La colonisation n’a rien à voir avec la haine de l’Occident véhiculée par l’islam

Je suis un peu lasse de lire ici ou là des assertions comme celle-ci « Depuis l’arrivée des peuples du Maghreb, j’ai un peu l’impression qu’ils se vengent du fait que nous les avions colonisés » à propos du musulman vivant en Suède et soutenant l’Etat Islamique.

http://resistancerepublicaine.com/2015/nous-allons-vous-combattre-jusqua-ce-que-vous-disiez-il-ny-a-pas-dautre-dieu-quallah/

Ceci n’est pas vrai, car si c’était vraiment une rancoeur due à la colonisation, comment se fait-il que ce musulman qui vit en Suède dise que les musulmans vont islamiser la Suède et toute l’Europe ? La Suède n’a colonisé aucun pays musulman, et les musulmans n’y ont aucune revanche à prendre.
Ensuite les Maghrébins ont été colonisés pendant 350 ans par les Turcs, qui leur faisaient payer des taxes sans rien leur offrir en échange, ni écoles, ni routes, ni ponts, ni hôpitaux. Malgré ça, les Maghrébins ne se plaignent jamais de la domination turque. C’est juste la colonisation française qui les gêne, car les Turcs étaient musulmans comme eux, tandis que les Français étaient des mécréants.
Et pour un musulman, obéir à des lois non-musulmanes est une humiliation, vu que le coran dit, au verset 110 de la sourate 3:
« Vous (les musulmans) êtes la meilleure communauté suscitée parmi les hommes. Vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable, et croyez en Allah ».

D’autres sont attristés d’être traités de racistes parce qu’ils n’aiment pas voir des femmes voilées ou des hommes en djellabas.»

C’est vrai, mais pour quelle raison ça fait tellement de peine aux Français d’être accusés de racisme ou d’islamophobie ? Je crois que si en échange de cette accusation, nous pouvions débarrasser la France de l’islam, alors ça vaut la peine d’être accusés de racisme. La peur d’être mal vus paralyse beaucoup de Français, qui tiennent à être vus comme des gentils.
J’aimerais leur rappeler que l’islam ne croit qu’à la force, et ne respecte que la violence. En islam, la gentillesse est prise pour de la faiblesse, et de nombreux musulmans prennent les Français pour de sombres idiots, à cause de leur bonté de coeur.

Eva

 156 total views,  1 views today

image_pdf

22 Commentaires

  1. L’exclamation en question était  » On a tout perdu et, pourtant, on avait rien »

    Pardon pour ma nullité !

  2. Bonjour Eva et bonjour les amis de la Résistance !

    Je crois bien que c’est M.Villalonga qui avait lancé cette exclamation :
    <>
    Cela pourrait être cri de ralliement des PN qui étaient des gens très modestes dans leur majorité …
    Je vous embrasse

  3. Je crois que la majorité des gens ne veulent pas savoir ce qu’il se passe, ils font comme les petits singes dont le premier se bouche les oreilles, le second les yeux et le troisième met sa main devant sa gueule. Tant que ça ne les touchent pas directement, tout va bien. Je regardais tout à l’heure une vidéo où un « Youtuber » demandait à des jeunes qui passaient dans la rue de citer 3 mots pour qualifier l’Islam et comme par hasard « Tolérance », « Liberté » « Belle religion », et j’en passe et des meilleurs, revenaient régulièrement. La majorité se contentent de croire ce que leurs racontent les médias classique.
    Je suis actuellement en train de lire le livre de Majid Oukacha que je trouve très instructif… Comment faire pour ouvrir les yeux à ceux qui ne veulent rien voir?

    • Cher Bruno, la comparaison avec les petits singes est excellente et nous nous posons chaque jour la même question que vous… nous continuons notre travail d’information parce que c’est la seule façon de faire pour le moment, en face ils nous aident pas mal quand même entre les mesures pour les migrants et l’islam et les demandes communautaristes sans parler des attentats… on est au point de bascule..;

    • Cher Bruno,

      Méfiez-vous des enquêtes de rue publiées sur You Tube.
      Premièrement, parce-que les remarques désobligeantes sur l’islam peuvent être coupées au montage.
      Ensuite, parce-que l’enquête a peut-être été réalisée dans un quartier plutôt Bobo ou gaucho. Or les gauchistes sont encore profondément endormis au sujet de l’islam, hélas.
      Ensuite, celui qui réalise l’enquête peut interroger un public plutôt jeune, donc moins informé sur l’islam.
      Et celui qui est interrogé sait qu’il est filmé, et qu’il pourrait subir des représailles de la part de musulmans s’il émettait une opinion négative sur l’islam.
      Et si celui qui pose les questions donne l’impression d’être lui-même un musulman, peut-être que cela peut faire hésiter les personnes interrogées à émettre une opinion négative sur l’islam.
      Les seuls résultats de sondages valables sont ceux exprimés anonymement, pas ceux exprimés face à la caméra.

