Un professeur ne doit pas montrer les caricatures de Mahomet ni un film anti-avortement

charlie2L’affaire du professeur de Mulhouse mis à pied pour avoir montré des caricatures de Mahomet à ses élèves après l’attentat contre Charlie Hebdo continue de faire des remous.

http://www.lalsace.fr/actualite/2015/01/20/manifestation-pour-l-enseignant-suspendu-apres-un-incident-avec-des-eleves

Sans doute que ce brave homme est un homme de gauche qui n’a jamais flirté avec les affreux islamophobes comme il y en a à RR, et qu’à ce titre il a trouvé dans les syndicats enseignants et notamment le SNES tout l’appui qu’il méritait.

Appui étrange en effet quand on connaît les mots durs de nombre de responsables du SNES contre la loi sur le voile. Appui étrange quand on connaît le militantisme engagé du SNES pour les droits et la régularisation des délinquants (autrement appelé « sans-papiers »). Bref, appui étrange quand on connaît l’islamophilie d’un grand nombre d’adhérents du syndicat majoritaire chez les enseignants…

Mais la liberté d’expression est essentielle au SNES quand elle touche l’un des leurs… Je n’ose pas imaginer la campagne haineuse du SNES , du SGEN et autres syndicats enseignants si j’avais eu la mauvaise (et improbable) idée de faire ce genre de choses quand j’enseignais… Eux dont les adhérents ne répondaient pas à mon bonjour quand j’entrais en salle des profs. On ne dit pas bonjour à une fasciste qui a un blog contre l’islam... Faut comprendre.

Je déplore deux choses dans cette affaire :

– la forme de communautarisme des syndicats enseignants qui ont perdu toute notion du bien commun et ne fonctionnent qu’en militants politiques.

– le manque de déontologie de trop de professeurs. J’avais, en son temps, condamné Philippe Isnard pour avoir montré à ses élèves une video anti-avortement, considérant qu’un enseignant qui fait du prosélytisme pour ses idées manque à tous ses devoirs et mérite d’être limogé.

http://christinetasin.over-blog.fr/article-j-aurais-aime-debattre-avec-philippe-isnard-pour-lui-dire-qu-il-aurait-du-etre-vire-de-l-education-nationale-67188478.html

Je considère donc, en toute logique, que les caricatures de Mahomet n’avaient pas à être montrées pour imposer la notion de liberté d’expression par un professeur, et cela quelle que soit la classe, constituée de musulmans ou de Français d’origine.

Qu’un professeur d’arts plastiques, comme c’est le cas du professeur de Mulhouse, ait montré plusieurs caricatures, d’époques différentes, d’auteurs différents, et parmi elles celle de Charlie Hebdo qui aurait conduit à la vengeance des djihadistes, cela avait un sens dans le contexte national afin de faire comprendre ce qu’est une caricature, afin d’informer, d’éduquer, de cultiver. Mais sans chercher à influencer les élèves, sans porter de jugement devant eux… Dans le cas présent, le professeur a semble-t-il insisté lourdement sur Charlie hebdo, transformant ce qui aurait dû être un cours en heure de règlement de comptes et provocation des élèves invités à sortir leur kalachnikof.

Ce n’est pas acceptable. Comme il n’est pas acceptable que tant de professeurs fassent entrer le politique à l’école, considérant que les élèves qui leur sont confiés sont des cobayes et qu’ils ont à faire leur éducation politique.

Honte à ces enseignants qui, en toute impunité tapent sur Marine Le Pen ou Sarkozy en cours. Honte à ces enseignants qui, en toute impunité, appellent leurs élèves à faire grève pour des raisons qui ne les regardent pas, par exemple le sort d’une certaine Leonarda.

C’est parce que depuis des décennies on a voulu ouvrir l’école, faire disparaître le sanctuaire qu’elle devait être, remplacer l’instruction par l’éducation et abaissé le niveau de recrutement des enseignants qu’on en arrive à voir des enseignants faire du prosélytisme en cours et être défendus par leurs pairs qui ne voient pas le problème…

O tempora, O mores ! Disait Cicéron…

Christine Tasin  

Résistance républicaine 

 29 total views,  1 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. Ni l’un ni l’autre, le premier on ne touche pas au dogme religieux et a une image du prophète, sous peine de représailles, le deuxième parce qu’en islam les femmes n’avortent pas, avez-vous déjà vu un musulmane avorter ? moi jamais sauf peut être les jeunes filles d’origine maghrébines élevés et éduqués comme des occidentales, mais jamais les autres surtout pas celles qui portent la tenue traditionnelle, djellaba et voile.

    • d’un autre côté, je ne connais pas non plus des filles françaises de souche ayant avorté. ce n’est pas quelque chose qu’on crie sur les toits.

  2. Tout à fait d’accord avec votre article, et avec la réaction de Philiberte. N’oublions pas que le Snes est lié avec les Réseaux Education sans frontières et la ligue de l’enseignement qui soutiennent l’immigration clandestine et empêchent, avec le concours des « syndicats » étudiants que des Léonarda soient renvoyées dans leur pays.
    Cette position paradoxale était apparue au grand jour lorsqu’une instit’ d’Albi avait été poignardée l’an dernier par une maman « déséquilibrée » qui n’était pas vraiment française de souche…

    J’ai commencé à lire « Soumission »… l’avenir est sombre notamment à l’éd (réed)ucation nationale:

    http://www.bvoltaire.fr/stephanbrunel/leur-charte-de-la-laicite-est-une-charte-pour-lislamisation,154183?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=0cfa330ed2-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-0cfa330ed2-30388109&mc_cid=0cfa330ed2&mc_eid=212f352d9e
    http://www.bvoltaire.fr/jeanpierrepelaez/leducation-nationale-bonne-tout-faire-de-la-republique,154308?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=0cfa330ed2-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-0cfa330ed2-30388109&mc_cid=0cfa330ed2&mc_eid=212f352d9e
    Courage!

  3. « On ne dit pas bonjour à une fasciste qui  »
    j’ai eu le même problème la semaine dernière, lorsque j’ai dit que je n’étais pas charlie, mais Eric Zemmour! être qualifiée de facho par plus facho que soit, c’est un comble! il y en a beaucoup qui ne connaissent pas la définition de ce mot: « attitude autoritaire, violente, et dictatoriale imposée par quelqu’un à un groupe quelconque, à son entourage ». entre autres.

  4. Nouvelles consignes du Ministère de la Vérité et de l’Education Populaire (Volksaufklaerung en teuton)

    Achetez tous un exemplaire de Charlie Hebdo mais ne le montrez à personne.

  5. Bonjour,

    C’est exactement la réaction que j’avais devant mon poste de télévision , hier , quand on nous montrait la propagande en cours dans les classes.

    Charlie-Hebdo n’est , par ailleurs , pas le coeur de la culture française.

    Que l’EN ait déjà le courage de (re)dire de manière positiviste l’Histoire de France telle qu’elle a été , bataille de Poitiers incluse …

    Que l’EN ait déjà le courage de (ré)enseigner les grands textes de notre littérature , Cid inclus , « Pensées » de Pascal incluses …

    Etc ,etc.

    C’est l’enseignement que nous avons reçu …

    Et plus de mensonges historiques dans nos manuels !

    Et plus de prêchi-prêcha multiculti !

    Et pas ces cours prévus d’enseignement des religions !

    Etc , etc

Les commentaires sont fermés.