Pas un centime, pas un quignon de pain rassis pour les SS français de l’État Islamique – par Jean Théron

  daechetmarcheesclavessexuelles

Après des mois d’horreurs islamiques en Syrie et en Irak perpétrées par les groupes djihadistes et plus particulièrement depuis la création de l’état islamique et la proclamation du califat  conquérant en juin dernier, l’ONU vient, enfin, d’accuser  ces organisations de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité à grande échelle en Syrie. L’enquête en Irak reste à mener, mais dès le 6 août le Conseil de Sécurité  avait parlé de crime contre l’humanité au sujet des exactions dont étaient notamment victimes les chrétiens et les Yazidis.

L’ensemble des médias, à l’exception pour le moment de « L’obs » ou de « L’Humanité »,  présente des éléments du rapport de l’ONU :

« massacres de masse, massacres en raison de l’origine ethnique ou religieuse notamment à l’encontre des Yezidies, tortures décapitations, lapidations d’hommes, femmes, enfants, corps exposés sur des croix, têtes plantées sur les grilles des parcs, viols, mise en esclavage des femmes et des enfants, expulsions, conversions forcées (à l’islam), destructions de sites religieux, impôts discriminatoires… »

On peut ajouter la fermeture des écoles, la destruction  systématique de vestiges historiques et leur perte irrémédiable.

Nous le dénonçons  depuis longtemps, et il est important que la plus grande organisation internationale le fasse à son tour. Qui peut aujourd’hui le nier ou le passer sous silence !

Qui peut soutenir que cette inhumanité n’a aucun lien avec l’islam !

Joseph Fadelle, un Irakien converti au christianisme et qui vit sous le coup d’une fatwa le condamnant à mort pour ce motif, réfugié en France, est intervenu lors du  rassemblement en soutien aux chrétiens d’Orient organisé ce 8 novembre place de la Liberté à Toulon.

Aux 500 présents, dont des militants de Résistance Républicaine, il a expliqué, répété, martelé qu’il est faux de soutenir que ces crimes contre l’humanité « ce n’est pas le vrai islam » et que c’est précisément les textes de l’islam  qui y appellent.

Nous le disons depuis des années, et il est important que cela soit formulé aujourd’hui en place publique lors d’une manifestations comme celle-là, appelée entre autres par l’évêché, qu’il est difficile d’anathématiser de raciste et de fasciste.

« Crimes contre l’Humanité à grande échelle ».

A qui peut-on comparer les combattants de l’EI ? Aux SS sans aucun doute qui  étaient animés d’un même fanatisme, d’une même violence, d’une même inhumanité, d’un même profond racisme.

Tous ces musulmans fanatisés, ces mille ou plus de France, qui ont rejoint les rangs de l’EI se comportent comme eux et participent aux crimes.

Flavien Moreau est l’un d’entre-eux. Il est retourné en France comme près de 120 selon ce qu’on nous dit.

Premier djihadiste à être jugé sur notre territoire, il vient d’être condamné à 7 ans de prison ferme par le tribunal correctionnel de Paris.

Le problème c’est qu’en France, le tribunal correctionnel ne peut pas juger les crimes. De plus ces crimes ont été perpétrés à l’étranger.

Il convient donc de renvoyer Flavien Moreau et tous les autres auprès des autorités de Syrie ou d’Irak.

En aucun cas ils ne doivent rester en France et bénéficier de ce fait du coucher et du manger.

Pas un centime, pas un quinion de pain rassis pour les SS de l’État Islamique.

 

Jean Théron, membre du Directoire de Résistance républicaine et Responsable PACA

 

 

 133 total views,  1 views today

image_pdf

15 Commentaires

  1. Faut qu’on m’explique: Les djihadistes prétendent étre dans un etat islamiste ou califat (Daech’). La France a des avions qui bombardent ces islamistes. La France est donc en guerre contre cet état. Il faut acter cette déclaration de guerre. Ainsi les français qui ont rejoint les rangs de l’ennemi et ceux qui soutiennent cet ennemi ( politiques, journalistes, blogueurs…. ) sont des traitres à la Patrie. La loi martiale doit leur être appliqué. Les fossés du Fort de Vincennes qui ont servi à tord il y a une cinquantaine d’années pourrait resservir plus utilement.
    Imaginez qu’un de nos mirages soit abattu et que le pilote s’ejecte sur le territoire de cet état islamique, Croyez vous qu’il sera jugé et simplement incarcéré. ( Je découvre à l’instant que cela a déja été evoqué d’une autre façon le 17/11 à 19h17.)