      Quand un sondage est réalisé d’une manière professionnelle, par des instituts de sondage qui respectent une certaine neutralité dans leur manière de sonder l’opinion publique, (et qui ne prennent pas votre photo au moment de vous demander votre opinion), l’on s’aperçoit que la majorité des Français (74 %) éprouvent un vrai malaise face à l’islam, et pensent que l’islam pose un problème dans un pays démocratique et laïque comme la France.

  4. Chère Eva,

    J’entends bien votre remarque et je l’approuve.
    Oui, notre pays était bien fondé de tenter d’établir un minimum d’ordre pour faciliter le développement des échanges commerciaux en méditerranée et de traquer, dans leurs repaires, les trafiquants qui s’adonnaient à la traite des blanches et aux rapts en tous genres avec demandes de rançon, arraisonnement et pillage de navires marchands etc..
    Pratiques traditionnelles remises maintenant au goût du jour depuis les côtes somaliennes….
    La surprise a été l’encouragement et l’appui d’une bonne partie des populations indigènes qui n’était pas mécontente de se débarrasser de l’occupant ottoman… Ce qui eut pour conséquence d’amener la France à dépasser le concept de simple expédition temporaire…
    xtemps …idem , sauf que pour un français d’origine maghrébine qui a fait le pas de s’affranchir de toutes ces bondieuseries moyenâgeuses et de leur tourner le dos, il reste quand même cette propagande anti-française distillée de façon permanente, tout à fait officielle et agréée au plus haut niveau de l’Etat français qui doit agir comme un pousse au crime ! C’est en tout cas ainsi que je le ressentirais à sa place…
    Quand au reste, je ne vois malheureusement pas de signaux susceptibles d’engendrer l’optimisme …
    Nous sommes bien entrés dans la phase de coallahboration !

    • @De Moulinsart

      Le mot « co-allah-boration » me semble bien trouvé.
      Je partage votre pessimisme, car notre gouvernement semble haïr les patriotes, et il mène le pays à sa perte.
      Mais il y a parfois des indices qui montrent que de plus en plus de Français commencent à ouvrir les yeux. Il nous faut nous accrocher à ça, nous n’avons pas le choix. Il nous faut continuer notre travail d’information, car l’information est une arme. Une arme non-violente et redoutablement efficace.
      D’ailleurs si les sites de ré-inforamtion n’étaient pas efficaces, personne ne chercherait à les pirater, à les contrôler ou à demander leur interdiction.

      Amitiés,
      Eva.

  5. Pour chaque problème posé en Europe à cause des l’excès d’immigration, je ne peux m’empêcher de penser aux traîtres dirigeants qui nous ont placé dans état, alors que nous étions en paix, et nous avions un avenir, aujourd’hui volé à nous tous et à nos enfants, au lieux de cela, nous sommes obligés de reprendre les armes à cause de ces crétins aux pouvoirs, et le mal immense qu’ils nous ont déjà commis avec leurs imbécilités destructeurs d’union européenne mouroir.
    Bien sûr que non, il y à aucune vengeance de la part des musulmans, c’est un devoir pour tous les musulmans d’imposer par la ruse, de gré ou de force, même les vils, les plus infectes et les plus lâches l’Islam dans le monde par tous les moyens.

  6. Ne perdons pas de vue le mal immense causé depuis + de 50 ans par nos falsificateurs professionnels de l’histoire de notre pays, tout spécialement à propos de la prétendue exploitation, voire le pillage des « richesses » des pays que l' »élite » des lumières nous avait poussé à coloniser.
    Comment un enfant d’immigré maghrébin peut-il recevoir ce message contenu dans les livres d’histoire mis à sa disposition par la France elle-même ?!…
    Alors que la vérité–complètement étouffée–que nous devons rappeler à chaque fois que l’occasion s’en présente, est que notre pays a sorti ces peuples de la sauvagerie pour leur apporter la civilisation. N’ayons pas de complexe à affirmer que c’est cela que nous entendons par colonisation.
    J’ai la nostalgie de cette France colonisatrice, avec ses instituteurs, ses pères missionnaires, ses bonnes soeurs infirmières, sage-femmes, ses médecins, ses agronomes, ses ingénieurs, ses paysans, ses gendarmes etc…
    Je ne veux pas de la France colonisée par des barbares qui veulent nous imposer un retour au moyen-âge ! C’est répréhensible ? Hé bien, il faudra il faudra en construire des prisons pour nous y loger !!…

