Le chandelier juif n’a rien à faire à la mairie de Béziers !

templeapollondelpheshttp://www.midilibre.fr/2014/12/14/hanouccah-fetee-a-cote-de-la-creche,1097954.php#xtor=EPR-2-[Newsletter]-20141215-[Zone_info]

Il l’avait annoncé, il l’a fait. Robert Ménard a installé la chandelier à 9 branches à côté de la crèche à la Mairie de Béziers pour fêter Hanouka. 

http://www.bvoltaire.fr/robertmenard/demain-vais-je-devoir-enlever-les-joyeux-noel-qui-eclairent-la-vieille-ville,143743

« J’ai par ailleurs reçu un mot du responsable de la communauté juive de Béziers qui regrettait de ne pas être là pour l’inauguration de la crèche et qui nous a félicités de l’avoir mise en place. Un autre membre de cette communauté, conseiller municipal appartenant à l’opposition, m’a demandé d’installer pour Hanouka un chandelier à neuf branches dans l’hôtel de ville. Je lui ai dit que nous le ferions, considérant que nous avons un héritage judéo-chrétien. »

Rien ne va plus. Mais il fallait s’y attendre. Nous défendons la crèche au  nom de nos traditions, d’origine chrétienne ou païenne (comme l’a remarquablement expliqué Brighelli) et naturellement des communautaristes réclament le droit d’associer leurs traditions aux nôtres. 

Aujourd’hui Hanouka, demain le nouvel an chinois, après-demain Pessa’h, l’été prochain, on fêtera le ramadan conjointement à la Mairie de Paris et de Béziers et Robert Ménard, comme Hollande, souhaitera un bon Aid el Fitr à ses concitoyens musulmans avant d’organiser à la Mairie de Béziers une gay pride  ?  

Qu’on ne me fasse pas de procès inutiles pour commencer. J’ai trop souvent défendu et les juifs et Israël et le mariage homo pour que quiconque me fasse le coup de l’antisémitisme ou de l’homophobie !

Je suis laïque et républicaine et à ce titre je tiens et à nos traditions et à préserver notre pays et notre système de tout communautarisme. Nous en voyons suffisamment les effets délétères pour qu’un Maire plutôt sympathique, qui jusqu’à présent ne raisonnait pas trop mal se mette lui aussi à vouloir « faire plaisir à tout le monde ».

Parce que c’est bien là que le bât blesse, d’abord. Un conseiller municipal, juif, de Béziers vient demander à Robert Ménard d’ajouter le chandelier juif à côté de la crèche… Que cette demande vienne d’une personne intéressée, déjà, est un acte de communautarisme…

Que ce conseiller juif ait eu l’idée de faire la démarche montre bien, ensuite, les dégâts faits par la montée du communautarisme musulman partout.  A présent, tout le monde ose ce qui ne serait venu à l’idée de personne il y a seulement 10 ans. Jamais les juifs n’avaient osé demander des salles de prières, des repas sans porc ou casher, et encore moins des jours fériés ou leurs chandeliers à côté de la crèche dans les mairies. Ils agissaient en bon citoyens français, appliquant dans leur vie privée leurs préceptes religieux, et rien d’autre.

Enfin, que Robert Ménard ait dit oui ouvre la porte à toutes les demandes communautaristes telles que je les ai évoquées ci-dessus. Nous nous acheminons inexorablement, grâce à des petites lâchetés comme celles du maire de Béziers vers la dictature des minorités, magistralement mise en scène dans Fahrenheit 451. Notre monde ressemble de plus en plus à celui imaginé par Bradbury mais, hélas, ce n’est plus de la science-fiction.

Et puis, ultima sed non minima, qu’es-ce que c’est que cette histoire « d’héritage judeo-chrétien » prise comme prétexte par Robert Ménard ? 

S’il est une certitude, c’est bien que nous avons un héritage chrétien, tout aussi fort que notre héritage gréco-romain. Au nom de cet héritage, va-t-on installer dans les Mairies la triade capitoline, les statues de Jupiter, Junon et  Minerve ?     Au nom de cet héritage, va-t-on installer à côté de la crèche une mini-reconstitution du temple de Delphes avec un des premiers commandements donnés aux hommes qui ont abandonné l’état de nature et de soumission aveugle à un ordre divin ou hasardeux : Γνῶθι σεαυτόν / Gnỗthi seautόn (connais-toi toi-même). Ce commandement est déjà évoqué par Platon  (quatrième siècle avant Jésus-Christ…) et c’est le début de ce que l’on pourrait appeler l’humanisme.

