Aux crétins qui font un caca nerveux parce que Ménard aurait constitué un fichier d’élèves musulmans

robert-menard

Vous noterez que les mêmes qui font voter le même jour une loi intrusive et liberticide permettant d’écouter ce que vous dites, de mettre des espions informatiques sur vos ordinateurs, de stocker son contenu et vos courriels nous font un caca nerveux (du théâtre politicien) parce que Ménard « aurait » constitué un fichier d’élèves musulmans – ce qu’il dément.

Naturellement on a eu droit au retour des heures les plus noires de notre histoire ceci rappelant aux courageux résistants antifascistes de 2015 le fichage des juifs sous Vichy

Rappelons aux divers crétins que sous Vichy tout le monde était « fiché », ne serait-ce que pour obtenir les cartes de rationnement.

Il y avait même une « discrimination » par l’âge , « discrimination positive » pour les enfants et les adolescents qui touchaient des biscuits vitaminés !

Rappelons aux divers crétins peuplant le monde politique, c’est à dire la quasi totalité d’entre eux qu’en Allemagne qu’ils nous citent sans arrêt comme exemple TOUT CITOYEN est fiché selon sa religion!

En effet chez nos cousins germains (et autrichiens) chacun paye un « Kirchensteuer » – impôt religieux – ou impôt pour l’Eglise égal à 8 % (à vérifier) de l’impôt sur le revenu.

Vous devez donc indiquer si vous êtes catholique ou protestant.

Si vous êtes agnostique ou athée ou économe vous devez le signaler aux impôts ( Kirchenaustritt). Mais vous ne bénéficiez plus des services religieux – enterrement à l’Eglise etc.

http://www.n-tv.de/ratgeber/Was-man-zur-Kirchensteuer-wissen-sollte-article12415601.html

Le « Kirchensteuer » pour le moment ne concerne pas les musulmans en Allemagne mais les catholiques, les protestants, les Vieux-Chrétiens et les juifs !

Il est toutefois question de l’appliquer aux musulmans et d’interdire les financements étrangers de l’Islam « allemand » (les Teutons ont le droit de rêver !)…

Alain V

 33 total views,  1 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. Il n’a pas fait de fichiers il a juste recenser les enfants de confessions autres que catholiques pour les menus des cantines, à l’heure ou justement les cantine sont au tout halal ou du moins au menus sans porcs, il serait bien de connaitre le nombre d’enfants d’origines étrangères dans nos écoles, avant de pouvoir faire un vrais recensement de la présence musulmane en France depuis 1976 année du regroupement familial voulu par Valéry Giscard d’Estaing.

  2. Si les quartiers de la république perdu, comme pour le voile pour se différencier des autres, de parler l’arabe et de l’ imposer dans nos écoles, les piscines séparés homme, femmes, surtout des mécréants et j’en passe, ne sont pas une façon de ficher, moi je suis le Pape.
    Comme l’Islam au complet pour l’apartheid pratiqué dans les 57 pays musulmans en supprimant le droit des autres non musulmans, représentent bien un fichage pour réussir l’apartheid musulman, comme le fût justement les Nazis et les Fascistes le faisaient, mais aujourd’hui on fait accuser ceux qui les dénoncent et par ceux qui sont aux pouvoirs en plus.
    Ceux qui donnent des droits aux ennemis de la liberté, sont des criminels.

  3. Le paradoxe, car il y en a un, tient dans un constat d’absurdité.
    Il existe une interdiction de certaines statistiques (notamment d’appartenance religieuse), alors que les musulmans qui s’affirment constamment discriminés, mal-aimés, etc…, revendiquent haut et fort, ainsi que très visiblement leur appartenance à l’islam.
    Un islam affirmé et visible par l’habillement, par l’alimentation, par les commerces spécialisés halal, par l’architecture de certains bâtiments, par des banques pratiquant ouvertement la finance islamique etc …
    Que des musulmans joignent leurs voix offensées aux cris d’orfraie des bien-pensants de l’UMPS/FG/NPA/écolo ne manque ni de sel, ni d’une bonne dose d’hypocrisie.
    Même abdallah zekri, pleureur en chef « officiel » de l’observatoire de l’islamophobie (un machin non fiable, créé par le cfcm) y va de sa très grosse larme, et de son inévitable condamnation sans appel.

