Chrétienne d’Orient, je ne peux dire de quel pays musulman je suis originaire-par Eva

massacrechretiensdorient

L’on me demande souvent pourquoi je ne précise jamais quel est mon pays natal. C’est délibéré, et je me tais  pour deux raisons:

1/ J’ai peur pour ceux de mes proches qui vivent toujours au Moyen-Orient. Le fait que j’informe sur l’islam leur fait courir des risques, car ils sont directement exposés à la paix, à l’amour et à la tolérance de l’islam.

2/ Dès qu’un chrétien d’Orient précise de quel pays il vient, les musulmans ripostent par une technique de manipulation bien connue, celle du cloisonnement.
La technique du cloisonnement consiste à trouver une raison différente à chaque action condamnable de l’islam, de manière à ce que les non-musulmans ne fassent pas le lien entre les différentes exactions, persécutions et massacres que des musulmans font subir à des non-musulmans dans un lieu donné.
En justifiant les massacres par des arguments à chaque fois différents, les musulmans essaient d’empêcher ces massacres de se cumuler, de faire un tout, le genre de tout qu’on appelle génocide.
Pourtant le génocide des non-musulmans est clairement exigé par Dieu dans le coran, et Mahomet s’y est sérieusement attelé en commanditant une soixantaine d’expéditions militaires, et en participant personnellement à un peu moins de la moitié d’entre elles.
En Occident aussi, les musulmans essaient de cloisonner les crimes commis par leurs coreligionnaires, en les imputant par exemple à des déséquilibrés, ou en les justifiant par la révolte qu’inspire la cause palestinienne aux musulmans, comme l’a fait Madame Malika Sorel dans son article sur Mohamed Merah.
http://www.malikasorel.fr/archive/2012/03/22/tu-tues-mes-freres-je-te-tue.html

Le but de cette technique de fractionnement et de justification est d’éviter que les Occidentaux réalisent que l’islam met en péril l’avenir de leurs enfants.
Pour justifier l’extermination des chrétiens d’Orient, les musulmans ont des arguments tout prêts, adaptés à chaque pays. Par exemple:

– Si vous dites que vous êtes née en Syrie, les musulmans prétendront que les chrétiens de Syrie sont actuellement persécutés car ils soutiennent le président syrien, Bachar El-Assad. Et ils ajoutent qu’avant, les chrétiens n’étaient pas persécutés en Syrie, preuve que l’islam est une religion de paix.
La vérité est que c’est le président Assad (et son père avant lui) qui empêchaient les musulmans sunnites de Syrie (majoritaires) de massacrer les Syriens chrétiens, ainsi que les minorités musulmanes non-sunnites de Syrie (minorités composées de musulmans alaouites, druzes et chiites).

La raison de cette protection que les Assad accordent aux minorités religieuses de Syrie est que la famille Assad est elle-même alaouite, et les alouites de Syrie ont longtemps été méprisés et maltraités par leurs compatriotes sunnites. Les Assad, représentants de la minorité alouite de Syrie, avaient donc une revanche à prendre sur les musulmans sunnites. Et ils protégeaient les autres minorités de Syrie pour que la minorité alaouite ne se retrouve pas isolée au milieu d’un océan de musulmans sunnites.
Cette peur que les musulmans alaouites ont des musulmans sunnites vient du fait que les sunnites, qui forment un peu moins de 90 % de l’ensemble des musulmans dans le monde, considèrent tous les musulmans non-sunnites comme des hérétiques qu’il faut éliminer.
Bien entendu il arrive quelquefois aux musulmans sunnites de s’allier à des musulmans non-sunnites pour massacrer des chrétiens, mais une fois qu’il n’y a plus de chrétiens à massacrer, les musulmans s’entretuent entre eux.

