Ce qui se passe en France, c’est l’Algérie en 1954 – par Richard Roudier

 

 218 total views,  1 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. Bon article ! J’ajoute même, pour continuer le parallèle pertinent, que l’on vient d’avoir les scènes de fraternisation avec les musulmans, comme le 13 mai 1958, SANS LES MUSULMANS !!

  2. On revient 60 ans en arrière, rien n’a changé, les objectifs, les méthodes sont toujours les mêmes. « Ça recommence, c’est pareil, ca à débuté comme ca » m’a dit harassée ma compagne  » j’espérai bien ne plus jamais avoir à revivre des choses pareilles »
    Le pire, la France d’aujourd’hui est toujours aussi aveugle que celle d’alors, les résistants d’aujourd’hui autant vilipendés que ceux d’autrefois.

  3. D’une lucidité exemplaire ! Mais, hier encore, un ex-collègue me disait, à propos des auteurs du lâche attentat : « C’est la mafia, des terroristes, rien à voir avec les « braves » grand pères qui sont ici, qu’on croise tous les jours »… Je lui réponds : « Vous ignorez ce qui se trame dans leur tête » – A quoi il réplique : « Et ce qu’on veut nous mettre dans la tête »… Sous-entendu : ce que voudraient nous faire croire les perfides patriotes issus de RR, par exemple… A désespérer !

  4. -la revendication clairement exprimée : « Allaouh akbar »

    M’enfin, c’est pas une revendication, c’est seulement pour se donner du courage !
    Combien de fois la procureuze de Dijon devra-t-elle l’expliquer devant les télévisions du monde entier?

  5. A propos, voir ce livre de Jean-Claude Perez, ex responsable des opérations de l’OAS (condamné à mort par contumace) :

    « L’assassinat de l’Algérie française, terreau de la conquête islamiste actuelle »
    Editions DUALPHA, Paris, 2012, 530 pages 29 euros.

  6. « Or, ce qui vient de commencer en Algérie, à ce moment-là, c’est la gestation du fameux Remplacement de population auquel nous assistons aujourd’hui, c’est la naissance du fameux Choc des Civilisations qui n’a jamais cessé de se perpétrer depuis »

    Je crois qu’il ne s’agit pas d’un choc de civilisations, mais d’un choc entre la civilisation et la barbarie.
    L’islam n’a produit aucune civilisation, même quand il était à l’apogée de sa puissance. Car un peuple civilisé ne lapide pas, n’égorge pas, n’ampute pas, ne célèbre pas des mariages forcés, ne légalise pas la répudiation, le viol, ni la pédophilie.

Les commentaires sont fermés.