Quand le préfet de Montpellier laisse faire délibérément les prières dans la rue…

Publié le 31 juillet 2015 - par - 12 commentaires

Vers 13 h 30, alors qu’approche la salat al-joumoua, la prière collective du vendredi, de longues paillasses en plastique sont rapidement disposées à l’extérieur des quatre mosquées, au milieu de la zone piétonne. […]

« C’est vrai qu’il s’agit d’une occupation illégale de l’espace public et, en plus, pour l’exercice d’un culte, admet M. Frédéric Loiseau, directeur de cabinet du préfet de l’Hérault. Mais que voulez-vous que je fasse ? Que j’envoie une compagnie de CRS pour les dégager pendant qu’ils sont à genoux ? C’est impensable ! De toute façon, comme l’écrasante majorité des habitants du quartier est musulmane, on n’a pas de problème d’acceptabilité… » Et de conclure : « Notre principal souci, c’est le “vivre ensemble”. Donc, tant qu’on ne reçoit pas de plaintes des riverains… »

http://www.fdesouche.com/632401-montpellier-34-prieres-de-rues-lecrasante-majorite-des-habitants-du-quartier-est-musulmane-na-pas-de-probleme-dacceptabilite

« Que voulez-vous que je fasse ? » 

Envoyer une compagnie de CRS pour les dégager pendant qu’ils sont à genoux, oui. C’est son boulot et il a la loi avec lui. C’est une occupation illégale oui ou non ? Il l’a reconnu lui-même.

Mais il ne faut pas froisser les musulmans. Mais il ne faut pas risquer l’émeute…

Quand les identitaires, à Lyon, ont fait une manifestation non autorisée avec des masques de cochon, ils ont été embarqués… Le Préfet ne s’est pas posé la question de savoir si il y a vait plainte ou pas…

Bref, les Territoires perdus de la République, les territoires islamisés qui appliquent leurs propres règles, c’est maintenant. Avec l’assentiment des représentants du Ministre de l’Intérieur.

Il paraît que ce dernier porte plainte quand on le traite d’islamo-collabo. J’ai beau faire des efforts, je n’arrive pas à comprendre pourquoi.

Christine Tasin 

Print Friendly, PDF & Email

12 réponses à “Quand le préfet de Montpellier laisse faire délibérément les prières dans la rue…”

  1. Avatar PUGNACITÉ dit :

    Montpellier serait elle une vue envahie en cours d’inféodation ou d’acheminement pilitico religieux vers une dhimmitude non consentie par les Français de souche et de coeur.
    Bien entendu le pouvoir en place a favorisé l’implantation des minorités agissantes activistes qui visent à organiser et accélérer le grand remplacement.
    Le ventre des femmes est une arme redoutable ..,.car relevant d’une autre époque et d’un autre système de valeur
    Où sont les féministes Françaises:absentes ou consentantes en vue du grand remplacement,inféodées.

  2. Avatar jan dit :

    Toute l’hypocrisie, la lâcheté et la kollaboration des  » autorités  » dans ce genre de fait.

  3. hoplite hoplite dit :

    Ben les cathos, vous ne faites plus de processions dans les rues?
    Pourquoi donc?

  4. Avatar marc dit :

    Un quartier musulman, donc hors la loi! Pas de risque de plaintes. Le genre de quartier que l’islam s’applique à multiplier sur notre territoire.

  5. Avatar Philippe le routier dit :

     » De toute façon, comme l’écrasante majorité des habitants du quartier est musulmane, on n’a pas de problème d’acceptabilité… »

    Je dois vraiment être idiot, mais

  6. Avatar Bruno dit :

    Ça ne m’étonne qu’à moitié, beaucoup de grandes villes du sud de la France ont une forte population musulmane, et donc il est inévitable que cela arrive. Le gros souci c’est que ces gens occupent les rues sans autorisation, et le préfet ne veut pas créer d’émeute. C’est le nombre qui provoque cette impuissance, et pourtant ça ne serait pas difficile de faire le forcing pour qu’ils ne s’installent pas par terre comme ça, mais la volonté de ne pas faire de vague, voilà ce qui « motive » tous nos ventres-mous de la république à renoncer !

