Aberrant : Paris va verser 60 millions de dollars aux juifs américains transportés par les trains de la SNCF vers les camps de la mort…

enfantsjuifsauschwitzhttps://fr.news.yahoo.com/france-va-verser-60-millions-dollars-victimes-am%C3%A9ricaines-151900969.html

J’aimerais comprendre l’intérêt d’un système qui va faire payer les lointains descendants des Français qui, entre 1940 et 1944, n’ont pas choisi grand chose et encore moins de transporter des juifs vers les camps de la mort. La France était occupée et la SNCF, société d’économie mixte dont 51% était détenu par l’Etat, était dirigé par l’Etat, l’Etat lui-même obéissait à l’occupant nazi (1)  et les Français, juifs, chrétiens, athées… ont eux aussi pas mal dégusté entre le S.T.O, les tortures, les déportations, les chambres à gaz, sans parler des fusillés au petit matin comme le groupe Manouchian… 

J’aimerais comprendre l’intérêt d’un système qui va faire payer des dédommagements, 74 ans après les faits, à des personnes qui ont vécu l’horreur absolue, qui  ont dû faire leur vie avec – ou plutôt sans- et qui auraient dû être dédommagées (si ce mot a un sens vu ce que ces personnes ont subi) dès 1945, par l’Allemagne.

J’aimerais comprendre l’intérêt d’un système qui veut faire payer à d’autres générations les fautes, supposées ou réelles, de dirigeants ou de citoyens lambda qui sont leurs grands-parents. Quelle est cette justice ? 

J’aimerais comprendre pourquoi les Américains, qui ont usé de chantage économique et financier avec la SNCF pour nous contraindre à cette scandaleuse réparation n’ont pas demandé la même chose aux entreprises américaines qui se sont enrichies avec et grâce à l’Allemagne nazie. Quid de Ford,  Dupont de Nemours, Esso ou Général Motors ( ce dernier a même obtenu en 1967 une déduction d’impôts de 33 millions de dollars pour compenser les pertes subies par ses usines en Allemagne pendant les bombardements alliés…) ? Toutes ces entreprises se sont fait de petites fortunes en construisant les véhicules de la Wehrmarcht, du  matériel de guerre, en le transportant… On pourrait même évoquer la fabrication du gaz Zeklon par IG Farben, société en étroite collaboration avec Dupont de Nemours pendant la guerre…  

Puisqu’on en est là, je réclame aux musulmans la gratuité du gaz et du pétrole pour la France en réparation des dizaines de milliers de Français enlevés, mutilés, violés ou tués au cours des raids barbaresques. Je réclame la même chose pour l’Afrique noire, en réparation d’un génocide que personne ne veut reconnaître, 17 millions de noirs africains enlevés, réduits en esclavage et castrés pendant 1300 ans… 

Et puis, pendant qu’on y est, qu’attendent les Espagnols, les Kabyles, les Perses, les Egyptiens… dont les ancêtres ont dû ou se convertir ou mourir, faisant ainsi disparaître non seulement des hommes, des femmes et des enfants mais une culture plurimillénaire ?    

Et puis, qu’attend-on pour faire subir des tests ADN aux Français et imposer à Rome un paiement compensatoire pour chacun des Gaulois  qui aurait reçu du sang romain ?  

Enfin, on conseillera aux  Américains de balayer devant leur porte et d’indemniser les descendants des Indiens massacrés et spoliés avant tout…

Mais cela n’arrivera pas, pour une raison très simple. C’est que la demande des USA s’inscrit dans un processus généralisé de haine de l’homme occidental et notamment du Français, de son histoire, de sa culture.

Et, derrière le prétexte financier, on voit clairement le besoin de piétiner l’héritier de Rabelais et de Montaigne, l’héritier de Pascal et de Voltaire, celui de Lavoisier et de Marie Curie, celui de Chopin et de Debussy. Bref, la France a été trop longtemps le pays de l’esprit et de la culture. Pendant trop longtemps on parlait français dans toutes les cours européennes.

La France, ce minuscule pays, 5 ème puissance mondiale, doit être mise à plat, réduite à quia.

