France Inter : des auditeurs croient que Yacine Salhi aurait accompli une vengeance personnelle

Mardi dernier, sur France Inter, Le Téléphone Sonne a dédié son émission à : « Comment lutter contre le terrorisme ». Invités :  des hommes politiques, dont je n’ai pas retenu le nom (NDLR Eduardo Rihan-Cypel, député socialiste de Seine-et-Marne ; Frédéric Lefebvre, député les Républicains de la 1ère circonscription des français de l’étranger ; David Thomson, reporter au service Afrique de RFI, auteur de « Les Français Djihadistes » [Les Arènes / Mars 2014]). Dommage, car l’un d’eux à osé dire que la loi n’était pas appliquée en ce qui concerne la fermeture des mosquées où on prêche la haine ( NDLR Il s’agit de Frédéric Lefebvre, le quidam qui, secrétaire d’Etat sous Sarkozy, avait refusé l’étiquetage de la viande halal afin de ne pas stigmatiser les musulmans…)

Abattage-rituel-signal-Niet-de-Fefebvre-JPEG-300x286

On peut réécouter l’émission pendant une semaine, pour ceux qui le souhaiteraient.

http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=1120993

Mais il ne faut pas craindre le transport au cerveau ou la crise cardiaque car, parmi les auditeurs, la majorité à pris la défense des musulmans… Nous sommes loin de la prise réelle de conscience. En effet, j’ai entendu ce que je n’aurais jamais cru entendre :

Un auditeur qui a osé dire : « Quand on sait ce qu’est le monde du travail, on peut imaginer les humiliations qu’a dû subir ce pauvre garçon – sous-entendu de la part de son patron – et surtout en raison de ses origines ». Je ne certifie pas la fidélité des mots mais je restitue la pensée de cet imbécile, de ce c… qui en parlant ainsi, insulte la mémoire de la victime. Car, à ma grande surprise et ma profonde tristesse, aucun des invités ni aucun des auditeurs n’a rendu hommage à ce brave homme. Il faut retenir que l’idée générale était, pour le public, que ce crime atroce n’était pas un acte terroriste mais une vengeance….

Par contre, je dois rendre justice aux politiques présents, ils ont été formels, pour eux il s’agit bien d’un crime terroriste. Et je n’en reviens pas que le maire d’Aix soit tombée dans le panneau du différend patron/employé. J’ai la conviction qu’elle aussi flatte l’électorat musulman.

Conclusion : jusqu’ici aucun crime islamiste, aussi monstrueux soit-il n’est parvenu à convaincre le citoyen lambda du danger qui nous menace. Faudra-t-il qu’ils soient eux-mêmes atteints pour y croire ?

Olivia Blanche

 83 total views,  1 views today

image_pdf

10 Commentaires

  1. Tous ces gens là sont des escrocs et grands criminels de notre époque, des ennemis des peuples européens, soutient la mort de l’Europe et de sa civilisation, pour le grand remplacement et l’Islamisation complète de toute l’Europe et regardent ailleurs pour les crimes chez nous et couvre, comme vous le voyez, l’Islam meurtrière dans le monde,aussi bien qu’ en Europe.
    Tant que ces gens escrocs infiltrés multiformes dans tous les rouages stratégiques de la société sont là aux pouvoirs, l’Europe est gravement en danger, mais aussi le monde.
    Ces gens font partie de l’empire de l’ombre multiforme, qui existe depuis plusieurs siècles, une véritable organisation mondial, ceux qui veulent la troisième guerre mondial, ils sont plus dangereux que tous les djihadistes réuni ensemble du monde entier, c’est eux qui animent toutes les guerres partout dans le monde, surtout à tous ceux qui ne leurs obéissent pas et qui refusent le nouvel ordre mondial de gré ou de force, les maladies comme le virus d’ebola en Afrique et bien autres, c’est eux.
    Un bon stratège est d’abords un bon observateur.

  2. Sur France Inter…
    Il faut quand même savoir que les appels, comme tout média audiovisuel, les appels sont filtrés…

    Ce matin, j’en ai entendu une bonne, que les croisés auraient massacrés les chrétiens de Jérusalem lors de la prise alors que ceux-ci brandissaient des croix de bois…

    Deux anachronismes dans cette affirmation. Jérusalem était peu de temps avant sous contrôle des turcs et les turcs étaient ceux qui massacraient les pèlerins, donc peu de chance qu’il y eut beaucoup de chrétiens à Jérusalem ! Jérusalem avait été pris par les chiites peu avant et ils s’étaient préparés à l’assaut contre Jérusalem et fait moultes provisions, n’ayant pas besoin des chrétiens dans les murs, sûr pour le moins qu’il aient été virés de Jérusalem avant le début du siège…

    Qu’un massacre ait suivi la prise de Jérusalem, rien de surprenant à cette époque, les morts furent entre 3000 et 10 000 selon les récits.

