Pour Valls, « l’intégration ne veut plus rien dire, oublions-la »…

antifas1https://fr.news.yahoo.com/valls-%C3%A9voque-un-apartheid-territorial-social-ethnique-123240667.html

La fuite en avant de tous les membres du gouvernement depuis 15 jours donne le vertige.

Pas une seule fois ils ne mettent en cause l’islam au nom duquel on tue, pourtant, sauf pour le défendre et menacer ceux qui rappellent que l’islam est assassin.

Valls va encore plus loin, comme le font de leur côté Hollande et Taubira, en annonçant des réformes que les cochons de citoyens que nous sommes vont payer, dans tous les sens des termes.

Ils sont prêts à tout pour acheter une paix qu’ils n’auront jamais, ils le savent, forcément, puisqu’ils ont accès à encore plus d’informations, notamment les secrètes, que nous… Ils serrent les dents et essaient de gagner du temps afin de profiter de leur pouvoir, de leurs avantages, tant qu’ils sont au pouvoir, quitte à refiler la patate chaude à leurs successeurs.

Alors, dans cette obsession, Hollande-Cazeneuve-Valls-Taubira cherchent à gagner du temps, à tout prix,  avant que les banlieues n’explosent, à gagner du temps avant que les attentats ne se multiplient trop, à gagner du temps avant que leurs maîtres européens et américains ne les mettent sous tutelle ou n’organisent leur remplacement.

Ils n’ont pas inventé l’eau tiède, mais pour  se tirer d’un mauvais pas en nous faisant payer les pots cassés, ils sont très forts !

Diagnostic de  Valls-Frankenstein : « A cela il faut ajouter toutes les fractures, les tensions qui couvent depuis trop longtemps et dont on parle peu (…) la relégation péri-urbaine, les ghettos, ce que j’évoquais en 2005 déjà, un apartheid territorial, social, ethnique, qui s’est imposé à notre pays« , a-t-il ajouté. On remarquera qu’il utilise sans vergogne la rhétorique de ses amis Les Indigènes de la République qui vomissent à chaque seconde leur haine de la France et  des Français blancs. Ce n’est pas rassurant.

On appréciera la forme passive « qui s’est imposé » qui lui évite de nommer les responsables des ghettos. Qui lui évite de rappeler que lorsqu’en 62 les pieds-noirs sont arrivés en France on a construit dans l’urgence des milliers de logements HLM pour les loger. Je fais partie de cette génération, j’ai vécu en HLM pendant des années, ravie d’avoir enfin des toilettes à la maison et l’eau courante et tous mes copains, pieds-noirs ou métropolitains comme moi,  étaient dans la même situation. Il ne nous serait pas venu à l’idée de cracher sur nos logements, de les taguer, de pisser sur les paillassons et de pousser, par la violence ou les insultes, tous ceux qui n’avaient pas notre couleur de peau,  notre mode de vie ou notre religion à fuir nos quartiers.

Ceux qui ont créé l’apartheid sont ceux qui, parce qu’ils acceptent d’être soumis à  une religion de la différence et du mépris des femmes et des non musulmans ont poussé ces derniers à fuir, pour se sauver et sauver leurs enfants.

Et Valls qui arrive, la bouche en coeur, pour nous dire que ceux qui restent auraient subi un apartheid ?

Et Valls qui arrive, la bouche en coeur, pour annoncer que cela ne peut pas durer ?

Que va-t-il nous annoncer ? Que les quartiers qui depuis 30 ans engloutissent des milliards et des milliards en vain (sauf à essayer d’acheter la paix sociale, très relative… ) vont redevenir des lieux de mixité sociale ? Que les aspirants à l’allocation logement n’y auront droit que lorsqu’ils accepteront un logement social en Seine Saint Denis ou à Trappes pendant que les délinquants clandestins pourront se pavaner au centre de Paris, logés gratis dans des hôtels, puisqu’ils refusent de quitter le centre de Paris ?

On peut s’attendre à tout. La perversité de nos gouvernants dépasse ce que l’on peut imaginer.

