Parce que Cazeneuve l’a empêché de partir en Syrie, il a failli décapiter l’un de nos soldats !

Voilà tout le résultat de la politique imbécile de Cazeneuve qui interdit aux djihadistes identifiés de  partir en Syrie.

Initialement, le trio aurait envisagé de se rendre en Syrie, afin d’y faire le djihad, mais la radicalisation du plus jeune d’entre eux a été signalée par sa famille. Surveillé, le trio aurait alors renoncé à leur départ. Un djihadiste sur place, de nationalité britannique, leur aurait alors conseillé de passer à l’action en France.

https://fr.news.yahoo.com/attentats-dejoues-djebril-a-visait-un-sous-officier-073826270.html;_ylt=AnzT6muqb0QuiQcgE8oSNy8SscB_;_ylu=X3oDMTBzdXQyYzUyBG1pdAMEcG9zAzIEc2VjA2xuX002aW5mb19nYWw-;_ylg=X3oDMTBhN3R1NmhqBGxhbmcDZnItRlI-;_ylv=3

Comme si il ne suffisait pas de devoir accueillir les bras ouverts les djihadistes infiltrés parmi les milliers de migrants qui arrivent en Italie.

Comme si il ne suffisait pas de savoir que des terroristes sont à l’affût chez nous, attendant un ordre ou une occasion.

Il faut, en plus, que l’on empêche les soldats d’Allah de quitter notre pays pour les pousser, par compensation, à tourner leurs ambitions mortifères contre les nôtres !

Cazeneuve, assassin !

Valls, assassin !

Hollande, assassin !

Le vote irresponsable des Français de 2012 a mis au pouvoir les plus incapables des politiques pour gérer la pire des crises que nous ayons à traverser depuis  75 ans.

Christine Tasin

 75 total views,  1 views today

image_pdf

13 Commentaires

  1. A mon sens le gouvernement devrait laisser partir mais en revanche devrait laisser les?potentiels ennemis de la France DEHORS soit avec déchéance de la nationalité.
    Le grand remercie le grand remplacement est encore en marche…

  2. Toujours garder espoir, Always have hope.
    Faisons nos sociétés à nous en parallèle et à part de ces escrocs élus des pouvoirs et leurs laisser le moins possible de taxes à ces escrocs voleurs.

    • Merci ami pour ce message revigorant, je confisque pour publication, sans doute lundi

  3. Vote irresponsable, certes, mais n’oubliez pas, Christine, qu’on avait le choix entre la peste et le choléra !

    Personnellement, j’ai voté pour l’autre, mais sans aucune illusion.

    Ma mère m’a rappelé que lors du débat télévisé, ou lors d’une interview, je ne sais plus, avant les élections, à la personne qui lui disait qu’il avait régularisé 200.000 personnes par an, il a rétorqué sans honte : « Non, pas 200.000, 190.000 ! ».

    Et si la Libye est devenue la plaque tournante de l’immigration illégale, c’est tout de même grâce à lui – et à l’inénarrable BHL, qui s’est vu il y a deux ans refuser l’entrée dans ce pays, dont les autorités se sont avouées incapables d’assurer la sécurité d’un juif !

    Vous pensez qu’il aurait fait mieux ? Moi j’en doute fort…

    • C’est vrai mais… mais au premier tour il y avait d’autres choix que la peste et le choléra… Mais si Sarkozy avait été élu il aurait eu une majorité différente qui,elle,n’aurait peut-être pas voté toutes les horreurs que les socialistes et leurs alliés ont entérinées

      • Oui, je ne parle que du deuxième tour, bien sûr.

        Mais si Sarkozy avait été élu… Au vu de tout ce qu’il a fait et pas fait lors de son premier mandat, je ne suis pas sûr qu’il ait été mieux que Hollande s’il en avait eu un deuxième !

      • Et puis même au premier tour… Quand je vois la présidente du seul parti qui peut nous donner quelque espoir aller à Canossa… à Al Azhar… J’ai des doutes.

        Que n’avons-nous en France un Gert Wilders ! Je suis son action et ses déclarations depuis quelques années maintenant, et même si je ne suis pas toujours d’accord avec lui – uniquement sur des points qui ne concernent pas l’islam – je constate qu’il est de tous les hommes politiques européens celui qui a le discours le plus cohérent, le plus argumenté, et qu’il n’en dévie pas. Je le préfère même à Oskar Freysinger, qui parfois s’égare un peu dans des considérations philosophiques dans lesquelles je n’arrive pas à le suivre. Wilders, non seulement combat l’islam, mais il a un projet humaniste auquel j’adhère totalement.

      • Qu’il eût été, pardon ! Pour une fois que voici un site où l’on peut utiliser le subjonctif passé sans avoir l’air d’un dinosaure ! 😉

        • C’est vrai, au risque de paraître dinosaure, je me gausse de ceux qui ignorent l’infinie volupté de l’imparfait du subjonctif (mon préféré) et des autres temps de ce mode savoureux qui dit si bien les nuances de la pensée et du désir…

Les commentaires sont fermés.