Et  la première façon de le faire c’est de faire coup double en obligeant la France, qui est déjà dans une situation catastrophique, à s’endetter encore davantage pour payer des compensations qui n’ont pas lieu d’être (osent-ils demander à l’Allemagne qui a obligé la SNCF à transporter les juifs de payer une compensation? ) mais à participer à la haine de soi et de son pays afin que ce dernier disparaisse, lentement mais sûrement, bouffé par la mondialisation, la spéculation, l’Union européenne, l’islam, l’immigration, l’inculture et les manipulations historiques…     

Christine Tasin

http://www.resistancerepublicaine.com/

Note 1 de Pouf :

  • wikipedia : SNCF

    Dès la signature de l’armistice franco-allemand du 22 juin 1940, en application de l’article 13 de la convention d’armistice2, les chemins de fer de la zone occupée (soit les deux tiers du réseau de la SNCF) et le « personnel spécialisé nécessaire » sont mis à la disposition de l’occupant, qui fixe les priorités (ce sera de même pour les routes et voies navigables). En juillet 1940, Goeritz, le Colonel Commandant de la WVD adresse une lettre au directeur général de la SNCF rappelant, entre autres, que :

    « […] Tous les fonctionnaires, agents et ouvriers de la S.N.C.F. sont soumis aux lois de guerre allemandes.
    Les lois de guerre allemandes sont très dures, elles prévoient presque dans tous les cas la peine de mort ou des travaux forcés à perpétuité ou à temps3. »

    Dès l’été 1940, l’occupant allemand effectue des prélèvements de matériel, le premier ordre portant sur 1 000 locomotives et 35 000 wagons.

    Après la rafle du Vel’ d’Hiv le 16-17 juillet 1942, les juifs arrêtés sont déportés par les autorités françaises dans des trains de la SNCF vers les camps de Drancy, Pithiviers et Beaune-la-Rolande.

    Le 31 octobre 1942, un conducteur de locomotive, Léon Bronchart, a refusé de conduire un train deJuifs vers la déportation, c’est le seul cas connu4. Des trains de déportés sont partis vers la frontière allemande jusqu’en 1944. Au total, environ 76 000 juifs et 86 000 déportés politiques ont été envoyés de France vers les camps de la mort5.

    800 employés de la SNCF ont été exécutés par les nazis pour avoir résisté aux ordres, presque 1 200 autres ont été déportés vers des camps de la mort pour sabotage ou autres actes de désobéissance, et 2 361 sont morts tués par balles, mines ou lors de bombardements5.

    Alors doit-on quelque chose à qui que ce soit ?

    C’est une HONTE pour nos dirigeants d’accepter sans réagir…Les marchés et surtout les alliances, il faut les chercher ailleurs que chez ces voyous. Si, après  cela, les Français ne voient pas qu’on est vendu aux islamo-américains, c’est qu’ils ont des peaux de saucisson devant les yeux ! À moins qu’ils soient conscients et avancent vers le peloton d’exécution les yeux bandés…volontairement…

 156 total views,  1 views today

image_pdf

16 Commentaires

  1. Quelqu’un sait-il si cet accord a été signé?
    Mon arrière grand père était résistant et chef de gare et mon oncle à été arrêté et torturé par la gestapo pour sabotage de trains.

    Celui-ci devait être signé lundi, mais j’ai cherché de partout et je n’ai rien trouvé qui affirme que l’accord a bien été signé.

  2. C’étaient des allemands* qui conduisaient les trains
    pour passer la frontière.
    Si l’ ETAT Français de l’époque était responsable[ LAVAL BOUSQUET PETAIN et même les MITTERAND (père & fils)] , les Républicains n’étaient même pas au courant ….

  3. Les USA se servent du prétexte d’indemnisation d’anciens déportés juifs , pour freiner la concurrence de la filiale internationale de la SNCF aux USA, en leur faisant payer une sorte de « droits d’entrée ».

  4. A toutes les entreprises américaines qui ont contribué au réarmement de l’Allemagne nazie depuis l’arrivée d’Hitler au pouvoir en 1933 jusque pour certaines d’entre elles en 1941, année de déclaration de guerre de l’Allemagne nazie aux USA, d’autres entreprises américaines que celles déjà citées ont contribué à l’effort de guerre nazie : ITT , General Motors, Chase mManhattan Bank, National city Bank of New-York, IBM.

  5. Bien vue Christine. Tout est prétexte pour les autorités américaines pour freine la concurrence internationale. Les américains prône le libre échangisme pour les autres, mais sans complexe se montre protectionniste quand il s’agit de leur pays. Cela promet en cas de ratification du traité de libre échange transatlantique . Les dés seront pipés.

