Leçon d’un routier aux musulmans qui veulent des horaires adaptés pendant le ramadan

Pauvres musulmans faisant ramadan et demandant à commencer plus tôt, quitte à réveiller les riverains…

http://resistancerepublicaine.com/2015/ramadan-les-ouvriers-veulent-travailler-tot-les-riverains-pas-daccord/

J’ai livré des milliers de fois des grandes surfaces en produits frais ou surgelés, camion frigorifique donc.

L’organisation des choses fait qu’il arrive régulièrement que si vous partez du dépôt de chargement à l’heure demandée…
Ben vous arrivez au lieu de livraison bien avant 6h du matin ; or c’est l’heure légale où les livraisons peuvent commencer !

Arrêter le groupe frigorifique, qui est sur la remorque, c’est faisable en hiver SI VOUS TRANSPORTEZ DU FRAIS ENTRE 3 ET SIX DEGRÉS ;  avec du SURGELÉ, -30, C’EST IMPOSSIBLE, la température pourrait remonter et la marchandise être refusée !

Donc, s’il y a des habitations à proximité du magasin…
 A vous de trouver un coin isolé pour attendre, et arriver à 6h pour ne déranger personne.

Pour le déchargement, on peut couper le frigo, c’est une opération qui va vite, cela dit, travailler à -30, car la remorque ET le quai seront à cette température c’est pas une sinécure…
On pleure pas comme des bébés (d’ailleurs nos larmes gèleraient) ON LE FAIT !
Et bien plus que 30 jours par an !

Ces crétins ont chaud sur leurs toits et leurs chantiers ?

Et nous, vider une remorque glaciale…
Puis retourner en pleine chaleur, faire avancer le bahut pour pouvoir refermer les portes, repartir, ils s’imaginent que c’est une partie de plaisir ?

Tôt le matin, passer de -30 à la douceur d’une matinée d’été (+20~) c’est déjà 50 degrés d’amplitude thermique !
L’après-midi, s’il y a canicule et +40 c’est 70 degrés de différence, un coup à vous faire faire une syncope !

On change RIEN, on fait le job et on résiste.

« Curieux » d’ailleurs,  nous ne sommes pourtant que des « mécréants » des « créatures inférieurs » des « sous-chiens » comme ils disent.

Comment ça se fait qu’on tienne le coup ? Il ne s’agit ici ni de manger ni de boire, d’ailleurs manger et boire en conduisant est interdit (même pour vous messieurs dames, les deux mains doivent être sur le volant…)

Serions nous plus résistants que les vaillants soldats d’allah ?

Résistants je sais pas.
Moins prompts à chouiner comme des gamins…
Ça, j’en suis certain !

PS, si le ramadan pouvait durer toute l’année, ça serait parfait, l’absentéisme des musulmans rend l’organisation du travail bien plus simple !

Philippe le Routier

 89 total views,  1 views today

image_pdf

1 Commentaire

  1. « Serions nous plus résistants que les vaillants soldats d’allah ? »
    Ce sont des esclavagistes, persuadés de leur supériorité, notamment sur nous qui représentons la décadence. Ils ne mettent aucun honneur dans le travail, encore moins dans l’accomplissement de la tâche. Comme ils ne se sentent pas encore en situation de le clamer haut et fort, ils utilisent notre sotte candeur pour nous faire travailler à leur place chaque fois qu’ils le peuvent et s’abstiennent autant que possible de contribuer au bien commun. Leur persévérance et leur obstination, ils ne les gaspillent pas pour faire société avec nous. ; ils les réservent à l’accomplissement d’une colonisation qui reposera sur notre asservissement.

Les commentaires sont fermés.