« Un parfum de sang », sur France 3 : salauds de Français, vive l’immigré tunisien ! Par Olivia Blanche

parfumdesang

Bravo Agnès pour cette belle proclamation d’amour à notre patrie. J’y adhère entièrement. Même le CSA est complice pour inculquer la haine de soi aux Français. Toutes les fictions TV sont porteuses d’un message sous-jacent : « Français vous êtes des salauds – l’étranger est votre victime, lui, si gentil !  »

Ainsi le téléfilm « Un parfum de sang », programmé samedi soir sur France 3. Un jeune homme d’origine tunisienne arrive à Grasse, comme « nez » dans la famille d’un grand de la parfumerie. Il se fait agresser aussitôt par le fils de famille puis est soupçonné du meurtre de directeur. Le comportement de la police, de la famille est significativement négatif à l’égard de ce malheureux, mais talentueux « nez », d’origine tunisienne…

Naturellement, après avoir essuyé mille vexations de la part des français, il est réhabilité dans son honneur car la coupable était cette garce d’épouse du fils de famille, une bien française. Rassurez-vous, tout se termine par un métissage : le mariage de la fille de famille avec l’immigré. Elle est pas belle la vie quand elle est orientée par les instances audiovisuelles ?

Olivia Blanche

 250 total views,  1 views today

image_pdf

14 Commentaires

  1. Bonjour à tous,
    Il y a des années, aujourd’hui, que j’avais remarqué le bourrage de crâne, digne des soviets, en regardant pendant 5mn les tournages de haut vol de « Plus belle la vie ».
    Plus que du dégout, l’envie de vomir sur ces intellos de la télé grassement rémunéré et toujours en appel de pognon auprès de l’état,( lui même bien complice).
    Si vous n’avez pas d’idées ( de mauvaises idées ), on va vous en donner (et ça marche,nombreux gobent tout ce fatras).
    Coluche disait : »Dites nous ce dont vous avez besoin, on vous dira comment vous en passer ». Du même style, mais en plus honnête.
    Cordialement.

  2. Il y a longtemps que nous avons remarqué toutes ces choses!!!!!!nous approchons les 70 ans et nous nous inquiétons ENORMEMENT pour nos petits enfants…………que leur laisseront nous?????????????

  3. Il faut bien créer des fables et des téléfilms appelés, me semblent-ils « fictions » puisque cela n’existe pas « en vrai ». C’est comme les jolis dessins animés improbables pour les enfants, faut qu’ils rêvent…

    Il y a des exceptions, tellement exceptionnelles, qu’il faut effectivement en faire des « scoops ».
    C’est pour cela que nous avons « soif » de témoignages comme celui de Joseph Fadelle auxquel je me réfère pour donner le ton. Un ou deux parmi toutes ces horreurs, ça reste « léger ».

    Il y a des gens qui vont jusqu’à dire que les témoignages sur internet d’ex-musulmans sont des faux. De la propagande, du mensonge. Evidemment…

    Jai deux copines belges qui se sont converties à l’Islam. Elles me jurent que c’est un choix entier et personnel. Ce qui est curieux, c’est qu’elles se sont mariées toutes les deux avec des marocains. L’une a divorcé mais est toujours convaincue! Pour l’autre, disons que tout va bien car son mari est quelqu’un qui réfléchit la laissant totalement libre. Du genre de ceux qui seront les premiers à être égorgés pour haute trahison.

    La question n’est même plus de savoir si ce sont elles ou leur compagnon qui les ont dirigées vers la conversion… le constat c’est serait que cela se passe bien trop souvent dans ce sens-là. De ces cas-là on entend parler en veux-tu, en voilà.

    J’ai une connaissance d’origine marocaine qui a eu un petit garçon avec une belge d’origine. Ils ne sont pas mariés et elle n’est pas convertie à l’Islam. Quoi?!!! Mais oui, c’est possible, sauf qu’il a quitté sa religion lorsqu’il a eu la vingtaine; N’est plus croyant. Evidemment…

    Les parents d’une amie chrétienne pratiquante se sont liés d’amitié avec un couple dont le mari est d’origine algérienne. Il a apostasié, est devenu chrétien. D’après ce qu’elle m’en a dit à l’époque, ce n’est pas de ce monsieur que nous allons recevoir un témoignage, il est effectivement menacé de mort. Ce n’est pas du tout un reproche à ceux et celles qui ne témoignent pas. Je les comprends, Ô combien!
    Le souci c’est que la visibilité n’est pas suffisamment « du bon côté ».