Je refuse quant à moi de dire que notre civilisation est d’origine judeo-chrétienne. En effet, même si le christianisme est né dans le milieu juif, il s’est répandu dans le substrat du monde romain dont il a très vite adopté les codes et les valeurs, abandonnant ipso facto les reliefs juifs pour atteindre une certaine universalité qui est une des raisons de son succès et de son implantation sur tout le monde occidental connu. Bien sûr, on me parlera des 10 commandements, juifs à l’origine, qui sont devenus nôtres pour une partie d’entre eux. Pourquoi sont-ils devenus nôtres ? Parce que la philosophie, la littérature, l’art…  grecs et romains avaient très largement préparé le terrain et avaient convaincu qu’il ne saurait y avoir de contrat social sans interdit de meurtre, d’inceste ou de vol… C’était déjà gravé sur le temple de Delphes avant que le christianisme ne fasse connaître la religion juive, les juifs étant une poignée, dans l’Antiquité, à vivre dans le monde occidental et à y faire connaître leurs 10 commandements. On ajoutera que ces 10 commandements sont pour certains d’entre eux inacceptables pour les Grecs, les Romains et les athées, ceux qui ordonnent de n’avoir qu’un seul Dieu (une aberration et une monstruosité pour les Gréco-Rimains), de ne pas représenter animaux, hommes et Dieux (ce refus de l’art est complètement barbare (voir les bouddhas de   Bamiyan), de faire payer par les enfants les crimes de leurs pères jusqu’à la troisième ou quatrième génération…

Bref, si nous sommes bien héritiers, c’est du ou des systèmes universalistes qui ont abouti aux Lumières et à la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, pas de systèmes communautaristes et religieux qui limitent la liberté de l’homme et son libre arbitre. A ce titre, seule des trois monothéistes  la religion chrétienne a droit à notre respect, parce que l’universalisme et la laïcité sont inscrits dans les Evangiles. A ce titre, seule la crèche de Noël a droit de cité dans les Mairies et autres Conseils généraux ou régionaux, comme emblème de nos traditions et chrétienne et païenne. 

On terminera en rappelant ce qu’est Hanouka avec cet extrait de wikipedia : « 

« Hanoucca (hébreu חג החנוכה Hag HaHanoukka, « Fête de l’Édification » ou « de l’Encénie ») est une fête juive d’institution rabbinique, commémorant la réinauguration de l’autel des offrandes dans le second Temple de Jérusalem, lors de son retour au culte judaïque, trois ans après son interdiction par Antiochus IV des Séleucides.

Elle marque une importante victoire militaire des Maccabées et symbolise la résistance spirituelle du judaïsme à l’assimilation grecque »

Nous sommes bien plus les héritiers d’Antiochus et de l’assimilation grecque que de l’héritage judeo-chrétien. C’est parce que les chrétiens à Rome ont refusé les lois de Césars, les lois des hommes, qu’ils ont été persécutés. C’est parce que que les juifs ont refusé de s’assimiler et d’appliquer la loi hellénistique que leur culte avait été interdit par Antiochus.

Bref, c’est par le refus de la laïcité que le scandale et la guerre sont arrivés. Et, en fêtant Hanouka ou le ramadan dans les mairies, des édiles nous renvoient inexorablement vers les âges obscurs et vers la nécessité de lutter pour préserver nos libertés fondamentales.

A lire en complément sur le même sujet, l’article de Pierre Cassen sur Boulevard Voltaire.

http://www.bvoltaire.fr/pierrecassen/beziers-apres-la-creche-et-hanouka-le-ramadan,145954

Christine Tasin  

http://www.resistancerepublicaine.com/

 226 total views,  1 views today

image_pdf

35 Commentaires

  1. Faudrait le surveiller Ménard, des fois qu’il prêterait attention à cet énorme foutage de gueule :

    http://www.lunion.com/accueil/a-soissons-les-sapins-n-ont-pas-droit-de-cite-dans-les-ia0b0n458849

    Et pardon de vous mettre plus en rogne, mais celle-ci aussi, l’est pas belle ?

    http://www.courrierdelouest.fr/actualite/bressuire-des-cantines-sans-repas-de-noel-16-12-2014-199173?utm_content=buffer183aa&utm_medium=social&utm_source=facebook.com&utm_campaign=buffer

    Les plombs… les plombs…….