– Si vous dites que vous êtes originaire du Liban, les musulmans rétorqueront que les chrétiens du Liban sont de véritables fascistes, qui ont osé s’armer, s’entraîner, et former des milices d’auto-défense, et qui ont tué des Palestiniens dans les camps de Sabra et Chatila, en 1982. Ces braves pro-palestiniens n’ont jamais entendu parler des nombreux massacres que les Palestiniens ont fait subir à leurs hôtes libanais avant Sabra et Chatila. Comme par exemple celui de la ville de Damour, en 1976, qui a eu lieu des années avant que les Libanais chrétiens, devenus fous de rage après avoir subi 7 ans de guerre et le meurtre de leur chef, n’investissent les camps palestiniens pré-cités l’arme à la main.
Rappelons que ces camps palestiniens se situent sur le territoire libanais, mais que la police libanaise n’avait pas le droit d’y entrer !

Je ne veux pas être rabat-joie, mais ça rappelle furieusement les zones de non-droit où la police française ne peut pas entrer sans user de techniques de guerre, et en se faisant escorter par des « fixeurs », c’est à dire par des personnes qui habitent la zone de non-droit, en connaissent les habitants, les usages et les codes. La police française, représentante de l’Etat français, a besoin d’un sauf-conduit, d’un laisser-passer délivré par des musulmans pour circuler sur le territoire français !
Bien sûr, les gauchistes français s’imaginent que les camps palestiniens au Liban étaient des terrains vagues où les pauvres réfugiés palestiniens avaient planté des tentes ou autres bivouacs de fortune.
La vérité est que ces camps étaient des plaques tournantes du terrorisme international: tout terroriste devait faire figurer un stage au Liban dans son C.V., s’il voulait être pris au sérieux.
On y entraînait également des enfants au maniement des armes, au lieu de les scolariser.
Les hauts gradés des partis palestiniens n’habitaient pas ces camps, mais de luxueuses demeures dans des quartiers chics de Beyrouth, peuplés en majorité de musulmans issus de la bourgeoisie libanaise.
Les gauchos français voyaient Yasser Arafat comme un semi-clochard mal rasé toujours vêtu d’un treillis. Pourtant ce dernier, quand il venait à Paris, séjournait à l’hôtel de Crillon, un palace situé Place de la Concorde. Pas mal, pour un apatride. (1)
http://www.crillon.com/fr/

Le sous-sol de ces camps palestiniens ressemblait à du gruyère, tellement nombreux étaient les tunnels souterrains que les Palestiniens y avaient creusé. Ces tunnels leur servaient de bunkers, de dépôts pour les armes de guerre sophistiquées qu’ils recevaient par caisses entières des pays communistes, le tout financé par les monarchies pétrolières.
Pourtant l’usage veut que quand on demande l’hospitalité d’un pays, on n’y vienne pas armé, et on n’attaque pas ses hôtes.

– Si vous dites que vous êtes une chrétienne d’Irak, les musulmans vous répondront qu’en Irak, les chrétiens vivaient très bien jusqu’à l’intervention militaire américaine dans ce pays.
C’est une justification qui ne tient pas la route, car s’il est vrai que Saddam Hussein tenait ses islamistes d’une main de fer, il ne le faisait pas pour protéger les chrétiens, mais parce-que les islamistes voulaient le renverser pour s’emparer du pouvoir, et parce-que les chrétiens sont un facteur de progrès dans les pays arabes.
Dans son livre intitulé « Le prix à payer », Joseph Fadelle, ex-musulman irakien, témoigne du fait que sous Saddam, et bien avant l’intervention américaine, l’Irak était un pays où les cloches des églises ne sonnaient pas, où les chrétiens n’avaient pas les mêmes droits que les musulmans, même s’ils y étaient mieux traités que dans un pays comme l’Arabie, par exemple.
Le simple fait pour un Irakien chrétien de parler de sa religion à un musulman était passible de prison et de tortures, menant parfois à la mort.
Mais Saddam Hussein avait parfois recours à des chrétiens instruits, polyglottes et occidentalisés pour certains postes où il avait besoin d’eux, comme le chrétien Tariq Aziz, qui fut son ministre des affaires étrangères.
Les musulmans utilisent d’ailleurs cela comme alibi, et vous disent: « Voyez comme les chrétiens sont épanouis dans les pays musulmans ? Deux chrétiens ont occupé le poste de ministre des affaires étrangères dans des pays comme l’Irak ou l’Egypte ».
La vérité est que les chrétiens des pays arabes ont des atouts que les musulmans des mêmes pays n’ont pas: ils sont arabes et connaissent bien leur pays, mais comprennent aussi la mentalité occidentale, et peuvent servir de lien entre leur pays de naissance et les pays occidentaux.