    Donc voilà, tant que nous entendrons davantage parler des horreurs islamiques générées par les barbares branchés à leur cerveau primitif, au lieu d’entendre parler de tous ces courageux ex-musulmans et, qu’en plus, des « de souche » (qui de surcroît ne semblent pas être des imbéciles) se convertissent à l’Islam, c’est difficile de démontrer que c’est un vrai danger.

    D’où les petites fables anti-racistes basiques (sortez les kleenex) pour faire avaler que l’exception est la règle, « Le Pretty Women » de ma jeunesse qui ne traitait toutefois pas ce notre sujet.
    Aladin a aussi trouvé sa moitié d’orange, mais elle s’appelle bien Yasmine 😉

  4. Hélas cette approche des relations entre Français de souche (eh oui j’ose ce mot) et les immigrés vivant dans notre pays , telles qu’elles sont présentées dans les téléfilms ou séries télés n’est pas nouvelle.
    Depuis 40 ans et le fameux film Dupont la Joie, le cinéma et les fictions télé nous abreuvent de ces personnages d’immigrés « exemplaires » , victimes désignés , accusés à tort injustement et subissant les préjugés et le racisme des Français.
    Ces films confortent les enfants d’immigrés dans une attitude victimaire d’eux-même ou le mal être de beaucoup d’entre eux s’expliquerait par les préjugés et le rejet dont ils feraient l’objet de la part des « de souches ».
    Or les associations de type communautaristes qui font un lobbying permanent pour une visibilité plus grande des immigrés d’origine maghrébine ou africaine ou leur descendants au sein des fictions télé ou du cinéma, veulent plus d’acteurs noirs ou maghrébins , étant entendu que ceux-ci ne peuvent se voir confier que des rôles valorisant. Or il est paradoxalement difficile dans ces conditions d’augmenter la présence d’acteurs noirs et maghrébins à l’écran si on les cantonne que dans des rôles positifs.
    Inévitablement dans une fiction et pour le narratif de l’histoire si certains personnages sont valorisés d’autre le sont moins. Si on limite les acteurs noirs et arabes à des rôles positifs , cela limite du coup leur présence à l’écran.
    A l’inverse en confient le plus souvent à des acteurs de type physique européen les rôles les plus ingrats d’une fiction en leur réservant le rôle de personnages antipathiques, égoïstes ou faibles et pusillanimes cela fait des Français de souche des boucs émissaires tout désignés aux yeux des néo-Français issus de l’immigration maghrébine ou africaine. Cela renforce chez ces néo-Français en renforçant l’idée qu’on ne leur fait pas au sein de la société française la place qu’ils méritent et en même temps cela renforce chez eux un sentiment d’incompréhension et de mépris vis à vis des Français de souche; en somme tout le contraire du « vivre ensemble » que les pouvoirs publics prétendent promouvoir.

  5. encore une mosquée dans ma ville!à quand un joli minaret sur notre vieille cathédrale!et un appel à la prière?CELA NE SAURAIT TARDER

  6. au moins une décennie que cette chaîne – j’allais écrire chienne…- n’a pas droit de cité en mon domicile.
    Cette propagande plus que subliminale est forcément dégoûtante.

    • moi c’est la télé tout entière qui n’a plus droit de cité chez moi depuis près de 20 ans !et ça ne me manque pas

  7. christine en allant sur la page slate.fr l’article est en premiére page avec un lien sur ce que certains appellent le vote barbecue.je suis désolée je ne peux faire mieux.bises.

  8. c’est sur ce ne pouvait être que ce sympathique tunisien paré de mille qualités par nos élites qui pouvait être innocent et persécuté ,qui a encore envie de regarder la télé?elle est complétement orientée contre les blancs et les français, au secours quand commence-t-on à se révolter pour de bon?

  9. Ils pourraient faire plus subtil !!! -lol-
    je pense en particulier aux films et séries (principalement)- anglo-saxonnes où les coupables sont systématiquement des blonds ou des rouquins, (quand ils ne sont pas appelé « white » d’ailleurs). Lorsque par hasard, exceptionnellement, le coupable est « brun », il est néanmoins victime de circonstances extérieures incontournables qui rendent sa culpabilité excusable. C’est assez comique lorsque on a décrypté le phénomène.
    A tel point que, avec ma famille, nous venons de visionner tous les épisodes d’une célèbre série us, sur plusieurs saisons (où le héros est un impertinent personnage) et le jeu familial était de trouver le premier blond apparaissant à l’écran, lequel se révélait être quasiment toujours le coupable !
    C’est troublant que cette discrimination ne soit jamais poursuivie devant les tribunaux !

Les commentaires sont fermés.