A propos de Nekkaz qui paie les amendes des ennikabées, par Eva

BurkaBanMandalay fait une excellente comparaison dans un des commentaires de l’article consacré à l’assassinat de l’avocate irakienne en comparant le silence et des musulmans et des journalistes sur ce sujet avec les déclarations et manifestations concernant Gaza. 
Cela me rappelle Olivier Roy, un idiot utile planqué à vie au CNRS.
Il vient de sortir un livre dans lequel il prétend que les musulmans ne manifestent pas contre les crimes de Mohammed Merah ou ceux commis contre les chrétiens en Syrie, Irak, Egypte ou Nigéria car (tenez-vous bien) les musulmans ne seraient pas communautaristes.

Ca me rappelle Myriam, une jeune musulmane qui est intervenue il y a peu sur RR pour dire que les musulmans n’organisent pas de manifestation de désapprobation car ils ne seraient pas communautaristes.

Comme quoi ce ne sont pas les imams et les pseudo-intellectuels musulmans qui fournissent des arguments stupides aux musulmans, ce sont souvent les idiots utiles non-musulmans qui oeuvrent dans ce but.
A mon avis, le gouvernement français a le devoir de procéder à un contrôle fiscal international de toutes personnes qui édulcorent l’islam dans les media, car je ne peux pas imaginer qu’ils ne soient pas payés pour ce travail par des pays musulmans.

Un contrôle fiscal international a été demandé dans le cas de Rachid Nekkaz, le Français d’origine algérienne qui vient de renoncer à sa nationalité française pour se présenter aux élections présidentielles en Algérie.
Rachid Nekkaz dit qu’il est marié avec une américaine qui ne porte pas le voile, mais qu’il est disposé à payer de sa propre poche (vraiment ?) le montant des contraventions auxquelles s’exposent les porteuses de niqab.
Récemment, il a proposé de payer la contravention d’une « princesse » d’un pays du Golfe (le Qatar, si ma mémoire est bonne) qui a été verbalisée à Bruxelles !

Donc Monsieur Nekkaz est tellement généreux qu’il paie aussi les amendes des femmes qui ne sont pas Françaises, et qui n’ont pas été verbalisées en France. Même si ces femmes niqabées roulent sur les pétrodollars et n’ont nul besoin de la « générosité » d’un Algérien qui approuve leur voile, mais dont la propre épouse n’est pas voilée.

Dans ce genre de situation, je crois qu’un contrôle fiscal international s’impose.

Eva

 123 total views,  1 views today

image_pdf

11 Commentaires

  1. « Cela me rappelle Olivier Roy, un idiot utile planqué à vie au CNRS ».

    Merci Eva de porter à notre connaissance l’existence de cet illustre inconnu que la terre entière nous envie.
    « Planqué à vie au CNRS » certes, il y est depuis 29 ans, actuellement directeur de recherches (il recherche quoi ? Il va trouver, un jour ?)

    Une planque en appelant d’autres, il est aussi (voir wikipedia) « directeur d’études à l’EHESS (École des hautes études en sciences sociales) dans l’équipe « Domaine turc ». Il est également chercheur associé au Centre d’études et de recherches internationales (CERI)…
    Depuis septembre 2009 … professeur à l’Institut universitaire européen de Florence (Italie), où il dirige le Programme méditerranéen…
    En 2011, Olivier Roy participe à la conférence Bilderberg ».

    En février 2011, lors d’un entretien avec RUE89, il est présenté comme «Moins connu en France qu’à l’étranger…» ; tu parles, Charles. Puis vient le rituel des questions-réponses. Ci-dessous quelques courts extraits.

    Rue89 : Ces révolutions tunisienne et égyptienne sont-elles comparables ?
    Olivier Roy : Oui, par leurs acteurs et par leurs revendications.
    On retrouve ces acteurs dans tout le monde arabe, et au-delà…
    C’est la génération ras-le-bol, et c’est la fin des grandes idéologies, de toutes les grandes idéologies : islamisme, nationalisme, socialisme arabe.

    Rue89 : Peut-on parler d’un nouveau panarabisme, marqué non pas par le nationalisme comme auparavant, mais par un rejet des régimes autocratiques ?
    Olivier Roy : La crise montre qu’il y a bien un monde arabe : l’effet de mimétisme fonctionne dans le monde arabe, et uniquement là pour le moment. Il y a une solidarité arabe, renforcée par exemple par Al Jazeera, c’est évident…
    Le monde arabe est un espace de débat, il y a bien une scène arabe, mais il n’y a pas de panarabisme comme projet politique.
    Et c’est peut-être justement parce qu’il n’y a plus de projet politique que la parole est libre. C’est le paradoxe de ce qui se passe en ce moment.

