Parler de la Tunisie pour oublier l’égorgé français ? C’est ça l’information en France ?

Il paraît que sur les télés et radios, passent en boucle informations et analyses sur l’attentat commis à Sousse, le même jour que l’attentat de Saint-Quentin, reléguant celui-ci en arrière-plan,voire aux oubliettes.

Non seulement c’est contraire aux règles élémentaires de l’information, bien connue par les journaux régionaux, le lecteur/spectateur s’intéressant davantage à ce qui se passe dans son pays, puis dans son département, sa région, puis dans le reste du monde, avec le même principe de proximité : un massacre en Belgique intéresse davantage le Français moyen qu’un massacre en Australie.   La conséquence, logique, pour des  chaînes et radios soumises à la manne publicitaire elle-même dépendant directement de leur audience est que l’attentat de Saint-Quentin devrait être en une, partout, bien avant la Tunisie.

Et c’est le contraire qui se produit.

Cela tient-il au nombre de morts ? Que nenni, d’autant qu’il n’y a pas de morts français à Sousse, ce qui, mathématiquement, réduit l’intérêt potentiel pour l’attentat tunisien.

Cela tient-il au spectaculaire de l’attentat ? Que nenni, parce que la tête décapitée accrochée sur le grillage, couverte d’inscriptions en arabe, c’est encore plus horrible que des tirs et des grenades dans une piscine.

Il va donc falloir chercher ailleurs.

Le gouvernement, qui tient au bout de ses subventions tous les medias ou presque de notre pays aurait-il discrètement donné des consignes ?

C’est que la décapitation d’un petit patron par son employé qui, bien que théoriquement surveillé, avait accès à un site sensible, ça fait désordre…

C’est que, un attentat commis par un musulman « normal »comme le décrit la femme du suspect, ça fait désordre… juste au moment où l’on affirme sur tous les tons que l’islam est en France et a vocation à y rester.

C’est que, si, attentat après attentat, les Français, au lieu de serrer les fesses et de se terrer chez eux, se révoltaient contre ce gouvernement de traîtres et d’incapables qui ne nous protège pas et continue de faire entrer des djihadistes cachés au milieu des migrants ?

Alors il vaut mieux que le Français moyen oublie, très vite, ne se pose plus de questions, très vite… J’imagine que Hollande-Valls-Cazeneuve répètent à longueur de journée « vivement lundi, que ces connards que nous gouvernons retournent au boulot  et nous laissent faire ce que l’on veut« .

Christine Tasin

 

 

 102 total views,  2 views today

image_pdf

10 Commentaires

  1. marco 13:exact j’allais dire la même chose que vous ,on parle maintenant d’un différent employé-patron-sic- depuis quand les employés décapitent leur patron au nom d’Allah?on nous enfume on nous manipule heureusement qu’il y a résistance républicaine!!

  2. Bien évidemment qu’il faut absolument étouffer cette affaire de St Quentin au plus vite. Ça fait désordre dans le paysage.
    La preuve, allez dans Google actualités, et vous verrez que la machine à désinformer tourne à plein régime.
    C’est officiel  » l’employé a eu une altercation avec son patron la veille au sujet d’une palette renversée, suivie d’une grosse engueulade », salaud de patron qui se permet de réprimander son employé modèle, puisque musulman.
    On croit rêver.
    Le pire c’est que beaucoup de monde va gober cette fable.

    Clown 1er, Cazevide et consorts, doivent bien se marrer à manipuler des abrutis pareil…

  3. Bonjour Christine.
    J’habite dans un petit village du bord de mer au fin fond du Finistère et… horreur…qui se promenait ce matin sur la plage ? Belphégor !!! Même ici !!!…
    P.S. Que se passe-t-il sur le site de Riposte Laïque ?

    • je pense que vous évoquez les ralentissements du site dus au grand nombre de connexions liées à l’actualité. en principe tout est rentré dans l’ordre, RR est aussi d’un accès un peu plus lent mais ça va mieux

  4. Ce qu’il faut mettre en avant c’est qu’un musulman, surveillé, avait accès à un site sensible. Ils doivent être nombreux dans ce cas… Même ceux qui ne sont pas, a priori, surveillés. C’est ce qui est le plus préoccupant…
    Et les patrons qui se trouvent confrontés aux exigences islamistes sont légions désormais. La victime de ce fidèle adepte du Coran avait peut-être émis quelques réserves pour donner congé à son employé le vendredi ou simplement à l’inciter à manger avant ses livraisons. « Ils » peuvent égorger pour des motifs aussi futiles. Je plains les patrons qui sont « obligés » d’employer des islamistes. Ils doivent tous être sur leurs gardes car ils sont tous potentiellement en danger.

  5. Bonjour,

    Exactement , ce que j’ai ressenti.

    En fait , l’occasion idéale , pour les plumitifs français , pour nous imposer l’idée d’une communauté de destin avec la Oumma islamiste , oh non ! islamique …

    Restons dans la moraline à la Plenel …

  6. bonjour Christine :hier dans le tram je parle avec une dame un peu volubile des attentats en France et en Tunisie ;une bachée-voilée à laquelle on ne demandait rien commence à s’énerver et dire qu’ils sont bien malheureux parce qu’on va encore dire que d’est la faute de leur religion alors qu’ils ne ‘sont pas comme ça’ !, je lui ai dit qu’en effet on allait le penser …furieuse elle est descendue à l’arret suivant mais elle avait visiblement envie de me faire un sort peu aimable!

    • ma foi tant pis pour elle elle n’a qu’à ne pas se bâcher et on ne la remarquera pas et on ne sera pas tenté de soupçonner de noirs desseins

Les commentaires sont fermés.