    Les musulmans ont eu aussi intérêt à noircir le tableau, bien sûr ils avaient besoin d’alliés pour reprendre Jérusalem et il s’agissait de développer un hostilité contre les croisés.

  3. J’ajoute que l’émission s’est terminée sur ces mots, par les politiques : « Il y a un Islam des Lumières » – Il ne fallait surtout pas stigmatiser, comme toujours…

    • Il y a un islam des lumières ?

      L’ampoule doit être cassée alors !

      En plus, la période que l’on nomme « les lumière » fut une période d’intenses réflexions, il fallait trouver ce qui allait mal, trouver ce qui aurait pu être mieux… Et travailler à améliorer le tout.

      Mais ça n’est pas transposable à l’islam, puisque ce dernier a été finalisé, bouclé…
      Le coran étant prétendument la parole d’allah, il ne saurait contenir d’erreur, et, partant de là, il n’y a rien à corriger, il est même clairement interdit aux musulmans de seulement remettre en doute UNE sourate.

      Dès lors qu’on a compris ça, on a compris que l’islam des lumières est de la poudre aux yeux, car l’islam n’a jamais évolué en 1400 ans et il n’évoluera pas dans les 1400 prochaines années.

    • C’est bien cela, Olivia: Dès que la réputation « lumineuse » de l’islam est en jeu, la victime dont la tête a été coupée l’a certainement un peu mérité, hein, quelque part. Et le bourreau musulman, si vous cherchez bien, est un brave garçon à la base, qui est malheureusement passé devant l’islam un jour où la lumière de cette belle religion était éteinte…
      Comme le dit notre ami Philippe, l’ampoule de « l’islam des lumières » doit être cassée. Il n’y a que Philippe qui arrive encore à me faire rire dans des situations aussi dramatiques.
      Zut à la fin ! Une famille est plongée dans l’horreur et dans le deuil, et on cherche des excuses au « pauvre criminel » !
      Si un membre de la famille d’Hervé Cornara lit Résistance Républicaine, qu’il transmette notre tristesse et notre révolte à sa famille.
      Paix à son âme.

  4. La stupidité selon laquelle il s’agirait d’une vengeance d’un employé contre son patron, c’est tout de même énorme !

    Je veux dire par là que ce type à tout de même mis en scène la tête de son patron entourée de drapeaux islamiques (les fameuses INSCRIPTIONS que hollande n’a pas osé nommer)

    Ensuite il envoie ces photos à un de ses amis…
    … Et cet ami est combattant pour l’EI !

    Mais bien sûr, ça n’a rien à voir avec l’islam !

  5. oui, hier midi pareil sur europe1… en gros débat sur les djihadistes français (partis, revenus ou en devenir), et là un auditeur intervient « avec les crise, le chômage, ces jeunes se sentent perdus, et ils trouvent une voie avec le djihadisme… réglons le pb à la base plutôt que de sanctionner : le chômage… »
    génial ! fabuleux ! mais quelle bande de moutons cons comme des serpillères, des moutons qui ne comprendront l’horreur de l’islamisation que le jour où eux ou un de leur proche, se fera égorger sous les cris de allah Akbar !

    • Si c’est le chômage qui cause le fanatisme meurtrier, comment se débrouillent les jeunes chômeurs non-musulmans pour ne pas commettre d’attentat terroriste ? Comment se fait-il que les non-musulmans, quand ils ont un différend avec leur patron, portent l’affaire devant le conseil des prud’hommes plutôt que de couper la tête du boss ?

  6. Quoiqu’il en soit l’acte est d’une barbarie immonde et révèle tout a la fois la pathologie mentale ainsi qu’une méthode opératoire propre a la religion musulmane.

    • Je n’adhère pas à l’idée que le fait de tuer ses ennemis en leur coupant la tête plutôt qu’avec une arme à feu soit le signe d’une pathologie.
      Les musulmans savent que leur prophète coupait les têtes de ceux dont il voulait la perte. Pourquoi voulez-vous qu’ils souffrent d’une pathologie pour imiter l’exemple de leur prophète ?
      Ce criminel n’est pas un psychopathe, c’est un musulman croyant et pratiquant.
      Si l’islam nous déplaît tant que ça, nous n’avons qu’à le bouter hors d’Occident, comme les ancêtres des Occidentaux l’ont fait.

Les commentaires sont fermés.