Michel Onfray, lisez les Evangiles au lieu de colporter de fausses paroles de Jésus !

Je suis lasse de voir que des gens comme Alain Finkielkraut, qui est un philosophe digne de ce nom, sont souvent vilipendés et peu présents dans les medias.
Ceux qui ont le vent en poupe sont soit des enfumeurs comme Malek Chebel et compagnie, ou bien des philosophes comme Michel Onfray, qui s’exprime sur le christianisme alors qu’il n’a apparemment pas lu les Evangiles, comme on le voit au tweet qu’il a mis sur som compte il y a deux jours.
———————————————
Michel ONFRAY ‏@michelonfray 4 juil.
« Amenez ici mes ennemis, qui n’ont pas voulu que je règne sur eux et égorgez les en ma présence  » dit … Jésus. Évangile de Luc (19.27).

206 Retweets
117 favoris
———————————————

Cette phrase, tirée de la parabole des mines (1), exprime l’intention meurtrière du propriétaire des mines, pas celle de Jésus. Si Monsieur Onfray avait pris la peine de lire cette parabole (2), il aurait compris que Jésus citait le propriétaire des mines.

La parabole des mines est une des nombreuses paraboles que Jésus a racontées à ses disciples. Saint Luc la relate dans son Evangile, au chapitre 19, versets 11 à 27. Monsieur Onfray ne cite que le verset 27, et n’a visiblement pas lu les versets précédents.

Il faut vraiment tout ignorer de la vie de Jésus et de son message pour croire qu’il a voulu faire égorger des récalcitrants. Même un écolier un tant soit peu consciencieux aurait pris la peine de lire la parabole pour vérifier. Car la personnalité d’un massacreur ne colle pas avec celle d’un homme qui se sacrifie sur la croix pour le salut de son prochain.

Je suis persuadée que Monsieur Onfray a lu cette phrase ailleurs que dans l’Evangile de Saint Luc, car autrement il aurait vu que cette phrase n’exprime pas les intentions de Jésus. Les blogs musulmans citent eux aussi ce verset comme Monsieur Onfray le cite, c’est à dire amputé des versets qui le précèdent. Cette manoeuvre permet aux sites musulmans de faire croire que Jésus était lui aussi un criminel, comme Mahomet.
Les musulmans avec lesquels je discute citent toujours cette phrase, qu’ils attribuent à Jésus. Ils semblent croire qu’en incriminant Jésus, ils pourront innocenter Mahomet.
Je me tue à leur répéter que c’est une PARABOLE. Non pas une parabole (3) comme celle qu’ils ont sur leur balcon, qui leur permet de capter les chaînes de télévision où des imams leur lavent le cerveau en direct de la Mecque (4), mais une parabole des Evangiles, car Jésus faisait souvent ces récits allégoriques à ses disciples, pour illustrer son enseignement.

Je suis mal à l’aise à l’idée qu’un « philosophe », supposé avoir un minimum d’information en matière de religion, cite l’argument-massue que les blogs musulmans utilisent pour assimiler Jésus à un criminel, afin de calmer les remises en question de la jeunesse musulmane face au comportement criminel de Mahomet.

Si Monsieur Onfray, qui se présente comme un athée militant, agit ainsi pour démontrer que toutes les religions sont identiquement malfaisantes, nous n’avons pas besoin de lui pour ça. Nous avons déjà une crétine de haut vol, Madame Caroline Fourest, qui s’en charge très bien.

Comment peut-on se targuer d’être philosophe, et discuter de religion quand on n’a pas lu les Evangiles ?
Ca me rappelle Monsieur Alain Juppé, qui prétend que l’islam est compatible avec les lois françaises, qui encourage la construction de mosquées à Bordeaux, mais qui a admis n’avoir jamais lu le coran !
Le comble est que c’est Monsieur Onfray qui a fait avouer à Monsieur Juppé qu’il n’a pas lu le coran, et qui l’a tancé à ce sujet !

https://www.youtube.com/watch?v=B7IDsIW2ae8

On est mal. On est vraiment mal. Car si l’on veut délivrer la France de l’islam, la dernière chose à faire est d’incriminer les autres religions, car si l’on accuse Jésus de crimes qu’il n’a pas commis, nous perdons toute crédibilité: qui voudra nous croire quand nous dénoncerons les crimes que Mahomet a effectivement commis ?

Et puis dire du mal des religions non-musulmans est contre-productif, car dans notre lutte contre l’islam, il ne s’agit pas s’aliéner le soutien des croyants non-musulmans. C’est d’autant plus dangereux que les musulmans courtisent les Français chrétiens, et les dupent par le biais d’une « taqiyya » éhontée.

Quand je tente d’alerter des Français chrétiens sur le danger de l’islam, certains rétorquent:

« Les musulmans ne nous veulent pas de mal, ils reconnaissent Jésus, qui est mentionné dans le coran. Ce sont les athées qui nous méprisent, ce sont eux qui incriminent Jésus pour les croisades et l’inquisition, alors que le message de Jésus ne comporte aucune violence, et que Jésus n’a participé ni aux croisades, ni à l’inquisition. Les musulmans sont croyants, comme nous, alors ils nous respectent.»

Même s’il est athée, Monsieur Onfray n’est pas dispensé de lire les Evangiles, car reprocher à Jésus le genre de crimes commis par Mahomet équivaut à se tirer une balle dans son propre pied, au détriment de la France et pour le bénéfice de l’islam. Car les divisions entre athées et chrétiens servent l’intérêt de l’islam, parce-que nous ne pourrons pas combattre l’islam en rangs dispersés.

