Parole de spécialiste : « en islam il est dangereux de penser » – par Olivia Blanche

soumission-de-michel-houellebecqDans la lancée de « recherches des causes qui ont pu amener des « enfants de la République » à devenir les assassins de leurs concitoyens », – et comment y remédier…. les radios nationales, ont programmé des émissions, telle France Inter, avec un Téléphone Sonne sur l’école de la République, etc.

Invités : des profs, des intervenants, dont j’ai oublié le nom, dont « certaine » avec les arguments que nous connaissons tous : la ghettoïsation et compagnie rendait les Français responsables des événements… Néanmoins, des vérités sont sorties de la bouche d’autres invités et de rares auditeurs.

De la parole d’un « spécialiste » j’ai retenu, car il est impossible de l’oublier, qu’en Islam « il est dangereux de penser »… Dès lors, j’ai compris pourquoi le coran étant le « prêt à penser » et le « prêt à tout faire » est, tout à la fois, la cause et la conséquence du comportement déviant de nombre de musulmans. Tout est dit dans : « Il est dangereux de penser ». Les imams apprennent cela dans les écoles coraniques, entre autres. Et parmi cette multitude d’obscurantismes on inculque aux enfants que : « la musique conduit tout droit au diable ». Ainsi en a témoigné une jeune institutrice, qui téléphonait depuis l’Ardèche, où elle enseigne. Elle a osé faire part de son inquiétude en disant que l’une de ses élèves qui fréquente l’école coranique de son village était rentrée chez elle un jour en disant à son père que l’imam avait dit que la musique était interdite… On connaît la suite. Et le père qui n’était pas particulièrement « religieux » s’est plié à la menace de l’imam via sa propre petite fille, en n’écoutant plus de musique chez lui !

Olivia Blanche

 156 total views,  1 views today

image_pdf

2 Commentaires

  1. Et les chants prônant le djihad c’est quoi ? du pipi de chat ? il existe des chants autorisé en islam seulement si c’est en adéquation avec leurs préceptes religieux rien d’autres tout le reste c’est la mal tout comme la danse, même le fait de se promener avec son chien en laisse en public ou d’avoir un chat dans ses bras est considérés par la;plupart des musulmans comme impurs et sataniques, plus con tu meurs !

  2. La musique des kouffars est interdite, mais le rapp anti français est autorisé. Ces faux culs savent bien prendre des largesses avec leur droit religieux quand ça les arrange.

Les commentaires sont fermés.