– Si vous dites que vous êtes une chrétienne d’Egypte, les musulmans vous répondront que les chrétiens d’Egypte sont de grands admirateurs du mouvement des « Frères Musulmans » (!!!) et qu’ils ont participé aux manifestations du printemps égyptien pour que le président Hosni Moubarak soit limogé et remplacé par le sinistre Morsi.
La vérité est que certains coptes d’Egypte ont participé à ces manifestations qui revendiquaient un gouvernement plus démocratique, car dans ces manifs, les Frères Musulmans n’étaient pas ouvertement représentés. Au début, il n’y avait guère de barbus parmi les manifestants.
Cela dit, il y a des chrétiens égyptiens qui n’ont pas participé à ces manifestations, car ils craignaient qu’une fois Hosni Moubarak parti, il soit remplacé par un président affilié aux Frères Musulmans.
Ces chrétiens qui n’ont pas participé aux manifestations ont été accusés par les musulmans d’être des traîtres à leur pays, à cause de leur neutralité.

Donc comme vous pouvez le constater, les chrétiens ne trouvent jamais grâce aux yeux des musulmans. Ils ont tort quoiqu’ils fassent, jusqu’à ce qu’ils se convertissent à l’islam.
Vous pouvez vivre 50 ans dans le voisinage des musulmans, vous serez quand même vue comme une mécréante. Mais quand un musulman rencontre un autre musulman pour la première fois, il le considère déjà comme un « frère ».

Pour cette raison, je préfère parler en bloc des chrétiens persécutés par l’islam, sans trop les distinguer les uns des autres sur la base de leur nationalité, afin d’empêcher les musulmans qui le souhaitent d’utiliser la technique de manipulation qu’on appelle le « cloisonnement ». Et aussi parce-que la nationalité, la langue, la culture n’ont pas d’importance en islam, seule la religion compte.

Eva
—————————-

(1) A l’hôtel de Crillon, Arafat avait un avantage sur les autres clients: il pouvait voler les torchons à carreaux de l’hôtel et sortir la tête haute, sans que personne ne s’aperçoive du larcin

 119 total views,  1 views today

image_pdf

20 Commentaires

  1. @Eva,
    Quel fut le sort des juifs en tant que minorité religieuse au proche orient lors de l’occupation musulmane qui perdure jusqu’à aujourd’hui?
    Nos autorités politiques et religieuses sont averties du danger que représentent les sectes apocalyptiques tueuses dont à mon avis l’islam fait parti (corrigez-moi si je suis dans l’erreur). Ils préfèrent ne pas intervenir de façon trop évidente pour, je suppose, préserver la paix sociale. On ne négocie pas avec le « diable » sans avoir à en payer le prix. Je crois que nos gouvernements ont oublié ce fait.

    • @LAVERITETRIOMPHERA,

      J’ai bien noté votre question, je suis en train de rédiger un résumé sur la situation des juifs dans cette région du monde, que je posterai plus tard dans la journée à votre intention.

  2. Oui la protection élémentaire oblige la protection aussi des siens, et vous avez raison, de décloisonner les prétextes, et relier tous les massacres des musulmans ordonner par le point central qu’ est l’Islam meurtrière, grand commandeur et écrit en toutes lettres dans ses livres saints, pour tous les musulmans du monde, de massacrer ou de cacher leurs crimes aux yeux du monde.
    En Europe nous parlons de tabac qui tue la santé, mais pas l’Islam!.
    Vous avez aussi comme nous l’avons tous vu sur notre site : Des italiens qui crèvent de faim en Italie, et qui demandent le droit d’asile pour avoir à manger comme les clandestins, qui ont droit à l’hôtel trois étoiles! et vous avez un ex Président Belge Elio Dirupo, qui fête le Doudou en Wallonie qu’on entend pas sur sont pays en Italie!, comme bien d’autres!.

