Draguignan : ils sèment la terreur dans le centre ville, en toute impunité.

draguignan

http://www.varmatin.com/draguignan/des-delinquants-sement-la-terreur-dans-le-centre-ancien-de-draguignan.2098586.html

Ils sont une dizaine. Ils sont identifiés. Il y a des photos, des videos. Il y a des plaintes contre eux. 

Une petite dizaine de délinquants. Pour la majorité mineurs. Une bande suffit à semer la terreur, depuis plusieurs mois, dans le centre ancien. Un calvaire pour les résidents, victimes d’insultes, de provocations, de vols… Les coups pleuvent.

Et le calvaire des habitants dure.

A leurs côtés, d’autres victimes du quartier souhaitent témoigner. Dénonçant vivement l’absence de la police nationale.

«Ils ne veulent pas prendre nos plaintes, refusent de noter leurs noms alors que nous avons tout, des photos, des vidéos. Trois habitent dans le quartier, rue des Chaudronniers, d’autres sont des Achard et des Martel. Lorsque nous les appelons, tous les soirs, à tour de rôle, nous entendons toujours les mêmes phrases: «Nous ne pouvons rien faire» ou «nous enverrons une équipe dès que possible». Et au final, nous ne voyons que la police municipale».

Tous tiennent le même discours. Ils sont une dizaine, avec deux ou trois filles particulièrement virulentes. Ils se postent dans la rue de Trans, la traverse du Cros et les rues alentours et provoquent, hurlent, cassent.

«Ils bousculent les mamies » s’insurge l’un. «Ils ont mis une droite à un jeune qui allait juste chercher une boisson à la supérette», s’indigne un autre. «Sans compter les animaux qu’ils tuent contre les façades».

 

Même le Maire qui a pourtant des pouvoirs de police est désemparé et appelle au secours.

Excédé. Le maire de Draguignan, Richard Strambio a atteint ses limites. Ce problème de délinquance dans le centre historique ne lui est pas inconnu. « Cela fait des mois que j’en parle, en vain » assure-t-il, avec le sentiment de ne pas être entendu. Des victimes lui ont transmis les copies des plaintes déposées. Pour lui, il faut agir vite, avant que ce ne soit trop tard.

Or, d’après les victimes que sont tous les habitants du Centre de Draguignan, il ne se passe RIEN.

On ne me fera jamais croire qu’il ne s’agit pas d’une volonté délibérée.

Quand on voit la rapidité jamais vue avec laquelle la justice a retenu et instruit, de conserve avec la police,  la plainte du Mrap contre Philippe Bescond-Garrec, on demeure pantois.

Qui a intérêt à faire du centre ville de Draguignan un territoire perdu de la République ? Il fait quoi Cazeneuve ? 

Qui a intérêt à récupérer à bon compte les logements du Centre ville qui vont être bradés par leurs occupants en fuite ?  Il fait quoi Valls ? 

Qui a intérêt à ce qu’un Maire de droite soit mis en difficulté ?  Il fait quoi Hollande ? 

J’accuse. 

Finalement, la seule porte de sortie, c’est la mobilisation citoyenne, on sait qu’elle coûte cher en ces temps de justice taubiresque, mais que reste-t-il d’autre aux citoyens qui voient leurs enfants massacrés, leurs voitures détruites  et leurs biens volés ?

La tension monte. À tel point que certains envisagent de se regrouper une nuit, pour se faire justice.

«Nous n’aurons bientôt plus le choix. La Police nationale, la justice ne nous aident pas. Le commissariat est neuf et immense, mais tellement vide. Et à coup sûr, toutes nos plaintes ne sont jamais arrivées sur le bureau du procureur. Nous sommes seuls mais nous n’entendons pas déserter et laisser la place. S’il faut régler le problème, nous le ferons».

