Brève : coup de chapeau à Marine Le Pen qui engage une procédure disciplinaire contre son père

AFFICHE_OFFI_DER

https://fr.news.yahoo.com/jean-marie-pen-convoqu%C3%A9-proc%C3%A9dure-disciplinaire-au-fn-182935250.html

Nous avons déjà dit à quel point le goût du jeu et de la provocation de Jean-Marie le Pen pouvait être pesant et nuisible et nous n’aurions pas aimés être à la place de Marine Le Pen. Elle avait une décision difficile à prendre et elle l’a prise, bravo.

http://resistancerepublicaine.com/2015/non-la-shoah-nest-pas-un-point-de-detail-mais-criminaliser-ceux-qui-le-disent-est-une-faute/

C’est que, pour beaucoup de Français, derrière le FN, il y a un enjeu  que le vieux trublion ne veut pas voir, se croyant encore en 2002 : la possibilité, infîme, mais qui existe, de voir disparaître du pouvoir l’UMPS qui a fait un mal fou à la France  depuis 40 ans.

Les résultats des européennes, des départementales, des municipales… ont toutes montré une progression nette du FN qui devient un parti comme tous les autres et qui offre aux Français une alternative pour retrouver la souveraineté populaire, sortir de l’Europe et de l’euro, ces catastrophes, mettre un coup d’arrêt à l’immigration et, on l’espère, restaurer la fierté de soi, la justice, la sécurité, une école digne de ce nom et la laïcité, en fort mauvais état.

L’UMPS ne peut faire que ce que ses âmes damnées bruxelloises lui ordonnent. Il faut quelqu’un qui ait le courage de rompre avec ces politiques suicidaires.

La seule personne capable, actuellement, de proposer une autre politique et d’être élue, c’est Marine Le Pen, que cela plaise ou pas, qu’on veuille voter pour elle ou pas.

Alors, dans ce contexte, permettre à Jean-Marie Le Pen de tenir un discours aux antipode de celui qui est la ligne officielle du parti c’est brouiller les lignes, c’est offrir un beau  cadeau  aux nombreux ennemis du FN.

Si Jean-Marie Le Pen avait voulu continuer à faire ce qu’il voulait du FN,  il n’avait pas à démissionner. On ne peut pas être et avoir été.

Si les militants FN avaient voulu que persiste la politique de Jean-Marie Le Pen ils auraient élu Gollnish à la place de Marine Le Pen. Cela n’a pas été le cas. La patronne c’est Marine Le Pen et c’est elle qui est garante de l’image et du succès du FN.

On ne voit pas comment, après ces parties de bras de fer et cette interview lamentable accordée au journal Rivarol Jean-Marie Le Pen pourrait avoir encore quelque responsabilité que ce soit auFN. Et ce sera tant mieux. Pour le FN. Pour la France.

Christine Tasin

 

 117 total views,  1 views today

image_pdf

13 Commentaires

  1. Monsieur Le Pen comme sa fille n’ont rien à se reprocher, ni l’un ni l’autre et ni le FN, et un des rares partis les plus honnêtes qui soi en France, les autres sont des escrocs, des menteurs et des voleurs et surtout des grands manipulateurs. Ceux qui sont contre le peuple, sont des extrémistes malhonnêtes, qui utilisent la démocratie à leurs profits, pas pour servir le peuple  » des escrocs démocrates « .
    Être pour son peuple c’est être pour la démocratie, le pouvoir du peuple pas celui des élus, comme en Suisse, c’est le peuple qui maître pas les élus, ils ne sont que des laquais de service du peuple, et le peuple maître s’enrichi avant ses élus, chez nous c’est l’inverse, ils nous volent tous!.
    Le racisme n’est un prétexte pour refuser le référendum au peuple et imposer par la force, le racisme n’existe pas dans une démocratie à cause du référendum populaire qu’ils sont tenus de faire, arrêtons d’être pigeon par ces escrocs démocrates qui nous volent touts pendant ce temps là avec leurs mensonges.

    • On peut avoir des divergences avec le père comme avec la fille, il n’empêche que le père a malgré les campagnes politiques orchestrées contre lui joué avec Mitterrand le jeu qui arrangeait celui-ci, allant contre son camp et contre le peuple de France

  2. @ Françoise ,

    Bonjour,

    Pleinement d’accord avec vous !

    Ce Bourdin est infâme : il se comporte comme le pervers qui donne une bouteille à un alcoolique.

    Il a fait de même avec Roland Dumas dont le gâtisme le pousse , aussi , à des comportements ignobles.

    Je préfère rester sur l’image du beau passé de Résistant de Dumas !

