Musulman modéré, vraiment ? Par Le Coup de Pat

Publié le 23 janvier 2015 - par - 9 commentaires

 affiche-anti-halal-affichée-devant-des-quicks recadree

Comme à chaque fois, Il a été demandé par les instances « supérieures », à grands renforts de communication, de ne pas faire « d’amalgame » entre les auteurs des  derniers attentats et la majorité musulmane de notre pays, qui,  nous dit-on, n’aspire qu’à vivre en paix sur notre sol, un islam « modéré ».

Encore faudrait-il que l’on nous explique clairement ce qu’est un islam modéré, car, je ne sais pas vous, mais moi, je l’ignore.

Où place-t-on le curseur entre musulmans modérés et musulmans intégristes ?

On nous répondra que dès lors que la religion reste dans la sphère privée, il  s’agit bien de modération. Seulement voilà, l’Islam déborde très largement dans la sphère publique, ne serait ce que de par son exigence alimentaire.  100 % des animaux abattus en Ile de France le sont de façon rituelle. C’est-à-dire égorgés en toute conscience, ce qui a, entre autres, de quoi heurter les sensibilités de ceux qui se sont battus pour obtenir des conditions d’abattage prenant en compte la souffrance animale. 100% !! Qui osera dire que cela relève uniquement de la sphère privée lorsque n’importe quel consommateur lambda verse à son insu une dîme au culte musulman sur le steak qui est dans son assiette? Le halal représente un marché 2  fois supérieur au bio et créée donc sa propre économie.

 Alors,  sachant cela,  une personne qui refuse de manger autrement que halal est-elle modérée ? Qui plus est, si elle l’exige dans le système de restauration collective comme on le voit souvent. De même une personne qui demande des horaires décalés afin que les hommes ne côtoient pas les femmes dans les piscines est-elle modérée ? Et cela n’interagit- il pas dans la sphère publique ? Les femmes voilées sont-elles modérées ?

Une personne qui fait sa prière 5 fois par jour est-elle modérée ? De même dirions-nous d’un catholique qui respecte toutes les prières de la liturgie,  qu’il est un catholique modéré ? Je crois bien que là, les libres penseurs délivreraient une sanction sans équivoque : ce catho là est un intégriste !

On voit bien qu’il est difficile d’apporter une réponse, d’autant qu’il est à parier que les différents courants musulmans, voire même les individus,  ne seront pas d’accord entre eux. Et que chacun aura une façon bien différente de placer notre fameux curseur selon la façon dont il vit sa foi.

Ce que nous entendons par musulman modéré, pourrait bien être considéré aux yeux des pratiquants comme un mauvais musulman voire un apostat.

Lorsqu’on voit comment est pratiqué l’Islam dans les pays musulmans, il est légitime de s’interroger. Est-ce cela l’Islam modéré ? Si non, alors n’existe nulle part ce fameux « islam modéré », si oui, nous devrions peut-être nous demander si cette vision occidentale d’un tel islam n’est pas un pur fantasme déconnecté de la réalité.

 Le coup de Pat 

Print Friendly, PDF & Email

9 réponses à “Musulman modéré, vraiment ? Par Le Coup de Pat”

  1. LANLIGNEL Armand LANLIGNEL Armand dit :

    Il n’y a pas d’islam modéré mais il y a des musulmans peu pratiquants que l’on appelle modérés. Entre l’islam des textes et l’islam vécu, les différences varient d’un extrême à l’autre. Les vrais musulmans ne peuvent pas être modérés et sont dangereux. Parmi les « modérés », certains sont pris entre deux feux et sont bien gênés, ne sachant comment assurer leur survie.

    • Avatar citoyen radical 06 dit :