  2. « Alors arretez de nous gonfler avec vos religions, bases de toutes les guerres »

    Evitez de nous gonfler avec votre ignorance: le nazisme et le communisme sont basés sur des religions ?
    Non. Ca ne les a pas empêchés de causer des millions de morts.

    « Je suis athée et fier de l etre; quel bien ca fait de manger du cochon en faisant du feu le samedi et de ne pas aller a la messe pour me faire pardonner !!!!! »

    Ceux qui vont à la messe n’y vont pas pour se faire pardonner d’avoir mangé du cochon, et souvent ils y vont sans rien avoir à se faire pardonner.
    Personne sur R.R. n’attaque les athées, alors évitez d’attaquer les croyants.

    Merci. Et Joyeux Noël.

    Eva

  3. « C’est parce que les chrétiens à Rome ont refusé les lois de César, les lois des hommes, qu’ils ont été persécutés ».

    Chez les Romains, César était considéré comme une sorte de Dieu, donc quand des chrétiens refusaient les lois romaines, ils refusaient qu’un homme s’attribue le pouvoir divin.
    Les chrétiens sont tenus de « rendre à César ce qui à César, et à Dieu ce qui est à Dieu ».
    Or César s’attribuait un pouvoir qu’il disait avoir hérité de Dieu.
    Un chrétien n’a pas à accepter ça, car comme Jésus a dit que son « royaume n’est pas de ce monde », César doit considérer son royaume comme terrestre, exclusivement terrestre.

    A part ça, je suis d’accord avec vous lorsque vous soulignez l’héritage chrétien de la France, ainsi que celui gréco-romain.
    Je l’ai pensé au moment où j’ai appris que Monsieur Ménard a placé une Menorah dans sa mairie, mais je n’aurais jamais osé le dire, par peur de faire du chagrin aux juifs, que je ne perçois pas (du tout) comme un danger pour l’avenir de la France.
    Et je suis d’accord avec vous lorsque vous dites que vous ne pourriez pas être soupçonnée d’anti-judaïsme par les personnes qui lisent vos articles régulièrement.

    • Non Eva, César ne disait pas avoir hérité son pouvoir de Dieu ce n’était ni dans les lois ni dans la mentalité romaine. Les Césars s’appelaient ainsi parce qu’ils avaient pris le surnom de César par hommage à Jules César dont le premier empereur Auguste a récupéré l’héritage politique. César descendait de la gens Julia, qui remontait mythiquement à Vénus par l’intermédiaire de Iule (Jules) fils d’Enée ancêtre mythique arrivé sur les rives du Tibre et dont un des descendants, Remus, aurait fondé Rome. Il ne s’agit pas ici de croire à Dieu mais de revendiquer le patrimoine, l’appartenance à une nation en disant que celui qui est à la tête de l’Etat assure cette cohésion voulue par les Dieux, voulue pour l’équilibre du monde, pour que Rome reste Rome et que l’on puisse continuer à crier « Venus Victrix » dans toutes les guerres, Vénus étant de ce fait l’emblème et la représentante symbolique de Rome. Rien à vous avec la conception chrétienne de fils de Dieu etc. Je suis désolée, chère Eva, mais je persiste et signe, les chrétiens avaient toute latitude pour vivre ouvertement leur religion à Rome, comme toutes les autres, personne ne leur demandait de s’agenouiller devant un homme en l’appelant Dieu…

  4. Bonjour,

    Merci Christine pour votre réponse.