J’aimerais signaler deux autres passages des Evangiles que les sites musulmans utilisent pour convaincre les adeptes de Mahomet que Jésus était un belliqueux lui aussi :

Dans l’Evangile de Saint Matthieu, aux versets 34 à 36 du chapitre 10, Jésus dit:

Verset 34: Ne pensez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre: je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive.
Verset 35: Oui, je suis venu séparer l’homme de son père, la fille de sa mère, la belle-fille de sa belle-mère
Verset 36: On aura pour ennemis les gens de sa propre maison.

Les sites musulmans se basent sur ces versets pour duper leurs lecteurs, en leur faisant croire que Jésus, tout comme Mahomet, avait l’intention d’apporter la guerre, pas la paix.
Or, par « Je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive… » Jésus voulait dire que son message allait créer des divisions, y compris entre les personnes d’une même famille, et que des dissensions graves opposeront ceux qui croiront qu’il est le Messie à ceux qui penseront qu’il est un imposteur.
« Le glaive » dont parle Jésus dans ce verset n’est donc pas une arme, mais un symbole de discorde.
Car Jésus n’a jamais tué, ni eu l’intention de tuer, ni ordonné de tuer, ni autorisé à tuer, ni fermé les yeux sur un meurtre.
Jésus a interdit de tuer, cela saute aux yeux quand on lit les Evangiles.

L’autre argument qui est utilisé par les sites musulmans pour prêter à Jésus des intentions guerrières est le suivant:
A la veille de son arrestation, Jésus demande à ses disciples de s’acheter un couteau, et si l’argent leur manque, de vendre leur manteau pour s’acheter un couteau.

Evangile de Saint Luc, chapitre 22:
Verset 36: « …que celui qui a une bourse la prenne et que celui qui a un sac le prenne également, que celui qui n’a point d’épée vende son vêtement et achète une épée ».
Verset 37: « Car, je vous le dis, il faut que cette parole qui est écrite s’accomplisse en moi…Et ce qui me concerne est sur le point d’arriver ».
Verset 38: « Ils dirent: Seigneur, voici deux épées. Et il leur dit: Cela suffit ».

Les sites musulmans expliquent que ces versets sont la preuve que Jésus voulait former une bande armée avec ses disciples, comme l’a fait Mahomet.
Mais en lisant ce passage de l’Evangile de Saint Luc, l’on comprend que Jésus n’avait aucune intention de former une armée, mais qu’il voulait que ses disciples puissent assurer leur légitime défense au cas où ils seraient malmenés au cours de son arrestation, qu’il savait imminente.
Jésus a estimé que deux couteaux suffisaient pour l’ensemble de ses disciples, or on peut difficilement mettre une armée sur pied avec deux couteaux pour tout arsenal.
Il est important de noter que Jésus n’a pas demandé de couteau pour lui-même, car il avait accepté son sacrifice, et n’avait pas l’intention d’y échapper, contrairement à ce qui est enseigné dans le coran.

Les musulmans séduisent les chrétiens naïfs en leur disant qu’eux aussi croient en Jésus, qui est mentionné dans le coran. Mais le coran ne mentionne Jésus que pour nier tout ce qu’il représente pour les chrétiens. Le coran dit que Jésus n’a pas été crucifié, mais qu’il s’est échappé au dernier moment, laissant crucifier un autre à sa place.
Les chrétiens de gauche devraient méditer ça, eux qui se fourvoient dans le dialogue islamo-crétin, eux dont l’échine est courbée dès la naissance, et qui croient que Jésus nous refuse le droit à la légitime défense, et serait heureux de nous voir tous massacrés jusqu’au dernier. Comment leur faire comprendre que le christianisme n’est pas une doctrine masochiste, ni défaitiste, ni suicidaire ? (5)

Je suis déçue de lire sur le compte twitter d’un « philosophe » le genre d’argument anti-christianisme que l’on peut lire sur les sites de propagande pro-islam. Cela me surprend d’autant plus que l’essentiel des reproches que Monsieur Onfray adresse aux philosophes institutionnels est que ceux-ci ne liraient pas les textes dont ils parlent !!
Il propose donc un enseignement renouvelé, basé sur la lecture des auteurs plutôt que par ce qu’on en a dit !!!
Monsieur Onfray devrait lire la parabole de l’homme qui a une poutre dans son oeil, et qui cherche à ôter la paille de l’oeil de son frère. Mais le problème est que pour la comprendre, il faudrait qu’il la lise en entier.

P.S: Un grand merci à «Baron Haussman», un fidèle lecteur de Résistance Républicaine, car c’est sur son compte twitter que j’ai lu l’ordre de tuer que Michel Onfray attribué à tort à Jésus.
—————————————
(1) Note pour les jeunes lecteurs de Résistance Républicaine:
Il ne s’agit pas de mines souterraines, comme dans « Germinal » d’Emile Zola, mais de pièces de monnaie de l’époque.
1 mine = 50 sicles
1 talent = 60 mines

(2) Une parabole des Evangiles est un récit allégorique que Jésus aimait conter à ses disciples, pour illustrer un enseignement moral.

(3) Antenne parabolique

(4) Je ris (jaune) quand j’entends notre Ministre de l’intérieur proclamer d’un air triomphant: « Trois imams qui prêchaient le jihad ont été expulsés de France ».
Car les imams expulsés de France le matin seront le soir-même en train d’inciter au meurtre des « mécréants » sur les chaînes de télévision auxquelles l’écrasante majorité des Français musulmans sont abonnés. Sans parler des endoctrinements qui se font via internet, ou pendant les vacances au pays natal, ou au cours du pèlerinage à la Mecque.