    • Bonjour Xtemps,

      Pourriez-vous m’expliquer ce que c’est que la fête du « Doudou » en Belgique ? Je n’en ai jamais entendu parler.

      • Vous l’ expliquer serait un peu long, je vous conseille de voir dans Google  » La Fête du Doudou, Mons Belgique  » une des fêtes costumés d’ Europe, bien chrétienne avec les légendes typiquement du pays, comme il y en à en France, en Espagne  » Moros y cristianos « , Italie, comme en grande partie en Occident avec leurs propre histoire, mais aussi au Brésil et autres partie du monde Chrétien.
        Des fêtes où on s’amuse beaucoup et joyeuse, qui existaient probablement dans les pays d’Orients, avant la venue de la religion de paix et d’amour, et disparu aujourd’hui par les conséquences de l’Islam, que je vous explique pas pourquoi.
        C’est pour cela que votre témoignage est très important pour nous les Occidentaux, aveuglé par le politiquement correct.
        Les images sur le site parle d’elle même, et un enrichissement pour vous Eva, et même si vous avez la possibilité de vous y rendre dans une des ces fêtes chrétiennes, c’est une chrétienté retrouvé sans fard, intact ,et sans encore entachés par l’Islam, et dans encore la sécurité de fêter, sans se soucier de l’Islam, c’est notre chrétienté, notre civilisation commune, encore en état en Europe pour le moment, que vous voyez de vos propres yeux, et la chrétienté que vous retrouver Eva, nos liens et les vôtres et du monde Chrétien.
        Un petit clin d’oeil, dite aux vôtres que nous les oublions pas, merci pour votre témoignage Eva.

  3. Eva,

    C’est avec énormément d’émotion que j’ai clôturé la lecture du livre de Joseph Fadelle « Le Prix à Payer » il y a 2 jours…
    Cette précision afin de vous dire combien votre texte m’émeut et combien je me sens triste, impuissante mais aussi solidaire.
    J’ai une pensée forte pour tous les musulmans ayant eu la force et la détermination de quitter cette infamie.
    Vous êtes un exemple, une lumière dans les ténèbres pour ceux et celles qui ont a subir de telles souffrances.
    Puissiez-vous, ainsi que les membres de votre famille, poursuivre votre chemin de vie dans la paix.

    • Bonjour LifeFlower,

      Votre soutien me touche, et m’aide à continuer à informer autour de moi sur l’islam.
      J’ai été très secouée par la lecture du livre « Le prix à payer ».
      Il m’a permis d’entrer à l’intérieur d’un musulman, et de réaliser le dégoût que je lui inspire en tant que non-musulmane.
      Je vais faire le résumé de ce livre quand j’aurais un moment, pour les lecteurs de Résistance Républicaine.

      Je précise que je suis née chrétienne, je ne suis pas une ex-musulmane. Je ne sais pas si j’aurais eu le courage de sortir de l’islam si j’avais vu le jour dans une famille musulmane. Je préfère ne pas y penser, ça m’angoisse. Surtout quand je rencontre des jeunes femmes musulmanes instruites, modernes, qui vivent en Occident, qui ne suivent aucun précepte de l’islam, et qui néanmoins défendent l’islam bec et ongles !

      • Bien sûr Eva, nous attendons avec impatience votre résumé

    • Merci Monsieur Jallade.
      Vos interventions, même brèves, sont un rayon de soleil sur Résistance Républicaine.

      Prenez soin de vous,

      Eva.

  4. Protection élémentaire chère Eva. Vous avez mille fois raison. Toutes celles et ceux, qu’ils soient non-musulmans ou apostats de l’islam, qui ont fui le moyen-orient où ils vivaient et sont devenus des figures publiques par leurs actions sont condamnés à mort par la religion de tolérance et d’amour, vivant pour certaines et certains, comme vous le savez, sous protection policière ou entourés (s’ils en ont les moyens) de gardes du corps.

