C’est depuis toujours que nous sommes en guerre avec l’islam : la preuve – par Eva

Bataille-PoitiersIl est sympa Monsieur Chauprade.
Il a dit: Nous sommes MAINTENANT en guerre avec l’islam.

MAINTENANT ?
Ca fait des lustres qu’on vous le dit, que nous sommes en guerre avec l’islam, même si cette guerre n’est pas toujours militaire, mais larvée (taqiyya oblige) à cause du manque d’effectifs des musulmans en Occident, où ils sont encore minoritaires (pour l’instant).

Nous n’étions donc pas encore en guerre, quand le tueur de Toulouse a exécuté trois de nos soldats, ici, sur le territoire français ?
Et nous n’étions pas en guerre, quand trois écoliers et un enseignant ont été abattus en raison de leur religion, ici, sur le territoire français ?
Nous n’étions pas en guerre quand des bombes explosaient dans le métro et le RER parisiens, fauchant des vies et laissant des blessés amputés, ou paralysés à vie ?
Et ce ne sont pas des tactiques de guerre que celles que la police française utilise depuis plus de 20 ans pour s’aventurer dans les banlieues islamisées, comme si elle pénétrait un territoire hors de ses frontières, dont elle se retirait d’ailleurs très rapidement car il ne faisait pas bon s’y attarder quand on porte un uniforme ?
Ne sommes-nous pas en guerre, quand les ambulanciers et les pompiers ne peuvent pas se risquer dans ces mêmes banlieues sans être flanqués de deux voitures de police (le tout, je le rappelle, aux frais du contribuable français) ?
Quand des embuscades sont tendues aux pompiers, qu’on appelle sans motif valable, juste pour les piéger, les agresser et les caillasser, cela n’a pas un parfum de guerre civile ?
Enfin quand je dis civile, je suis gentille. Car une guerre civile est une guerre qui oppose les citoyens d’un même pays.
Mais les comportements de certains ne me permettent pas de qualifier cette guerre de civile, car je refuse de considérer comme Français ceux qui agissent tous les jours contre la France.

Je ne dois pas avoir la même conception de la guerre que nos responsables politiques.
Merci de m’éclairer, afin que je sache pourquoi c’est seulement maintenant que nous sommes entrés en guerre avec l’islam, alors que l’islam, lui, ne fait pas mystère de son but de nous islamiser, de gré ou de force.
En islam, tout territoire non-musulman reste un « dar-el-harb » (lieu, ou territoire de guerre) tant qu’il n’a pas été forcé à devenir un « dar-el-islam » (lieu, ou territoire d’islam).

Rappel: Les « pactes » que l’islam signe avec des non-musulmans sont provisoires, et ne durent que le temps que les musulmans soient en mesure de rompre le pacte et d’attaquer les non-musulamns. Mahomet était traître à sa parole, et ne respectait pas les pactes qu’il concluait.

Le parjure n’est pas interdit en islam, surtout si l’accord a été conclu avec des non-musulmans.

EVA

 44 total views,  1 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. Yasser Arafat aurait été assassiné par le mossad les services secrets israéliens, peut être, en attendant ce type là ne manque a personne, il se revendiquait palestinien alors qu’en réalité il était égyptien, encore du mensonge et de la taqqyia, l’islam est en guerre depuis 1444 ans avec le reste du monde, ça c’est une réalité, tout les islamologues vous le diront, et sa guerre ne cessera que lorsque toute la planète sera soumise, problème, c’est que les trois quarts de l’humanité refuse cette soumission, comme l’a si bien dit très recemment le président égyptien Abdel Fattah El Sissi, l’islam doit se réformer car sans cela il risque fort de disparaitre, eh bien c’est ce qui est a l’œuvre en ce moment, partout ou l’islam est présent il essaie par tout les moyens de s’imposer aux détriments des autres cultures, et ça la majorité des peuples le refusent on ne peut être plus claire, a défaut de la guerre, il y a le prêche et l’infiltration de tout les rouages des société qu’il convoite, non l’Europe n’est pas un ventre mou dans lequel il est facile d’y faire et d’imposer ses lois sa religion et ses dogmes, c’est sans compter sur la résistance des peuples et des cultures qui refusent de se soumettre et de disparaitre, non ce n’est pas comme cela que ça marche, qui sait comment cette lutte risque fort de se terminer, mais l’avenir ne présage rien de bon hélas et c’est le pire qui est a craindre.