(5) http://resistancerepublicaine.com/2013/non-les-chretiens-ne-doivent-pas-tendre-lautre-joue-par-eva/

Eva

 131 total views,  1 views today

image_pdf

51 Commentaires

  1. merci de m’avoir répondu Eva :effectivement j’ai été élevée-très bien !!!!!!!!!!!-chez les religieuses de ND de Sion alors la bible et les évangiles je connais assez bien et surtout je respecte ,même si j’ai hélas perdu la foi et suis devenue une athée càd privée de Dieu mais pas privée de Jésus
    amitiés et bon WE

    • Chère Huguette,

      Si vous saviez combien de personnes qui se disent croyantes agissent avec une incroyable sécheresse d’âme, et combien de personnes qui se disent athées agissent selon les enseignements de Jésus !

      Amitiés et bon week-end à vous aussi !

  2. j’aime beaucoup vus lire Eva et bien que je sois devenue athée je partage vos idées sur Monsieur Onfray qui dit souvent n’importe quoi sur la religion catholique dans laquelle j’ai été élevée et que je respecte -bien amicalement-

    • Bonjour Huguette,

      J’ai un faible pour les athées qui ont reçu une éducation religieuse, car il y a toujours un moyen de discuter avec eux au sujet de la religion.
      Ils ne sont plus croyants, certes, mais ils ne sont pas d’une ignorance effrayante, comme par exemple les athées qui ont été élevés dans la haine des croyants, qu’ils assimilent à des idiots qui croient encore au Père Noël, et qui pensent que Jésus est responsable des croisades et de l’inquisition.

      Si j’étais athée, je ne permettrais pas que mes enfants ne sachent rien des religions. Ne pas croire est une chose, mais ne rien vouloir savoir au sujet des religions, c’est appauvrissant, et même dangereux.
      Les statistiques prouvent que 70 % des personnes qui se convertissent à l’islam ou qui rejoignent des sectes dangereuses n’ont pas reçu une solide éducation religieuse quand ils étaient jeunes.
      Pour cette raison, j’apprécie la compagnie des athées qui sont informés sur les religions.
      Je suis estomaquée à l’idée que Monsieur Onfray a écrit un livre sur l’athéisme, alors qu’il est évident qu’il n’a pas lu les Evangiles.

      Toutes mes amitiés Huguette
      Eva.

  3. Bonjour,

    Vous avez parfaitement raison, Eva.

    Il y a de très grands signes d’espoir comme ceux-ci, même dans cette Algérie qui peut légitimement tant nous inquiéter :

    https://fr-fr.facebook.com/pages/Je-suis-Algérien-et-fier-dêtre-Catholique/383901451634485

    https://www.facebook.com/Nonaumachisme

    https://www.facebook.com/JBAlgeria

    Nous ne savons pas de quel côté penchera, finalement, la balance : ce qui est sûr c’est que nos dirigeants mènent une politique absurde et criminelle de soutien aux pires clans mafieux anti-français algériens (Sécurité intérieure (DRS), militaires corrompus, islamo-FLN etc etc)

    Tout cela avec le soutien de nos « élites » politico-médiatiques.

    Pour en revenir, justement, au sujet de votre contribution, il était, quand même, incroyable de voir la vidéo que nous a montré Christine de ce type de Canal +,je crois, qui se donnait des airs de grand intello avec ses « post-it » collés dans ses Evangiles et dans son Coran: tout cela pour conclure … que les Evangiles étaient autant (sinon plus) violents que le Coran!!!

    • Bonsoir Antiislam,

      Je n’ai pas vu la vidéo de ce pauvre type qui a tant étudié le coran et les Evangiles pour aboutir à une conclusion qui prouve sa totale ignorance !
      Je crois qu’il n’est pas le seul dans ce cas, et c’est malheureux.

  4. Bonjour,

    Merci Eva de dire la vérité quant à ce fameux verset que nous servent tous les sites et forums musulmans, depuis plus de dix ans …

    Je me suis, moi-même, tué à expliquer, à mes contradicteurs musulmans, le sens du mot « parabole », sans grand succès d’ailleurs tant la mauvaise foi est là !

    Quant à la division que la parole du Christ apporte dans les familles, les versets 34 à 36, c’est un fait que nous voyons tous les jours.

    J’ai été un contact avec une jeune femme, ex-musulmane, convertie, elle et sa soeur, au Christianisme.

    Elle était au désespoir car sa famille, musulmane donc, les menaçaient de mort toutes les deux, après les avoir battues.

    Malheureusement, les paroles du Christ trouvaient leur actualité.

    Et c’étaient des Musulmans, à leur corps défendant, qui attestaient de leur vérité !

    • Bonjour Antiislam,

      Je vois que vous et moi fréquentons les mêmes sites musulmans.
      J’ai souvent mal au coeur pour ces jeunes musulmans qui usent de mille et une méthodes pour justifier les crimes de Mahomet, car ils sont prisonniers de cette idéologie, et sont donc acculés à défendre un « prophète » criminel, donc indéfendable.

      Chez certains, je sens un vrai blocage qui les empêche de remettre en question Mahomet. Leur prophète pourrait violer et tuer leur propre mère qu’ils lui trouveraient des excuses. Ceux-là deviennent assez vite insultants, ou menaçants.
      Mais chez d’autres musulmans, moins lavés du cerveau, je constate que le doute se faufile dans leur esprit au fur et à mesure de nos discussions.
      J’essaie de ne pas être abrupte avec eux, de répondre à chacun de leurs arguments avec patience et clarté.

      Lorsque d’une main, nous tapons sur l’islam, l’autre main doit toujours être tendue vers le musulman qui est en détresse, car il a compris que Mahomet était un criminel, mais il n’ose pas tourner le dos à l’islam, de peur de devenir la bête noire de sa famille.

