Relaxe à Mayotte : jeter une tête de cochon devant une mosquée n’est pas un délit !

Ouf ! C’est la bonne nouvelle du week-end. Bravo aux magistrats qui ont relaxé en appel 3 prévenus condamnés en première instance à 9 mois de prison dont 3 fermes (mais oui, vous avez bien lu…) pour les deux femmes et à 6 mois avec sursis pour le militaire qui accompagnait les deux responsables des faits qui s’étaient déroulés à Mayotte.

En appel, le parquet général de la Réunion avait estimé qu’il s’agissait de « faits difficiles à qualifier, la profanation en France n’existant que pour les sépultures » et les juges ont suivi : « En l’état du droit, selon la cour, ce n’est pas une infraction pénale. »

Il arrive que des procureurs et des juges disent le droit, tout simplement, en-dehors de tout préjugé, de tout engagement politique, de toute pression… Cela devrait être la norme et c’est devenu si exceptionnel qu’on a envie de crier « chapeau bas » à ceux qui font leur devoir en toute honnêteté comme les juges de la Réunion.

C’est que, parfois, l’on se demande si on a le même code pénal, la même constitution, la même définition du mot « liberté d’expression » que ceux dont c’est le métier… Voir des Pierre Cassen, Pascal Hilout, Renaud Camus, Jocelyn… condamnés en première instance et en appel pour avoir simplement dit les dangers de l’islam c’est pousser chacun à désespérer des lois et des institutions et c’est pousser les patriotes à bout, forcément.

Oui, il est encore possible d’obtenir des jugements échappant aux délires islamophiles et islamo-victimaires. Oui  il est des cours d’appel qui nous laissent un peu d’espoir, comme celle qui m’a relaxée, à Besançon, pour avoir dit « l’islam est une saloperie » alors que le procureur Chevrier de Belfort avait requis de la prison, rien de moins ; comme celle de la Réunion qui considère qu’une tête de cochon devant une mosquée n’est ni dangereux ni infamant ni une infraction pénale.

Bien entendu les associations musulmanes et sans doute antiracistes hurlent à l’injustice et au scandale. Tant ils voudraient nous imposer le respect de l’islam, de ses lieux, de ses objets, et les actes de ses prosélytes, même quand ils ne respectent pas la loi. « Il y a une forme de violence d’avoir jeté cette tête de cochon. C’est un acte raciste qui méritait une condamnation.

Tout de suite les grands mots… Mais on ne s’étonnera pas, quand on sait que nombre de musulmans et de dignitaires mahométans, pour ne pas parles des sites musulmans mettent sur le même plan une tranche de jambon sur une mosquée et la décapitation d’un homme…

https://fr.news.yahoo.com/t%C3%AAte-cochon-lanc%C3%A9e-devant-mosqu%C3%A9e-trois-personnes-relax%C3%A9es-122744528.html

Le tribunal de la Réunion vient de dire que chacun a le droit de jeter des têtes de porc devant les mosquées comme devant les églises ou les synagogues, en signe de dérision ou de rejet de la religion. Il s’exposera, j’imagine, à une amende pour avoir déposé ses déchets sur la voie publique, mais rien à voir avec un quelconque racisme, une quelconque incitation à la haine.

Pour le moment…

Parce que Taubira, Valls, Hollande et compagnie veillent au grain. Ils ont prévu de faire voter aux députés une loi donnant aux cadis de Mayotte  -juges musulmans- un statut de service public et le pouvoir de juger des musulmans comme des non musulmans…

http://resistancerepublicaine.com/2015/alerte-maximum-bientot-des-tribunaux-islamiques-a-mayotte-payes-par-le-contribuable-en-plus/

Christine Tasin

 101 total views,  1 views today

image_pdf

13 Commentaires

  1. Enfin une bonne nouvelle ! Merci de relayer les infos, étrangement, absentes des « grands » médias. Les élites nous prennent pour des abrutis !
    J’irai bien en lancer quelques unes sur ces mosquées qui polluent notre paysage, mais les têtes de porc ça coûte cher (près de 10€ parfois)… On pourrait pas s’organiser et faire une collecte de têtes de porc par région auprès des dernières boucheries non « halal » de ce pays ?