    Je me permets de verser au débat ce superbe cri d’amour d’un Juif , sioniste , pour une France attaquée dans ses fondements :

    http://www.europe-israel.org/2014/12/je-suis-juif-sioniste-et-jaime-les-creches-et-les-eglises/

    C’est aussi le sens , politique dans ce cas , que je donne au judéo-christianisme : un front commun nécessaire , à partir d’un héritage commun , devant une terrible menace , elle aussi commune , qui se manifeste de Paris à Sidney en passant par Jérusalem …

  5. Bravo Christine !!

    J’approuve totalement ton propos. Il y a une différence considérable entre nos traditions ancestrales, relevant aujourd’hui d’ailleurs davantage du folklore et de la tradition culturelle, et la mise en avant d’un communautarisme religieux, quel qu’il soit.

    A ce titre, j’avais d’ailleurs suggéré au Sieur Cassen une manifestation devant la mairie de Paris pour les soirées hannoucah au même titre que celles qu’on fait contre la soirée ramadan mais il n’a pas retenu l’idée. Ce n’est pourtant, selon moi, pas plus acceptable.

    • Merci. Je te rappelle que si nous défendons la laïcité et à ce titre nous opposons à Hannouka à la Mairie, notre grand ennemi c’est l’islam, c’est contre lui que nous mettons nos forces et donc que nosu appelons à manifester. On ne peut pas se battre contre tout….

  6. Absolument d’accord, « que ce conseiller juif ait eu l’idée de faire la démarche montre bien, ensuite, les dégâts faits par la montée du communautarisme musulman partout ». Maintenant « tout ce vaut » c’est bien la le danger. Il y a aussi un risque que la demarche soit politisee comme une action pro-israel et avec cela on n’est pas sorti de l’auberge.

  7. Christine nous a fait un énième développement avec sa maestria habituelle et je lui donne entièrement raison. Quelle mouche a piquée Ménard ?
    Tout a fait d’accord aussi avec Philippe le routier quand il dit que la crèche est le symbole de la vie humaine et animale. Cela montre en même temps à nos rejetons élevés au biberon du confort à tout prix que l’on pouvait naître autrefois dans une étable.
    Quand les juifs et les musulmans pourront nous présenter de pareils symboles dénués de leur fatras communautariste, on pourra en reparler.

  8. Serait ce tout simplement un message pour faire comprendre aux autres empêcheurs de tourner en rond : « toi t’es pas de ma bande »…

  9. J ai été déniasé par une bonne soeur (hypocrisie)
    Les jeux d argent? Demandez aux juifs (hypocrisie)
    Hymens refaits a neuf en vue d un mariage arrangé au bled (hypocrisie)
    Alors arretez de nous gonfler avec vos religions bases de toutes les guerres
    Je suis athée et fier de l etre; quel bien ca fait de manger du cochon en faisant du feu le samedi et de ne pas aller a la messe pour me faire pardonner !!!!!

  10. Beau cadeau de Noël cet article ! Clair et net et surtout une certaine remise à l’heure des pendules était plus que nécessaire, parce que suffisamment cherchent à s’octroyer et nous retirer ce qui est notre, alors assez !

    Ménard là franchement il plus que déconne, et quelles que soit ses motivations réelles -les suppositions ne manque pas, il faut que lui aussi s’y mette, c’est plus fort que lui apparemment. Comme si nous n’avions déjà pas suffisamment d’emmerdes comme ça ! Et qu’on ne vienne me bassiner avec les bourbiers « tolérance » et tintouin, parce que là moi je n’arrête plus de montrer méchants crocs car faut voir où ça a nous mené ce truc aussi.

    Faut plus qu’arrêter de déconner parce que quoi que disent et fassent les fossoyeurs et les abrutis d’appaiseurs et àplaventristes et tout le reste, soyons clair : notre calendrier, nos fêtes, notre culture, héritage et je n’apprécie pas ceux qui s’incrustent là où ils n’ont rien à faire, et qui surtout, surtout ne font dans la réciprocité et c’est valable pour ce qui concerne cet article. Nous sommes en France merde et nulle part ailleurs alors qu’on arrête de nous faire chier avec ce genre de conneries, quel qu’en soit le prétexte. Et les « pour pas froisser, offenser bla bla bla, » ça va, plus que m’en fout car ça ne se gêne pas pour nous froisser et offenser, sans compter le reste en pire, alors qu’on arrête de nous emmerder dans notre, oui notre, baraque !