  7. Avatar marc dit :

    Le fond de la question, c’est aussi qu’il s’agit d’une injure hypocrite et délibérée de cette population à nos lois et à l’hospitalité que notre pays leur a accordé. La mosquée n’est pas nécessaire au musulman pour pratiquer ses rites et nous devrions mettre les limites à cette population comme nous devons les mettre à des enfants mal élevés. Les chrétiens ont-il le droit de célébrer des messes de plein air en Arabie saoudite?( Et il y a des chrétiens là-bas : J’y ai moi même mis les pieds). Non, donc pourquoi cette tolérance gratuite en France devant ce culte qui piétine nos lois? De plus, nous, quand nous allons séjourner chez eux, c’est pour leur apporter des compétences qui leur manquent. Alors qu’eux profitent de l’argent des français en les remboursant de leurs médiocrités et même carrément de leur inutilité, quand ce n’est pas pire!.
    De plus l’islam s’apparente bien plus à une secte qu’à une religion et nous avons déjà évalué le lien direct entre augmentation de la criminalité et implantation des mosquées sur notre territoire français.
    Pour cette population, tout serait à revoir : Malgré le respect que j’ai pour monsieur Badinter, je dis que le contexte actuel nécessite que nous rétablissions la peine de mort ( Ce qui serait déjà se mettre au niveau des musulmans et de leur charia puisque nos « élites » veulent nous faire admettre que nous devons nous adapter à eux et non l’inverse ).
    Rétablir la peine de mort permettrait de vider les prisons et faire de la place, éliminer les violeurs, pédophiles, les terroristes musulmans sans risquer de nouvelles récidives ni aggraver les frais que cette sous-humanité cause à la société. Personne à extrader…juste des frais de guillotines s’il aiment les décapitations
    Cela ferait de la place pour mettre en prison ceux qui sont responsables d’avoir été complices de toute cette violence qui pourrit la civilisation toute entière : Les magistrats qui remettent les assassins en liberté, les imams qui prêchent la violence dans les mosquées, les préfets qui ne font plus respecter l’ordre public sous des motifs fallacieux, les taubira, cazeneuve…la liste est longue et il serait temps d’abolir l’immunité de ces personnages complices avérés des criminels . Et construire des prisons serait un bien meilleur investissement que des mosquées.

  8. Avatar Barrou dit :

    On vit en plein délire et on essaie de nous faire croire que c’est normal.

  9. Les priéres de rue , ne sont que le tout commencement de la mise en place des lois coraniques fondamentales qui gérent la vie quotidienne des musulmans

    Les autorités publiques se soumettent à ces pratiques , dans un soucis discutable de paix civile, mais quand en sera t il lorsque , fort de leur prédominance démographique sur une zone , ces mêmes pratiquants entendront échapper totalement aux lois républicaines, vouloir être gouvernés par un émir, et appliquer strictement les régles de la charia, dont la lapidation atroce des femmes adultéres ?

    Songeons y sérieusement ! la peine capitale et la mutilation physique des délinquant , fait partie intégrante des lois coraniques , et la question est de savoir si nos responsables politiques , nos préfets et nos juges, trouverons encore la ressource morale, de s’opposer à leur application ?

  10. Avatar PUGNACITE dit :

    L’implantation politico religieuse musulmane est de plus en plus flagrante et nous devons chaque jour la subir davantage malgré nous.
    Les pouvoirs publics qu’ils soient de gauche ou de droite facilitent toujours davantage cette progression dangereuse pour les Français.
    Et pourtant ils sont elus et reelus…Les Français sont donc des victimes consentantes.

  11. Avatar belhan dit :

    Ç comme ça que les musulmans extrémités ont commencés à prier dans les rues d’Alger ,si vous ne les chasses pas c la porte ouverte aux terrorisme ,ne vous étonnez pas c la charia en France …

Lire Aussi