Nouveaux programmes d’histoire : islam obligatoire, christianisme et Lumières facultatifs

bombe2

Même le Figaro (qui n’a pas poussé de hauts cris lors des allègements de programme dus à Sarkozy) le dit, et avec un joli titre :

Nouveaux programmes d’histoire : atomisation sociale, culpabilité et haine de soi   

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2015/04/22/31001-20150422ARTFIG00378-nouveaux-programmes-d-histoire-l-islam-sera-obligatoire-les-lumieres-facultatives.php

A lire également :

http://www.la-croix.com/Actualite/France/Polemique-autour-des-nouveaux-programmes-d-histoire-2015-04-21-1304585

Le moins que l’on puisse dire est que la conclusion de ce dernier article n’est pas rassurante :

Beaucoup d’enseignants chercheront à tirer profit de cette marge d’autonomie. D’autres, sans doute, s’en remettront au savoir-faire des éditeurs scolaires, qui jouissent eux aussi d’une liberté d’interprétation inédite.

Côté ministère, on rappelle qu’il ne s’agit à ce stade que d’un projet de programmes. Le texte sera soumis à consultation des professeurs du 11 mai au 12 juin, avant d’être éventuellement retouché, puis approuvé par la ministre, pour une entrée en vigueur en septembre 2016.

Nous avons déjà dénoncé la fausse liberté accordée aux enseignants de faire ce qu’ils veulent sur 20% de l’horaire. Il est évident que si la liberté pédagogique doit être entière, le programme doit (devrait ???) être unique et obligatoire pour former de petits Français qui aient une culture commune. Comment mieux faire exploser et disparaître l’Etat-nation que de laisser à chaque enseignant le choix des sujets traités, mis à part ceux obligatoires que sont l’islam, le colonialisme et l’esclavage. On a l’estomac en sang à force de vomir.

Quant à la consultation des professeurs… Non seulement on sait comment sont faites les consultations (réunion dans les établissements, un résumé des diverses positions remonte au rectorat, puis un résumé des différents résumés remonte, complètement édulcoré, permettant au Ministre de luli faire dire ce quil l’arrange) mais  en plus il n’appartient pas aux professeurs d’établir les programmes, ils doivent être imposés pour la res publica par l’Inspection générale qui devait être la garante de l’instruction donnée à tous, avant que cela ne devienne une cour des miracles où chacun essaie de sauver des heures, des postes… Il est vrai que Hollande, Valls et BelKacem ne veulent surtout pas entendre parler de res publica, le seul intérêt qui les motive est celui de la population musulmane en France.

On notera avec intérêt la mise au rebut, conjointe, de la place du christianisme et des Lumières, Lumières que vouent aux gémonies un certain nombre de chrétiens…

http://resistancerepublicaine.com/2013/appel-aux-decus-de-beatrice-bourges-a-rejoindre-resistance-republicaine-pour-le-combat-majeur-contre-lislamisation/

http://www.bvoltaire.fr/christinetasin/cracher-sur-la-laicite-les-lumieres-et-1789-est-criminel,32294

Il faut lire les articles, parus sur La Croix et le Figaro, qui disent l’essentiel, mais comme je ne crois que ce que je vois, je suis allée vérifier par moi-même (merci à mon maître Montaigne qui m’a appris qu’il fallait penser par soi-même). J’aurais aimé pouvoir vous donner quelques savoureux passages des programmes à venir mais je ne suis pas parvenue à les trouver sur le net, pour une raison que je ne m’explique pas. Maladresse de ma part ?

Je vous invite à manifester massivement votre refus de ces programmes en écrivant à l’Elysée, au Ministère de l’Education nationale, aux rectorats et inspections académiques, en interpellent vos députés, maires et sénateurs et tous les évêques, archevêques et prêtes de France qui devraient être vent debout contre ces programmes qui font du christianisme un simple système de main-mise sur le monde rural. Tout cela est infiniment plus grave que le mariage homo qui avait mis plus d’un million de personnes dans la rue.

Les chrétiens vont-ils se lever en masse contre ce sabotage délibéré de nos racines chrétiennes ? Vont-ils continuer à dire béni-oui-oui à l’islam en en attendant de voir restaurer le christianisme en France ?

