Le saoudien qui va dépenser 32 milliards de dollars pour imposer l’islam en Occident…


Le saoudien qui va dépenser 32 milliards de dollars pour imposer l’islam en Occident…

Un prince saoudien dépense 32 milliards en « œuvres de charité »pour promouvoir l’islam, alors qu’il en censure la critique.

Alwaleed bin Talal a déjà dépensé beaucoup d’argent, comme cet article le révèle en partie, ce qui expliquerait simplement pourquoi des grands médias œuvrent de concert à promouvoir la charia et à innocenter le djihad, avec très peu de voix dissidentes s’exprimant pour la liberté. Et tout cela ne va pas, et de loin, s’arranger: ce que le prince a dépensé n’est encore qu’une goutte d’eau dans l’océan en comparaison des sommes qui vont être engagées par la suite.

 

Ce « Bill Gates arabe » pourrait faire passer la diffusion, encore modeste, de »la charia » à la vitesse grand V, Investor’s Business Daily 7 Juillet 2015:

L’islamo-fascisme: le prince saoudien Alwaleed bin Talal est un membre influent de la monarchie saoudienne, et il annonce qu’il va engager sa fortune, évaluée à 32 milliards de dollars, en œuvres de charité. Au regard de ses précédentes donations, cette annonce est des plus inquiétante.

Pour entreprendre ses actions, Alwaleed dit qu’il va s’inspirer de la « Bill et Melinda Fondation Gates« , mais cependant avec une différence: Une grande partie de son œuvre philanthropique a pour but de « favoriser la compréhension culturelle » de l’islam en Amérique et en Occident.

Cela signifie promouvoir l’image de marque de la mouvance islamique dans le monde, tout en censurant la critique de cette religion.

Les publications de rapports et de livres révèlent qu’Alwaleed a déjà promis des millions de dollars au mouvement radical des Frères musulmans, qui ont le projet occulte d’islamiser l’Amérique et de propager la charia dans tout l’Occident. Ces groupes « pro-djihad » peuvent maintenant compter sur un financement énorme et virtuellement illimité pour alimenter leur trésor de guerre.

Alwaleed entretient d’étroites relations avec les dirigeants des Frères musulmans. Par exemple, il s’est attiré les bonnes grâces du « télé-islamiste » Tariq Al-Suwaidan, directeur de la chaîne de télévision islamique Al Risala, et notoirement connu pour être un leader des Frères musulmans au Koweït.

« Le Comité consultatif suprême » de l’organisation inclut Abdullah Omar Nassif, dont l’ex-procureur fédéral Andrew McCarthy déclare qu’il est « un membre éminent des Frères musulmans » et qu’il a participé à la collecte de fonds pour l’organisation terroriste al-Qaida.

Alwaleed a fait les manchettes des journaux après les attentats du 11 Septembre 2001 quand il a voulu donner 10 millions de dollars au fonds World Trade Center et que le maire de New York Rudy Giuliani lui a retourné son chèque. Après avoir fait le don, le milliardaire saoudien a publié un communiqué de presse où il avance que les attaques terroristes sont dues au soutien américain à Israël alors que « nos frères palestiniens continuent à être massacrés par les mains des israéliens ».

L’année suivante, Alwaleed a fait don d’une somme exorbitante de 27 millions de dollars pour un Téléthon saoudien dont l’objectif était de soutenir la violente Intifada palestinienne contre Israël -sources : Clarion Project.
Toujours en 2002, il a donné 500,000 $ au Conseil des relations américano-islamiques (CAIR)  basé à Washington dont les autorités fédérales [américaines] ont établi un lien entre cette organisation et les Frères Musulmans et au Hamas.

De plus, en 2005, il a dépensé 40 millions de dollars pour promouvoir l’étude de l’islam dans les universités américaines – une donation de 20 millions de dollars pour l’Université de Harvard dans le but de créer un programme d’étude de la charia sur l’ensemble du corpus, tout en injectant 20 autres millions de dollars à l’Université de Georgetown pour promouvoir le dialogue « islamo-chrétien »mené par l’apologiste islamique notoire John Esposito.

Malgré les articles de presse élogieux, les promesses philanthropiques d’Alwaleed ne déclenchent pas l’enthousiasme. Elles provoquent de l’inquiétude. Ses milliards serviront à financer des groupes de pression musulmans dont la motivation est de forcer la civilisation occidentale à céder du terrain pour l’établissement de zones de non-droit islamiques, des tribunaux islamiques (charia) et l’établissement de lois sur le blasphème.

L’énorme donation du prince saoudien à la philanthropie inédite et patriote pourrait être un frein majeur aux efforts de lutte contre l’islamisation que mène l’État et les organisation locales.

Traduit de l’anglais par Lavéritétriomphera.

Source : http://www.jihadwatch.org/2015/07/saudi-prince-pledges-32-billion-to-charity-promoting-saudi-arabias-brand-of-islam-while-censoring-criticism-of-islam

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Laveritetriomphera

Résistance républicaine Midi Pyrénées, j'ai choisi comme symbole la déesse égyptienne de la vérité/justice Maât. J'estime que la vérité/justice est un concept universel et unificateur par essence.