    • RAvie Alain que cet article t’ait fait l’effet d’un cadeau de Noël tu le méritais bien ! Bises

  11. Bonjour,

    Je ne suis pas d’accord , pour une fois , avec Christine.

    Je suis très attaché pour ma part à cette idée du judéo-christianisme.

    Il n’y a pas une opposition aussi tranchée entre hellénisme et judaïsme.

    (Voir , par exemple , dans le livre « la partition du Judaïsme et du Christianisme » comment moyen-platonisme alexandrin , judaïsme et christianisme entrent dans une dialectique complexe source de la « théorie du Logos » , et donc du magnifique prologue de Saint Jean).

    Ma vision , si je peux l’exposer sur un site laïque , c’est qu’au premier siècle l’Occident païen avait constitué un patrimoine culturel unique mais avait une métaphysique totalement défaillante.

    Je ne crois pas qu’une métaphysique bâtie sur les scènes de ménage de Junon et Jupiter aurait permis à la France d’être ce qu’elle est.

    De cette conscience de la défaillance de leur métaphysique nait chez les Romains le désir d’aller voir « ailleurs », comme on le lit chez Apulée , dans les religions « orientales ».

    A l’inverse , les Juifs avaient élaboré une métaphysique puissante mais sans l’accompagner d’une recherche culturelle équivalente.

    C’est ce qu’exprime un Philon d’Alexandrie.

    J’entends d’ailleurs souvent un chroniqueur de la fréquence juive dire :

    « Nous , nous ne pouvons pas avoir d’autre culture que la culture occidentale ».

    Ce dont nous sommes les fils et les filles , c’est de cette rencontre des premiers siècles :

    Culture païenne + métaphysique juive = Europe chrétienne occidentale.

    L’Europe orthodoxe , grecque par exemple, étant dans un rejet radical ,de l’héritage païen.

    Et si Antiochus avait vaincu ,plus de Judaïsme , plus de Christianisme …

    Les Rois de France oints , pendant 1500 ans , selon un cérémonial tiré de l’Ancien Testament , les Droits de l’Homme de 1789 figurés comme les tables de la Loi sur les gravures de l’époque : tout cela est fondamental au sens propre du mot.

    • Merci pour cet autre point de vue, fort intéressant et argumenté, même si je persiste dans ma pensée. On ne peut réduire la religion grecque à des scènes de ménage entre Zeus et Héra. Il faut relire Homère, VIIIème siècle avant JC pour comprendre que la métaphysique existait avant et sans la religion juive, ce qui ne signifie pas que cette dernière n’a pas joué son rôle à l’échelle de l’humanité. Ne pas oublier l’immensité des mythes grecs, qui sont de vraies réponses pour nombre d’entre eux à des questions métaphysiques. Le mythe d’Er, par exemple, est assez fascinant et s’il est arrivé chez les Grecs, très anciennement, c’est sans doute plus par une influence indienne ou plutôt bouddhiste que juive… Mais là aussi il s’agit de discussions passionnantes mais qui nous prendraient trop de temps ou d’énergie pour les mener alors que notre combat principal est ailleurs….

    • Prenons garde ! ne considérons pas l’Histoire des siècles, voire , des millénaires passés avec notre mode de pensée actuel, teinté, forcément, peu ou prou, de matérialisme:
      Christine à raison : le débat, sur ces sujets est passionnant et, à maints égards, il faut qu’il ait lieu, non seulement « entre nous », mais pas forcément sur ce site, destiné à d’autres thématiques, hélas bien plus prégnantes dans le quotidien de nos vies : l’actualité récente nous le rappelle trop tristement et, c’est désolant de voir que le maire de Béziers, encourage le communautarisme,(voire: aussi le fondamentalisme ?) même sous forme symbolique en osant lacérer d’un coup de chandelier le code civil et en piétinant les lois républicaines garantes d’une saine laïcité qui reste la garantie première, fondamentale , de la cohésion sociale.
      Et lire, ici, sur le site de RR des commentaires allant dans le sens du geste de Robert Ménard est vraiment attristant, tout en étant révélateur d’une des tendances lourdes de notre époque : l’intellectualisme: une pensée « hors sol » totalement déconnectée des réalités et qui tourne en roue libre, dans le sens d’un égoïsme exacerbé : le « je fais ce que je veux et je t’emm »…qui s’accouple au cynisme le plus éhonté et le revendique, de surcroit !!! Hallucinant et déplorable: tout est bon, finalement, pour emm …les musulmans, même les pires conneries