Les laïques et républicains (chrétiens compris) vont-ils se lever en masse contre ce sabotage délibéré de notre histoire, de nos valeurs, contre ce crachat fait à la République, aux Lumières et à nos valeurs que ces dernières véhiculent, liberté d’expression, égalité homme-femme et démocratie ?

Combien de temps encore vont-ils supporter cela la tête dans le sable ?

En tout cas il est urgent de contre-attaquer aussi en préservant nos enfants et en les instruisant parallèlement et/ou ailleurs.

A lire ici.

Christine Tasin  

 109 total views,  2 views today

image_pdf

17 Commentaires

  1. Et nous ne sommes qu’au début de la volonté d’endoctrinement et de prise de pouvoirs des muzz sur la planète. Qu’ils soient modérés ou intégristes, ils prient tous le même dieu, le même prophète, selon les mêmes rituels de prière au sol, pour vouloir les mêmes choses, après plus de 1400 ans de pratiques. Il n’y a que peu de différence sur l’essentiel. Ce qui différentie la pratique de culte effectuée par un muzz modéré par rapport au muzz intégriste, n’est qu’un autre degré d’intensité ou d’implication de leurs préceptes, mais sur le fond c’est identique. Chauprade l’avait annoncé dans sa vidéo qui a fait polémique, en disant que n’importe quel muzz peut devenir un intégriste, selon leur besoin général. Et même Estrosi a raison, en disant qu’on commence une nouvelle guerre mondiale, mais ne mettant plus des armées l’une en face de l’autre, mais des individus en immersion pilotés à distance pour déstabiliser les Etats où ils s’y trouvent, pour imposer une dictature politique passant par des croyances religieuses. Et nous ne sommes qu’au début, car les politiques au pouvoir ne prennent pas la mesure des réalités, car cela ne s’apprend pas à l’ENA. Imposer des croyances, revient à imposer une politique donc le pouvoir.

  2. Cette réforme d’islamisation et d’endoctrinement de la France est à l’image des muzz de l’E.I. détruisant le patrimoine ancien en Orient pour imposer leurs dogmes, détruisant toute trace du passé, de son histoire. Avec cette ministre de l’éducation, nous reculons de 1400 ans. De par ses origines, elle est en France l’instrument des volontés des muzz, et par ses orientations politiques, elle mène l’éducation vers la fin de notre histoire et de notre culture chrétienne en France. Si elle restait 10 ans à ce ministère, la première langue en France deviendrait l’arabe. Il faut rappeler que les muzz prient à quatre pattes le sol, là où ils se trouvent, CAD dans presque tous les pays du monde, et imprègnent les volontés de conquête et de conversion de toute la planète, de son sol, là où tout le monde foule le sol, leur sol qu’ils s’approprient. Ainsi, ils influencent tout le monde, et atteignent tout le monde. Il suffit de quelques pourcent d’individus mélangés à la population, en priant leur sol pour en prendre le contrôle. C’est pourquoi ils réussissent à s’imposer si aisément, car les fondements de leur culte depuis 1400 ans est de vouloir envahir, convertir, et soumettre tous les individus de la planète à leur dogmes, à leur pratiques, à leurs soumissions. Ils se servent de leur culte à la vue des autres cultes, pour en réalité imposer une dictature politico-religieuse. Aujourd’hui les invasions ne se font plus comme au temps des barbares ou des arabes, CAD à cheval et au sabre, mais avec des prières d’envoûtement sur la matière, c’est par le sol qu’ils prennent le contrôle sur tous ceux qui le foulent.

  3. La latitude de choisir le programme à suivre ( pour 20% ) a un effet pervers dont personne ne parle !
    Je m’explique, mon épouse, fille de chef de gare ( mais c’est valable pour bien d’autres, comme les enfants de militaires, les « romanichels », etc…), changeait d’école au gré des nominations du papa, et ce en cours d’année…Comme en ces temps-là, les programmes étaient nationaux et les progressions des enseignants suivies pratiquement à la semaine près, elle n’a jamais eu de problèmes pour se réinsérer. Les enseignants vérifiaient rapidement la concordance de niveau et tout se passait parfaitement !
    Et maintenant…l’enfant passera du coq à l’âne..et y perdra son latin…qu’il n’apprendra plus, me direz-vous ! Et le pire, tout cela à une époque où on exige de plus en plus de mobilité au niveau de l’emploi ! Peut-on faire pire pour détruire l’Avenir ?