    • @De Moulinsart,

      Je me permets d’ajouter à ce que vous dites que la France n’a pas eu d’autre choix que d’aller en Afrique du Nord pour mater les pirates barbaresques qui avaient fait de la mer Méditerranée un véritable coupe-gorge, et qui accostaient sur les rivages de la France pour capturer des femmes et des enfants blancs qu’ils réduisaient en esclavage.
      Combien de temps la France était supposée supporter ça ?
      Qui a ouvert les hostilités ?

    • Et oui pourquoi ne voir que le « mauvais côté » de la colonisation, Pourquoi ne pas voir ce que la France a apporté à ces pays, le progrès, des infrastructures, la constructions de villes, d’écoles, de routes, d’un réseau d’eau potable, des hôpitaux pour soigner tout le monde, du travail aussi (on ne le dit pas assez !), une qualité de vie surement bien meilleure ! Et étonnamment, personne n’en parle.
      Qu’en je vois aujourd’hui des reportages sur l’Algérie, par exemple, on dirait que tout a été figé dans le temps et que rien n’a changé, ou presque, depuis le départ des Français. J’ai de la famille pieds-noirs dans mes proches qui a vécu en Tunisie et quand ils sont partis, ils ont tout laissé « La valise ou le cercueil » , ils ont tout perdu. Ce qui me fait bondir c’est quand j’entends dire par des français métropolitains « Oui, mais les colons les ont exploité ces pauvres malheureux », comme si tous les français installés dans les 3 pays du Maghreb étaient tous de riches propriétaires terriens… La grande majorité était composée de français moyen qui vivaient chichement et à crédit.

      • Bonjour Bruno,

        En faisant des recherches, vous trouverez sur le site de Résistance Républicaine de nombreux articles qui parlent des aspects positifs de la colonisation, que les musulmans nient farouchement, parce-que ça les arrange.
        Il y a des pieds-noirs qui parlent de cette période de l’histoire, et de ce que les pieds-noirs ont réalisé en Algérie par exemple.
        Certains Algériens honnêtes admettent que les pieds-noirs ont plus aimé l’Algérie que les Algériens, et ont plus oeuvré pour l’Algérie que les Algériens.

      • « Quand je vois aujourd’hui des reportages sur l’Algérie, par exemple, on dirait que tout a été figé dans le temps et que rien n’a changé, ou presque, depuis le départ des Français. »
        Les dirigeants du FLN, haineux et revanchards, ont tout intérêt à maintenir leur population dans la misère, et ainsi obliger leurs ressortissants à partir… pour la France. Cela s’est retourné contre eux au début des années 1990, mais hélas, ça ne leur a pas servi de leçon !

  7. Exact Eva, la France n’est qu’un point d’attaque parmi d’autres. l’islam pense global.
    le but étant la fin de l’Histoire, pour tous.
    mai elle a la douloureuse spécificité d’être le coeur même de l’Europe. si la France tombe, l’Europe du Sud ne pourra pas compter sur celle du Nord (la question inverse ne se pose même pas).

    Concernant la colonisation, il est toujours insupportable de voir des africains plus cultivés grâce aux apports de notre éducation, s’en servir contre nous.
    ce qui finalement, les desservira autant que nous.

    • Bonjour Lucie,

      C’est une chose que j’ai remarquée aussi: les gauchistes prétendent qu’en instruisant les musulmans, nous rendrons l’islam inoffensif.
      Or c’est le contraire qui est vrai: l’instruction est une arme, et beaucoup de musulmans instruits s’en servent contre leurs bienfaiteurs.
      Vous connaissez l’expression: « comme un chien qui mort la main qui le nourrit » ?

  8. J’aimerais ajouter que contrairement à ce que nous lisons dans les journaux, l’islam n’est pas en guerre contre l’Occident, mais contre tous ceux qui ne sont pas musulmans, et refusent de se convertir à l’islam.
    En Orient, en Afrique, les musulmans tuent leurs voisins, qui ne sont pas Occidentaux, qui parlent la même langue qu’eux et ont la même couleur de peau qu’eux.
    Donc ce n’est pas un problème racial, ni culturel, mais religieux.
    Vous pouvez être un Irlandais ou un Scandinave: si vous vous convertissez à l’islam, vous devenez un « frère » ou une « soeur ».
    Mais si vous êtes un Syrien, Egyptien, Irakien ou Soudanais chrétien, vous ne trouverez jamais grâce aux yeux de vos compatriotes musulmans.

