L’islam sera vaincu, parce que l’on ne force pas une population à accepter ce qu’elle ne veut pas – par Mandalay

Les Résistants Publié le 6 mai 2015 - par - 12 commentaires

islam_dehors

Il est des questions classées « à ne pas poser » qui restent -presque par définition- sans réponse, sauf pour quelques-uns, qui en connaissent les tenants et les aboutissants.
Le revirement de l’ex-responsable de Pegida, dénoncé ici, en fait probablement partie.

Le problème n’est pas tant de savoir ce qui s’est passé en coulisses, que d’en appréhender les conséquences futures.
Il est évident que l’objectif poursuivi est de casser le mouvement, en sapant le moral des militants de base en procédant à la « décapitation » d’une figure symbolique.
Mais cette arme psychologique est à double tranchant, car si une tête disparaît, cela rend encore plus crédible -auprès de la population- la menace que cette militante aujourd’hui réduite au silence, dénonçait hier.
Et ce ne sont pas les phrases acrobatiques utilisées comme justifications qui y changeront quoi que se soit.

En Grande-Bretagne, « ils »ont fait taire Tommy Robinson (tous les moyens ont été utilisés pour l’atteindre – emprisonnements, menaces sans fin, …) mais il n’a pas dit son dernier mot et apparemment n’a pas abandonné le combat, même s’il a pris des distances avec l’EDL (english defense league). Elle  a été affaiblie durant un temps, mais est toujours active, le rejet de l’islam par l’opinion publique n’a pas été stoppé, et continue à croître.
En Autriche, Elisabeth Sabaditsch-Wolff a été condamnée pour ses propos (tronqués et déformés à l’excès), … sans que cela ne serve à quelque chose, puisque le rejet de l’islam progresse là-bas comme ici.
Au Pays-Bas, Geert Wilders est à nouveau poursuivi (il avait obtenu gain de cause dans de précédentes poursuites, ET obtenu, en outre, la condamnation d’au moins un magistrat pour corruption active !!!).
Menacer et poursuivre Geert Wilders n’a pas changé l’opinion des hollandais concernant l’islamisation de leur pays – au contraire.

Vouloir faire taire, ou vouloir se payer le scalp d’une figure connue, pour faire admettre à une population -par la force physique ou psychologique- un mode de vie et un choix de civilisation qui n’est pas le sien, est voué à terme, à l’échec.

Que nos gouvernants se souviennent de Pyrrhus (roi d’Epire) et de l’expression « victoire à la Pyrrhus, et s’ils sont incapables -par inculture volontaire- de se plonger dans l’Antiquité, qu’ils se rappellent au moins, qu’au lendemain de la chute du mur de Berlin, les églises russes « refusaient » du monde.
Démonstration sans aucune ambiguïté, que le communisme n’avait pas réussi à éradiquer les sentiments religieux chrétiens de la population russe.
On ne force pas une population à accepter ce qu’elle veut pas !

L’histoire, quand on ne la ré-écrit pas pour les besoins momentanés d’une cause, nous apprend bien des choses.

Mandalay, responsable Résistance républicaine Belgique

Print Friendly, PDF & Email
12 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Lifeflower
Lifeflower
il y a 6 années

Merci pour ces mots vivifiants ! Oui, oui et oui!

Ne jamais minimiser la force d’individualités qui se retrouvent dans les mêmes idées; par leurs paroles, leurs actes et, parfois, leurs intelligents silences. On peut feindre l’indifférence, par prudence… tout en sentant vibrer nos tripes. C’est cela, peut-être qui s’appelle une conviction.

Les fous en ont… les « réveillés » aussi!

J’ai une pensée pour ma grand-mère qui, durant la guerre, a caché un anglais dans sa cave… à haut risque, mais, malgré les menaces et la peur, ses convictions étaient plus fortes : il a survécu, elle aussi!

chatelain
chatelain
il y a 6 années

Non, on ne peut pas forcer qui que ce soit à aimer son voisin s’il n’en a pas envie,

Christine Tasin
Administrateur
Christine Tasin
il y a 6 années
Reply to  chatelain

Merci à vous je confisque la suite pour publication sans doute vendredi

Marc
Marc
il y a 6 années

L’Islam est une insulte au progrès humain et à la civilisation tout court. L’Inde n’est pas encore guérie du mal que cette culture à fait à sa population au cours de l’histoire. Les chinois ont compris qu’il s’agit d’une maladie virulente.

mais l’islam sait aussi qu’un rejet bien franc par la population lui serait fatal, du moins actuellement, puisque son projet est justement de remplacer la population!