    • Exactement ! Au moment où on nous dit que les enseignants doivent d’adapter à leur auditoire…. mais c’est fait pour !

  4. L’acculturation officielle,organisée et même institutionnalisée a d’ores et déjà largement commencé. L’oubli et la méconnaissance totale ou partielle du passé donc des racines faciliteront l’acceptation d’un nouveau projet sociétal.
    C’est sans doute ce que pensent les fossoyeurs de la France.

  5. Nos chère et tendre criminels dirigeants ne font même pas du multiculturel cosmopolite et un peu d’Islam, comme un peu de tout, non c’est carrément de l’Islamisation de l’ Europe qu’ils font, et çà, c’est le conflit assuré pour nous et nos générations futurs.
    les dirigeants sont des criminels, pas des démocrates.

  6. Christine, bonjour
    Comme vous le savez – depuis la mi-janvier- les militaires gardent les Synagogues ( et malheureusement bientôt les églises): nous les faisons participer et surtout nous discutons beaucoup avec eux. Un des militaires – qui m’a dit être catholique pratiquant – m’ a écouté sur différents points. Je lui ai dit, vous allez voir :  » ils vont grignoter du terrain chaque jour un peu plus ; les enfants de France connaissent de moins en moins leurs Histoire, leur Patrimoine, leur religion et ils tomberont comme des fruits mûrs entre les mains de l’islam. ». Et j’ai rajouté,  » sous couvert de laïcité ( pervers, selon moi), ils pourront exiger que l’on interdise la sonnerie des cloches ». Il a été ahuri, m’a regardé et m’a dit :  » mais, c’est vrai, je n’y avais pas pensé ».

    Pour le reste, vigilance et action.
    Amitiés,
    Aliza

    • Merci Aliza vous avez mille fois raison, entre les bobos et les ennemis du christianisme plus les prosélytes de l’islam, tout est à craindre

      • Merci d’avoir publié. Attentat suicide évité au VATICAN : arrêté à temps par la police italienne. Ils seraient 18 ou 20. Ce sont peut-être des pauvres  »migrants » !!!!!

  7. Christine,
    Il est normal que vous ne trouviez pas les programmes : ils n’ont pas été communiqués. Certains responsables syndicaux ont eu accès aux nouveaux textes mais ils ne sont pas encore rendus publics. Voici ce qu’un responsable de la pédagogie a déclaré lors d’un colloque syndical portant sur la réforme : « chers collègues de lettres, gardez quelques larmes pour le jour où vous lirez les nouveaux programmes ».

    • Merci Mila-Malou, c’est insensé et ça en dit long en effet !

  8. C’est mon fils ( 17 ans aujourd’hui ) qui m’a alertée hier sur ce fait.
    J’ai donc envoyé un courriel au ministère et fait suivre à la famille et aux amis qui ne connaissent pas ( ou ne veulent pas connaître ) RR et RL.
    En tant qu’enseignante je serai sans doute consultée, encore que je n’enseigne pas la matière. Toujours est-il que je ne suis pas toujours ( euh… souvent ) les directions du ministère et que je continuerai à instiller la vérité historique et littéraire à mes élèves. Dernière vérité en date pour illustrer l’esclavage moderne des enfants : « les petits jockeys aux E.A.U. »  » les petites bonnes au Bénin » et  » Nari O Sishu » ou le trafic sexuel des enfants au Bangladesh. Je vous laisse imaginer la tête de mes élèves et leur indignation. Surtout concernant la différence de traitement entre les petits jockeys et leurs montures. Je vous laisse deviner qui a droit à des coups de cravache et qui a droit à la piscine et aux massages….
    Parce qu’au fond ce qui m’importe, c’est que mes élèves se souvienne de moi, non comme celle qui leur a bourré le crâne, mais comme celle qui leur a appris à réfléchir! Et tant mieux si ça emmerde Najet.

Les commentaires sont fermés.