      Amitiés,

      Eva

      • C’est aussi une des raisons pour laquelle les premières victimes sont les musulmans eux mêmes, ils ne résistent pas à leur peine de mort de leurs bourreaux quand ils sont condamnés, ils penchent et acceptent, leurs vies entre leurs mains de leurs bourreaux!, enfin dans leurs esprits, l’Islam est une prison mental et les musulmans sont des prisonniers peureux de la liberté.
         » Seul les femmes et les hommes libre peuvent aimer comme Jésus  »
        Jésus n’était pas un croyant, mais un homme libre, car il y à que les hommes libres qui peuvent aimer.
        Il faut aimer les siens pour pouvoir les laisser libres, la liberté comme la vérité est en chacun de nous.
        On enferme pas ceux qu’on aime par amour, l’amour est le signe de la liberté des plus hautes civilisations Céleste.
        Des Barbares dans un paradis n’est un enfer paradisiaque.
        La croyance appartient aux dogmes totalitaires sans amour ,sans autre vérité que l’on vous oblige, des prisons mental, libérez vous musulmans, sortez de votre prison mental, aimez vous les un et les autres comme disait Jésus, comme la vérité se découvre librement, pas enfermé et l’amour de la vérité ne font qu’un, car il faut être libre pour découvrir la vérité et pas enfermé.

        • Bonjour Xtemps,

          Il est vrai que quand un chrétien devient athée, ça ne fait pas forcément plaisir à sa famille, mais sa vie n’est pas menacée.
          Chez les musulmans c’est autre chose: le musulman qui se libère du carcan de l’islam donne à son entourage l’impression de les avoir trahis en sciant les barreaux derrière lesquels eux sont toujours captifs, et de s’être libéré individuellement, alors que l’islam est une prison collective.

  5. Michel Onfray devrait savoir que les évangiles sont des témoignages alors que le coran serait pour les musulmans sunnites le verbe incréé de Dieu lui-même ! Il est clair que les deux écritures ne peuvent pas être comparées, ni dans le fond ni dans la forme car le principe de création ne fut pas identique. Cette omission fausse à mon avis complètement la thèse défendue par MO.

    • En effet, Lavéritétriomphera, les Evangiles sont de simples témoignages d’humains ayant connu Jésus, alors que le coran est la parole de Dieu.
      C’est pour ça que je rigole quand j’entends des musulmans « modernes et modérés » dire qu’il faut réformer l’islam.
      Comme si l’on pouvait réformer la parole de Dieu…

      • Effectivement Eva, le coran aurait figé dans le temps la parole divine! Alors que pour un chrétien catholique surtout, l’histoire de l’homme avec son créateur continue de s’écrire. Le dialogue n’est pas rompu et à mon sens pour le croyant il ne le sera jamais.
        Je pense que c’est la raison pour laquelle dans notre civilisation judéo-chrétienne rien n’est définitivement acquis et que tout reste encore à découvrir. Nous considérons comme acquis que tout est évolutif.
        De part son principe fondateur la civilisation arabo-musulmane ne peut pas s’adapter à un monde en perpétuel changement. Comme toutes personnes confrontées à une situation qui met en péril ses repères, les musulmans réagissent par la peur et l’agressivité.
        La nature a rendu l’adaptation indispensable à la survie. C’est la raison pour laquelle je crois en un possible effondrement de l’islam.

        • Je partage votre opinion, Respectvaleurs, mais je me pose des questions sur les musulmans « modérés » qui savent que leur doctrine est définitivement figée, que Mahomet était un criminel, et qui osent nous parler de « réforme de l’islam ».
          Mahomet était un criminel, et tout musulman est supposé suivre son exemple.
          Comment changer la vie et le message de quelqu’un qui est mort ?
          Les musulmans modérés se moquent de nous.

          • L’islam réformé est une hérésie. Cette religion a été conçue pour ne pas être réformée. Les « docteurs » de l’islam le savent très certainement et craignent l’impact d’une « révélation » sur la population. On a enseigné aux musulmans à ne pas se poser de questions sous peine de finir en enfer pour l’éternité et d’être accusés d’apostasie en ce monde et d’encourir ainsi la peine de mort.

  6. Et même si Jésus était un criminel, ce qui l’ était certainement pas, mais admettons qu’il aurait été, est que cela excuse le prophète mohamed de l’avoir été pour autant et d’excuser ses crimes et de continuer de massacrer des innocents en son nom encore aujourd’hui.
    Parce que alors moi, je me demande pourquoi nous avons combattu les Nazis et les Fascistes, n’auraient ils pas eu droit d’avoir leurs petits crimes contre l’humanité et pas d’amalgame et de stigmatisation.
    Il y à de l’Islamite dans leurs cerveau à ces gens là et du fromage de Hollande là.
    Et puis l’Islam si le peuple veut, ils n’ont pas d’excuses à avoir, ils n’ont rien à faire chez nous et rien à dire, et on demande l’avis du peuple pour venir chez nous, c’est quoi çà! pour qui ils se prennent ces gens là.

  7. Comme je l’ai expliquer le passage pointé du doigt par Mr Onfray doit être compris de la manière suivante :

    Dans l’Evangile de Saint Matthieu, aux versets 34 à 36 du chapitre 10, Jésus dit:

    Verset 34: Ne pensez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre: je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive.

    Comme j’ai essayé de l’expliquer dans mon message précédent l’épée dans le christianisme désigne la Parole de Dieu, il faudrait donc réécrire le verset en question de la manière suivant :

    Verset 34: Ne pensez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre: je ne suis pas venu apporter la paix, mais la Parole de Dieu.

    En effet les Juifs attendaient un Messie qui les libérerait de l’occupant romain, or Jésus dit dans ce passage qu’il n’est pas venu pour cela mais qu’il est venu pour rappeler aux Juifs le message de Dieu.

