Maternelle saccagée à Melun : c’est votre faute, Jean-François Chalot


Maternelle saccagée à Melun : c’est votre faute, Jean-François Chalot

Trop c’est trop. Jean-François Chalot, un des membres de l’association familiale laïque de Melun (Cnafal) tente de  justifier l’injustifiable et de surfer sur la vague de délinquance pour demander toujours plus de moyens  au profit des casseurs et des voyous.

http://www.familles-laiques-de-vaux-le-penil.fr/2015/08/c-est-arrive-a-melun-la-presse-en-parle-notre-association-melunaise-elle-est-au-coeur-desquartiers.html

Jean-François Chalot, vous êtes un triste sire qui prenez la France et les Français qui se lèvent tôt pour des vaches à lait :

Chacun a son explication.

Certains évoquent le laisser aller de certains parents, certains parlent de la désespérance de personnes n’y arrivant plus…. D’autres expliquent la situation des familles qui sont en sur-occupation de logements….

« On ne peut pas garder nos enfants dans l’appartement trop petit, ils vont jouer en bas sous la surveillance du plus grand d’entre eux !? »

Le laisser-aller de certains parents ? Ça n’a pas l’air de trop vous émouvoir, Jean-François Chalot. Aucun mot pour fustiger ceux qui font des gosses mais ne les élèvent pas. C’est tellement plus simple de montrer du doigt les autres, les journalistes… qui s’alarment de la situation de Melun et osent en parler :

« La radio, la télé sont là pour s’intéresser à ces quartiers quelque peu en déshérence.

Ils viennent, interrogent les habitants, les élus puis repartiront.« 

Comme si c’était à la presse de surveiller les parents, voire de les remplacer !

Ah ! Culpabilisation et victimisation, les deux mamelles du CNAFAL…

On comprend votre dépit, Jean-François Chalot, pour une fois que la presse fait son boulot et informe des dérives dans les territoires perdus de la République… Vous mangez votre chapeau.

La désespérance de personnes n’y arrivant plus ? Vous auriez mieux fait de tourner votre langue 7 fois dans votre bouche, Jean-François Chalot. Parce que, tout de même, qui a entendu parler d’agriculteurs ou chômeurs désespérés qui, avant de se suicider parce qu’ils n’y arrivent plus,   auraient auparavant envoyé leurs jeunes enfants saccager une maternelle pour exprimer leurs difficultés ?

D’autres expliquent la situation des familles qui sont en sur-occupation de logements…. On ne peut pas garder nos enfants dans l’appartement trop petit, ils vont jouer en bas sous la surveillance du plus grand d’entre eux !? Celle-là, c’est la meilleure…  Jean-François Chalot, vous nous prenez vraiment pour des demeurés. Sur-occupation de logements ? Figurez-vous, que la contraception existe, que nombre de Français qui auraient voulu avoir 3, 4 ou 5 enfants ne les ont pas parce qu’ils n’en ont pas les moyens, parce qu’ils n’ont pas le logement nécessaire et pas de perspectives pour l’avoir. Cela s’appelle la responsabilité, Jean-François Chalot, et vos protégés, dont on devine qu’ils ne sont pas d’origine française n’en sont pas dispensés. Ce sont des êtres humains ou des lapins ? Ils vivent dans la brousse ou à Melun, où il y a force médecins susceptibles de délivrer des contraceptifs  ? Enfin, ultima sed non minima, si l’appartement est trop petit pour garder la marmaille, qui empêche les parents d’être dehors avec elle pour la surveiller et s’en occuper. Qui, Jean-François Chalot ? Je vous mets au défi de répondre.

Pire encore, je vous soupçonne de colonialisme rampant, monsieur Chalot. Pourquoi traitez-vous cette population vraisemblablement d’origine immigrée comme si elle était constituée d’enfants immatures et irresponsables ? C’est insultant pour eux, tout simplement.

On passera vite, ensuite, sur le couplet attendu des moyens, des associations qui verraient leurs moyens diminuer….

Nous avons quelques propositions comme celles-ci :

  • L’implication renforcée du club de prévention ;
  • Une intervention d’animateurs de rue ;
  • Le renforcement du nombre de gardiens disposant d’une formation de médiation ;
  • Une consultation des associations de quartiers….

La décision prise par la Municipalité de Melun de réduire le montant des subventions allouées aux associations est lourde de conséquences, on risque d’en voir les effets négatifs or c’est le renforcement du lien social qui contribue le mieux à développer le « VIVRE ENSEMBLE »…

Depuis des années que tout ce petit monde s’engraisse sur notre dos avec des résultats inexistants, vous osez, encore, réclamer toujours plus ?

Oui, Jean-François Chalot, le  bilan des actions des associations, éducateurs et autres animateurs c’est toujours plus de dégâts, toujours plus d’insécurité, toujours plus de voitures brûlées, toujours plus de voiles imposés à des femmes qui n’en peuvent mais, toujours plus de dealers, toujours plus de caillassage des forces de l’ordre et des pompiers, toujours moins de commerces et de médecins parce qu’ils s’enfuient tous devant le traitement réservé aux non musulmans dans les Territoires perdus de la République… Et vous osez demander plus ? Avec un tel bilan ? Cachez  ce visage rougissant de honte, Jean-François Chalot.