Complément de Durandal de Rocamadour :

Bon, ca c’est le constat courant et rien de nouveau sous le soleil couchant de la  » hollandie » mais je conseille de soutenir le maire de Draguignan et les habitants du quartier contre l’inertie des « pouvoirs » publics et l’impunité totale dont jouit cette probable islamo-racaille!
Infos que j’ai transmise à mes contacts
http://ville-draguignan.fr/
Vous pouvez aussi protester de ce scandale absolu auprès des députés du Var…(UMP), car il faut montrer notre solidarité tous azimuts , car, visiblement, ces gens là n’ont pas le même horizon…
http://www.nosdeputes.fr/circonscription/departement/Var

Christine Tasin

Résistance républicaine 

 143 total views,  1 views today

image_pdf

28 Commentaires

  1. Je suis abasourdi par ce que je viens de lire sur DRAGUIGNAN . Ou est mon dragui ou il faisait bon vivre ????? J’ai habité dans le cartier ou il se passe tout ces merdes . J’ai peine a croire que ce cartier peu devenir fort chabrolle d’un moment a l autre. Je me souviens des soirées passé a la terrasse du bar les mille colones a la place aux herbes tout etais tranquille et joyeux . On rentrais chez soit a pieds sans aucun problème. Une époque révolu . La place est laissé a des voyous honte a tout ceux qui laissent faire messieurs les politiques vous bradez notre beaux pays. Votre couardise vous rend autant responsable de ce qui arrive que cette racaille qui défigure nos villes et aussi nos villages. ATTENTION réagissez avant qu’il ne soit trop tard. De tout coeur avec les Dracenois et en particulier avec mes nieces et leurs enfants qui eux sont toujours a Draguignan.

    • Vous aurez lundi un superbe article sur Draguignan de la plume de notre ami Luc Forgeron

  2. Et bien sûr nous ne voyons pas les antifas et méluche pour protéger les français, personnes quoi!.
    Il fait quoi Cazeneuve, et il se case, et manuel Valse, le manuel de la valse en douce, et hollande, du fromage.
    Je pense que nous comptons trop encore sur nos dirigeants, qui ne sont plus, ils démissionnent tous, nous devons plus compter sur eux et nous ne pouvons plus accepter que les Européens se font agresser sans réagir.
    Et il est grand temps que des vrais chefs reprennent le pouvoirs de la résistance discrètement, avec une véritable organisation en place et mettent le pays en résistance complète, pour être déjà prêt à toutes éventualités, qui rassurera et fortifiera la France et les français, plus sûr d’eux mêmes et fera l’effet de surprise bien venu en cas de massacre en masse, les français seront prêt. communiquer avec les autres pays d’Europe, c’est de commencer et de prendre des décisions qui est important, si l’Europe est prêt, les musulmans ne feront jamais le poids face à des peuples bien déterminés.
    Nous sommes encore désorganisés, les peuples ont besoin d’être organisé pour être prêt à la vrai résistance et aux combats, il y à beaucoup de travail à faire mais pas impossible  » impossible n’est pas français « .
    C’est le manque d’organisation qui mets dans cette état les français, au contraire les français ont beaucoup de capacité, appelez des volontaires dans toute la France et instructeurs légionnaires, para et autres, même pensionnés, ils seront quoi faire.
    C’est plus le moment de dire pourquoi!, mais d’agir!
    Appel à la résistance!
    Ps : qu’en pensez vous Madame Tasin, les femmes à la résistance ne manquais pas, faisons cette honneur à eux, ne lâchons pas le pays.

