L’histoire de France, avec ses mauvais et bons côtés, je l’aime et l’accepte entièrement – par Jean-Paul Saint-Marc

Châtellerault-20150520-00418

http://resistancerepublicaine.com/2015/charles-martel-vu-par-le-nouvel-obs-les-habitants-doradour-faisant-appel-aux-nazis-pour-eradiquer-les-resistants/

De toute façon, que venaient faire les musulmans à plus de 5000 km de leur pays d’origine ?

Quelle légitimité pouvaient-ils avoir ?
Comment eux, les éternelles victimes, pouvaient-ils avoir été offensés par les wisigoths d’Espagne et de Septimanie, ainsi que par les Francs ?

Il était légitime tant de la part des Francs que des Wisigoths de les renvoyer chez eux, ce qui est loin d’avoir été le cas (l’Afrique du Nord était chrétienne -essentiellement arienne en continuation de l’empire romain d’Orient – avant la colonisation par les musulmans !).

Il faut dire qu’au VIIIème siècle, la guerre était sans concession.
Les moyens militaires étaient très proches de part et d’autres, la violence la plus absolue était un moyen de survie ! Mais les Francs comme les Vandales et autres barbares -selon les Romains- avant eux n’étaient pas des destructeurs systématiques, comment vivre sur un territoire complètement ravagé dans lequel on veut s’installer ?

Si Charles Martel a commis nombre de méfaits, son petit fils Charlemagne en a aussi quelques uns à son compte… Se souvient-on des Saxons et Slaves prisonniers lors des guerres de christianisation, émasculés à Verdun et vendus comme esclaves aux Arabes ?

Et tout le Moyen-Age du bas au haut, puis l’époque moderne jusqu’à la révolution incluse, les guerres de religion ont toujours existé (ariens, cathares, protestants, cathos). Nous y avons mis fin. Alors que l’on ne remette pas le diable en selle !

Et puis on peut remonter à plus récemment, le génocide de Vendée ! Que dire des colonnes infernales qui parcouraient la Vendée massacrant tous ceux qui se trouvaient sur leur passage ?

Même le héros de la France libre a du sang sur les mains : tous ces harkis et européens abandonnés après le 19 mars 62 !

Mais c’est l’histoire de France, je l’adopte entièrement…
Elle est la construction de la France et ses malheurs m’amènent à l’aimer encore plus et à refuser qu’elle soit galvaudée et au final encore martyrisée !

La différence avec ces autres que l’on veut nous imposer, c’est que nous avons un regard critique sur le passé.
La différence avec les autres que l’on veut nous imposer, c’est que la démocratie est l’objectif dont l’oligarchie veut nous priver pour des principes mondialistes, multiculturels prétendument supérieurs (qui servent de camouflage à la cupidité de nos donneurs de leçons !).
La différence avec ces autres que l’on veut nous imposer, c’est que nous ne nous cantonnons pas dans une position de victimes perpétuelles des autres.

Et à regarder le fonds de la culture entre christianisme et islam.
L’Eglise et les hommes qui l’ont composée n’ont pas suivi les principes édicté par le fondateur du christianisme (pour moi c’est un homme).
L’islam suit ses principes d’intolérance et de totalitarisme…
Comme disent les bouddhistes de Birmanie, soi-disant nationalistes d’extrême droite eux aussi, partout où l’islam arrive, il détruit tout. Ces dernières décennies, voire ces dernières années, en ajoutent des preuves !

Alors l’Histoire de France, je l’aime !

Jean-Paul Saint-Marc

 74 total views,  1 views today

image_pdf

4 Commentaires

  1. Non seulement les musulmans n’ont pas eu le plus mince embryon de légitimité à cette époque, mais il n’en ont pas acquis la moindre non plus depuis. Ce que nos ancêtres ont construits ne leur appartiens pas.
    De plus les Francs n’étaient pas des barbares mais des citoyens romains pour nombre d’entre eux, dont le peuple était chargé de protéger la frontière de l’empire.
    Les valeurs de l’islam ne peuvent apporter que le désordre et la ruine, aujourd’hui inévitables à affronter, ainsi que le rejet, tôt ou tard par les peuples Européens.

  2. Au lieu de se culpabiliser constamment et de se plaindre chez les autres, ils feraient bien de s’occuper de leurs pauvres à eux et pas par les autres, que l’Islam appauvrit constamment, et de développer une vraie civilisation à partir de leurs erreurs à eux, et d’avoir la fierté de le faire d’eux mêmes, au lieu de pleurnicher chez les autres.
    Comme nous le faisons chez nous et les autres vraies civilisations, que aucune ne sont parfaites, et çà nous le reconnaissons, que les musulmans ne le font pas sans tomber dans le blasphème stupide qui les coincent.
    Démontre aussi la très grande pauvreté de l’Islam, heureusement que les mécréants sont là pour leur donner leurs biberons et pour penser librement à leurs places que l’Islam interdit( l’ijtihad ) la libre pensée.
    Si le monde serait entièrement musulman, le monde serait dans la pauvreté total et en ruine, comme c’est actuellement dans certain pays musulmans et n’aurait aucun mécréant pour survivre de lui même, pour disparaître à son tour.
    Non seulement l’Islam est une saloperie, mais une aberration total qui n’à aucun sens et aussi stupide que l’urine de chameau.

  3. Vu ce matin 2 couvertures de presse qui m’ont fait plaisir. Car, il y a seulement un an on n’aurait pu lire sur Marianne : « les idiots utiles de l’islam » et autres sous-titres tout aussi lucides concernant la collaboration des élus. Le clientélisme y est dénoncé. Enfin ! Quant à Valeurs Actuelles, ce n’est pas vraiment une surprise, qui titre « Assez de repentance », sur les photos de hollande et taupeira.

  4. J’adhère totalement à l’article de Jean-Paul.
    « …La différence avec ces autres que l’on veut nous imposer, c’est que nous avons un regard critique sur le passé…. »
    Tout à fait exact et confirmé par les recherches scientifique et archéologiques (manuscrits de la mer morte, tablettes aux écrits cunéiformes-vieux de 4000 ans- d’Assyrie sur lesquelles on peut lire que la notion Dieu était….femelle…mais chut faut pas trop le dire)

Les commentaires sont fermés.