  8. Bonjour Eva,

    Jusqu’à présent, j’aimais beaucoup Michel Onfray, et comme lui, je suis athée, plutôt hédoniste, philosophe ( mais « philosophe indigne » comme signait Voltaire parfois) modeste lecteur.
    J’aimais bien ses prises de position antiislamistes, son courage, sa verve jusqu’à ce que…..
    récemment, il a « mis de l’eau dans son vin » et nettement adouci son islamophobie, un peu comme Marine Lepen au Caire.

    Il m’a beaucoup déçu là-dessus, et aussi sur sa citation sur Jésus et l’égorgement.. Je n’ai pas lu les Evangiles mais cette citation m’a beaucoup surpris et déçu !
    Je suis soulagé que ce soit une erreur d’interprétation comme vous le dîtes, car sinon c’est en effet apporter de l’eau au moulin des musulmans et autres islamophiles à l’affût de tout.
    J’ai lu deux tomes de « contre-histoire de la philosophie » de M. Onfray, et il parle souvent de références bibliques, chrétiennes, pour faire des comparaisons avec SES philosophies.
    Fort bien, mais non seulement ça me paraît assez compliqué, mais j’ai souvent l’impression que certains passages sont « téléphonés », écrits à la hâte, sans toujours bien vérifier la véracité et la précision.
    Ses titres, comme « un requiem athée », « Traité d’athéologie », « Les icônes païennes » » montrent bien sa passion et son vif intérêt pour les philosophies et les religions, dont le christianisme, mais ne va-t-il pas un peu trop vite ?.. sachant que sa bibliographie est impressionnante !!
    Né en 1959, il a publié des dizaines et des dizaines de livres, très bien mais sans doute avec des erreurs importantes.

    En tout cas, merci pour vos informations précieuses, même pour les athées comme moi.
    Amitiés patriotiques.
    Pierre Deniaud

    • Bonjour Pierre,

      Vous dites que vous êtes athée mais que vous n’avez pas lu les Evangiles.
      C’est comme si je disais que je suis indifférente au goût d’un aliment que je n’ai pas goûté.
      Il est important de lire les Evangiles quand on veut combattre l’islam et prouver que l’islam n’est pas une religion, mais une idéologie criminelle.
      En lisant les Evangiles, vous ne pourrez plus être induit en erreur par les musulmans, qui ont des sites spécialement conçus pour dégoûter la jeunesse musulmane qui vit en Occident, et qui pourrait être attirée par le christianisme.
      Ces sites visent aussi à convertir à l’islam des Français qui sont nés dans des familles chrétiennes.
      Sur ces sites, on déroule des chapelets de mensonges sur le christianisme, qu’il n’est pas possible de réfuter si on n’a pas lu les Evangiles.

      Comme beaucoup de chrétiens, j’avais étudié des passages des Evangiles quand petite, j’allais au catéchisme. Mais je n’avais pas lu les Evangiles en entier.
      Ce sont les musulmans qui m’ont poussée à le faire. J’ai commencé avec l’Evangile de Saint Luc, qui est un homme assez précis, assez concret dans son témoignage. Je suis maintenant en train de relire un peu plus attentivement l’Evangile de Saint Matthieu.
      Je ne peux pas combattre l’islam autrement qu’en ayant un minimum de connaissances sur les autres religions, et ne pas bien connaître ma religion me faisait un peu honte, alors j’ai décidé d’y remédier.

      Si vous avez un moment, et même si vous êtes athée, vous pourriez lire au moins un des témoignages de ceux qui sont supposés avoir connu Jésus.
      Vous pouvez trouver sur google l’Evangile de votre choix, et commencer par lire le plus court, par exemple.
      Je crois que c’est l’Evangile de Saint Jean qui est le plus long. Saint Jean a livré son témoignage assez tard dans sa vie, il était déjà âgé.
      Dès que vous aurez lu ne serait-ce qu’un seul des quatre Evangiles, vous serez armé pour faire face à la malhonnêteté crasse dont font preuve certains sites musulmans.
      Vous n’avez pas idée de l’imagination et des contorsions intellectuelles dont font preuve les concepteurs de ces sites pour noircir les autres religions, dans l’espoir de blanchir l’islam.

      Parfois, j’ai envie de leur dire:
      « Supposons qu’en effet Jésus était lui aussi un criminel. Est-ce que les crimes supposés de Jésus font de Mahomet un chic type ? »
      Je ne vous dis pas mon étonnement quand je suis tombée sur un site musulman qui parlait de la « taqiyya chrétienne » !
      J’en parlerai dans un prochain commentaire.

      A part ça, je suis persuadée que Monsieur Onfray est plus un imposteur qu’autre chose. Et narcissique par-dessus le marché, avec SA morale, avec SON accident cardiaque à l’âge de 28 ans, comme s’il était le seul au monde à avoir frôlé la mort à un jeune âge…

      Merci pour votre commentaire, Pierre, et toutes mes amitiés.

      Eva

      • Merci et flatté de votre réponse rapide et éclairante, chère Eva.
        Quand je dis que je suis athée, je veux dire non croyant, mais absolument pas anti-chrétien. Bien au contraire, devant toutes les monstruosités de nos très déloyaux et barbares adversaires, les musulmans, je deviens de plus en plus respectueux de tout ce qui est chrétien dans le monde.
        Je n’en ai pas l’air comme ça, mais si je n’ai pas lu les évangiles, j’en connais un minimum grâce aux livres, aux citations, aux films, aux passions et autres cantates de Bach ( ou ses fils) et d’autres génies baroques aussi.

