Le chômage des musulmans dû à l’islamophobie des patrons ? A d’autres…

« …si les musulmans sont plus au chômage que les athées ou les gens d’autres confessions, c’est à cause de l’islamophobie des patrons…. » ironise Philippe le Routier dans son article sur Strasbourg

http://resistancerepublicaine.com/2015/a-strasbourg-google-fait-rimer-islam-avec-chomage-et-allocations/

? ? ?

10 Zones Franches Urbaines (ZFU) en Seine-Saint-Denis
S’implanter en ZFU : une opportunité pour les entreprises !
Chefs d’entreprises, porteurs de projet, s’implanter en ZFU contribue au développement de votre entreprise tout en participant au renouveau des quartiers prioritaires.
La loi de finances pour l’année 2012 a prolongé de trois ans le délai pendant lequel les entrepreneurs peuvent s’implanter en ZFU et profiter du dispositif d’exonérations initialement créé par la loi du 14 novembre 1996 relative à la mise en œuvre du pacte de relance pour la ville.
http://www.entreprises.cci-paris-idf.fr/web/cci93/zfu-zones-franches-urbaines

La demande d’emplois qualifiés appelle une formation plus importante avec des moyens supplémentaires dès l’école primaire.
Tisser une cohésion sociale, en mobilisant l’école, les parents, les travailleurs sociaux, les CAF, les associations, suppose que les moyens publics soient à la hauteur des enjeux.
Enfin, la situation des salariés est elle aussi spécifique. Les salariés aussi sont isolés, privés de syndicats, trop souvent ignorants de leurs droits, l’implantation d’organisations syndicales devrait être favorisée. De même, sur le terrain, les syndicats devraient être associés aux diverses actions.
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/var/storage/rapports-publics/094000121.pdf

Le rapport présenté par Mme Fatiha Benatsou montre simplement que dans les Zones Franches Urbaines, les emplois qualifiés ne peuvent pas trouver de personnel, mais c’est de la faute de l’école,  alors il faut plus d’argent, dans des villes qui sont zones d’éducation prioritaire….

? ? ?

Beate

 100 total views,  1 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. En France, il n’y a pas assez d’emploi parce que s’enrichir est un crime et que les taxes étouffent les bonnes volontés.

  2. Ils faut faire péter la loi qui obligent les patrons a embaucher des gens de la diversité, idem pour la parité, on se rends bien compte que des incompétents occupent des postes sur lesquels ils n’ont strictement rien a faire. Et rétablir la loi souveraine qui permet d’embaucher des gens compétents, point a la ligne.

  3. Comme d’habitude pour ces incapables, c’est toujours la faute des autres, les prisons sont plus remplis par les musulmans qu’avec les autres communautés et c’est toujours les mêmes qui se plaint de leurs sorts, et partout en Europe et ailleurs, nous voyons toujours le même cirque avec les mêmes, ils reçoivent tout et plus que les autres encore et ils ne réussissent pas encore, il faut pas se demander dans leurs pays d’origine où ils n’ont rien, qui va s’étonner.

  4. Beh oui, c’est bien connu que harceler l’enseignant de son enfant pour une mauvaise note, dire à son enfant que l’école de la République ça ne sert à rien, le couvrir quand il se met à faire l’école buissonnière pour aller voler des sacs à mains et racketter ses petits camarades etc etc ça aide à trouver un emploi plus tard. Ce que je trouvais malhonnête le président de Plaine Commune ( 93 ), lorsqu’il disait que l’implantation de telle ou telle entreprise, la construction de tel ou tel projet allait bénéficier au demandeurs d’emplois du crû. Faux archi-faux car ces entreprises, ces constructions ont besoin de personnels qualifiés dans leur domaine et non de foutriquets de tous âges, préférant glander et accusant autrui de leur malheur. Pour preuve la piscine municipale de la ville de Saint-Denis, Bâtie en dépit du bon sens,( après choix par la mairie d’un architecte non spécialisé dans le domaine des piscines… Un spécialiste ça coûtait plus chère) cette piscine bénéficie d’un fond amovible dans une partie du grand bain. Or quand le fond amovible tombe en panne, pensez vous que ce soit un ingénieur du crû qui vient à la rescousse ? Que nenni, non point, pas même français d’ailleurs, non il vient d’Allemagne. Le système est teuton et aucun de part chez nous n’a jugé utile d’apprendre la système. Ce fut également longtemps le cas pour la porte tournante du supermarché Carrefour du centre ville. Quand elle tombait en rade, de plus en plus fréquemment sur la fin puisque les gens poussaient la porte alors qu’il était spécifié en énorme dessus  » ne pas pousser, sinon je bloque », il fallait faire venir le réparateur…. du Danemark! Les séquano-dionysiens qualifiés fuient le Seine Saint-Denis et vont travailler ailleurs, car ils n’ont pas envie de se faire agresser à la sortie de leur travail. Ne reste que les fouteurs de merde et les immigrés qui ne savent ni lire ni écrire, pas même leur propre langue.

Les commentaires sont fermés.