        • Et Ménard en rajoute aussi une couche :
          http://www.fdesouche.com/542609-face-aux-pressions-menard-maintient-creche-mairie-beziers
          Il faut écouter, absolument, sa réponse à JJ Bourdin sur RMC !
          Il y expose sa conception de la laïcité, avec sa verve habituelle, qui révèle, d’un seul coup, l’incroyable confusion de sa pensée, à travers des anecdotes clochemerlesques, pimentées de ses commentaires tous plus stupides les uns que les autres, déballant en un gigantesque bazar, crèches, sapins de Noël, guirlandes et illuminations, « ayatollahs » de la libre pensée, braves gens, imams…Bref, dans le grand bazar de Ménard, où tout ce qui brille (au sens communicant du terme…) tout le monde y trouve son compte, et personne n’est lésé puisque tout y est grosso modo au même prix : même les valeurs républicaines…
          Robert Ménard, coiffé d’un bonnet d’âne fait le tour de « sa » ville et tout le monde applaudit! Au premier rang : Monsieur Valls, bien sûr! Puis tous les autres, des flammes plein les yeux, (mais à la pensée éteinte) attendant leur heure…
          Mon Dieu, Ménard! Quelle façon bizarre, tout de même , avez vous de fêter Noël avec la République !!!

          • Ils sont tous devenus fous… sur qui pouvons-nous compter, grand Dieu ? FAbien Engelmann, menacé par le tribunal administratif ?

          • Je me permet de transmettre ceci, pour montrer ma solidarité avec Fabien Engelman, désormais célèbre maire d’Hayange, mais peut être aura t-il droit aux honneurs de RR, bientôt ?

            Fabien Engelmann : Je n’ai trompé personne

            Communiqué de Presse de Fabien Engelmann, Maire de Hayange, Membre du Comité central, Conseiller politique au dialogue social de Marine Le Pen

            Mon honneur a été bafoué par des adversaires rancuniers ou des opposants reniant leurs engagements à mes côtés. Les médias n’ont pas hésité à m’accuser de tous les maux : fraudeur, magouilleur, tricheur, incapable…….

            Il est surprenant que le moindre de mes actes ou décisions suscite contestation voire une haine profonde simplement parce que je suis un patriote qui aime la France et représente le Front National. On m’accuse de n’avoir aucun projet pour notre belle ville. La plupart des municipalités s’inquiètent des lendemains difficiles qui nous attendent et de l’abandon financier progressif de l’Etat. Le subventionnement des travaux d’investissement se réduit fortement. D’ailleurs, la Communauté d’Agglomération du Val de Fensch, va devoir elle aussi faire face à ces réalités.

            Je pense d’abord au bien-être de mes administrés et le budget 2015 sera établi en fonction de ce qu’il est possible de faire à la lumière de notre endettement, de notre épargne et des conclusions de l’audit financier. De plus, je n’oublie pas la promesse de réduire la fiscalité issue de la taxe d’habitation pour alléger le fardeau qui pèse sur la population.

            Vendredi, le Tribunal Administratif rendra son jugement.

            On me reproche seulement le versement, à mon insu, par une de mes colistière d’une caution de 1 575 €, qui lui a été intégralement remboursée par l’entreprise. Or les factures du même montant ont été bien intégrées et payées par mon mandataire financier sur mon compte de campagne. Mes dépenses totales de campagne s’élèvent à environ 13 000€ pour un plafond autorisé de 32 000€.

            Le montant remboursable par l’Etat est de 16 000€ environ, somme que je n’ai même pas atteinte.

            Je n’ai trompé personne, ni magouillé, ni fraudé l’Etat et encore moins les habitants de la ville que je respecte et dont je suis fier d’être le Maire. Je suis simplement l’objet d’une vengeance de la part d’une colistière frustrée visant ma place. A ce titre elle a employé les pires bassesses pour tenter d’y arriver.

            Je m’en remets et à la clairvoyance des juges du tribunal du Tribunal administratif.

            Je vous remercie vivement pour votre soutien et vos encouragements. Ils me vont droit au cœur.