    • Bonsoir Jack,

      J’ai les moyens d’assurer ma protection personnelle, et j’avoue que par moments, je suis tellement enragée par l’islamisation de la France que j’en arrive à faire fi des plus élémentaires précautions.
      Cependant, de nombreuses personnes de ma famille vivent dans des circonstances précaires: elles sont assez exposées, et je ne peux pas les exposer davantage.

      Pour ce qui est des personnes qui n’ont pas de famille à protéger en Orient, je crois que plus ils seront nombreux à dire la vérité sur l’islam, plus leur nombre les protègera.
      Imaginez si tous les professeurs de France s’étaient levés pour soutenir le professeur Redeker. Les islamistes n’auraient pas pu pondre une fatwa visant chaque professeur de France !
      Imaginez si tous les journalistes (on a le droit de rêver, non ?) avaient été solidaires d’Eric Zemmour, il n’aurait pas perdu son poste sur itélé.

      Donc finalement, c’est notre nombre qui nous protègera, d’où l’importance d’informer inlassablement autour de nous.
      Nous avons les outils pour le faire. Ce qui nous manque parfois, c’est la persévérance. Les musulmans, eux, sont infatigables.
      Ils désinforment inlassablement sur l’islam. Après chaque attentat terroriste, après chaque horreur, décapitation, crime d’honneur, mariage forcé…ils vous isolent l’horreur commise de la religion musulmane, qui autorise pourtant cette horreur et même la recommande, afin de dédouaner l’islam. Ils vous sortent une explication préalablement travaillée et concertée avec les imams et les pseudo-intellectuels musulmans.
      De très nombreux musulmans consacrent leur temps et leur énergie à enfumer les Français. Nous ne devons pas ménager notre peine pour contrer leur manoeuvres.

  5. Vous êtes pénible Eva…
    … Chaque fois que je vous lis je me dis, « C’est bon mon gars, arrêtes d’écrire ici, tu sers plus à rien… Eva en connaît mille fois plus que toi sur cette saloperie d’islam !  » (jurisprudence Tasin… J’ai le droit de dire que l’islam est une saloperie)

    Mais qu’est-ce que je suis content que ayez fini, au hasards du Web, par venir parmi nous !

    Et comme vous êtes là.
    Comme vous êtes très au fait des problèmes liés à l’islam, j’aimerais vous soumettre un truc.

    La grande mosquée de Paris, contrairement à ce que beaucoup de gens croient, n’a pas vocation à être universelle… Elle a été financée par L’Algérie après tout, et, nombreux sont les non Algériens à ne pas trop apprécier la chose (nous savons tous deux que les musulmans sont TRÈS nationalistes même si c’est en contradiction avec le coran)

    Boubakeur à obtenu le doublement du nombre de mosquées sur notre sol…
    … Mais les autorités ignorent totalement qu’il faudrait des mosquées représentant chaque pays de L’OCI.

    Je pense qu’avec vos connaissances vous devriez vous pencher sur cette question.

    Je veux dire, vous connaissez les problèmes liés à la fitna en terres d’islam…
    … Et, on finira tôt ou tard par les avoir chez nous ces problèmes.

    Moi, j’ai commencé dix fois des articles pour traiter de ce sujet, dix fois j’ai arrêté car mon expérience des pays musulmans se limite à la guerre.

    VOUS, vous pourriez y arriver, vous pourriez informer les gens.

    C’est un sujet dur à traiter, me suis cassé les dents dessus, mais, plus j’y pense, et j’y pense depuis longtemps j’attendais l’occasion de vous en parler, plus je me dis que vous en seriez capable !

    Vous voulez bien essayer ?

    Pour le reste, d’où vous venez vous avez raison de le cacher…
    … Mais votre pays à perdu un cerveau qui aurait pu lui être bien utile, c’est dommage !

    En tout cas la France en a gagné un qui doit bien emmerder nos élus…
    … Et ça, j’en suis ravi !