  3. Et en plus ils s’attaquent à nos animaux ! Qu’ils tuent en les jetant contre les façades ! Nous sommes attaqués sur tous les fronts : – nos édifices religieux, nos villages et centres villes, jusqu’à nos animaux ! Et malgré tout ça les gens n’ont peur que du Front National et redonnent leur confiance à des élus qui ont prouvé et prouvent encore leur inefficacité… Comment espérer ?
    Pour constituer des milices il faut être non seulement courageux mais organisés et encore faut-il qu’il se trouve, parmi cette population, des hommes en âge de se battre, pas uniquement des personnes âgées ou entre deux âges… Et comment se défendre sans armes ? Sans être lâche on peut craindre de recevoir un mauvais coup ou d’aller en prison en se défendant. Je me mets à la place de celui ou celle qui a une famille… Non, c’est à la police d’intervenir. Nos impôts servent aussi à payer des policiers pour nous défendre. J’envoie un msg au député du Var (cf. lien). Merci à Durandal.

    • Faire une milice citoyenne ne veut pas dire automatiquement se battre, c’est de la dissuasion, c’est accompagner la jeune fille qui va au collège, c’est veiller près des voitures….

      • MOI CHERE CHRISTINE….MALGRE LES RISQUES….J AI TRES SOUVENT ENVIE D EN DECOUDRE CONTRE LES EGORGEURS…..POURTANT…..JE SERAI DU GENRE PLUTOT ….COOL…

  4. Si la police ne vous protège pas Draguignanais alors que c’est son travail faites-le vous-mêmes, c’est votre DROIT, protégez votre centre en constituant des milices aux flambeaux…

    • @Dot
      Sans vouloir vous faire la leçon, les habitants de Draguignan s’appellent les Dracénois et les Dracénoises.
      Je le sais parce que j’ai des racines dans ce coin du Var, des gens qui doivent se retourner violemment dans leurs tombes…

  5. le fn finira par passer un jour, et là ce sera la carnage pour toutes ces racailles de merde puisque enfin, les citoyens pourront se défendre sans risquer d’être arrêtés, jugés, mis en taule, alors qu’ajourd’hui ce seraient l’inverse et les racailles, pauvres victimes de discrimination et d’amalgame, seraient libérées sur le champ…
    Gouvernement de merde !

  6. C’est quoi le centre de Draguignan, une maison de retraite? Un accueil pour handicapés moteur? Un service de rééducation pour grands blessés? Les résidents sont figés par l’arthrose à ce point? C’est sûr que l’exemple aussi récent que lamentable du buraliste d’Albi qui écope sept ans de prison pour s’être défendu peut ralentir certains élans. Mais ça ne devrait pas ! Le buraliste était seul, les habitants de Draguignan sont combien, ne serait – ce qu’en centre ville? La police ne peut pas coffrer une cinquantaine de personnes d’un coup…Outre la légitimité de se défendre, c’est aussi l’effet de masse qu’il faut reconstruire et conserver. L’islam gagne du terrain parce qu’il ne procède pas autrement…

    • entièrement d’accord je n ecomprends pas que des milices citoyennes ne soient pas nées qui aient sécurisé le centre ville

      • Moi aussi je ne comprends pas… mais je vais devoir ressortir ma théorie habituelle: quand une situation à la c.. comme celle-là perdure, c’est parce qu’au final tout le monde y trouve son compte.

        Et pourtant, à la lecture de l’article, je vois déjà quelques solutions simples et légales à proposer:
        – La police refuse d’enregistrer votre plainte ou ne la fait pas suivre? Déposez-là par courrier recommandé directement auprès du procureur.
        – Vous ne voulez pas que votre plainte soit directement classée sans suite? Déposez-la avec constitution de partie civile (sauf qu’il faut obligatoirement un avocat et avoir subi un préjudice chiffrable… mais qui veut la fin veut les moyens)
        – Si vous allez jusque là, n’hésitez pas non plus à assigner l’État en justice pour ne pas avoir rempli ses missions, et lui demander réparation de votre préjudice. C’est pourquoi je conseille que toutes les démarches soient effectuées par écrit: ça laisse des traces vérifiables et opposables. Même si vous n’avez pas gain de cause à la fin, ça les emmerdera suffisamment pour les inciter à se sortir les pouces du c… et faire leur boulot en matière de maintien de l’ordre.

