La loi donne raison à Maryvonne ! Résistants, agissez ! Par Louise Marie Michel

Publié le 10 mai 2015 - par - 1 commentaire

des-banderoles-sur-la-maison-de-maryvonne

Christine, j’approuve totalement ton texte. J’ai personnellement envoyé plusieurs mails à la mairie, au préfet , d’autant plus que ces racailles se retranchent devant une fausse loi , illégale, bien sûr, celle dite « des 48 h ». ce n’est pas moi qui le dis, mais le sénat :

http://www.senat.fr/questions/base/2012/qSEQ120701067.html
j’en ai informé illico le prefet et la mairie, pour leur dire d’agir…

On voit comment ils le font !!! Laxisme car en fait ils ne savent qu’en faire de ces racailles !!!

J’aimerais profiter de ton « audience » pour demander aux personnes qui lisent cet article : mobilisez vous en écrivant a la maire et au préfet avec le lien de l’article du sénat et ainsi exiger l’expulsion immédiate de ces squatteurs…

Mais pas seulement, il faut passer à « après », quand ils seront délogés…. Combien de volontaires pour réhabiliter cette maison totalement dégradée ???? Il faudra des pros, qui enverront la facture à la Mairie puisqu’elle tolère le squat : elle l’a assez dit dans la presse !!!!

On ne lâche rien, Maryvonne DOIT rentrer chez …. MAINTENANT ET TOUT DE SUITE, cela suffit comme cela la doctrine à deux balles des pauvres gens qui n’ont rien … Lève toi au lieu de fumer le cannabis et va faire la plonge, ou balayer les rues, saleté de squatteur !

Louise Marie Michel

Print Friendly, PDF & Email

Une réponse à “La loi donne raison à Maryvonne ! Résistants, agissez ! Par Louise Marie Michel”

  1. Jack Jack dit :

    Voici les addresses où écrire :
    1) Mairie de Rennes, Hôtel de Ville, Place de la Mairie CS 63126 35031 – Rennes Cedex.
    2) Préfecture d’Ille-et-Vilaine, 3 avenue de la Préfecture – 35026 Rennes Cedex 9.
    D’autre part, il faut que la propriétaire demande l’expulsion. Où la joindre ? Quelqu’un s’occupe-t-il de l’aider (famille, avocat, etc…) ?

Lire Aussi