« Manuel Valls a expliqué que le problème n’était pas celui de l’intégration puisque les auteurs des attentats étaient français, mais bien l’exclusion sociale et la citoyenneté. »

Celle-là c’est la meilleure… Naturalisations à tour de bras, regroupement familial à tour de bras,  frontières abolies, enfants d’étrangers nés en France devenant automatiquement en France à 18 ans… C’est ça être français pour Valls. Cela le dispense de parler d’islam et du refus de la citoyenneté que ce système mortifère porte en son sein. Il s’obstine décidément à essayer de nous faire prendre des vessies pour des lanternes…

Comment s’étonner qu’il refuse même de parler d’intégration ? Valls s’est couché devant l’islam qui remplace à ses yeux intégration, assimilation (le gros mot !) et héritage français.

Christine Tasin

Résistance républicaine 

 

 

 71 total views,  1 views today

image_pdf

20 Commentaires

  1. En poursuivant tel que à savoir d’imposer toujours davatage de naturalisés qui refusent et refuseront toujours nos us et coutumes et qui de surcroît nous méprisent et nous haissent pour la plupart;nos dirigeants condamnent irremediablement la France à changer en étant soumise et les Francais de souche à être inféodés .
    Je suis pessimiste quant à ‘avenir:libanisation »en perspective?

  2. Autre info piquée dans Métro ce matin : « La bonne nouvelle : Lassana Bathily « enfin » français »…. (…) » – L. Bathily, pour ceux qui l’auraient oublié, est le jeune employé du supermarché casher qui a sauvé les otages le 9 janvier dernier. Naturalisé français hier soir, donc, en récompense de son courage… « Il est devenu le symbole d’un islam de paix et de tolérance », a estimé Bernard Cazeneuve. Pour ma part, j’ai été surprise autant que choquée, qu’un jeune, arrivé en France à l’âge de 12 ans, ne maîtrise pas encore notre langue, à 24 ans… Hier, lors de la cérémonie, on a pu s’en rendre compte lorsqu’il s’est exprimé. Mais je suppose que c’est un détail qui n’a interpellé que peu de personnes et surtout pas parmi les invités….

    • (Pour ceux qui l’ignorent) Il y a longtemps, j’ai ramené trois gosses du Rwanda, qui ne parlaient pas français, après avoir épousé leur mère.
      Arrivés en France, ils ont eu trois mois, le temps d’un été, pour apprendre le français -que je leur ai appris- et, dans la foulée, rentrée scolaire, école primaire. L’année suivante j’ai fait sauter une classe à la cadette.
      Je continuais évidemment le soir après le boulot à leur apprendre plus de français et tout le reste, pendant des années.
      L’aîné, qui avait douze ans à son arrivée en France, avait des difficultés pour s’accrocher que les deux autres n’avaient pas, mais quand même…

  3. Manuel Valls, mardi : «Cette citoyenneté – ne parlons pas d’intégration, oublions les mots qui ne veulent plus rien dire –, cette citoyenneté a besoin d’être refondée, renforcée, relégitimée.»

    Donc fin de l’assimilation, fin de l’intégration, remplacées par la citoyenneté.
    Bientôt, fin de la citoyenneté, remplacée par l’oumma.
    CQFD.

    https://fr.news.yahoo.com/valls-%C3%A9voque-un-apartheid-territorial-social-ethnique-123240667.html

  4. Bonjour,

    Comme vous j’ai complété intérieurement la phrase de Valls.

    Quand il a dit en substance :

    « L’intégration a échoué … »

    J’ai pensé , avec jubilation , qu’il allait poursuivre par :

    « … nous allons revenir à l’assimilation ».

    Espoir déçu , celui que j’appelle désormais Lavalls nous a enfumé avec ses habituels concepts fumeux et tiédasses …

  5. Valls feint de l’ignorer : l’islam interdit aux musulmans de s’intégrer aux non-musulmans (sur la base notamment du verset 28 de la sourate 3).