  2. L’influence des islamistes en France est de plus RN plus prégnante car elle concerne desormais toutes les states de la société tous les milieux.En outre la majeure partie des français n’a encore pas pleinement conscience des dangers encourus:transformation radicale de notre société .Charia obligera..
    L’Umps voire même FN consentent à cela.

  3. Bonjour,

    Oui , Eva.

    Il faut restituer dans une histoire longue.

    Les médias menteurs (pléonasme) ne font remonter cette nouvelle séquence criminelle de l’islam , au plus , qu’aux crimes de Toulouse.

    Les crimes pro-palestiniens des années 70 , même s’ils ont été , parfois , commis par des Chrétiens , sont inspirés par le retour haineux de l’islam datant de l’avant-guerre …

    J’avais un copain de classe juif , d’origine marocaine : son père a été assassiné , à l’été 72 , lors de la tuerie de Skhirat.

    A l’époque nous ne comprenions pas et nous n’étions d’ailleurs pas correctement informés par les médias (déjà !).

    J’ai appris , depuis , et grâce à la Toile , que les Juifs avaient été ciblés et assassinés spécifiquement et que ce n’était pas un simple putsch à l’africaine de l’époque , comme je le croyais …

    1972 : Skhirat.

    2015 : Paris.

    Quelle différence ?

    Si ce n’est , l’énorme différence , que nous avons , depuis , 6 millions de Musulmans en France et que la guerre est portée , désormais , massivement , chez nous …

    • Bonjour Antiislam,

      Des chrétiens qui ont commis des attentats pro-palestiniens, je n’en connais pas des masses !
      Si vous voulez parler du sinistre Georges Habache, du parti F.P.L.P. (Front Populaire de Libération de la Palestine), il n’avait de chrétien que le prénom. C’est un sinistre communiste, qui après avoir trouvé refuge au Liban comme son collègue Yasser Arafat, a massacré ses hôtes chrétiens comme l’a fait Yasser Arafat, mais avec moins de méthode et de rage. Arafat a fait beaucoup plus de victimes chrétiennes que Georges Habache.

      • Bonjour,

        Et quelques autres comme Hawatmeh …

        J’ai une belle-soeur maronite (Ses deux parents ont assassinés par des voisins musulmans dans les années 80) et je sais , par elle et sa famille , un peu , la situation du Liban.

        Dans les années 70 , pendant la guerre du Liban , la Gauche nous escroquait en mettant en scène l’opposition :

        -des « Palestino-progressistes » (sic) =les Musulmans=les très gentils.

        et

        -des Libanais « fascistes » (sic) = les Chrétiens = les abominables.

        La dérive fanatiquement pro-musulmane de la Gauche actuelle prend racine dans ces années-là …

        • En effet, Antiislam. C’est la première chose que j’ai constatée à mon arrivée en France. Tous les étudiants Français gauchistes portaient le « keffieh » autour du cou (vous savez, la serpillière blanche à motif pied-de-poule noir, pièce-phare de la garde-robe des musulmans Palestiniens).
          Existe également en modèle blanc à motif pied de poule rouge (pour les jours de fête, je crois).

          Bien que de culture chrétienne, ces jeunes aveuglés semblaient ravis que des musulmans palestiniens massacrent leurs hôtes chrétiens au Liban, après avoir été chassés de Jordanie pour avoir tenté de renverser le roi Hussein (le père d’Abdallah, le roi actuel de Jordanie).

          Pour moi qui débarquais du Moyen-Orient et qui étais ravie à la perspective d’affiner mon goût grâce à l’élégance des Français, voir des Français de souche entorchonnés dans des keffiehs palestiniens fut un choc dont je ne me suis toujours pas remise…

Les commentaires sont fermés.