    PS, vous êtes si je puis dire une Chrétiene millénaire, j’espère que vous me pardonnerez de n’être qu’un « hérétique » Protestant (notez que les autres Chrétiens ne me dérange pas, même si franchement, le pape François me fait être heureux de ne pas être catholique tant il est capable de naïveté concernant l’islam parfois)

    • moi ça me va bien que d’autres « commandent » (et avec quelles bonnes raisons !) des articles à Eva !

    • Bonjour Philippe. Vous dites:

      « Chaque fois que je vous lis je me dis: «C’est bon mon gars, arrêtes d’écrire ici, tu sers plus à rien… Eva en connaît mille fois plus que toi sur cette saloperie d’islam ! »

      Si vous saviez, cher Philippe, combien j’en ai appris sur l’islam depuis que je lis les interventions des islamo-résistants de R.R. !
      Le problème avec l’islam, c’est qu’il y a toujours un moment où l’on croit avoir touché le fond, et qu’on n’apprendra rien de plus atroce que ce que nous savons déjà.
      Eh bien c’est une erreur: j’ai remarqué que plus je creuse l’islam, plus c’est la galerie des horreurs.

      « Mais qu’est-ce que je suis content que ayez fini, au hasard du Web, par venir parmi nous ! »

      Ce n’est pas un hasard: c’est notre ami Luc Forgeron qui a lu un texte rédigé par moi sur un autre site et l’a proposé à Madame Tasin, qui l’a publié, et m’a demandé si je voulais commenter pour R.R.

      « Boubakeur à obtenu le doublement du nombre de mosquées sur notre sol. Mais les autorités ignorent totalement qu’il faudrait des mosquées représentant chaque pays de L’OCI.
      Vous devriez vous pencher sur cette question. Je veux dire, vous connaissez les problèmes liés à la fitna en terres d’islam… »

      Je n’en sais pas plus que vous sur la question. Je pense que les conflits seront moins virulents que nous ne le croyons, du moins pour l’instant. Car la plupart des musulmans de France sont sunnites. Originaires de pays différents, certes, mais sunnites.
      Cela pose moins de problèmes qu’entre des musulmans originaires du même pays, mais qui sont sunnites et chiites, par exemple.
      Je crois que dans les 10 ans à venir, nous ne verrons pas de problème majeur entre les musulmans en France. Des querelles intestines, oui. Des luttes pour le pouvoir, également. Mais pas de batailles rangées pour l’instant, car les musulmans sont en phase de séduction de l’opinion publique française: leur but, c’est d’obtenir plus de mosquées, en se posant comme victimes.
      Donc ce n’est pas le moment d’ôter le masque et de sortir le sabre.

      A part le fait qu’ils sont pour la plupart sunnites, les Français musulmans sont aussi pour la plupart d’origine maghrébine. Les Algériens me semblent tenir le haut du pavé en matière de vocifération revendicative, qui est un art dans lequel ils demeurent insurpassables, il faut le reconnaître.
      Cela dit, il y a dans l’Est de la France une forte communauté musulmane non-arabe, composée de musulmans Turcs. J’ai eu vent de prises de bec entre musulmans d’origine turque et maghrébine, au sujet d’une mosquée quelque part en Alsace.
      Les Turcs ne voulaient pas prier dans la même mosquée que les Maghrébins. Pourtant les deux communautés sont formées de musulmans sunnites.
      L’on aurait pu penser que c’étaient les Maghrébins qui ne voulaient pas prier avec les Turcs, leurs anciens envahisseurs, qui les ont occupés pendant 350 ans.
      Mais non, les Algériens n’en veulent qu’à la France (non-musulmane), qui a pourtant créé leur pays qui ne ressemblait à rien. Mais les Turcs (musulmans) qui ont laissé croupir les Algériens pendant 350 ans en vivant à leurs crochets, ne génèrent, eux, aucune rancoeur chez les Algériens.
      Bizarre autant qu’étrange…

      Je crois que pour l’instant, les musulmans de France mettront leurs divergences en sourdine, et cela tant qu’ils n’auront pas obtenu le nombre de mosquées qu’ils souhaitent obtenir.
      Quand ils les auront obtenues, ils en réclameront d’autres. Et ils ne seront satisfaits que lorsque la France ressemblera à une forêt de minarets, du haut desquels les muezzins pousseront leur gueulante cinq fois par jour, y compris en pleine nuit.
      Ca va être gai….

