmanes ne connait la jouissance et l’orgasme sexuel, ne me dites jamais que l’on jouit en islam, un des commandement du prophète était de se faire circoncire d’après les ordres d’allah ( tu parle mon œil oui ! ) pour avoir une parfaite hygiène qui à mon avis n’est guère mieux que dans les autres peuples où les hommes ne sont pas circoncis.

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Ce n’est pas tout à fait vrai, Françoise, il existe un orgasme clitoridien mais également un orgasme vaginal, même si l’excision limite forcément toute forme de plaisir sexuel par le souvenir du traumatisme subi. Les hommes sont circoncis bien avant la puberté, encore enfants

  8. huguettehuguette

    l’orgasme vaginal étant précédé de l’orgasme clitoridien dans 99% des cas :oui elles sont mutilées pour la vie : je parle en connaissance de cause j’ai eu maintes fois l’occasion de parler (et d’examiner )avec des femmes excisées ou infibulées ,c’est la catastrophe tant physique que psychique et leurs mères sont hélas les premières à faire cela à leurs filles: la coutume disent-elles et les hommes disent : ce sont des affaires de femmes nous on ne sait pas!-sic-
    Pour les hommes c’est 10000 fois moins grave et pas comparable
    C’était la minute médicale -rires-

  9. huguettehuguette

    j’ai oublié de signaler que les femmes issues du Magreb ne sont jamais excisées ce n’est pas dans le coran ,celles qui le sont à 90% sont les femmes africaines et égyptiennes : question de vieilles coutumes qui remontent aux pharaons, ainsi Cléopatre l’était

Comments are closed.