Marc
Marc
il y a 6 années

Et le mal continuera a progresser comme un cancer mortel tant qu’il y aura des imbéciles pour considérer que l’islam doit demeurer un droit et rester acceptable dans nos démocraties.

xtemps
xtemps
il y a 6 années

Quand on impose de façon artificiel une vision du monde contre la volonté des peuples, c’est comme un ressort qui se contracte suivant la pression, et à l’instant où les dirigeants relâcheront un peu la pression, cela leur sautera en pleine figure, et le ressort Européen est très très puissant et risque de leur faire très très mal, çà c’est certain.
Les grands de ce monde ont fait un très très mauvais choix avec les Européens et pas seulement avec l’Europe, car si nos dirigeants ont besoin des musulmans pour nous maintenir et les musulmans de papa et maman les dirigeants pour être en Europe, et les musulmans ne sont pas les Européens et je crains fort que pour les musulmans c’est qu’ils se retrouvent eux mêmes avec l’ennemi en étant chez nous, et ils risquent de se faire bouffer tout cru, d’où l’inquiétude de la part de certain musulman déjà maintenant, il suffit seulement d’une étincelle au bon moment et au bon endroit de trop.
Vous Européens, on vous fait douter de vous et de vos capacités extraordinaire, déjà rien que notre civilisation qui n’a aucune comparaison avec l’Islam, mais alors rien!, alors que vous n’avez aucune raisons de douter de vous, on efface même votre histoire qui pourrait vous donner des idées, c’est pas pour rien  » fait dodo mon petit frère »

Agnes
Agnes
il y a 6 années

Depuis 14 siècles, l’Islam s’est propagé par la force. Les guerriers musulmans ont pillé, violé, tué et donc imposé l’Islam à des populations qui le refusaient. La nature de l’Islam n’a pas changé et aujourd’hui ce sera pareil. De plus l’Islam bénéficie d’alliés en Europe (les élites autoproclamees) et d’importantes communautés déjà bien implantées. Il faut le plus vite possible qu’un leader charismatique nous libere. C’est notre seule chance. Autrement nous sombrerons dans les 5000 ans d’obscurité dont parlait de Gaulle.

Lavéritétriomphera
Lavéritétriomphera
il y a 6 années

La nature est en constante évolution et rien ne peut subsister sans adaptation, l’islam par son passéisme sans concession refuse le changement. Je ne vois pas comment cette idéologie pourrait se maintenir dans un monde où tout se transforme à une vitesse exponentielle (?). Même dans le monde musulman, des failles sont visibles, l’édifice se craquelle. Mohammed aurait prédit que l’islam disparaîtrait, c’est une évidence car même si tout disparaît un jour, l’islam est incapable de survivre dans notre civilisation devenue mondiale.

Agnes
Agnes
il y a 6 années

Certes, s’adapter ou mourir, telle est la loi de la nature .Et l’Islam refusant l’adaptation ne peut que s’autodetruire mais avant que cela n’arrive, il peut faire encore beaucoup de victimes. Car si dans sa nature il ne s’adapte pas, il sait s’adapter au monde moderne dans ses moyens d’action : propagande, internet, utilisation du progrès scientifique de l’occident contre ce même occident. Et de par sa nature guerrière, il connaît très bien les principes et les règles de la guerre : diviser l’adversaire, utiliser contre lui ses faiblesses (autoculpabilisation, repentance et charité chrétiennes, traîtrise des élites autoproclamees occidentales et corruption de ces mêmes élites), utiliser contre l’adversaire sa force : les armes les plus modernes que nos élites autoproclamees lui vendent. Les peuples occidentaux sont endormis par les islamocollabos qui les gouvernent, endormissement prélude à l’asservissement. C’est pourquoi je maintiens que seul un leader charismatique pourra nous sauver. Il lui faudra réunir les qualités du chef de guerre et du politicien.

Lifeflower
Lifeflower
il y a 6 années

Bonsoir,

Je l’espère : voici un jeune homme et un livre, disons, prometteurs.

http://www.enquete-debat.fr/archives/majid-oukacha-ex-musulman-jai-voulu-faire-le-meilleur-livre-possible-sur-lislam-65985

Sandrine
Sandrine
il y a 6 années

« qu’ils se rappellent au moins, qu’au lendemain de la chute du mur de Berlin, les églises russes « refusaient » du monde.
Démonstration sans aucune ambiguïté, que le communisme n’avait pas réussi à éradiquer les sentiments religieux chrétiens de la population russe. »
Absolument. J’ai vécu en Russie à cette époque là et je peux en témoigner : la foi est restée vive chez les Russes (orthodoxes) malgré les 70 ans de communisme. Et en 1991 à la chute du communisme, elle n’en a que refleuri, très forte et très visible. C’était très étonnant de voir ce phénomène.

marc
marc
il y a 6 années

L’islam est certes visiblement incapable de survivre durablement au niveau planétaire sans détruire notre civilisation et un parasite ne peux survivre s’il ne peux plus sucer le sang de ses victimes…mais l’islam est tout a fait capable de nous entrainer dans sa chute comme le font si bien ses terroristes avec les populations civiles prises en otage. Il faut donc commencer par refuser de devenir cet otage livré par nos gouvernants eux-mêmes, refuser d’accepter ces provocations, comme le doublement du nombre des mosquées, ne plus laisser passer aucune de ces insannitées destinées à nous détruire!

Lire Aussi