    Rue89 : Pourquoi cela explose-t-il presque partout, et maintenant ?
    Olivier Roy : Il y a là un mystère. Ça fait vingt ans que le constat du blocage est fait, et ça explose maintenant.
    C’est ce qui me fait dire que c’est un phénomène générationnel …
    Il y a d’autres choses qu’il faudrait creuser. Par exemple, le pic de la croissance démographique…
    C’est le baby-boom, ce qui permet une comparaison avec Mai 68. »

    http://rue89.nouvelobs.com/entretien/2011/02/20/olivier-roy-comme-solution-politique-lislamisme-est-fini-191153

    En bref, ne posez pas certaines questions à ce grand expert mondial, il vous répondra que c’est un mystère, peut-être en rapport avec mai 68.
    A d’autres questions, à côté de la plaque, il fait des réponses encore plus à côté de la plaque.

    Plus récemment, en août 2013, entretien du même Roy (des çons ?) avec une revue tunisienne dont nous ne citons que ceci, dans la présentation du personnage : « Il ne manque pas de clairvoyance, ni de lucidité, quand il affirme que le parti Ennahdha en Tunisie est loin d’être libéral et il n’est guère intellectuellement démocratique. »
    Alors là, pour de la clairvoyance, chapeau ! Et des kilomètres de blabla, parler pour ne rien dire, bravo, quelle performance ! Le prix Nobel, c’est pour bientôt ? Ou une petite médaille olympique ?

    http://www.realites.com.tn/interview/avec-olivier-roy/

    • Merci Monsieur Jallade. J’ai signalé dans un post plus haut des propos scandaleux qu’Olivier Roy a tenu suite aux attentats du 11 septembre 2001.
      Mais ce post n’a pas encore été validé pour l’instant.
      Encore merci et bonne journée,

      Eva

      • Merci Eva, je ne sais pas encore si je le valide ou si je le confisque pour article, j’hésite car personne ne connaît le quidam mais votre analyse est tellement bonne…

        • En effet, Madame Tasin, ce quidam est un quasi inconnu pour nous, mais les musulmans le connaissent bien, puisqu’ils utilisent déjà les arguments qu’il leur fournit dans son dernier livre, qui est pourtant sorti depuis peu. Vous vous souvenez d’une jeune musulmane (pseudo Myriam) qui nous a dit que les musulmans ne manifestent pas leur désapprobation vis-à-vis des jihadistes car « les musulmans ne sont pas communautaristes » ?
          Eh bien, l’argument qu’elle utilise ne lui a pas été fourni par un musulman, mais par Olivier Roy, qui est la coqueluche des musulmans, même si pour nous il est peu connu.
          Dans le même genre mais en un peu plus connu, nous avons Pascal Boniface, inamovible « expert » de l’émission C dans l’air, et qui est lui aussi un grand islamophile devant l’Eternel.
          Le CNRS pullule de ce genre de « chercheurs » qui se contentent de chercher.
          Ca me rappelle la phrase de Charles de Gaulle:
          « Des chercheurs qui cherchent, on en trouve. Mais des chercheurs qui trouvent, on en cherche ! »

          • Le CNRS : un gros machin au budget annuel de 3,5 milliard d’euros.
            Je m’étais promis il y a quelques mois d’écrire quelque chose là-dessus, mais jusqu’à présent ce n’est, comme on dit, qu’une promesse d’alcoolique.

  2. Merci Monsieur Jallade pour ce lien. J’avais déjà lu cet article, mais ça fait toujours du bien de se rafraîchir la mémoire.

  3. Le probleme est qu’en France actuellement il n’y a aucune application de la loi contre le niqab – allez vous ballader a Asniere par exemple, mais dans Paris c’est la meme chose. J’en viens a souhaiter qu’on autorise aux citoyens eux-meme de mettre des proces verbaux, comme en Suisse Et qu’on augmente les amendes, ca ferait rentrer qq sous dans les caisses publics, pour une fois.

  4. « le gouvernement français a le devoir de procéder à un contrôle fiscal international de toutes personnes qui édulcorent l’islam dans les media, car je ne peux pas imaginer qu’ils ne soient pas payés pour ce travail par des pays musulmans. »

    Là, une question : ce contrôle fiscal international peut-il aller jusqu’au Qatar ?

    Question suivante, aux personnes qui édulcorent l’islam, qui signent des baux emphytéotiques pour construire des mosquées, etc … : qui n’a pas encore sa résidence de rêve au Qatar ? Approchez m’sieurs-dames ! Y’y en aura pour tout l’monde !

    http://resistancerepublicaine.com/2013/les-deputes-surtout-ump-preferent-le-qatar-par-philippe-jallade/

1 Rétrolien / Ping

  1. Vous savez ce que sont les « Turcs de profession » ? Ils sont pourtant légion… Par Eva | Résistance Républicaine

Les commentaires sont fermés.