    Ceci étant dit, le cas Ménard semble vouloir déserté les antennes -par exemple- de RTL.
    Or, les radio genre RTL ou Europe1 sont d’assez bons indicateurs des intérêts, et surtout de l’état d’esprit, du petit monde politique, à un moment quelconque.
    Le ton employé, certaines tournures de phrases des commentateurs « star » de ces stations, sont autant de révélateurs, … et Robert Ménard -aujourd’hui- n’est plus cité.

    Sans doute n’y a-t-il pas matière à des révélations fracassantes, ni d’opportunités politiques à exploiter, … en revanche, la presse bien-pensante à -involontairement- attirer l’attention sur les propos de R. Menard et donc sur une question A NE JAMAIS EVOQUER PUBLIQUEMENT.
    Celle de l’ampleur des multiples formes d’immigrations officielles, ou non, qui d’incontrôlées sont devenues incontrôlables.
    Il faut donc remettre au plus vite, un couvercle sur une casserolle qui risque d’exploser à tout moment, et surtout faire silence, … un grand silence, … un très grand silence sur ce tabou que doit être l’immigration.
    Imaginez que le « bon peuple » actuellement plus ou moins anesthésié, prenne connaissance avec une certaine précision les taux réels de pénétration de l’immigration, ville par ville, région par région, … et vous aurez -en réaction- des troubles un peu partout.
    Or des signes avant-coureurs d’incidents graves et même de pré-insurrection, se voient tous les jours.
    Aussi bien dans les zones de « non-droit », que dans celles qui ne sont pas partie à la dérive.

    En parlant clairement, et en parlant vrai, R. Menard a mis un grand coup de pied dans la fourmilière.
    Et aujourd’hui les petites fourmis proches du pouvoir essaient de réparer, par le silence, les dégâts occasionnés à leur fourmilière idéologique.

    Merci à R. Menard pour son « parler vrai », merci pour son refus de s’aligner sur les dénis de réalité qui tiennent lieu d’idéologie du moment.

  4. Vive Nicolas Bonnal,
    ce matin sur Boulevard Voltaire… mais surtout pour son article !

    Ce matin nous sommes tous, enfin nous ici toujours à la maison, des « Je suis Robert Ménard » ; et avons signé la pétition de soutien au rebelle.

  5. voici son texte!
    Elle ne souhaite pas non plus qu’on l’assimile à son homonyme, un certain Robert, maire de Béziers, qui épluche les listes d’écoliers de sa ville pour savoir qui est ou non musulman à la simple consonance de son nom.

    Doublement interpellée par les réseaux sociaux, la jeune femme a mis mercredi les points sur les «i». «Je suis fière de mon nom de famille et désolée qu’il m’associe à Robert Ménard, avec qui je ne peux définitivement partager rien d’autre», écrit l’ex-miss Normandie dans un tweet.

    «Femme libre, amoureuse de son pays, de sa diversité ethnique et religieuse, et fière de toutes ses racines, sans exception», elle explique que son prénom est l’héritage «des années passées au Maroc par mes grands-parents, à Meknès puis à Rabat». Elle «laisse à Robert Ménard son dangereux processus de comptage».

  6. bonjour! il y a même une ancienne miss france malika ménard qui s’est cru obligée « à la demande des internautes » de donner son avis! bien que l’on en ai rien à foutre de l’avis d’une potiche!

  7. Tout ce tintamarre autour de cette affaire va finir par ce retourner contre ceux qui l’ont initié.
    Tout les maires de France font des fichiers d’enfants classés par religion ne serait-ce que pour le repas de la cantine….

Les commentaires sont fermés.