  6. Je reprends, Christine,

    Un passage de votre texte, pour l’opposer à ce que vient encore nous seriner la « Gauche » victimaire en la personne ici de Yamina Benguigui sur Europe1-Morandini :

    « On appréciera la forme passive « qui s’est imposé » qui lui évite de nommer les responsables des ghettos. Qui lui évite de rappeler que lorsqu’en 62 les pieds-noirs sont arrivés en France on a construit dans l’urgence des milliers de logements HLM pour les loger. Je fais partie de cette génération, j’ai vécu en HLM pendant des années, ravie d’avoir enfin des toilettes à la maison et l’eau courante et tous mes copains, pieds-noirs ou métropolitains comme moi, étaient dans la même situation. Il ne nous serait pas venu à l’idée de cracher sur nos logements, de les taguer, de pisser sur les paillassons et de pousser, par la violence ou les insultes, tous ceux qui n’avaient pas notre couleur de peau, notre mode de vie ou notre religion à fuir nos quartiers. »…

    http://www.europe1.fr/mediacenter/emissions/l-invite-actu/videos/benguigui-la-france-doit-digerer-sa-composante-musulmane-2347839

    Chacun peut encore apprécier, après s’être farci la pub, bien entendu.

    • Merci Maxime… plus rien ne nou sétonne mais on n’a pas fini de lire et entendre des choses ahurissantes

  7. En raisonnant autrement….la Suède, la Norvège, l’Allemagne, l’Autriche sont des pays qui fonctionnent différemment que la France. Et reçoivent tous le même type d’immigration..comment donc pourrait on expliquer que chacun de ces pays aient les mêmes problèmes qu’en France…le point commun est évident, mais comment nos politiques dans ce cas l’expliqueraient…

  8. Je vous plains mes compatriotes lucides, il n’y a pas grand chose à faire pour sauver le pays a part leur donner la Picardie comme état musulman européen et y mettre tous les musulmans de France (il vaut mieux se couper un doigt que de se faire gangrener tout le corps non ?)
    Je suis Français juif et je remercie D.ieu de pouvoir m’échapper dans un pays qui ne baisse pas son froc devant les barbares, Israël.
    Je me prépare a partir la bas en vendant mes biens en ce moment, mais je peux vous assurer que je suis très en colère et triste de voir mon pays dans cet état d’aveuglement général. Combien d’attentats et d’incivilités avant de raisonner logiquement ? Combien d’attentats et d’incivilités avant que la nation se transforme et pense comme Zemmour ou comme les résistants francais de 39/45 ? Pour ma part je n’y crois plus, je pense que les francais sont aveugles et je ne veux pas être ici à Paris quand tout va sauter, désole de vous « lâcher » mais je n’ai pas d’autre option.

    • terrible témoignage. Quant à nous nous n’avons pas le choix, nous battre et vaincre ou mourir debout

    • Ça va pas être possible de leur donner la Picardie (bien que ça fasse grosso-modo la même taille Qu’israel, j’avais saisi la comparaison)

      Pourquoi ? Ben, parce que j’y vis et qu’il y a une énorme incompatibilité entre eux… Et moi, et que je doute qu’ils sortent vainqueurs de la confrontation qui sera inévitable.

      Cela dit, c’est dommage que vous partiez.
      Compréhensible mais dommage car vous, vous êtes chez vous ici, et que la communauté Juive n’a jamais emmerdé personne, donc, pour moi ça ne serait pas à vous de partir.

      Et, méfiez vous, les musulmans vous veulent TOUS en Israël, mais c’est seulement dans l’attente de lancer des attaques de masses contre vous.

      Personnellement, quand j’étais militaire, j’adorais que mes ennemis soient tous rassemblés dans une zone géographique restreinte…
      … C’est le meilleur moyen de faire un massacre !

      Ceci étant je n’ai pas à juger votre choix je le sais…
      … Mais ça ne me semble pas être le bon.

  9. Eh oui!, la tension monte peu à peu chaque jour, mais le temps jouera en notre faveur. Pégida en est un bon exemple. Voyez comment les soutiens augmente avec le temps. Combien seront-ils dans un mois ? dans 6 mois.. Ne soyons pas dupes. La tension continue à monter, jusqu’à … jusqu’à ce que le bouchon saute. Ce sera à ce moment un grand merdier. Les islamistes nous font la guerre et le crient dans leur vidéos. Chaque islamique (ou musulmans c’est pareil pour moi) est un explosif dont le détonateur se trouve dans le coran.
    Rien n’est perdu, il faut du temps, encore du temps. Si le combat de rue n’est pas encore d’actualité, il se saurait que tarder. Pour le moment préparons nous pour être prêt le moment venu.

Les commentaires sont fermés.