  3. Jean-Marie n’a plus sa clairvoyance et commence à devenir inconséquent. S’il continue, il devra être mis sous tutelle. Pourquoi pas lui et pourquoi serait-il épargné par l’âge?

    De Gaulle trop fatigué a bien bradé honteusement l’Algérie à certains criminels du FLN. Depuis lors, on en paie les conséquences. Pourtant, De Gaulle était moins âgé.

  4. Moi non plus, je ne voudrais pas être à la place de Marine LP. C’est un déchirement pour elle (et pour Marion) de devoir briser la chaîne affective liant fortement une fille à son père.

    Elle fait ainsi passer l’intérêt supérieur de la Nation avant son intérêt filial et rend hommage en quelque sorte au patriotisme de son père d’il y a plus de trente ans.

  5. Bonjour,

    Je vous trouve bien sévère envers Mr Le Pen qui est tout de même le « Père » fondateur du mouvement. Après tout, n’est il pas sain qu’il y ait un débat sur le fond afin de savoir ce qu’est réellement devenu le FN ? Je suis très déconcerté par les propos non pas de Mr Le pen mais par la « nouvelle ligne » Marine qui se déclare ouvertement non islamophobe ! Alors, quoi Islamophile !?

    • NOus avons déjà critiqué plusieurs fois Marine Le Pen à propos de ses ambiguïtés sur l’islam, cela ne nous empêche pas de dire ce que nous pensons de son père qui met en danger pour s’amuser le FN, qu’il en soit le fondateur n’excuse rien!

  6. Quoi que dise Marine, elle sera toujours moquée par les gôchistes… Ce matin, les « journalistes » de France Inter, fidèles à eux-mêmes malgré la grève, ont comparé la rivalité du père et de la fille du FN à la série Les feux de l’amour, en passant un extrait audio, où un conflit oppose un père à sa fille… Pitoyable. C’est tout le temps, que les journalistes de France Inter se font rire en studio, comme en petit comité, oubliant pratiquement les auditeurs – et à leur détriment, la plupart du temps… Et ils revendiquent la défense du service public !

  7. Une décision difficile pour Marine LE PEN mais elle l’a prise, raisonnablement et fermement, ça ne doit pas être facile d’avoir un père comme JMLP, comment peut-on laisser dire de telles horreurs a propos des chambres à gaz pendant la seconde guerre mondiale, ce journal rivarol est un torchon réservé aux pires extrêmes, mais il faut aussi voir que le principal de tout cela c’est JJ Bourdin le manipulateur, il n’a pas son pareil pour titiller ses invités a qui il pose nombre de question parfois extrêmement dérangeantes, le fautif avant tout c’est lui, je ne l’apprécie pas pour ses prises de positions parfois d’extrême gauche, et sa manière de poser ses questions à ses invités.

  8. Bonjour,

    Pleinement d’accord avec Christine sur ce sujet.

    Je parlerai franchement : j’ai toujours détesté Le Pen père , mais Marine m’inspire confiance.

    Je suis allé sur le site de ce torchon qu’est « Rivarol » pour y lire l’interview de Le Pen père.

    On peut y trouver une vidéo , en première page , où l’un de leur journaliste , véritable dément , déplore , pour la France , la défaite des Hitlériens en 45 !

    Quel quelconque rapport avec le patriotisme ont ces malades mentaux ?

    • Oui ces gens sont des déments, et que JMPLP ait accepté de leur accorder une interview est une faute impardonnable

  9. Marine Le Pen et Florian Philippot ont fait d’un parti qui était à l’origine d’extrème-droite un parti jacobin, ce dont je me félicite mais il faut reconnaître que ce n’est pas la même chose et je conçois le désarroi de certains. Ce que fait Marine, c’est ce que Bruno Megret avait voulu faire (libérer le F.N. du vieil antisémitisme ) mais à l’époque Marine avait préféré soutenir son père . Si plus rapidement elle avait affirmé ses désaccords et changé le nom du parti, les choses auraient été plus claires, encore qu’il était peut-être plus habile d’y aller progressivement, un peu comme Gorbatchef avec le communisme.

  10. Oui bravo à Marine.
    JMLP a toujours fait le vide dans son parti pour rester le seul maitre à bord ( Bompard, Stirbois , Megret, Lang,…) et ça continue avec sa fille, mais cette fois ça ne marche plus.
    Il le sait.
    Il se décrédibilise complètement et son age joue contre lui. La sortie est proche pour le « menhir ».
    Une sortie honorable pour lui et le FN: qu il annonce lui même qu’il laisse l’investiture en PACA pour sa petite fille Marion.
    Mais en sera t il capable…

Les commentaires sont fermés.