  6. Ouais, bon ben on reste dans leur logique de merde alors et moi j’en ai une autre : et les descendants des Français(es) qui sont passés devant pelotons d’exécutions Allemands pour avoir cachés/aidés à sortir de France autant de juifs qu’ils le pouvaient, on demande aussi que réparations leur soient payées hein par certains états (sans maj), parce que normal quand même après tout !

    Pis tiens, Beate me fait me rappeler un truc : les amerloques, z’en ont zigouillé combien des nôtres -sans compter la destruction- quand ils balançaient leurs bombes sans trop faire gaffe ? Ça se chiffre à combien tout ça ?

    Vont pas arrêter de tous nous faire chier là avec leurs conneries et nous prendre pour vaches à lait ?!

  7. Empruntons cette somme aux banques américaines et à partir de 2017, si tout va bien, ne remboursons plus rien avant un siècle. Comme pour les emprunts Russes

  8. Petit détail éventuel à propos de l’Afrique noire mentionnée dans l’article ci-dessus.
    L’Afrique noire n’est peut-être pas totalement concernée par le génocide commis par l’islam… Prenons au hasard (hum) un exemple facile (re-hum) : le petit Rwanda, où l’islam n’a pas pénétré sérieusement. Risquons une explication.
    Selon Ibn Khaldoun, – 14 ème siècle environ, le plus grand savant en histoire, sociologie et géographie du monde arabe et de l’islam, lire au moins le tome 1 des « Prolégomènes »-, les contrées en altitude sont peu propices à la pénétration et à la vie des ses coréligionnaires. C’était du moins le cas à son époque…
    Or le Rwanda est en moyenne à 1300 m – 1400 m d’altitude et en période de saison des pluies, parfois on se les gèle plutôt la nuit ; et la nuit (mais quel est l’Européen assez fou pour se déplacer -seul- la nuit au Rwanda ? Vous voulez son nom ?) il peut y avoir du brouillard à couper au couteau, on se croirait du côté de Lille.
    Voilà peut-être la raison pour laquelle le Rwanda fût indemne d’islam, et de génocide, du moins jusquà la fin du 20ème siècle, lequel génocide n’avait d’ailleurs rien à voir avec l’islam.
    Voilà peut-être la raison pour laquelle de très anciens Rwandais, de fil en aiguille, ont donné naissance à ma femme, originaire de Gitarama, (et où je me suis marié machette à portée de la main alors qu’à Paris on regardait la télé).

  9. Il serait prévoyant d’avoir à disposition une analyse sanguine prouvant notre éventuelle parenté avec Gensis Khan.

    Comme paraît-il cela est fort probable (voir Wiki…)

    A celui-la on ne demande pas (pour le moment) réparation.

    • Confidence : mon nom, supposé ardéchois, est en réalité un nom arabe, plutôt du moyen-orient, qui signifie « bourreau » (rassurez-vous, on ne fera pas ici de considérations étymologiques là-dessus).
      J’aurais donc pour ancêtre un envahisseur arabe portant ce nom, un émir, un prince s’il vous plaît, qui aurait été fait prisonnier par Charles Martel -oui, vous avez bien lu : Charles Martel-, lequel émir serait resté en France et aurait fait souche dans la vallée du Rhône.
      Si cette histoire est vraie, je suis un primo-arrivant de l’islam en France. A côté, tous les autres sont des rigolos. En ces temps de repentance, de réparation, il me faudrait sans doute soumettre mon cas à Hollande -qui aime bien par exemple baisser le pantalon à Alger-, pour qu’il râcle les fonds de tiroir des finances publiques -c’est son boulot, il le fait fort bien, il est là pour çà-, pour m’attribuer une indemnité fabuleuse ; avec les intérêts, bonjour les dégats pour la bourse des contribuables français. Une bonne occasion pour le souriant Macron de sourire encore plus.
      Problème : ADN ou pas, si Hollande apprend que j’écris des petits billets pour Résistance Républicaine, il va peut-être trépigner de colère à en faire tomber sa moumoutte. Quant au p’tit Cazeuve, pareil sauf pour la moumoutte.

  10. Avec cette logique, nous pouvons demander aux américains et aux britanniques de payer aussi, car ils n’ont pas bombardé les voies ferrées qui menaient aux camps d’extermination alors qu’ils avaient connaissance de l’existence de ces camps. (Non assistance à personnes en danger).

1 Rétrolien / Ping

  1. Pourquoi les Américains ont-ils refusé de prendre les 23000 juifs qui risquaient la déportation ? Par Alain V | Résistance Républicaine

Les commentaires sont fermés.