Airbus :  » Jamais je n’ai vu 3 gouvernements et 4 cabinets de crise se mobiliser pour un accident d’avion » Par Alain de Catalogne

11sept2001J’ai écouté hier un débat sur l’actualité sur la chaîne catalane 8tv, une émission avec 3 journalistes de renom, animée par Josep Cuni qui, lui, ne se mouille jamais trop.

Or quand est venu le thème de « l’accident » un journaliste, Manuel Milian Mestre, qui a pour habitude de ne pas utiliser la langue de bois donne son avis : « depuis la première minute j’ai senti qu’il y avait quelque chose qui clochait : jamais dans ma vie, je n’ai vu 3 gouvernements et 4 cabinets permanents de crise mobilisés pour un accident d’avion. Même pour les tour jumelles on n’a vu un tel déploiement. Ce qu’on peut suspecter c’est la réaction des gouvernements : ils savaient quelque chose. la clef est ce qu’ils ont découvert . » l’interrompt l’animateur de façon sévère,  » ce n’ est qu’une hypothèse » l’autre ne se démonte pas « non c’est une analyse, il faut savoir que un centre djihadiste se trouve à Barcelone, que la Sagrada Familia est surveillée jour et nuit car elle est visée par les djihadistes, que le co-pilote a étudié à Bremen, centre connu de djihadistes. La disproportion des réactions des gouvernements rend suspecte la version officielle, certains choses restent dans l’ombre. »

Bref j’ai été stupéfait qu’un journaliste très écouté ose émettre cette opinion sur une télé publique chose que nous n’avons pas encore entendue en France !!!

Alain de Catalogne, responsable Résistance républicaine Espagne

6 Commentaires

  1. Un vrai compte de fées cette histoire. La photo d’un jeune homme devant le Golden Gate qui a fait disparaitre ses traces sur les réseaux sociaux, avec des problèmes psychiatriques, déjà venu sur le lieu du crash faire du vol libre, avec un arret de travail qu’il n’ a pas respecté ….
    On attend la suite du feuilleton. J’ai l’impression que la politique d’Engela est aussi tordue que celle des deux guignoles de la carling France.

  2. @Xtemps
    Les sièges, le moteur, etc ? Mais tout cela a explosé en mille morceaux : un impact à 700 km/h, vous imaginez. Les secouristes ont dit qu’aucun reste de corps ou de moteur dans ce crash n’était plus grand qu’un cartable…
    Non, le problème a l’évidence, c’est ce qu’on nous cache. On l’apprendra dans quelques mois, ou jamais.

  3. Cela a été également ma première réaction : trois chefs d’État pour un fait divers montre que ce n’est vraisemblablement pas un fait divers mais un acte politique.

  4. Une possibilité que nous n’ avons pas pensé, et si tout cela était une mise en scène et que les pièces de petites tailles d’avion étaient éparpillés sur la montagne, et les 150 personnes, où sont les corps?, ils ont été boire un café au coin!, où est le cratère d’ impact des 70 tonnes de l’avion?, et les ailes et les moteurs de l’avion? et l’incendie?,les sièges?, où ils sont?, et j’en passe certainement encore.

  5. Oui, bizarre bizarre cette affaire de suicide aux commandes d’un airbus !

Les commentaires sont fermés.