        Les Draguignanais ont-ils seulement pensé à ces quelques gestes simples? L’article ne le dit pas, mais c’est juste un article… écrit par des journalistes, avec tout ce que ça implique en matière d’imprécisions, d’omissions et d’enrobage.
        En tout cas, je conseille d’appliquer ces quelques gestes simples bien avant d’envisager la balade nocturne dans un sous-bois (ou le champ de tir de Canjuers qui est à deux pas) avec pelles, pioches, bâches et lampes frontales 😉

        Ah la la! Draguignan était une ville charmante à l’époque où j’y avais fait mes classes, en ’98. Depuis ça semble être devenu une vraie poubelle du vivrensemble. J’en suis blasé.

        • Oui il faut tout essayer, pour la plainte avec constitution de partie civile il faut non seulement payer un avocat mais aussi déposer une caution… à mon avis on peut trouver des gens qui ont droit à l’aide juridique qui pourraient le faire

        • Je me suis fais la même réflexion ! Mais bien des gens ignorent ce type de procédure et ca n’est pas forcément au commissariat qu’on la leur indiquera; j’en ai fait l’expérience par le passé et puis, beaucoup, abandonnent, par lassitude et aussi par lâcheté, malgré ce qu’ils endurent , ca aussi , je connais!
          Il n’y a personne, au Front National, pour s’emparer de l’affaire ???
          Je croyais que, d’après Florian Philipot, « le Var était le meilleur département de France »…Cherchez l’erreur .

  7. ben les Français sont des couilles molles
    quand vont-ils prendre les choses en main, quand ?

    • Bon, ca c’est le constat courant et rien de nouveau sous le soleil couchant de la  » hollandie » mais je conseille de soutenir le maire de Draguignan et les habitants du quartier contre l’inertie des « pouvoirs » publics et l’impunité totale dont jouit cette probable islamo-racaille!
      Infos que j’ai transmise à mes contacts
      http://ville-draguignan.fr/
      Vous pouvez aussi protester de ce scandale absolu auprès des députés du Var…(UMP), car il faut montrer notre solidarité tous azimuts , car, visiblement, ces gens là n’ont pas le même horizon…
      http://www.nosdeputes.fr/circonscription/departement/Var

      • « Osons le civisme » c’est l’injonction que la Mairie de Draguignan envoie à ses citoyens sur son site…à moins que cela ne se limite aux déjections canines ??????!!!!

    • Des connards ? Voire. Des salauds, surtout. Mussolini avait ses nervis avec bâtons et huile de ricin, Hitler ses gestapistes, Staline sa Tchéka, devenue G.P.U. ,devenue NKVD, mais qui, quelle que soit sa dénomination, a semé la terreur, et des morts par millions. Rien de tel pour asservir un peuple.
      Nos cyniques gouvernants n’ont pas besoin de ça: ils ont certaine racaille à leurs bottes, dûment stipendiée en avantages de toutes sortes ( « humanitarisme, droitsdelhommisme, antiracisme,vivre ensemble…), racaille qui va se faire une joie de piller, saccager, incendier, massacrer et semer la terreur chez les autochtones auxquels est même ôté le droit à la légitime défense.

  8. Parfaitement, dans certains quartiers des milices d’autodéfenses se constituent.
    Certaines, discrètes, fonctionnent déjà. Il est grand temps car notre police, muselée par Cazevide et consorts ne fait plus son boulot depuis longtemps. Pas de provocs, padamalgam, etc…
    Pauvre France

  9. Quand on voit la rapidité jamais vue avec laquelle la justice a retenu et instruit, de conserve avec la police, la plainte du Cran contre Philippe Bescond-Garrec, on demeure pantois.

    Ce n’est pas du MRAP ?

  10. Je ne souhaite pas que cela se multiplie dans de nombreuses villes, mais c’est une quasi-certitude… le chemin tout tracé vers des affrontements, vers la révolte et, qui sait, vers la revolution.

Les commentaires sont fermés.