  9. Bonjour Eva,

    La phrase « Depuis l’arrivé des peuples du Maghreb, j’ai un peu l’impression qu’ils se vengent du fait que nous les avions colonisé » c’est moi qui l’ai écrite, mais en la retirant de son contexte et de l’intégral de ma réponse, vous en perdez tout le sens. Dans ma réponse, je ne parlais pas de la Suède mais de la France.

    « On se fait traiter de raciste parce que l’on aime pas voir des femmes voilées ou des hommes en djellabas ». Même chose que précédemment, retiré du texte ça change de sens.
    Et oui Eva, en France on fait tout pour culpabiliser les gens et on vote des lois antiraciste pour « protéger » certaines populations. On n’est plus libre de dire ce que l’on veut et Christine Tasin pourra vous le confirmer. La liberté d’expression ne tient plus qu’à un fil. Être accuser de racisme peut couter très cher en France, car la justice ne le vois que dans un seul sens, pas quand on se fait traiter de « salle Français » ou de « souchien ». Nous sommes minoritaire actuellement et la majorité des Français sont des « bien pensants », des gens qui croient que l’on peut vivre ensemble, que ces pauvres musulmans sont stigmatisés en permanence. Il ne faut pas oublier qu’il y a chez nous une ribambelles d’associations qui soutiennent les musulmans et les migrants…
    Il n’est guère facile de changer les mentalités et surtout avec un gouvernement de gauche qui fait tout pour se bien voir de ces communautés…

    • Désolée Bruno, dans sa réponse, que j’ai transformée en article Eva s’adressait bien à vous, mais j’ai jugé qu’il était plus intéressant d’élargir le sujet et d’éviter de devoir mettre de lourdes références à votre commentaire.

    • Bonsoir Bruno,

      Madame Tasin a un peu modifié ma réponse, qui initialement vous était directement adressée.
      J’avais bien compris que vous parliez de la France, et pas de la Suède.
      Mais pour moi, citer l’exemple de ce musulman suédois qui voulait islamiser la Suède était un bon argument pour démontrer que la rancoeur post-coloniale n’a rien à voir avec le comportement destructeur des délinquants musulmans.
      Car la Suède n’a colonisé aucun pays musulman, et elle doit malgré cela fait face à ce même comportement destructeur de la part de ses citoyens musulmans.
      En ce moment au Moyen-Orient, les musulmans détruisent des merveilles archéologiques dans des pays qui n’ont jamais colonisé des musulmans. Au contraire, ce sont les musulmans qui ont envahi et islamisés ces terres.

      « Et oui Eva, en France on fait tout pour culpabiliser les gens et on vote des lois antiraciste pour « protéger » certaines populations. On n’est plus libre de dire ce que l’on veut et Christine Tasin pourra vous le confirmer. La liberté d’expression ne tient plus qu’à un fil. Être accuser de racisme peut couter très cher en France »

      Vous avez raison. Mais je voulais parler des discussions entre amis, et pas des propos que nous tenons sur la toile ou devant un public, et qui peuvent nous valoir des ennuis judiciaires.
      Pourquoi la plupart des Français, quand ils sont entre amis, paniquent à l’idée d’être perçus comme des racistes ? Pourquoi rien qu’en prononçant le mot « raciste », les musulmans arrivent si facilement à les réduire au silence ?
      C’est d’autant plus étrange que l’islam n’est pas une race.

      « Nous sommes minoritaire actuellement et la majorité des Français sont des « bien pensants », des gens qui croient que l’on peut vivre ensemble »

      J’ai rencontré pas mal de Français bien-pensants, avec lesquels je me suis souvent disputée. Ils parlent tous du fameux vivre-ensemble, mais eux, ils vivent entre eux à Saint-Germain-des-Près.

      « Il ne faut pas oublier qu’il y a chez nous une ribambelles d’associations qui soutiennent les musulmans et les migrants… »

      Et le pire est que ces associations islamophiles sont financées avec nos impôts.

      « Il n’est guère facile de changer les mentalités et surtout avec un gouvernement de gauche qui fait tout pour se bien voir de ces communautés… »

      L’écrasante majorité des musulmans votent à gauche. Il doit y avoir une bonne raison à ça…

Les commentaires sont fermés.