        Je suis très mélomane et la beauté jamais égalée de la musique sacrée du « père des musiciens » m’a frappé dès mes 16 ans, et ne m’a jamais quitté ( la musique de Beethoven aussi ). J’ai écouté de nombreux commentaires sur France musique sur les passions de Bach, pendant des dizaines d’années.
        Mais jamais je n’ai été tenté par la religion, seulement une curiosité intellectuelle., et de vraies valeurs quand même.
        Je suis heureux pour vous que vous « ayez de la religion, ça aide à vivre comme on dit ».
        Pour moi, je cherche mes réconforts péniblement dans plusieurs philosophies, un peu comme Onfray, mais sans en faire étalage pompeusement comme il fait, je crois

        Je dois reconnaître qu’à 67 ans, mes « réconforts » sont de moins en moins efficaces, car au fur et à mesure du temps qui passe, mes doutes et mes dégoûts prennent de plus en plus le dessus.

        Heureux d’avoir pu communiquer avec une personne de votre qualité, et bravo pour votre humour ( la « parabole » m’a bien fait rire).
        Bien amicalement de Pierre « Deniaud »

        Par contre, il n’est point besoin de m’informer sur la bassesse et la crapulerie sanguinaire des « sarrasins » depuis 1400 ans !

  9. Faire de Jésus l’équivalent de Mahomet pour dire que toutes les religions se valent, est proprement dégueulasse. Je n’ai plus écouté de sermons depuis ma jeunesse, mais même à l’époque, je comprenais très bien que le « glaive » était une figure symbolique. Un élève de 6ème comprend ça. Alors, les circonvolutions de M. Onfray, je m’en tape. Plus je l’écoute, et plus je comprends qu’en fait, contrairement à Zemmour, il ne regrette pas le déclin de notre civilisation, il y voit une opportunité de mettre fin à toute croyance, ce en quoi il demeure un bon idéologue de gauche.
    Au fait, je suis pour une alternative « Zemmour Président » (voir livre incroyable qui va paraitre en septembre).https://www.facebook.com/Zemmour.Eric
    Je sais que certaines féministes trouveront à y redire, mais du côté mise au pas de l’islam, Zemmour n’a aucun équivalent dans la classe politique…

    • je n’arrive pas à comprendre, vous croyez que le livre présente la possibilité de voir Zemmour se présenter comme candidat ?

      • J’ai l’impression que ce livre est un test. Lire la citation de Patrick Buisson sur la couverture… Pure politique fiction ou réelle possibilité? Pour avoir écouté la plupart des interviews de Zemmour, on lui pose constamment la question de son entrée en politique et lui est bien obligé de se la poser… En tout cas, ce serait un coup de tonnerre et peut-être un véritable espoir pour les vrais patriotes de rebattre les cartes. Les circonvolutions de MLP et Philippot sur le sujet de l’islam ne m’inspirent pas confiance.

        • Peut-être… Je ne sais pas si ce serait une bonne nouvelle. Zemmour présidentiable détournerait une partie des votes FN et éliminerait et MLP et lui-même dès le premier tour, en face ils n’attendent que ça..

          • Je ne crois pas à la victoire de MLP au 2ème tour, à moins de circonstances particulières, ce qui est de l’ordre du possible toutefois, vu la menace terroriste. D’autre part, les Breivik dorment, mais pour combien de temps?

  10. Toujours un plaisir de vous lire chère Eva, et renouvelé à chaque fois.

    J’aimerais vraiment vous posez une question, concernant la Foi, la pratique, rien de personnel donc.

    Mais j’hésite à embêter encore Christine avec des mails à faire suivre.

    Il est très beau votre noun, vous voyez que c’était pas compliqué !

    • Philippe tu peux m’envoyer tes questions pour Eva je les lui ferai suivre pas de souci, à moins que question et réponse ne puissent avoir un intérêt pour tout le monde !

      • Non, aucun intérêt pour tout le monde !

        Vais t’envoyer ça a toi…
        … Mais je te préviens tu risques de me trouver complètement fou de me poser des questions pareilles, je compte donc sur ta compréhension.

        PS, tu as reçu l’article que je t’ai écrit cette nuit ?

        Te presse pas pour répondre, je vais dormir de toute façon là, j’étais parti durant 36 heures, je suis un peu fatigué.

        • Dors, homme orchestre, je me demande en permanence comment tu fais, entre ton boulot, tes 5 enfants, le quotidien à la maison, ton autre maison que tu retapes, le temps que tu passes sur l’ordi, tes superbes contributions à RR dont nous ne saurions nous passer, et le temps nécessaire consacré à ta belle… Oui j’ai bien reçu,j’adore ! je relaie demain bien sûr ! Enormes bises, dors bien Résistant !

    • Cher Philippe,

      Je pense ne pas en connaître plus que vous sur la foi, qui est la chose la plus mystérieuse et la plus inexplicable qui soit.
      Dans mon commentaire plus haut, j’ai juste rectifié une erreur que Monsieur Onfray n’aurait pas faite s’il avait lu en entier parabole dont il ne citait que le dernier verset, attribuant à Jésus les paroles d’un autre, paroles que Jésus ne faisait que rapporter.

      D’ailleurs j’ai pensé à vous au moment où je lisais le twitt idiot de Monsieur Onfray. Je me suis dit:
      « Il y a des diplômés, qui écrivent des livres, qui passent toutes les semaines à la télévision, qu’on qualifie d’intellectuels, et qui ne savent pas de quoi ils parlent. Et puis il y a des gens comme Philippe le Routier, qui ont quitté l’école à 16 ans, et qui réfléchissent avant d’écrire, et sont bien mieux informés que les porteurs de diplômes inutiles… »

  11. Merci Madame Tasin pour le « noun ».
    Comme les islamo-résistants savent ce que ce signe veut dire, je préfère changer la phrase pour me définir.
    Je vais chercher une phrase et je vous la transmets quand je la trouverai.
    En attendant, merci !