            Merci sincèrement.

            Colistière, animée d’une haine tenace et des ficelles , perdues dans les combles de la Gauche et qui veut faire son trou, obstinément, telle une taupe , dans le jardin (FN) des électeurs (ices) de cette bonne ville d’Hayange!

            Oui, la démocratie est en danger à Hayange…Mais Elle saura se défendre, n’en doutons pas!!!

          • Fabien a souvent eu les honneurs de RR, j’ai publié plusieurs articles et reportages sur lui et pour le soutenir, on attend avec impatience vendredi le s résultats

      • @Jarczyk
        //…Et lire, ici, sur le site de RR des commentaires allant dans le sens du geste de Robert Ménard est vraiment attristant, tout en étant révélateur d’une des tendances lourdes de notre époque : l’intellectualisme…//
        Où trouvez-vous « intellectualiste » qu’on approuve Ménard parce qu’il expose -de manière très symbolique- au fanatisme islamique que Juifs et Chrétiens peuvent s’unir ?
        Noël est bien une fête et une valeur que nous, FRANçAIS, tenons à célébrer quand des « vendus » tentent de la dévaloriser. Et la demande de nos amis Juifs, ne me paraît représenter rien d’autre qu’un soutien manifeste à cette volonté qui, par ailleurs, me paraît absente chez bien des Chrétiens, sans réaction face aux lâchetés collaborationniste de certaines autorités qui ont voulu interdire crèches et sapins de Noël en certains lieux publics.
        L’expansion de l’Islam nécessite la cohésion de ceux qui le refusent et jusqu’à preuve du contraire, les Juifs (et Israël) sont dans notre camp.
        Et un chandelier à côté d’une crèche ne fait que le souligner, sans atteinte ou dénaturation de notre si belle fête.

  12. A l’heure où l’intégrisme musulman s’expose de plus en plus dans nos rues, où dans les mosquées se prêche la haine de « l’infidèle » (c.a.d du juif et du chrétien), où se déploient en toute impunité les drapeaux du djihad (Barbès), où certaines autorités « françaises » veulent interdire les crèches, où la nation est mise en danger par une invasion islamique, il est bon d’afficher aux yeux de ceux qui souhaitent une France dénaturée et régressive, l’entente des juifs et des chrétiens.
    Ménard a raison

  13. Bravo Christine, quelle maestria ! on voit bien le prof de lettres anciennes. Je ne suis qu’un modeste lecteur, de bonne littérature et.. de RR et de RL, mon avis technique ne pèserait pas assez lourd, mais quelque chose me dit que notre cher Ménard a fait une belle connerie, dommage, vraiment dommage ….

    • Ravie Pierre que cet article vous ait intéressé, oui notre cher Ménard a mis le doigt dans l’engrenage…. belle connerie en effet !

  14. Quoique cela en défrise certains, il y a un côté stratège pragmatique indiscutable chez Robert Menard :

    – en accédant à la demande d’un conseiller municipal de l’opposition, il coupe l’herbe sous le pied à ceux qui voudraient prétendre qu’il n’écoute que ceux de sa majorité;

    – en accédant à la demande d’un conseiller municipal juif, il coupe l’herbe sous le pied, à ceux qui prétendraient que les élus RBM sont antisémites;

    – en accédant à la demande d’un conseiller municipal d’installer un chandelier à neuf branches, il met un peu de lumière et de connaissance dans l’entrée de la Mairie, ce qui peut inciter les habitants de Béziers à s’interroger sur les lointaines origines de notre culture judeo-chrétienne. Jésus le Nazarénien né en Galilée, était juif, sachons ne pas l’oublier . .

    • Et avec ce raisonnement, lorsque les autres chialeuses habituelles exigent que leur rites barbaresques eux aussi soit à « l’honneur », on fait quoi hein ? On se couche ? Ça plus que suffit ce genre de « stratégie » à la con, car ça ne peut mener que droit dans le mur, et moi les murs j’aime pas qu’on me catapulte contre à l’insu de mon plein gré !

  15. En plus de culture Gréco-Romaine, nos racines les plus anciennes sont Celtiques avec un additif non négligeable de Germains. Peuples on ne peu plus indisciplinés et individualistes à souhait qui furent le cauchemar de toutes les lignées de dirigeants.