  2. moi je dit bravo a ceux qui on fait sa
    il on qu a faire les mosque chez eux et ce barre de la france

  3. Le système judiciaire français interdit les arrêts de réglement depuis 1789. Une cour d’appel ou un tribunal supérieur d’appel n’a pas d’autorité pour imposer sa jurisprudence aux autres juridictions du second degré. La Cour de cassation qui n’est pas un troisième degré de juridiction puisqu’elle juge en droit seulement et non en fait n’a pour fonction que d’unifier l’application des règles de droit sur tout le territoire de la République. Tant que la Cour de cassation n’a pas tranché en droit, les cours d’appel peuvent avoir leur jurisprudence propre. Cela dit, même après un arrêt de la Cour de cassation, les cours d’appel peuvent continuer à avoir leur jurisprudence même contraire à celle de la cour de cassation mais dans ce cas, si leur arrêt fait l’objet d’un pourvoi, il risque la cassation. En pratique, les magistrats s’inclinent devant la jurisprudence de la cour de cassation. Ils n’aiment pas voir leurs arrêts cassés.

    • pour les plaidoiries des avocats, pour le conseil constitutionnel, c’est possible que l’on puisse s’appuyer dessus mais la jurisprudence si j’ai bien compris les explications de nos avocats, fonctionne plutôt dans la même région voire le même tribunal… j’avoue que ce n’est pas tout à fait clair parce que dans les faits j’ai l’impression que cela est utilisé partout… au moins en paroles !

    • Ce qui ferait plutôt jurisprudence c’est l’Islamophobie et leurs racisme à deux balles et toutes les lois liberticides qui vont avec, c’est à dire tout ce qui va contre la volonté du peuple sont liberticides et qui le désavantage par les anti représentants de la démocratie, servir que les autres aux détriments du peuple, en le privant est antidémocratique, puisqu’ils ne servent pas le peuple, mais plus que les autres, la démocratie des autres n’est pas le nôtre ou pas comme avec l’Islam qui n’est pas une démocratie.
      La démocratie ne parle que de votre peuple, pas des autres peuples, par le peuple et uniquement que pour le peuple, le vôtre, pas celui des autres, sont aussi les raisons que les référendums se font qu’avec votre peuple et pas ceux des autres, l’immigration si le peuple le veut, et cela dans tous les domaines où rien ne peut se faire sans le peuple.
      La démocratie ne doit qu’ avantager que votre peuple, pas les autres, financer avec les deniers du peuple les immigrés sans l’accord du peuple, s’appel un détournement de font, c’est du vol!.
      Nos représentants sont des escrocs démocrates, des menteurs et des voleurs et ils volent tous les pays Européens, et tous les Européens ont le droit de demander réparation pour tous les dégâts immenses qu’ ils ont déjà fait jusqu’à présent et ce chiffre à plusieurs centaine de milliard d’euro, sans compter les intérêts.

  4. Puisqu’ils ont les moyens de construire des mosquées avec l’agent du d’Arabie Saoudite, du Qatar etc… Pourquoi ses pays ne leur paye pas une protection civile?? devant les églises il n’y a pas de militaires… et pourtant y a bien des cons comme cela est arrivé qui se faire exploser ou tirer avec des armes de guerre.

    • on serait les premiers à hurler si une puissance étrangère installait son armée ou ses forces de police chez nous

  5. Puisque jeter une tête de cochon devant une mosquée n’est pas un délit, il n’y a aucune raison de laisser les militaires en faction devant les mosquées pour les protéger contre les jets de cochon . Cela évitera des frais inutiles au contribuable et on pourra envoyer ces militaires protéger nos églises qui, elles, risquent beaucoup plus.

Les commentaires sont fermés.