17 thoughts on “Le saoudien qui va dépenser 32 milliards de dollars pour imposer l’islam en Occident…

  1. EVAEVA

    Ce triste sire a quand même une grande différence avec Bill Gates.
    Car Bill Gates a gagné sa fortune par lui-même, avec le fruit de son travail. Tandis que si le « prince » Al-Walid ne faisait pas partie d’une famille « royale » qui fait main basse depuis des décennies sur les ressources pétrolières de tout un pays, eh bien ce cher « prince » serait encore à transpirer sous une tente, à s’essuyer le derrière avec des cailloux, et à se soigner en buvant de l’urine de chamelle.

    Merci Lavéritétriomphera pour cette traduction.

  2. JackJack

    L’E.I.installe un camp d’entraînement en Bosnie. Cette affaire est dévoilée par le Sunday Mirror. L’installation se fait dans un village isolé, du nom de Osve où l’E.I. serait en train d’acheter secrètement du terrain, bien camouflé au milieu de zones boisées, et aussi à la fois facile à garder des curieux puisqu’au sommet d’une petite colline.
    L’emplacement est évidemment parfait tant son accès est facile depuis l’Italie par où arrivent les soldats d’Allah déguisés en réfugiés que les navires des forces navales européennes vont désormais chercher presque jusqu’à la côte lybienne. Dans l’autre sens, les combattants peuvent aller faire leurs preuves avec l’E.I. en passant par la Grèce via la Turquie. http://www.mirror.co.uk/news/world-news/isis-set-up-stronghold-heart-6094785

  3. Avatarphiliberte

    Mais pourquoi donc les migrants ne vont-ils pas dans ces pays où on gaspille l’argent ainsi?
    Ma question est ironique, j’en connais la réponse. Mais c’est celle que je pose lorsqu’on plaint ces pauvres gens devant moi.

    1. Christine TasinChristine Tasin

      oui il faut la poser, sans cesse, sans relâche… et ne pas oublier cet exemple des 32 milliards de dollars !

  4. AvatarPhilippe le routier

    Et dire que pour environ 5€, le prix de la meilleure balle longue distance que je connaisse on pourrait l’empêcher de nuire…

    Navré môssieur valls, je disais ça pour parler, pas pour passer à l’acte hein.

    Savez, suis un mec très gentil, adepte de la non violence étouétou…

  5. Avatarmarco13

    Cette avalanche de dollars sur nos économies occidentales n’est pas nouvelle. rappelez vous sarko et Rachida Dati qui se rendait 3 fois par mois au Qatar.
    Qu’allaient ils y faire? Chercher des dollars bien sur, des montagnes de dollars pour financer tout et n’importe quoi en France.
    En échange de quoi le Qatar exigeait une certaine bienveillance vis à vis de l’islam.
    Cette fois c’est un prince saoudien qui fait de la surenchère en promettant des semi remorques plein de dollars.
    En échange de quoi? De la bienveillance vis a vis de l’islam évidemment.

    Associations, centre culturels, mosquées, chaines de télévision, journaux médias, vacances tous frais payés aux journaleux, cadeaux aux hommes politiques, comptes bancaires nominatifs ou via des sociétés écrans dans des banques saoudienne ou paradis fiscaux, etc etc etc…la liste est longue et la corruption de nos gouvernants est sans limite.

    On a pas fini de bouffer de l’islam, on va en bouffer jusqu’à la nausée, si ce n’est déjà fait..

  6. AvatarThierry1354

    Un jour une charmante personne avait dit que l’islam est une salo…erie, vous souvenez-vous chère amie ? Suivez mon regard…

  7. AvatarFrançoise

    Il ferait bien mieux d’aider ses coreligionnaires qui crèvent la dalle au lieu de venir ici chez nous ! et imposer un dogme d’un autre temps, et il y en a encore des gens qui trouvent pas normal que leurs infâmes fêtes ne soient pas dans le calendrier romain, on croit rêver !

  8. Avatarceline

    Ce ne sont pas des dons, c’est de la pure corruption. Comme quoi l’islam est inacceptable, lui-même en est conscient, il se trahit lui et les adeptes de cette saloperie.

  9. AvatarPUGNACITÉ

    L’argent:tout et tous s’achètent et tout et tous se vendent…
    C’est ce qui perd la France et les’ Français. Sans doute la corruption financière aisée des dites élites ou décideurs.

  10. AvatarLavéritétriomphera

    Certains journeaux ne sont peut être pas objectifs pour certaines raisons. Les musulmans sont réceptifs à la flagornerie et au dénigrement facile. C’est pour eux, une occasion de vanter leur religion de paix et de tolérance ou de s’appitoyer sur leur sort d’incompris. Robert Spencer le sait et il met les musulmans dans l’impossibité de réfuter ses arguments basés sur des faits dont on peut vérifier les sources.
    Le journaliste prend donc bien soin de ne pas nous mentionner quels sont les objectifs réels du prince lequel ne donne pas toute sa fortune, entre autre pour la recherche sur le cancer. Heureusement que Robert Spencer nous avertit. Jihad Watch a été conçu dans ce but : nous informer sur une idéologie totalitaire en évitant le piège de se voir qualifié de « parti pris » ou même de « menteur ». Le politiquement correct est un mensonge.

Comments are closed.