    • Pas de souci, c’est notre Routier préféré qu’il faut remercier c’est lui qui a cherché et me l’a envoyé ! Par contre moi je ne savais pas ce que signifiait ce signe, et la plupart des gens qui n’auront pas lu notre échange ne le sauront pas, je ne trouve pas stupide de les éclairer

      • C’est vrai Madame Tasin, que vous ne saviez pas ce que le « noun » signifie ?
        Dans ce cas, accrochez-vous, j’en ai une bien bonne à vous annoncer:
        Depuis qu’à L’ex-UMP on trouve tendance de parler des chrétiens d’Orient, Rachida Dati met un « noun » à côté de son nom sur son compte twitter.

        C’est tendance, que vouez-vous. Elle est toujours musulmane, elle insulte les non-musulmans dans ses prières, mais elle soutient les chrétiens d’Orient.
        Cherchez l’erreur.
        Hier encore elle a défendu le gouvernement marocain quand elle a été interrogée au sujet de deux jeunes femmes marocaines qui ont été arrêtées pour avoir porté une robe, et qui risquent la prison. Pas un mot pour condamner cette injustice. Quand je pense qu’il y a encore des Occidentaux qui vont passer leurs vacances au Maroc…

        • Mais oui Eva je ne savais même pas que le Noun existait et je peux assurer que l’immense majorité des Français, même chrétiens, ne savent pas… rien n’est évident, il faut se le rappeler, parole de prof ! Quant à Dati je n’ai pas entendu ce qu’elle a dit mais si elle n’a pas condamné, qu’a-t-elle dit ?

          • Elle a dit les crétineries habituelles: que le Maroc fait de grands progrès, que le Maroc il faut lui laisser le temps, que la France elle-même, hein, ce n’est que récemment que la France a légalisé le mariage pour tous…
            Qu’est-ce que le mariage pour tous a à voir avec deux pauvres jeunes femmes qui sont allées au marché en robe, et que les commerçants ont encerclées, harcelées, et que la police marocaine a arrêtées, et qui vont être jugées et qui risquent la prison ?
            Je vais essayer de vous trouver le lien vers la courte intervention de Rachida Dati. Je me sens insultée qu’une femme comme elle, qui cherche à ménager le chou et la chèvre, se dise concernée par le sort des chrétiens d’Orient, alors qu’elle a à coeur de ne pas critiquer le gouvernement marocain avec qui elle semble être en de très bons termes.

          • Merci Eva j’ai fait un article qui paraîtra demaon, ça le mérite largement !

      • Merci Philippe, car je n’avais pas réussi à trouver ce noun par mes propres moyens.

        • Ce fut un plaisir.

          En plus, c’est la copie de l’avatar d’un intervenant d’un site que je fréquente parfois…
          … Donc, techniquement je l’ai volé pourrait on dire.

          Mais ayant déjà dû commettre la quasi-totalité des péchés capitaux, un de plus…

          Et de cette façon, vous qui êtes réellement une bonne Chrétienne…
          … Vous n’avez rien volé !

          Donc, à moins que Dieu ne punisse le recel, vous n’êtes coupable de rien et le paradis vous reste acquis.

          Moi, on s’en fout, j’ai déjà ma place réservée…
          … Mais pas au même endroit évidemment.

  12. @Jean-Paul:
    « La pire violence que j’ai vu dans Jésus, c’est lorsqu’il chassât les marchands du temple… »

    Se mettre en colère, quand c’est justifié, n’est pas de la violence.
    Jésus a chassé les marchands du temple non parce-qu’il méprisait le commerce, mais parce-que le temple n’est pas le lieu où l’on travaille, c’est le lieu où l’on prie.
    Je n’aurais pas aimé avoir un Messie placide, que rien n’ébranle, que rien n’offense jamais. Je trouve qu’en général, il était plutôt « zen », Jésus, mais parfois ses contemporains le poussaient à bout.
    Faut pas oublier que Jésus était un levantin, pas un scandinave !

    D’ailleurs même en étant capable de se mettre ainsi en colère, Jésus est pris pour un faible par les musulmans. Une sorte de masochiste qui voulait que nous aimions nos ennemis au point de refuser d’user de notre droit à la légitime défense.
    Beaucoup de musulmans, et certains chrétiens-mous-de-gauche aussi, pensent que le chrétien ne s’accomplit vraiment que dans le suicide, collectif si possible.
    Désolée, mais je ne l’entends pas de cette oreille, et pour moi un chrétien digne de ce nom est combatif. Jésus a passé sa vie à combattre le mal, et il est mort sur la croix pour vaincre le mal. Il s’est sacrifié pour mettre un terme définitif aux sacrifices humains qui avaient encore lieu à son époque.

    « L’endroit où je n’ai pas eu tout à fait la même interprétation, celui de Mathieu, j’ai cru y lire l’annonce de persécutions contre les chrétiens ! »

    Il est clair que Jésus parlait de dissensions entre proches, dont il sera à l’origine.
    Mais votre analyse colle avec maints autres passages des Evangiles, où Jésus annonce à ses disciples qu’ils seront persécutés parce-qu’ils se réclament de lui.

    « Cela dit, il est dommageable que l’Eglise n’ait pas suivi les enseignements des évangiles (qu’elle a retenus) en maintes occasions. Presque aussitôt que l’Eglise (romaine) fut déclarée religion d’Etat (contradictoire avec « Mon royaume n’est pas de ce monde » et « Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu »), elle a martyrisé… »

    Les crimes de l’Eglise ne sont pas imputables à Jésus.
    Et c’est en effet dommage que certains membres de l’Eglise aient fait le contraire de ce que Jésus a recommandé.
    D’ailleurs il faut signaler que les 3 premiers siècles qui suivirent la mort de Jésus ne virent pas d’inquisition ni de violences d’aucun genre de la part des chrétiens.
    Rome s’est convertie au christianisme sans que les chrétiens usent de violence. Mais l’islam, lui, s’est imposé par l’épée, ses violences ont commencé du vivant de Mahomet, sur ses ordres et sous son égide. Et ces violences perdurent depuis 14 siècles, et ne semblent pas près de s’arrêter.