Enfin, ultima sed non minima, vous mériteriez le goudron et des plumes, Jean-François Chalot, d’oser écrire ceci :

Notre association familiale laïque de Melun, implantée depuis peu sur ces quartiers avaient alerté les autorités municipales de Melun sur la question de la peur de nombreuses familles devant l’agressivité de « bandes » d’adolescents….Une de nos militantes a même été menacée par des jeunes adultes parce qu’elle avait sermonné des plus jeunes qui détérioraient les jeux installés par la ville et l’office d’HLM !

Vos propres amis sont agressés, des familles se plaignent et vous n’avez pas un mot pour pourfendre les fauteurs de trouble et dire qui ils sont, bien que vous le sachiez pertinemment ? Vous osez une fois encore renvoyer la responsabilité à la Mairie au lieu de mettre en cause les familles ou communautés responsables de l’insécurité et des incivilités et vous attaquer, entre autres, à l’immigration et au communautarisme musulman ?

Qu’attendez-vous ? Que le contribuable paye un « grand frère » pour surveiller chaque délinquant potentiel ? Que le contribuable paye des salariés de vos associations prétendument droitdelhommistes  pour faire semblant de discuter et calmer le jeu, en vain  ?

Prétendument droitdelhommistes, Jean-François Chalot, oui, je pèse mes mots. Vous savez que ces associations méprisantes et colonialistes qui considèrent celui venu d’ailleurs comme un attardé à qui il faut tout mâcher tirent leurs raisons d’exister et leurs moyens de l’existence de territoires perdus de la République et du malheur de ceux qui y vivent.

Nous avons les yeux ouverts, monsieur Chalot. Et nombre de Français nous rejoignent chaque jour. Vous ne ferez plus illusion très longtemps. A ce moment-là, à ce moment-là seulement, les familles qui habitent les quartiers sensibles, de Melun ou d’ailleurs, devront se prendre en charge, évoluer et faire grandir leurs enfants en ne comptant que sur elles-mêmes. Ou  aller vivre ailleurs.

La face de la France pourrait en être changée. Et ce ne sera pas grâce à vous et ceux qui vous ressemblent, qui réclamez régularisation des clandestins, immigration débridée etc. Le résultat de vos efforts, c’est la maternelle brûlée de Melun.

Christine Tasin    

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


29 thoughts on “Maternelle saccagée à Melun : c’est votre faute, Jean-François Chalot

  1. De MoulinsartDe Moulinsart

    Ouffffff ! Quel punch ! C’est ce qu’on appelle chez moi le « coup de boule empoisonné « …
    Merci Christine d’avoir dit ses 4 vérités à cette espèce de tique qui contribue au parasitage de notre société …Et ce n’est pas un mot en l’air puisqu’il vient d’être établi que la part injectée par notre pays dans le social représente 15% du total mondial, pour une population n’atteignant même pas 1% !!!…
    On comprend mieux pourquoi, avec un taux de fécondité négatif, la population française est passée de 45Mions de personnes dans les années 60 à 65Mions actuellement …
    Bon, allez! Nique la France !
    On peut le dire puisque les magistrats ont légalisé l’expression …

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Merci pour le compliment et pour les chiffres donnés, vous avez un lien ?

          1. De MoulinsartDe Moulinsart

            Bonjour Christine
            Oui, il faut le copier/coller et le glisser dans la lucarne de google
            Je n’ai tjrs pas compris comment ça marche, mais en procédant ainsi on tombe sur l’article du Point.
            Bisous corsés !

          2. Christine TasinChristine Tasin Post author

            Désolée ça ne marche toujours pas, j’ai un message « La page que vous recherchez n’existe pas ».Tant pis ne vous cassez pas la tête ! Bises itou

    2. AvatarRosaly

      Wow! Comme De Moulinsart, j’admire votre punch.

      Superbe votre mise au point à ce triste sire, un de plus … prêt à toutes les concessions, à toutes les justifications, même les plus biscornues, à toutes les humiliations, pour justifier les méfaits de ces petits anges.

      Rien de peut excuser ces actes de vandalisme gratuits. C’est faire insulte à toutes les familles, qui élèvent leurs enfants dans le respect de l’Autre, dans le respect du bien d’autrui,

  2. Avatarbreizlande

    cet article résume bien se qui se passe
    c’est à dire la démission de certain parents incapables de s ‘occupper de leurs enfants
    parce que non éduqués eux même et toujours comptant sur des aides et les contribuables pour payer la casse

    je vais passer pour une vieille radoteuse cela m ‘est égal

    mais j ai à dire que élevée avec ma soeur par mes grands parents dans un quartier pauvre, d une petite ville bretonne
    nous avions un logement de deux piéces minuscules , au troisiéme d’un immeuble du 16e siécle
    pas de salle de bains
    pas de WC ,
    il était dans la cour , pas d ‘eau chaude au robinet

    nous jouions dans les escaliers ou devant l ‘église , mais nous étions éduquées c’était aprés la guerre ,
    il n ‘y avait pas de subventions , ni de pas d’ amalgames ,
    mais nous étions propres et bien élevées ,nous étions des tas ainsi
    allant à l ‘école tous les jours , nous avons appris à nous tenir et à obéir aux enseignantes ,
    et pour les vacances nous allions à pieds à la riviére la plus proche 4 kms