      Et si (à Dieu ne plaise) la France devait un jour faire face à un conflit armé dans lequel seront impliqués des musulmans, vous verrez des barbus juchés en haut des minarets, l’arme à la main, tirant sur les malheureux qui courent à travers les ruelles pour échapper aux pogroms anti-kouffars, pardon, aux « heurts inter-confessionnels », comme on dit dans les journaux bien-pensants.

      Gardons à l’esprit la phrase du premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, qui rêve d’un nouvel empire ottoman:
      « Les minarets seront nos baïonnettes, les coupoles nos casques, les mosquées seront nos casernes et les croyants nos soldats ». (1)
      ———————————————————

      (1) Phrase d’un théoricien du nationalisme turc, Zia Gökalp (1876-1924)

  6. Chère Olivia,

    Ce long commentaire plus haut était ma réponse à votre question au sujet de mon pays de naissance.
    Madame Tasin l’a « confisqué » pour en faire un article.

    • Bien chère Eva,
      Avant de lire la réponse que vous venez de m’adresser personnellement, ce dont je vous remercie beaucoup, j’avais compris le message rien qu’en lisant le titre… J’approuve votre « discrétion ». Il faut opposer notre ruse à la leur. Nous ne serons jamais assez prudents.

      • En effet, Olivia. Je pense notamment à ces deux ex-musulmans du Bangladesh qui ont été récemment tués pour avoir tenu un blog sur lequel ils critiquaient l’islam.
        Comme la vérité doit faire peur aux musulmans pour qu’ils en viennent au meurtre dès la moindre remise en question de leur religion !
        Comme ils doivent être démunis d’arguments pour défendre l’islam, s’ils en sont réduit à tuer toute personne qui le critique !

  7. hi
    et le pire dans tous cela

    c’est que une grande partie des muzz du moyen orient qui defendent la civlisation muzz

    sont d’ancien juifs et chretien convertie de force par le sabre muzz

    comme les taliban qui sont une ancienne tribus juives
    et ils kle savent
    mais ils refusent de s’en souvenir

    comme les berberes qui sont d’ancien juifs et qui refuse en partie de s’en souvenir

    comme une grande partie des muzz au moyenn orient qui sont d’ancien juifs et chreteien et qui refusent de s’en souvenir

    nos pirent ennemi muzz ce sont les convertie
    qui oeuvre comme des diable pour la civlisation muzz
    et en plus la sharria ne les considere meme pas comme des muzz

    mais comme des traitre a leur ancien religion et ce qui et en partie vrai

    et comme de futur tyraitre a leur nouvelle religion

    ce qui n’est pas vrais
    a cause de la precion juridique muzz et de la surveillance des population muzz sure les nouveau muzz

    by

    • Cher Yoni,

      J’aurais un service à vous demander: quand vous parlez d’islam, vous serait-il possible de ne pas dire « civilisation » musulmane.
      Parce-que l’islam n’est à l’origine d’aucune civilisation.
      On ne peut pas se dire civilisé car on a fait réaliser de belles mosaïques par des chrétiens envahis par l’islam.
      Ni parce-qu’on a fait traduire les philosophes grecs par des traducteurs chrétiens (en majorité des Nestoriens, si ma mémoire est bonne).
      Aucun peuple ne peut se prétendre civilisé si pendant qu’il fait construire de beaux palais, il lapide, ampute, torture, viole et décapite. La barbarie de l’islam n’a jamais cohabité avec aucune forme de civilisation. Les musulmans ont détruit des civilisations, et n’ont été capables d’en bâtir aucune.

Les commentaires sont fermés.