Italie : des clandestins jettent leur repas dans la rue, le jugeant incorrect…

Il faut renvoyer ces « migrants » chez eux et sans plateau repas.
J’hallucine !

Italie : vague de protestation des clandestins qui, jugeant la nourriture incorrecte, jettent leurs repas dans la rue. PAR GUERRECIVILEENEUROPE le 29 JUILLET 2015
http://civilwarineurope.com/2015/07/29/italie-vague-de-protestation-des-clandestins-qui-jugeant-la-nourriture-incorrecte-jettent-leurs-repas-dans-la-rue/
Une manifestation a éclaté à l’heure du dîner. Les réfugiés de la résidence Mimose de Portogruaro (Venise) ont lancé dans la rue les plateaux de nourriture et ont protesté en lançant des cris de colère face à leur traitement. La cible des réfugiés est la coopérative qui gère la résidence Solaris.

Tout cela s’est passé mardi soir, dans une ville qui abrite de nombreux réfugiés et qui s’oppose à l’arrivée de plus d’immigrants. Le maire d’Héraclée, Giorgio Talon, a été mis en garde contre la manifestation et la police s’est rendue sur les lieux pour éviter que la situation ne dégénère.

Des commentaires sur l’affaire sont venus du dirigeant des Frères d’Italie, Giorgia Meloni, qui, sur Facebook, a écrit: « à toute personne qui se plaint et dans 90 % des cas, n’a pas droit à l’asile politique, (…) n’oubliez pas que l’État italien dépense 30 euros / jour / immigrant. De l’argent que l’Italie ne prévoit pas pour ses personnes âgées, les chômeurs, pour les familles qui ne peuvent pas finir la fin du mois » (…)

Beate

 100 total views,  1 views today

image_pdf

23 Commentaires

  1. Mon grand-père disait  » BON ET BETE, CA COMMENCE PAR LA MEME LETTRE « . On devrait les « pucer », comme les animaux de compagnie, pour un suivi minimal et arrêter les arnaques en tout genres…et leur faire signer une reconnaissance de dette pour les frais engagés pour eux. Vous trouvez normal que cette saloperie d’UE vous endette pour vous remplacer?

  2. Ces réfugiés – irréguliers – qui osent jeter la nourriture et les vêtements qu’on leur offre gratuitement me font penser à un vieux dicton bien oublié de nos jours : « FAIS DU BIEN A UN VILAIN, IL TE CRACHE DANS LA MAIN ».
    Et ce qui est amusant – si j’ose dire – c’est que ce vieux dicton d’hier s’applique à la lettre à nos migrants d’aujourd’hui…

  3. ce qui prouve bien que ce ne sont pas de pauvres réfugiés mais le début d’une armée de musulmans venus pour nous détruire et qui est responsable : les gouvernements de gauche de l’Europe aveugles et sourds!

  4. En plus dans l’article, il n’est même pas signifié qu’on leur a donné du porc à manger. Ils ont simplement refuser un repas pas assez bien à leurs yeux ! Ben, merde, franchement, je pense que ces repas auraient reçu un meilleur accueil chez des populations pauvres du pays, Pourquoi se sent-on obliger d’habiller et de nourrir des gens qui ne respectent rien?

    Pourquoi n’applique-t-on pas la « préférence nationale », serait-ce un gros mot, je ne trouve pas que réserver des aides, des repas aux plus démunis du pays ne serait pas la meilleure solution pour réduire ces populaces qui causent tant de problèmes et manifestent en plus leur mécontentement. On aura tout vu, c’est le monde à l’envers.

    En plus, le commentaire qui stipule que l’Italie donne 30€ par jour et par migrant, ça fait 900€ par mois, (un SMIC pour les français qui eux ne roulent pas sur l’or avec une telle somme et sont obligés de se serrer la ceinture, de payer leurs factures et de ne pas se plaindre parce qu’ils travaillent EUX !). Je ne sais pas à combien se monte le salaire minimum en Italie, mais ça me scandalise de voir des migrants mépriser autant ce qu’on leur donne et qui est payé par les contribuables des pays qui les accueillent.

  5. Quand je pense qu’il y à des pauvres qui font les poubelles ou des Africains qui crèvent de faim et ces connards là ils jettent la nourriture par terre parce que cela plaît pas!.
    Et bien ces gens là doivent être renvoyé sur la côte Africaine sur le champs à coup de pied au cul, ces gens là ne sont pas dans le besoin, c’est des faux pauvres, pour qui ils se prennent crétins.
    Les gouvernements d’ordures union européenne ont assez fait du tort contre nous les peuples Européens.

