Attentat contre le métro de Barcelone déjoué grâce à un policier français infiltré chez les djihadistes

attentatsmetromadrid

« L’attentat sur le point d’être perpétré avait pour objectif le métro de Barcelone, l’attentat a été déjoué grâce à un policier français infiltré dans le groupe de djihadistes » 

8TV Josep Cuni

Aujourd’hui  12 djihadistes ont été arrêtés, dont 6 Espagnols de souche : 

 Comment l’islam profite des arcanes des politiques européennes : le cas catalan

Depuis l’arrestation de plusieurs djihadistes, notamment aujourd’hui, la Catalogne semble découvrir qu’elle est menacée ; le niveau d’alerte n’a pas baissé il est toujours de 4 sur 5. Ce matin sur la télévision TV3 qui est la chaîne « nationale » catalane, à forte tendance indépendantiste, le djihadisme a été évoqué mais en employant les mêmes termes de « non amalgame » que chez nous. Le ministre de l’intérieur espagnol Jorge Fernandez Diaz a été très clair : le nombre de salafistes important fait de la Catalogne une zone à haut risque d’attentat dans la péninsule, il a évoqué des liens certains avec les souverainistes de Barcelone.

Une journaliste sur cette chaîne nous a servi le couplet  « ne pas stigmatiser la communauté musulmane » et quand les massacres de chrétiens ont été cités, elle a immédiatement minimisé en disant que les musulmans étaient touchés eux aussi, avec un culot effroyable.

Est intervenu le président d’une association « els nous catalans » (les nouveaux catalans) : comprendre essentiellement les immigrants constituant les « nouveaux catalans », protestant contre le ministre de l’intérieur madrilène l’accusant « d’anti-catalanisme »…

Les musulmans sont rusés et savent très bien jouer de manière perverse des divisions nationales : ici le sentiment anti-espagnol existe, pour différentes raisons, historiques et économiques, ils le savent : eux n’hésitent pas à apprendre  le catalan qui est la langue officielle au même titre que l’espagnol, contrairement aux immigrés sud- américains qui estiment – à juste titre – que tout le monde doit parler l’espagnol dans la péninsule.

De ce fait ces musulmans s’introduisent dans ces associations, et trouvent facilement des alliés en affichant des sentiments « catalanistes ».

Toute la journée sur différentes chaînes on parle du djihadisme, et en ce moment même sur une autre chaîne importante catalane 8TV une journaliste de renom Pilar Rahola (de gauche et séparatiste) s’étonne que la gauche ne descende pas dans la rue pour défendre les chrétiens : quelle naïveté ! Elle a cependant pour elle sa conscience du danger de l’islam.

Les radios suivent le même chemin d’innocence, sur radio Estel, un religieux disait «  je ne peux croire que la majorité des musulmans soient violents et favorable qu Djihad, ce serait terrible ! » …mais oui mon père c’est terrible et nous sommes en guerre !! l’Europe est en guerre, le monde est en guerre contre cette idéologie mortifère.

12 djihadistes, donc, dont des catalans convertis,  ont été arrêtés : ils étaient prêts  à intervenir n’importe où en Catalogne de façon imminente pour un attentat spectaculaire : l’intervention des mossos d’esquadra (police catalane) a évité un terrible attentat dans le métro de Barcelone.       

Alain de Catalogne, responsable Résistance républicaine Espagne

 

 31 total views,  1 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. en complément a cet article, une vidéo sur YouTube *musulmane remise à sa place* Brigitte Gabriel remet à sa place une jeune musulmane voilée, stupide, qui a bien de la chance de pouvoir étudier aux USA le droit! Il y a environ 10à25% de musulmans capables de passer l’acte! Ils sont 1 milliards 400 millions minimum, alors ça fait plus de 140 millions dans le monde!

  2. Il faut dire que l’Espagne a subi la domination musulmane suffisamment longtemps pour en nourrir une aversion particulière. En France, on a failli être submergé mais Poitiers a sorti l’arme lourde. Ouf ! Ceci dit, tout le sud méditerranéen français est infesté, mais aussi l’est, le sud-est, et aussi surprenant que cela puisse paraître, tout le nord. Mais comme en Espagne, l’islam a su jouer le serpent vicieux où il lui était possible de le faire, c’est à dire avec la complicité électoraliste et clientéliste des élus locaux. Ainsi, dans une grande agglomération comme Lille, préfecture du département du Nord, je ne sais pas comment le maire, Martine Aubry, pourrait à présent s’y prendre pour faire marche arrière et revenir à une politique urbaine et péri-urbaine plus en adéquation avec une population française qui se sent tellement trahie. La casbah d’Alger au pays des chtis. Ca sonne tellement faux que personne n’entend…

    • Et encore à cette époque l’islam est cultivée et plus ouverte, et les relations entre les 3 religions étaient plus cordiales qu’aujourd’hui!

  3. Partout en Europe la religion d’amour et de paix est entre autre représentée par des terroristes qui briguent le pouvoir au sein de nos sociétés apathiques.

  4. Bonjour,

    En même temps les islamo-gauchistes « espagnols » sont vent debout contre l’ « appropriation » de la Cathédrale de Cordoue par l’Eglise catholique.

    • merci den ous rappeler cela Antiislam je confisque la suite que je publie demain avec quelques ajouts glanés ici et là

  5. J’ajouterai que la situation en Espagne est pire qu’en France car il n’y a pas d’opposition réelle de droite type Front National. Franco est mort en 1975 et la presse ne se prive pas de le diaboliser constamment même en mentant, elle stigmatise l’extrême droite – et particulièrement le FN français – continuellement, laissant le champ libre aux musulmans – le seul espoir est la réaction du peuple viscéralement anti-musulman, même si tout est fait pour les culpabiliser.

Les commentaires sont fermés.