  2. Une barque récupérée à Lampedusa et ils se démerdent pour REMIGRATION au pays des adorateurs d’allah!
    Dans le fil des infos pourries du moment voici celles de ce jour:

  3. avec moi,je ne les interdirait pas de partir faire leur djihade ….mais ils ne remettraient plus les pieds en France et si possible en europe….
    ils reviennent…..bastos dans la tronche de suite……avec moi,ce serai vite resolu….
    il n y a rien a négocier avec ces gens….
    a prendre ou a laisser…

  4. hello
    ce sont des traitres , ils nous ont déclarés la guerre et ils se retournent contre leurs nation et le pire ,ils reviennent en France .puisqu’ils nous ont ouvertement déclaré la guerre , il faut les capturer et appliquer la loi contre la trahison en temps de guerre , un poteau et douze balles dans la peau et le coup de grâce final ,une balle dans la tète . il faut bien sure envoyer la facture des balles à la famille . je pense que ça ferai réfléchir les candidats à la « guerre sainte ».
    a+
    alain

    • En fait oui, si on s’en tient à la coutume des guerres du passé récent de la France : il conviendrait de les traiter exactement comme les forces françaises faisaient des petits collaborateurs, saboteurs et terroristes au service des armées allemandes en 1917, 1939, 1944, c’est à dire par le peloton d’exécution. De plus, un encouragement devrait être donné à la population de les abattre à vue comme autant de loups enragés, avec promesse de prime et de décoration pour chaque jihadiste notoire tué, comme il fut accordé en 1944 aux tueurs des FFI. Le Califat de l’ISIS est une puissance ennemie en guerre explicite contre la France et toute personne donnant son adhésion même purement intellectuelle à cet état satanique devrait être mise en prison ou en résidence surveillée jusqu’à ce que le sujet se repente d’un repentir long, sûr et sincère, ou accepte la déchéance de sa citoyenneté française au profit de l’autre en attendant sa déportation.

  5. Bonjour,

    Ce ne sont pas simplement les modérateurs qui sont responsables de cette censure.

    Je voudrais simplement ici rappeler des faits, déjà anciens, que j’ai constatés à la lecture de ce journal.

    , il fallait le voir pour le croire !

  6. « Flavien Moreau est l’un d’entre-eux. Il est retourné en France comme près de 120 selon ce qu’on nous dit.
    Premier djihadiste à être jugé sur notre territoire, il vient d’être condamné à 7 ans de prison ferme par le tribunal correctionnel de Paris.
    Le problème c’est qu’en France, le tribunal correctionnel ne peut pas juger les crimes. De plus ces crimes ont été perpétrés à l’étranger. »

    1- Voir le Code pénal : « Art. 113-13.-La loi pénale française s’applique aux crimes et délits qualifiés d’actes de terrorisme et réprimés par le titre II du livre IV commis à l’étranger par un Français ou par une personne résidant habituellement sur le territoire français. »
    http://resistancerepublicaine.com/2014/retour-des-djihadistes-cazeneuve-ignore-le-code-penal-par-philippe-jallade/

    2- L’histoire de ce type, telle que racontée éventuellement par certains medias, est plutôt floue (c’est étudié pour…) . Ce serat un petit malfrat, il aurait 28 ans, converti et radicalisé en prison, arrêté en janvier 2013 ( ?) ; rien n’est dit sur les motifs précis de sa condamnation.
    Sur ce dernier point, quelqu’un a d’autres informations ?

    3- Question à Cazeneuve : Et les 120 autres (supposés) djihadistes retournés en France, on les laisse tranquilles, ils sont passés au travers des mailles du filet (percé) ?

    • Question à Philippe, pourquoi ce djihadiste a-t-il été jugé en correctionnelle et non en assises ? parce que le terrorisme est un délit relevant de la correctionnelle ? parce qu’il a tué en-dehors de la France ?

      • C’est bien pour cela que je demande si quelqu’un a d’autres infos, car tel que c’est présenté, cette affaire n’a guère de sens.

  7. Tout à fait, après destitution de sa nationamité francaise le remettre aus autorités du pays dans lequel il s »est livré a des exactions en fournissant le dossier complet d’accusation. Il bien quel sort lui sera réservé la la justice locale.

    • « destitution de sa nationalité francaise »

      S’il n’a que cette unique nationalité, ce n’est pas possible, la loi française interdit de le faire, elle interdit à la France de créer des apatrides.

      • Bon, c’est une technicalité. Les USA ont pris l’habitude d’offrir à leurs criminels noirs les plus endurcis de renoncer à la citoyenneté américaine pour prendre l’haïtienne quitte à se voir élargis, équipés de leur nouveau passeport et d’un fusil mitrailleur pour pratiquer le seul métier qu’ils connaissent, le braquage, et largués par bateau depuis la Floride sur un des rivages d’Haïti. C’est extrêmement facile quand on sait qu’Haïti est un pays si désorganisé que tous ses billets de banque et tous ses papiers officiels sont imprimés à New York depuis 1918 par l’entreprise IBM. Il paraîtrait que maintenant ils dirigent de la même manière leurs criminels hispaniques vers le Vénézuela, faisant ainsi d’une pierre deux coups, vider un pays de ses trublions pour mieux déstabiliser l’ennemi. . La France a tout l’équipement voulu pour imprimer des passeports de la Syrie d’Assad pour tout ce beau monde.

1 Rétrolien / Ping

  1. Action Résistance républicaine : non au retour des djihadistes en France ! Lettre à envoyer à vos députés et sénateurs | Résistance Républicaine

Les commentaires sont fermés.