  6. Il y a une quinzaine d’années, ma mère et une amie servaient comme bénévoles à l’Ordre de Malte. Chaque jour, elles étaient confrontées à des gens qui trouvaient que la nourriture n’était pas à leur convenance et qui ne toléraient pas d’être servis par des femmes. Elles ont fini par dire stop, trop c’est trop.

    • Ce qui est insensé c’est que l’ordre de Malte continue, malgré à tout…

      • Oui, Christine, c’est incroyable, mais le prestigieux Ordre de Malte continue à aider les muzz comme si de rien n’était. J’ai été donateur de l’Ordre jusqu’au jour où j’ai appris qu’ils acceptaient des muzz dans leurs hôpitaux (comme nous dans les nôtres au titre de l’AME). Je leur ai alors écris pour leur rappeler ce que les muzz font aux chrétiens partout dans le monde, et je leur ai annoncé qu’ils ne recevraient plus rien de ma part. Je suis chrétien, mais je ne tendrai pas la joue gauche aux suppôts d’une fausse doctrine inspirée par satan.

  7. Le musulman pratiquant est membre d’une mafia que l’on appelle oumma. Nous sommes donc appelés à devoir lutter contre des gangs qui se sont rangés sous la bannière d’une « religion » aux dogmes étudiés pour leur faciliter la tâche. Les gouvernements occidentaux sont informés sur le sujet et la … menace. Ils craignent probablement et à juste titre de perdre le contrôle de la situation, voulue entre autre par les mafieux. C’est donc à nous de réagir et de rassembler les forces nécessaires. L’effondrement imminent de l’islam ne fera pas disparaître les gangs.

  8. Il y a un proverbe qui dit « Fais du bien à Vilain, il te chie dans la main, fais du bien à Bertrand, il te le rend en caguant  » C’est bien fait pour la gueule de ceux qui les aident. J’espère qu’ils les leur jettent à la gueule à ces connards. Cela leur ouvrira peut-être les yeux.

  9. il n’y a qu’à les laisser mourir de faim ils feront comme tout le monde ils mangeront ce qu’on leur donne et s’ils ne le mangent pas eh bien ils iront au paradis d’allah

  10. Ces migrants n’ont aucun éducation…..
    Même les sauvages sont plus évolués qu’eux! Eux ne gaspilleraient pas la nourriture…
    Après on voudrait nous faire croire que ce sont des petits malheureux pauvres et maltraités????? S’ils jetent la nourriture c’est qu’ils n’ont jamais eu faim de leur vie!
    Renvoyons donc tous ces sans-gênes là où ils auraient toujours du rester et bon débarras!

  11. Ils n’aiment la nourriture à base de cochon ? lui qui sauva tant de familles paysannes européennes de la famine !

    Si ces jouisseurs/profiteurs veulent de la bouffe issu d’animaux égorgés sans étourdissement et agonisants, qu’ils aillent donc migrer chez ces les pétro-monarques jouisseurs d’arabie saoudite qui leurs ressemblent !

  12. Je voudrais revenir sur le commentaire du premier- maître Emmanuel D, et l’affectation de plusieurs dizaines de musulmans sur le porte-avions CDG.
    Evitons les querelles de chiffres, le problème n’est pas là.
    Le problème est que l’on a de plus en plus à faire à des musulmans pratiquants pour qui la règle religieuse prime la règle militaire. Tant que tout se déroule dans la concorde générale, l’interaction la plus cohérente possible entre les différentes spécialités à bord – et c’est quand même le but recherché – on peut se permettre d’ironiser sur les avis dissidents, dénoncer ce que l’on prend pour du racisme latent, montrer du doigt de la morale les critiques que le site émet sur le sujet brûlant de l’islam en France. Mais la difficulté commence quand on se contente de ne voir que le doigt.
    Car lorsque des militaires se présentent comme étant capables d’obéir parce que ça plait à Dieu, ils sont tout aussi capables du contraire et pour la même raison. Vient alors le moment de se demander qu’est-ce des types de cet acabit peuvent bien venir faire au sein d’une institution qui – logiquement – ne peut souffrir aucune revendication interne pour être efficace, sauf à vouloir scier la branche sur quoi tout repose, institution que j’ai personnellement connue à une époque où elle ne donnait pas aussi facilement le bâton pour se faire battre.
    Les temps changent…

  13. Suggestion pour ces mal nourris : grève de la faim, JUSQU’AU BOUT !!

Les commentaires sont fermés.