    Nous sommes encore là ,à écouter tout ce gâchis et écoeurées de chaque jour
    devant toutes ces insanités

    bonne journée et à kénavo

    ,

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Merci Breizlande pour ce témoignage, nous sommes très nombreux à pouvoir faire le même et pourtant nous n’avons jamais rien cassé…

  3. AvatarNagau06

    Les allocations familiales sont, il me semble, une aide à l’éducation d’enfants…le boulot n’étant pas fait, pourquoi les verser. Je pense que ça devrait être soumis à résultat…comme nous au boulot une prime de rendement…l’argent étant le nerf de la guerre , autant dire que si on touchait au porte monnaie ça ferait bouger !!

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Exactement ! mais que dirait Bruxelles ? que diraient les droidelhommistes ?

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Merci Laurence pour ce superbe témoignage, je confisque pour publication demain

  4. AvatarPierrot

    Allez donc faire prendre la pilule à une musulmane ! Mission impossible bien sûr…et raison pour laquelle les musulmans deviendront bien vite majoritaires en France et en Europe avec toutes les conséquences que l’on peut imaginer pour les autochtones de souche chrétienne.

    1. Avatarcoco

      Cher Pierrot… Personne en France n’imposera la contraception aux musulmane, car ce sont les français de souche qu’on veut empêcher d’avoir des enfants. C’est politique la pilule et l’avortement, on dérembourse des médicaments qui permettent sinon de guérir tout au moins de soulager les malades, mais on rembourse à 100% l’avortement….

      1. AvatarEmma

        Juste une petite précision, comme la contraception est interdite chez les musulmans (qui labourent beaucoup leur champs) il faut aussi réaliser que les femmes vont tomber enceintes tous les 10 mois, or ce n’est pas exactement ce qui se passe même, si elles font beaucoup beaucoup d’enfants elles ont aussi très souvent recours à l’avortement – à l’insu du mari – c’est ce que Marine Le Pen désigne par IVG de « confort ». ni vu ni connu, pas de pilule, de stérilet ou autre.on fait sauter et hop!

  5. Avatarcoco

    Ah! Voilà qui est bien envoyé… Le triste sire n’ a qu’à aller parader en Arabie Saoudite ou en Syrie, il aura un succès fou là-bas….

  6. AvatarAntiislam

    Bonjour,

    Quel bol d’air frais !

    Merci Christine !

    Cela fait du bien de te lire quand nous sommes sous le flot permanent de la propagande médiatique visant à excuser des comportements chaque jour plus déviants.

    Marre de marre de tous ces châtrés qui n’osent plus appeler un chat un chat et la barbarie la barbarie !

  7. Avatarxtemps

    Voilà encore un qui marque la haine et son mépris pour son sale peuple français à qui il n’excuse rien et n’hésite pas de l’insulter de raciste vite fait, et l’amour inconditionnel pour les immigrés à qui il excuse tout et que de chance pour la France, que profitent bien plus que largement que le vrai peuple français, qui est privé, les sans dents, jeté dans la misère et surendetté comme la plupart des pays européens.
    Et bien vous les français, l’heur est arrivé est de vous plaindre sans cesse, vous vous plaignez pas assez et aujourd’hui c’est votre fierté et votre pays entier qui en prend un coup, humilié et insulté.
    L’hospitalité comme à la charité ont des limites et c’est selon les capacités du pays et pas des caprices des politiques, et il est grand temps que les élus paient les conséquences de leurs actes et de leurs choix qu’ils font.
    Allez-si les français sans hésitez, frappez à la porte du Maire et assistances sociaux, harcelez les, menacez les élus et les Maires, ils doivent avoir peur, si les immigrés ont le droit de le faire, alors vous aussi vous avez le droit.
    En Belgique aussi, des immigrés avec enfants sous le bras  » nous malheureux, nous pauvres  » mais nous demandent pas, ils exigent d’être aidé, c’est la loi et avec des avocats, genre colonialistes et le racisme et la honte vitre prêt à la bouche, spécialisés pour la cause et payer, d’une façon détourné, par le peuple bien sûr.

  8. AvatarSPARTAC

    L’Ouragan  » Christine  » est passé !
    Le Chalot … il a coulé.
    On en redemande.

    Oups, il faut que je pense à t’adresser un peu de finance.
    Encore merci pour pour ce pamphlet.
    Belle journée à toi et bien entendu………..Semper fi !

  9. AvatarSaucisson mais pas andouille

    Quel charlot ! mais qui se sait soutenu par les médias et par la plupart des partis politiques !

Comments are closed.