    Donc quand j’entends des personnes qui n’ont même pas lu les Evangiles prétendre que toutes les religions sont également nocives, mon sang ne fait qu’un tour. Mettre toutes les religions dans le même sac est désastreux quand on veut démasquer l’islam. Car au lieu de nous écouter et de se documenter sur l’islam, ceux qui nous lisent risquent de penser que nous sommes juste des athées militants et allergiques à toutes les religions, ce qui n’est pas le cas.
    C’est seulement l’islam que nous jugeons dangereux pour l’avenir de nos enfants, et nous avons 57 pays et 14 siècles de recul pour juger de l’horreur dont l’islam est capable.

    « Bien sûr j’ai d’autres griefs à l’encontre de l’Eglise, mais comparativement à l’Islam, il n’y a pas photo ! »

    Oui, mais le sujet de mon commentaire plus haut n’est pas l’Eglise, mais Jésus.
    Michel Onfray n’incriminait pas l’Eglise dans son tweet, il incriminait Jésus, l’accusant de vouloir égorger ceux qui refusaient qu’il règne sur eux.
    A présent, comment voulez-vous que les gens le prennent au sérieux quand il critique Mahomet ?

  13. N’étant plus catho depuis que j’ai eu compris le sermon d’un abbé adressé à des ados (dont j’étais) concernant les femmes (objet du malheur des hommes), il n’empêche que je suis allé comprendre les textes qu’on nous avance pour prétendre que Jésus aurait appelé à la violence !

    Simplement en lisant les textes avec attention, sans écouter qui que ce soit, j’ai fait une analyse proche de celle d’Eva.
    La pire violence que j’ai vu dans Jésus, c’est lorsqu’il chassât les marchands du temple…
    L’endroit où je n’ai pas eu tout à fait la même interprétation, celui de Mathieu, j’ai cru y lire l’annonce de persécutions contre les chrétiens !

    Cela dit, il est dommageable que l’Eglise n’ait pas suivi les enseignements des évangiles (qu’elle a retenus) en maintes occasions. Presque aussitôt que l’Eglise (romaine) fut déclarée religion d’Etat (contradictoire avec « Mon royaume n’est pas de ce monde » et « Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu »), elle a martyrisé…

    Bien sûr j’ai d’autres griefs à l’encontre de l’Eglise, mais comparativement à l’Islam, il n’y a pas photo !

  14. Je vous comprends Eva, moi-même étant non-croyant j’ai un peu de mal avec les athées militants dans la veine de Michel Onfray : manque d’honnêteté intellectuelle, raccourcis, tronquer des versets, relativisme c’est cela qui les caractérise. Je n’attends rien de ces gens-là.

    Par exemple, où Jésus parle de l’épée on aurait pu citer cela en complément :
    Hébreux 4:12

    Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu’une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu’à partager âme et esprit, jointures et mœlles ; elle juge les sentiments et les pensées du cœur.

    Ou encore,

    Ephesiens chapitre 6

    11 Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable. 12 Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.
    13 C’est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté. 14 Tenez donc ferme : ayez à vos reins la vérité pour ceinture; revêtez la cuirasse de la justice; 15 mettez pour chaussure à vos pieds le zèle que donne l’Evangile de paix; 16 prenez par-dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin; 17 prenez aussi le casque du salut, et l’épée de l’Esprit, qui est la parole de Dieu.

    Vous lisez bien => Un chrétien ne doit pas combattre contre la chair et le sang (vengeance ?), de même qu’il est très clair ici, au verset 17, que l’épée n’est pas une arme létale mais bel et bien la Parole d’un « être suprême » qui est nommé comme étant l’épée de l’Esprit (de Dieu).

    Esprit de Dieu = Parole de Dieu
    La parole de Dieu étant plus tranchante qu’une épée à double tranchant.

    Désolé Mme Tasin, je ne voulais pas que mon message soit vu comme étant le fait d’un prosélytisme quelconque ou d’une apologie, mais je me dois d’être limpide.

    • Vous n’avez pas à être désolé, Nostra, ce complément est légitime tant le message de Jésus est dévoyé (qu’on soit chrétien ou athée peu importe, on a le devoir de dire le vrai)

    • Merci Nostra. Apporter un éclairage sur des passages des Evangiles n’est pas du prosélytisme.

      Bonne journée,

      Eva

      • Pour ceux que cela intéresse, voici le verset du coran dans lequel la crucifixion de Jésus est niée:

        Coran, sourate 4, verset 156:
        Ils (les Juifs) disent: Nous avons mis à mort le Messie, Jésus fils de Marie, l’Apôtre de Dieu. Non, ils ne l’ont point tué, ils ne l’ont point crucifié; un autre individu qui lui ressemblait lui fut sub­stitué, et ceux qui se disputaient à son sujet ont été eux-mêmes dans le doute. Ils n’en avaient pas de connaissance précise, ce n’était qu’une supposition. Ils ne l’ont point tué réellement. Dieu l’a élevé à lui, et Dieu est puissant et sage.

        Donc quand des musulmans vous disent qu’il croient en Jésus, que Jésus est mentionné dans le coran, mais sans préciser que le coran nie le sacrifice de Jésus sur la croix, l’on peut assimiler ce comportement à de la taqiyya, car ils vous dissimule quelque chose que vous avez le droit de savoir.

Les commentaires sont fermés.