      Mettons nous, oh juste un instant, dans la peau d’un mahométan; il serait en effet plus juste d’utiliser ce mot comme c’était le cas aux siècles passés. Pour une partie de l’humanité Mahomet n’est il pas le « beau modèle » à suivre, sa vie durant de bon musulman ? On nous a parlé « d’islam de France », imposé à notre république française, une et indivisible, le CFCM, à tout propos on nous rebat les oreilles avec le padamalgam entre l’islam dit radical (et ses synonymes: islam fondamentaliste, islam djihadiste) et l’islam dit modéré ( synonyme: islam des Lumières asséné par certains qui osent tout).
      Soit, pourtant tous les mahométans vouent la même ferveur à mahomet ! Une question me taraude: les modérés aimeraient donc modérement le Prophète tandis que les autres, les immodérés, l’aimeraient eux immodérement. Mais qui sont donc les mahométans authentiques, les vrais musulmans? Nous savons ce qu’il peut arriver, en certaines terres d’islam authentique de nos « amies »: les modérés considérés comme de mauvais musulmans sont contraints d’y faire profil très bas. Mais au fond en quoi cela nous concerne t-il ? : ils sont chez eux.
      Mais chez nous, dans un « territoire de la guerre » le dar al harb, comme ils ne le disent pas encore, les modérés peuvent nous abuser en profitant de ce que leur concède notre démocratie liquéfiée et moribonde. D’autre part, et ceci constitue une arme de conquête à bas bruit explicitement invoquée dans le saint coran, quand ils sont inférieurs en nombre ou militairement, les mahométans peuvent pratiquer mensonge et tromperie : la takyia (ce qu’ils n’avoueront jamais). Quant à moi, qui ai une certain vécu, je sais bien que selon le coran il ne peut y avoir de mahométans modérés.
      En effet comment ne suivre que modérement un si prestigieux guide pour atteindre un si grand dessein, le dar al islam, dessein auquel doit oeuvrer chaque mahométan dans la mesure de ses moyens. Pour l’islam, quelque soit le nom qu’il se donne et la forme qu’il revêt, il y a 2 mondes:
      -le dar al islam, celui de l’oumma
      -le nôtre, celui des mécréants, les kouffars comme ils nous appellent.
      Point de modération dans tout cela car à la fin des fins le but à atteindre c’est que le monde entier soit rendu à Allah « le plus grand ».
      Là est la REALITE et le malheur frappera immanquablement ceux qui la cachent comme ceux, les innocents, qui l’ignorent encore.

  2. Avatar adam dit :

    L’islam modéré des illettrés sera tôt ou tard débordé et mis à genou par la surenchère de l’islam radicale du Coran.
    L’islam « modéré » est juste un petit détour démocratique pour créer un bel état monarchique sinon une conviviale dictature islamique.
    En attendant, c’est l’anarchie islamique où chacun assassine qui lui plaît au nom de la sourate qui lui plaît.

  3. Avatar DenLibr dit :

    Bien d’accord avec Armand. Il me semblerait dangereux d’aller au-delà de cibler les islamistes (= islam politique) tout en sachant bien évidemment que l’islam est par nature aussi politique. Il me semble que les propositions de Sami Aldeeb sur la réforme de l’islam pour qu’il devienne compatible avec la démocratie devraient être popularisées et suivies. Il y a d’ailleurs un appel issu d’une espèce rare, des universitaires pour un islam laïque, qui va dans ce sens. Je vous poste le lien dès que je le retrouve…

    • Christine Tasin Christine Tasin dit :

      Ils font bien ce qu’ils veulent dans les pays musulmans, pour nous on n’a pas le temps d’attendre des siècles une improbable réforme de l’islam, pas d’autre solution que l’interdiction de l’islam en France et même en Europe.

      • Avatar citoyen radical 06 dit :

        Tout à fait en accord avec vous chère christine:nous serons morts et nos enfants et petits enfants en trés grand danger de perdre leur liberté (ou en guerre) avant que ce chimérique « islam des lumières » voit le jour. Ce jour là ,il n’y aura tout bonnement plus d’islam.
        Combien de temps encore pour que certains le comprennent .Les apostats le disent, ceux des mahométans(j’insiste) qui ne pratiquent pas la takya parce qu’ils sont déjà dans le jihad offensif, (avec eux au moins la réalité est révélée),le disent :l’islam et la laïcité sont, par essence, incompatibles!; quant au reste de leur communauté ,qui est encore dans le jihad défensif,il le cache encore, bien sur. La conquête est le MOTEUR de l’islam, pourquoi donc voudriez vous, vous qui « croyez encore au père Noël » , qu’ils renient ce qui leur a si bien réussi pour s’ abandonner aux « délices » de notre démocratie laïque?.
        Il n’y aurait plus d’islam et dans le monde entier ce serait un énorme soulagement !…
        Mais on peut toujours rêver.

    • EVA EVA dit :

      Bonsoir Denlibr,

      L’islam n’est pas réformable, sinon il aurait déjà été réformé, depuis 14 siècles qu’il existe.
      J’ai lu avec intérêt les propositions de Monsieur Sami Aldeeb à ce sujet: elles sont pleines de bonne volonté, mais hélas aucune n’est applicable. Je dis bien: Aucune. Je posterai un commentaire là-dessus quand j’aurais un moment de libre.
      Si vous avez un peu de temps, je vous propose de lire le mon commentaire sur l’impossibilité de réformer l’islam:

      http://resistancerepublicaine.com/2015/charlie-hebdo-on-ne-peut-pas-reformer-lislam-on-ne-peut-que-le-chasser-hors-de-france-par-eva/

Lire Aussi