    Pensez donc un pays dont presque chaque hectare de vignoble est un cru de terroir et produisant 400 sortes de fromages différents ne peut-être qu’ingouvernable !! (comme paraphraser De Gaulle)

    Mais comment font les Indiens, 7 langues officielles, 400 dialectes et langues locales, 1,3 milliard d’habitants, une miriade de religions et de sectes, une société rigoureusement hiérarchisée par des castes, une des plus grande misère mondiale cotoyant les techniques médicales les plus modernes, possesseur de la bombe, thermonucléaire, à la pointe du progrès en matière de recherche, exportateur de riz tout en gérant des famines, 2me plus grand commerçants au monde depuis de temps immémoriaux.

    Il serait intéressant d’envoyer un groupe d’étude là-bas pour en extraire des bonnes idées, justement celles qui nous manquent

  16. Brillant, comme toujours !

    J’aimerais juste ajouter un truc, c’est un détail mais les détails sont parfois importants.
    Le chandelier à neuf branches, où Menorah Hanoukkia…
    … Ce n’est même pas un symbole Juif au départ !
    J’adore l’archéologie, et, on a trouvé des gravures de ce chandelier qui sont bien plus anciennes que les premières traces du culte Juif (c’est vérifiable sur le Web si vous avez le temps)

    Bref, les Juifs ont juste fait du recyclage à l’époque, un peu comme les chrétiens qui ont décidé de faire naître le Christ à la même date que d’anciennes fêtes païennes, mais, la crèche de la nativité à au moins le mérite d’être une création bien postérieure, et surtout, elle, elle ne copie rien qui était déjà là avant.

    De plus, Jésus était il le fils de Dieu où juste un illuminé qui croyait l’être ? J’en sais rien, je pense que le personnage historique a existé, mais le côté divin reste à prouver.

    Quoi qu’il en soit, divin ou pas, les paroles et les actes qu’on lui prête me plaisent assez, et l’histoire de Marie, obligée de donner naissance à son fils dans une étable ça a un côté plutôt émouvant qui me touche.

    Moi, je suis croyant, mais je suis un croyant plein de doutes, quand à mes connaissances des textes sacrés, là je suis carrément nul.
    Pourtant, je me répète, une crèche ça me touche parce que ça représente pour moi l’histoire de deux pauvres gens, qui ont été rejeté de partout et par tous au point de devoir trouver refuge dans un endroit qui devait tout de même être bien moins agréable que les représentations qu’on en fait aujourd’hui (j’ai grandi à la campagne, une étable ça ne paraît pas génial pour donner la vie)
    En fait, c’est peut-être les épreuves que Marie et Joseph ont dû traverser qui me touchent, ça me rappelle un peu les miennes finalement.

    Mais, la Menorah Hanoukkia, je vous invite à chercher sa symbolique, c’est simple, vous en aurez autant que de liens que vous parviendrez à lire, il y a pratiquement autant d’explications sur le sens de cet objet qu’il y a de rabbins qui ont tenté de lui en trouver un !

    La crèche, c’est le symbole de la VIE, de la vie humaine et animale puisque les deux y sont représentés, le chandelier à neuf branches (comme celui à sept d’ailleurs) c’est juste un objet, la preuve c’est le nombre incroyable d’interprétations qui lui sont donnés, ce qui est clair s’énonce clairement à ce qu’on dit…
    … Il n’y a aucune interprétation claire sur ce truc.

    Et Christine à raison, Menard viens de faire une connerie monumentale.
    En cédant à cette demande il crée un précédent fâcheux car OUI, il ouvre la porte à un regain du communautarisme Juif, et, à ce compte là, autant balancer direct le code Napoléon à la poubelle !

    Maintenant, l’explication est simple je pense, Menard cherche à faire chier les musulmans et leurs idiots utiles, il a toujours eu ce côté provocateur, mais cette provoc ci ne va rien apporter de bon.

2 Rétroliens / Pings

  1. Le chaos, c’est ici et maintenant ! … « CRIL17 INFO
  2. Insupportable communautarisme juif d’un Frédéric Sroussi, nuisible aux juifs… | Résistance Républicaine

Les commentaires sont fermés.